background preloader

Analyses d'oeuvres musicales, baroques, classiques, romantiques

Analyses d'oeuvres musicales, baroques, classiques, romantiques
Related:  analyses d'oeuvresA VOIRmartah

Analyses harmoniques de chansons et de partitions - Composition et écriture musicale Les analyses harmoniques peuvent représenter un lien original et intéressant entre la théorie musicale d'une part et la pratique, autrement dit la composition et l'écriture musicale d'autre part. C'est pourquoi je vous propose un ensemble d'analyses harmoniques de chansons de variétés et de partitions classiques. Les analyses de variétés concernent à la fois des chansons françaises et internationales connues de tous qu'une vaste étude harmoniques des chansons de Jean-Jacques Goldman composées entre 1980 et 2000 et qui représente un travail d'environ 400 pages imprimées. En toute humilité, nous vous proposons également quelques conseils de base pour écrire ou composer une chanson. Analyses de chansons de variétés - Exercices de composition 40 chansons françaises et étrangères (de Daniel Balavoine aux Beatles en passant par Norah Jones, Gloria Gaynor et Francis Cabrel) sont analysées avec précision et accompagnées de nombreuses illustrations graphiques.

Blog de Jean-Michel MAGNIEZ » Schubert - Quatuor La Jeune Fille et la Mort » Blog Archive Lundi 19 octobre 20092:13 Genre : Quatuor à cordes (musique de chambre) Tonalité : Sol mineur Epoque : romantique 1er mouvement : (vidéo ci-dessus) forme sonate. 2ème mouvement (vidéo ci-dessous) forme thème et variations. Thème : 0:0 à 2:05 a1-a2 - Cadences parfaites dans les deux cas Reprise b1-b2 - A partir de 0:43. c : A partir de 1: 03. Reprise de b et c (1:24) Tout au long, toujours le même rythme “blanche - deux noires”, (long-court-court ou dactyle) qui est celui du lied qui a inspiré ce quatuor. Première variation : rythmico-mélodique, au violon 1, tandis que violon 2 et alto gardent leurs lignes mélodiques du thème mais en trémolos. Deuxième variation c’est le violoncelle qui chante, variant un mélange des parties de violon1 et violon2 telles qu’elles se présentaient dans le thème initial. Dans la troisième variation, — CLIC – on retrouve le rythme dactylique du thème mais en valeurs brèves (croche-deux doubles). La quatrième variation est en Majeur (Sol majeur, tonalité homonyme).

Comment analyser une oeuvre musicale ou un extrait sonore ? (Methodologie) - atelierdezarts Comment analyser un extrait sonore ? I. Replacer l’œuvre musicale dans son contexte. (voir cahier d'histoire des arts) II. Les différents paramètres de la musique qui vont être détaillés ci-dessous ne sont pas forcément de même importance dans une œuvre musicale. · Le tempo et le rythme : Quelle est la vitesse (tempo) de la musique ? · La formation et les instruments : Quels instruments jouent ? · La voix : Quel est le registre (grave, aigu / soprano, basse, ténor…) ? · L’intensité et la dynamique (le volume du son) : Quel est le volume (intensité) du son ? · L’impression produite : Quel est le « caractère » de la musique (très agitée, très calme, très joyeuse…) ? · La forme et la structure : Comment s’organise le morceau de musique et quelles sont les différentes parties du morceau (introduction, coda, exposition du thème, transition, couplet, refrain, pont…) ? III. La musique et les images sont-elles synchronisées ?

debussy : Jean-Marc Onkelinx - En avant la musique ! Je commençais un de mes nouveaux cours hier après-midi... avec d'emblée un premier bonheur, le constat d'une salle tout à fait remplie, plus moyen de placer un auditeur... et, moins amusant, la présence d'une liste d'attente déjà bien fournie pour remplacer d'éventuels désistements...Séance d'introduction, donc, pour expliquer la démarche d'un cours qui se veut différent de ceux que je donne par ailleurs. Perspective chronologique de l'Histoire de la musique et mise en correspondance des différents paramètres qui donnent à l'artiste un milieu au sein duquel il s'exprime. À nous de comprendre ce mileu si nous voulons aller profondément dans l'oeuvre et y chercher ce fameux dénominateur commun que j'évoquais récemment dans le billet "Nouveau cours!". En effet, la musique de Debussy (1860-1918) occupe une place toute particulière dans l’histoire de la musique. Souvent, trop souvent sans doute, la musique de Debussy a été comparée à l’impressionnisme. Monet, Cl. ...

Ce qu'il faut vraiment écouter au moins une fois dans sa vie (7) : Anton Bruckner, 4e symphonie - The Djac Baweur attitude (Branchez votre ordinateur sur votre chaîne hi-fi, ou mettez un casque - et poussez le volume À FOND) Écouter une symphonie de Bruckner, c'est un peu comme être au pied de l'Empire State Building, apercevoir le massif de l'Everest, manger un Apfelstrudel après un Frühstück saucisse/lardons/patate : massif est le mot qui vient immédiatement à l'esprit. La sensibilité française, éprise de Liberté, de Fraternité et de Camembert, est toujours un peu réticente dès qu'il s'agit de musique allemande de la seconde moitié du XIXe : c'est-à-dire que la puissance mise en branle dans une symphonie de Bruckner ou un opéra de Wagner s'incarne un peu trop facilement dans d'autres images de puissance de triste mémoire, et qui hantent notre inconscient collectif depuis certains évènements de la moitié du siècle précédent. Bon, hé ben ça a pas marché, en fait. (Camelot, illustration de Gustave Doré) Alors ? Tilt ? Non ? Rien ? Pas de réaction ? Une idée ? Alleeeez ? Hééé oui. That's it. Mozart -expo-/-dév-/-réexpo-

Dossiers pédagogiques - Espace enseignants / scolaire 2009 Enseignant © William Beaucardet Vous êtes enseignant de l’Éducation nationale ou en école de musique, éducateur spécialisé ou étudiant, la Cité de la musique vous propose plusieurs formules pour découvrir ses activités et pour préparer la venue de votre classe. Saison 2013-14 Les réservations pour les activités scolaires se font uniquement par téléphone au 01 44 84 44 84 (du lundi au vendredi de 11h à 18h). Consulter les activités Calendrier d'ouverture des réservations Concerts et spectacles : réservations ouvertes dès le 25 avril 2013 Pratique musicale* et visite du Musée* d'octobre 2013 à février 2014 : réservations ouvertes dès le 25 avril 2013 Pratique musicale* et visite du Musée* de mars à juin 2014 : les réservations ouvrent le 3 décembre 2013. *pour les activités ponctuelles uniquement (hors réservations de cycles et projets spécifiques) Tous les cycles et les projets spécifiques peuvent être réservés dès le jeudi 25 avril 2013.

Site d'éducation musicale - Ensembles scolaires Forbach & Saint-Avold | L'éducation musicale c'est simple et interactif ! Cours de musique en collège 4e / Séquence n°4 : musique, fonction, circonstance - Cours de musique au collège Jean Macé Séquence n°4 : Musique, fonction, circonstance Quelles sont les musiques choisies comme hymnes ? Un hymne est un chant ou un poème lyrique à la gloire d'un personnage ou d'une grande idée. Pour chacun des extraits écoutés, il te faudra rédiger un commentaire à l'aide des éléments de chaque case de la fiche suivante. Ensuite, par un trait rouge, il faudra placer la date de composition de l'oeuvre sur la frise du temps suivante. A. Extrait n°1 « Zadok the Priest » de Georg Friedrich Haendel (anglais, 1685-1759) Il s'agit de l'un des quatre chants de couronnement composés par Haendel pour le couronnement du roi George II de Grande-Bretagne en 1727. On entend un orchestre symphoniqueainsi qu'un chœurmixte. Extrait n°2 « Ligue des champions » pour la télévision, composée par Tony Britten en 1992 qui a arrangé l'hymne « Zadok the Priest » de Haendel. Projet musical n°1 We are the champions, Queen Clique sur le lien pour voir un clip sur Youtube B. Extrait n°3 Extrait n°4 C.

konzertstück Op.86 Robert SCHUMANN Robert Alexander Schumann Né à Zwickau (Saxe) le 8 juin 1810, commence l'étude du piano à 7 ans. Il étudie le droit à l'Université de Leipzig en 1828, mais il consacre beaucoup plus de temps à la musique et à la littérature qu'à ses études. C'est partir de cette époque qu'il commence à souffrir d'une maladie héréditaire (son père souffrait de troubles mentaux et une de ses sœurs était invalide physique et mentale). En 1829, il s'inscrit à l'Université de Heidelberg, en délaissant de plus en plus ses études de droit qu'il décide finalement d'abandonner. En essayant de muscler et d'assouplir ses doigts (pour le piano) avec un appareil de son invention, il provoque une paralysie définitive de 2 doigts de la main droite. Il s'oriente vers la composition et la critique musicale. 1835 voit le début d'une lutte de 5 ans avec son ancien professeur Friedrich Wieck. Sa maladie empira : troubles nerveux, psychiques, auditifs, étourdissements... concert du 14 janvier 2007, orchestre de Pontarlier

Séquence 3 - musikpourtous Auparavant, dans l’Antiquité, l’hymne célébrait les Dieux et les héros, il était donc très souvent religieux. Les hymnes nationaux ont souvent eu pour objectif de fédérer une nation à travers un chant patriotique et cérémoniel. Mais ils sont aussi, parfois, porteurs de valeurs universelles telles que la recherche de la Paix, de la Justice ou de la Liberté. Définitions : Un hymne : Un hymne est un chant destiné à la gloire d’un personnage, d’une grande idée, d’un grand sentiment, d'une nation...Une fanfare : est une formation instrumentale militaire, c'est un ensemble de cuivres (vents) et percussions. Un orchestre symphonique : est une formation instrumentale (dit aussi orchestre philharmonique), c'est un ensemble de vents (cuivres+bois), cordes et percussions. Séance 2 : L'hymne européen : L'ode à la joie - L.W. L'ode à la joie (9° symphonie - 4ème mouvement) de Beethoven (1823): Mélodie à partir de 6min 13sec L'hymne européen uniquement instrumental : Vu en classe : Définitions :

Le klariscope: Wagneralgie, ringopathie, théoptose, wagnoplexie Je crois que le parcours musical de tout un chacun passe par des lubies et des phases d'expérimentation. J'en ai déjà plusieurs à mon actif : gamine, j'ai écouté d'une traite tous les 33-tours de la discothèque familiale , jusqu'à l'écoeurement. Les lubies peuvent adopter des formes variées, selon le patient : monopianomanie, boulezophilie, syndrôme de COE, etc, etc. J'étais persuadée de pouvoir échapper à la wagnerose (le personnage m'est assez antipathique) ainsi qu'à sa forme la plus aigüe, la ringite. Etrangement, je dois la première inoculation du pathogène - en 2008, à un grand wagnerophobe, qui décrivait ainsi - avec raison, le Ring "too rich, too overblown, too romantic, too chock-full of buxom ladies in pointy viking helmets warbling about the glories of Valhalla", mais c'est lui que je dois remercier ou maudire pour les heures passées à écouter ce passionnant podcast (le Ring et la bouffe, le Ring et Tolkien, etc, etc) Il va falloir potasser sec.

Related: