background preloader

Centre Académique Recherche- Développement, Innovation et Expérimentation

Centre Académique Recherche- Développement, Innovation et Expérimentation
Related:  Ressources pour l'enseignement

Smartphones : mieux vaut s’en passer pour réussir ses études Pour mener à bien cette étude, les chercheurs de la London School of Economics (LSE) ont comparé les résultats scolaires de 91 lycées dans 4 villes du Royaume-Uni, et ce sur une dizaine d’années. Le résultat est consternant : lorsque les smartphones ont été bannis des classes, les notes des élèves se sont améliorées de 6.4% en moyenne. Les effets sont d’autant plus significatifs pour les élèves en difficulté, qui voient leurs résultats progresser de 12%. Réduire les inégalités Ainsi, pour les chercheurs, interdire les téléphones dans les établissements scolaires serait donc un moyen efficace d’améliorer le niveau des élèves et de réduire à moindre coût les inégalités de niveau. Des effets négatifs sur l’apprentissage Ils ont également d’autres effets néfastes sur le développement des ados, notamment sur leur sommeil. Les révisions du baccalauréat Pour autant, selon plusieurs études, les nouvelles technologies permettraient aussi d'améliorer sa productivité.

P.H.A.R.E Description du groupe: P.H.A.R.E est un Projet à Horaires Aménagés pour la Réussite des Elèves mis en place au Collège Pierre Darasse de Caussade (académie de Toulouse) depuis la rentrée 2011. Il fait partie des 30 projets sélectionnés pour la Journée de l'Innovation 2014 et porte le numéro 27. Vous pouvez voter sur RESPIRE, jusqu'au 27 mars pour que P.H.A.R.E obtienne le PRIX DU PUBLIC 2014: Les grandes lignes du projet → Un accueil des élèves par leurs professeurs en début de journée (temps encadré d’une demi-heure chaque matin pour des échanges, des révisions, de la détente, de la lecture...). → Des cours de 1h30 dans la plupart des disciplines (diminution du nombre de disciplines par jour donc moins de devoirs le soir et des cartables moins lourds). → Des études encadrées par les professeurs de l'équipe (suivi, accompagnement, tutorat,...) → Une pause déjeuner des élèves d'une durée de 1h30. Les niveaux concernés Le public concerné

comment organiser structurer et présenter efficacement ses idées?Virtuose Entreprenariat Ne t’es-t-il jamais arrivé de commencer à rédiger un document et tout d’un coup tu commences à réfléchir à ce que tu vas écrire ; alors que quelques minutes plutôt, tu débordais d’idées ? Tu recommences à réfléchir à ses idées, mais aucunes d’elles ne reviennent. Ensuite, pendant que tu poursuis ta rédaction, une nouvelle idée survient et tu souhaites l’intégrer ; mais tu abandonnes de peur de te fourvoyer et d’oublier l’idée en cours. Ou imagine le scénario suivant. Si tu as déjà vécu ce phénomène, c’est très bien et cela montre que tu es un humain ; car le contraire m’aurait étonné. Heureusement, là on n’est que dans une situation privée. Et cette situation se présente. Le problème de toutes ces situations, c’est la structuration des idées. Comment faire pour conserver toutes nos idées ? Comment arriver à structurer toutes ces idées ? Confronté à ce problème, Tony Buzan, a créé un concept qui a révolutionné le monde. Ce concept c’est le “mind map” ou “carte mentale” en français À toi de jouer

Neuromythes et enseignement De récentes études ont montré que les enseignants croient souvent à des neuromythes, c’est-à-dire à de fausses conceptions sur le fonctionnement du cerveau,. Ces neuromythes peuvent s’avérer problématiques pour la réussite des élèves, parce qu’ils peuvent orienter les pédagogues vers des pratiques d’enseignement qui ne sont pas entièrement compatibles avec le fonctionnement du cerveau de leurs élèves. Pour cette raison, dans cet article, les trois neuromythes les plus fréquents en éducation sont présentés et discutés. Neuromythe 1 : Les élèves apprennent mieux lorsqu’ils reçoivent l’information dans leur style d’apprentissage préféré (ex. auditif, visuel ou kinesthésique). Le neuromythe le plus fréquent en éducation est l’idée que les élèves possèdent différents styles d’apprentissage, c’est-à-dire des façons d’apprendre fondamentalement différentes qui nécessitent des approches pédagogiques différenciées. Conclusion Photo: public domain Dekker, S., Lee, N. Howard-Jones, P. Landrum, T.

Explication Les traitements de l'eau potable Compte-rendu 11 avril 07 Compte-rendu avec photos et graphique mais sans les fichiers joints Journée du 11 avril 2007 - À Niort (79) : lycée de la Venise Verte Intervenants : L’eau : du prélèvement au robinet Carine FORTIN, Chargée d’études Eau – Observatoire Régional de l’Environnement Poitou-Charentes (ORE) (86) Les traitements de l eau potable Bertrand GANRY – Chimiste - Syndicat des Eaux du Vivier (79) Visite de l’usine de Eaux du Vivier Alain GUALTEROTTI – Responsable de l’usine des eaux du Vivier - Syndicat des Eaux du Vivier (79) et Nicolas MARTINEZ – Automaticien - Syndicat des Eaux du Vivier (79) Temps de travail individuel avec mise en commun L’eau : du prélèvement au robinet Carine FORTIN (ORE) - fortin@observatoire-environnement.org Qu’est ce qu’une eau potable ? En introduction, il faut se poser la question de ce qu’est une eau potable… Les principaux types d’eaux destinées à la consommation humaine sont : celles fournies par un réseau de distribution et les eaux en bouteille. Vienne :

Cerveau et pédagogie : des principes réellement soutenus par la science En seconde partie de sa présentation lors du symposium « La persévérance scolaire – Ce que la neuroscience peut nous enseigner », organisé par l’Association canadienne d’éducation (ACE) », le Dr Steve Masson a énoncé des principes neurologiques aux réelles retombées positives en éducation. Après avoir secoué les conceptions et défait les neuromythes en éducation (voir notre article précédent), Steve Masson a énuméré des principes pédagogiques en lien avec le fonctionnement du cerveau qui, pour leur part, sont effectivement soutenus par la science. Activer ses neurones de façon régulière Le premier se nomme « l’activation neuronale répétée ». « Lorsqu’on apprend, le cerveau change », résume le chercheur, en faisant référence à la plasticité du cerveau. En pédagogie, ceci se traduit par l’importance de ramener régulièrement des connaissances antérieures afin de faciliter leur récupération en mémoire. Étudier plus souvent, moins longtemps D’autres principes validés Et maintenant, on fait quoi?

Explications Pourquoi et comment construire un portfolio numérique ? Avant le portfolio numérique Il y a déjà 10 ans, nous avons essayé de mettre en place le portfolio papier dans les classes. À cette époque, j’enseignais au 1er cycle du secondaire et plusieurs idées nous arrivaient du primaire par l’intermédiaire du renouveau pédagogique. Plusieurs écoles du primaire avaient mis en place le concept du portfolio ce qui permettait de suivre l’évolution d’un élève. Même des psychologues comme Georgette Goupil vantaient les mérites de cet outil: « le portfolio d’apprenant se définit comme une collection des réalisations de l’étudiant qui démontrent ses efforts, ses progrès et ses apprentissages et qui prennent forme dans le temps ». Plusieurs enseignants publiaient de l’information sur le sujet. Le portfolio est un outil dynamique qui permet de suivre l’évolution de la progression d’un étudiant dans ses apprentissages. Nous trouvions l’idée intéressante et nous avons mis en place une structure. Nous avons été confrontés à plusieurs problèmes: Edu portfolio

La Classe Inversée | Enseigner avec TNT Pour lire mon rapport sur mes classes inversées, cliquez ICI (pdf, 3 Mo)Une liste d’articles sur la classe inversée, compilée par Pédagogie Universitaire La classe inversée, c’est quoi ? C’est une façon différente d’enseigner et d’apprendre. Comparativement à une classe traditionnelle, la prise de note se fait à l’extérieur de la classe (à la maison, à la bibliothèque, dans le métro, bref, n’importe quel endroit où des capsules vidéo présentant la théorie peuvent être visionnées) et le temps de classe libéré est utilisé pour approfondir, appliquer et assimiler les notions. Puisque le professeur n’a plus à « présenter » la matière, il est disponible pour accompagner, motiver et soutenir les élèves dans leur apprentissage. Cette façon de faire est utilisée aux États-Unis au niveau primaire, secondaire, collégial et universitaire depuis 2007. La classe inversée en image En vidéo La classe inversée, c’est quoi ? Et voici certains trucs pour inverser sa classe avec succès Comment ? Liens utiles

Explication 8997 10204896852795093 81212002860322183 n Article - Des méthodes d'enseignement efficaces Dans ce numéro L'auteur John Dunloski est professeur de psychologie à l'Université d'État de l'Ohio, à Kent, aux États-Unis. Katherine Rawson y est professeur de psychologie. Elisabeth Marsh est professeur de psychologie et de neurosciences à l'Université Duke. Mitchell Nathan est professeur de psychologie et d'éducation à l'Université du Wisconsin, à Madison. Daniel Willingham est professeur de psychologie à l'Université de Virginie. L'enseignement est souvent centré sur un sujet précis, par exemple l'algèbre, les éléments du tableau de Mendeleïv ou la conjugaison. Comment expliquer ce paradoxe ? Une technique est considérée comme efficace si elle s'applique à plusieurs conditions d'apprentissage, par exemple seul ou en groupe, et si elle est utile quels que soient l'âge de celui qui s'en sert, ses capacités et son niveau préalable de connaissances. Ces critères nous ont permis d'identifier deux méthodes pertinentes dans de nombreuses situations et produisant des résultats à long terme.

Explication

Related: