background preloader

Gamme et gestion de la gamme

Gamme et gestion de la gamme
La définition de la longueur de la gamme : a ) le choix d'une gamme courte : Pour les partisans de ce choix tactique l'essentiel est d'éviter un développement anarchique des produits en fonction des circonstances (rachat de concurrents, opportunités diverses, ...). Par contre certains inconvénients sont à déplorer et notamment le peu de choix offert aux consommateurs sur certains segments ainsi que la vulnérabilité de l'entreprise qui en découle (récession, évolutions des goûts, poids de la distribution ...). b ) le choix d'une gamme longue : Le développement d'une gamme longue a aussi ses partisans qui en démontent les nombreux avantages. La modification de la longueur de la gamme : a ) l'extension de la gamme vers le bas : L'objectif est pour l'entreprise de conquérir de nouvelles parts de marché, mais le risque est grand au niveau de l'image de marque. b ) l'extension de la gamme vers le haut : c ) la réduction de la gamme : Stratégies particulières de gestion de la gamme : Related:  Term Merca

La gamme L'Oréal complète sa palette de marques Quand Nicolas Hieronimus, directeur général de la branche luxe de L'Oréal, rend visite, début janvier, aux équipes de la marque de maquillage Urban Decay, rachetée deux mois plus tôt par L'Oréal, il a un choc. Musique rock à fond dans l'open space, pause à la plage à midi... On est loin de l'univers sage de Lancôme. Basée à Newport Beach en Californie, cette entreprise aux airs de start-up et à l'esprit irrévérencieux (Urban Decay signifie "déliquescence urbaine") est devenue la marque de choix des teen-agers branchées. "J'avais identifié Urban Decay comme une marque attractive depuis quelque temps déjà, explique Nicolas Hieronimus. Il nous manquait en effet un pure player dans le maquillage." Compléter le portefeuille Depuis quelques mois, L'Oréal a repris ses emplettes à un rythme soutenu. Accéder à un public inédit L'Oréal n'est donc pas prêt à financer une acquisition transformatrice. Avec Clarisonic, L'Oréal engage une réelle diversification. Respecter la culture maison

Définition Gamme de produits Une gamme de produits est généralement définie comme un ensemble de produits de même catégorie ou répondant au même type de besoin proposé par une même marque ou fabricant. Pour des entreprises ayant un portefeuille de marques et produits très développé, l’appréhension et le découpage des gammes est complexe. Le premier niveau de découpage des gammes de L’Oreal Paris peut par exemple, donner les gammes principales ou familles de produits suivantes : Coloration Maquillage Soin de la peau Soin du cheveu Coiffants La famille Soin de la peau peut également être divisée en gammes : Soin du visage Soin du corps Solaires Nettoyants Dans un univers plus réduit et plus simple la marque Signal propose 3 gammes : La gamme des brosses à dents La gamme dentifrices La gamme bains de bouche La gamme brosse à dent est constituée de 5 lignes de produits classiques techniques premiums électriques enfants La ligne de produit "brosse à dent classique" est constitué de 3 références

LA MARQUE, ACTEUR ET MIROIR DE SON TEMPS - MARKETING [R]EVOLUTION - Flash-back Le Club Med, créé en 1950, accompagne l'entrée dans l'ère du tourisme de masse avec un concept révolutionnaire de club de vacances (campagne Synergie, 1986). © Istockphoto - DR Jean Watin-Augouard, rédacteur en chef de La revue des Marques. Tout choix est arbitraire. Elle ne peut être réduite à une unique définition - juridique, marketing ou/et financière. Les années 1950 annoncent la fin des années noires. Durant les Trente Glorieuses, et sur fond de croissance du pouvoir d'achat, les dépenses de logement et d'habillement augmentent. Culture, médias, mode, services... Le concept de marque gagne la culture quand la Fnac apparaît en 1954. Les modes de consommation évoluent, la restauration à la maison n'est plus dominante depuis l'expansion d'enseignes comme Flunch (1968), McDonald's (1948, 1979 en France) ou Starbucks (1971, 2004 en France).... La sécurité alimentaire a pour nom Albal (1965), et la protection de l'environnement Handy Bag (1976). Et demain? © Région Aquitaine - DR

Comment éviter de déposer une marque qui pourrait être annulée par les tribunaux - Vanessa Bouchara, spécialiste en droit de la propriété intellectuelle - CABINET BOUCHARA & Avocats - , Juridique, Stratégie de marque Lorsqu'une société dépose une marque à l'INPI et reçoit, quelques mois plus tard, un certificat d'enregistrement " officiel ", elle pense tout naturellement détenir un monopole sur la marque enregistrée et être la seule à pouvoir dorénavant exploiter une telle marque. Or, cela n'est pas forcément vrai. Outre la question d’éventuelles antériorités qui n’auraient pas été détectées, une question essentielle est celle de savoir si la marque déposée est – et restera - en mesure de remplir sa fonction de marque et de distinguer les produits et services d’une entreprise de ceux de ses concurrents. L’office des marques fait une appréciation extrêmement sommaire de la validité des marques qui sont déposées et pourrait délivrer un certificat d’enregistrement pour une marque qui ne remplira pas les critères de validité exigés par les textes. Ainsi, le titulaire de la marque, fort de ce certificat, pourrait engager d’importants investissements pour cette marque et finalement la perdre.

Les marques Comment on invente un nom de marque - La grande saga des marques - Histoire éco - Enquêtes Trouver un nom sympa et porteur de sens dans toutes les langues, c’est le premier souci quand on lance ou qu’on rebaptise une marque. Rencontre avec le leader mondial de la spécialité. Attendez un instant… Ineo, Ineo… Damned, pas moyen de me souvenir de ce que c’est !» Bienvenue chez Nomen, premier fabricant mondial de noms de marques. «Une centaine par an», précise le fondateur de Nomen, 63 ans. Le cloud branding, une approche qui dépoussière les marques Le concours « un livre, une chronique » que les Editions Dunod ont offert à la Marketing Community a majoritairement séduit les étudiants ou de jeunes diplômés auxquels il était destiné. Nous avions toutefois sélectionne quelques profils plus « expert » afin de recueillir leur version. Vincent Pereira en fait partie. Vincent Pereira est le co-fondateur de l’agence Inaativ dans laquelle il est consultant en communication digitale et marketing. Ce concept, inventé par Benoît Héry et Monique Wahlen, est un modèle innovant de gestion des marques. Leur livre, « De la marque au branding », dans lequel ils développent ce concept, est un ouvrage à recommander aux étudiants en marketing, aux chefs d’entreprises et aux marketeurs pour deux raisons : son style pédagogique très efficace et son nouveau regard sur la manière de gérer les marques, en prise directe avec les évolutions actuelles. Les auteurs ont fait le choix d’intégrer des témoignages d’experts pour illustrer leurs propos.

Related:  GammegammeMercatique