background preloader

- Ligne du temps -

- Ligne du temps -
Related:  histoire de l'artArtsdocumentation AT / iconographie

Le cubisme expliqué aux enfants 27 décembre 2011 à 15:38 | par La rédac' 24 24 commentaires Gélocalisation Outils pédagogiques Articles associés Articles de la même rubrique Partager Partager sur les réseaux sociaux Le peintre Pablo Picasso aurait inventé le cubisme ! Mais sais-tu ce que c’est ? En t'identifiant sur le site, tu pourras accéder aux éléments suivants : Ajout des commentaires Si tu es abonné au magazine, tu pourras accéder aux éléments suivants : Texte de l'article Téléchargement PDFGéolocalisationMot du jour 24 juillet 2014 Les chouchous de... Toute la rédaction d’1jour1actu t’a concocté une sélection culturelle anti-ennui : livres, expo, musique, Internet, découvre vite nos coups de cœur !... 9 juillet 2014 "Les Vacances du... Quatre ans après ses débuts sur grand écran, "Le Petit Nicolas" revient pour une nouvelle aventure. 8 juillet 2014 Dans les coulisses... Parcourir les différentes salles d’un musée à la découverte des merveilles qu’il renferme, tu adores ! 5 juillet 2014 La Coupe du monde,...

Henri Matisse, La Lecon de Piano Avec la leçon de piano Matisse se rapproche du cubisme sans pour autant renier ses propres aspirations. Ce tableau marque une étape dans sa peinture, celle de la fin d’une période de recherche et qui s’ouvre à d'autres influences que celle de Cézanne. La leçon de piano a une tonalité mélancolique accentuée par les motifs géométriques dont le triangle est la forme dominante, ce qui n’est pas sans rappeler celle du métronome posé sur le piano. On le reconnaît aussi dans le visage de Pierre, le fils de Matisse assis au piano. Le triangle inscrit dans le visage de l’enfant marque, par sa forme inversée, son désarroi et son désintérêt pour la musique. En effet, Matisse avait imposé à son fils l’apprentissage du piano contre la volonté de celui-ci. La place de la couleur chez Matisse est l'une des bases de son inspiration.

Action pédagogique Lettre n° 17, mars 2017 : La longue histoire de la presseLettre n° 16, novembre 2016 : Les Essentiels de la littératureLettre n° 15, novembre 2016 : Civilisations et cultures de l'AntiquitéLettre n° 14, octobre 2016 : Passerelle(s), un site au service de la réforme des collègesLettre n° 13, mars 2015 : Partager les valeurs de la RépubliqueLettre n° 12, novembre 2013 : Le texte et l'image Lettre n°11, septembre 2013 : La guerreLettre n°10, mai 2011 : L'aventure du livre et de l'écritLettre nº9, avril 2006Lettre nº8, décembre 2004Lettre nº7, mai 2004Numéro spécial Fouquet, décembre 2002Lettre nº6, novembre 2002Lettre nº5, juin 2002Lettre nº4, mai 2002Lettre nº3, novembre 2001Lettre nº2, juin 2001Lettre n°1, mai 2001

Histoires d'arts en pratiques Un ouvrage réalisé par Patrick STRAUB "Si l'on n'y prend garde, l'enseignement de l'histoire des arts se réduira rapidement à la copie de petits résumés" . De plus cette "activité de copie" se fera sans aucun doute au détriment des séances d'arts visuels. Il nous semble urgent d'agir avant que le mal ne s'installe. Il est vital d'associer de manière systématique pratiques plastiques et découverte des oeuvres. Il faut dire d'emblée qu'une approche intellectualiste ne saurait s'appliquer aux élèves de l'école primaire. "Seule l'expérience apporte la connaissance, tout le reste n'est qu'information" Albert Einstein Les raisons de ce choix sont multiples : 1. 2. 3. Une pratique éclairante est tout simplement une pratique qui éclaire un ou plusieurs aspects de l'oeuvre étudiée. Cette notion de pratique éclairante constitue un des points forts de l'ouvrage. Quelques exemples de pratiques éclairantes Pour qu'il puisse répondre aux attentes de l'institution il devra notamment contenir : 1. 2. 3. 4.

Pierre Bonnard Le chat blanc Le chat blanc Bonnard pratique ici la déformation pour montrer avec humour ce chat faisant le gros dos. Etrange animal, démesurément arqué sur ses pattes, la tête rentrée dans les épaules, les yeux fendus et l'air futé. BnF - Le site pédagogique histoire des arts Je vous propose aujourd'hui tout un dossier qu'Agnès a voulu partger avec nous. Agnès est enseignante dans un collège et elle a voulu mettre en forme des documents utilisables par tous en s'inspirant de divers documents trouvés sur le net. Vous trouverez donc des outils pour organiser son classeur, son cahier des logos une fiche de présentation un tableau pour faire la liste des œuvres étudiées depuis la 6ème un sommaire chronologique un sommaire thématique des outils pour travailler en autonomie sur une œuvre : une fiche de synthèse ( 3 « niveaux » pour les enfants "dys") niveau 1 : Clic niveau 2 : Clic niveau 3 : Clic une fiche d'élargissement ( 2 « niveaux » pour les enfants "dys") niveau 1:clic niveau 2 : clic sur un artiste : une fiche « biographie » : clic des outils pour préparer l'évaluation Une fiche d'auto-évaluation orale : clic des fiches cartes à jouer Homère : clic Offenbach : clic Vernet : clic Ces cartes sont utilisables pour réviser (vous pouvez en fabriquer d'autres). L'art Tembé : clic : clic

Joan Miró Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vous lisez un « article de qualité ». Joan Miró Joan Miró photographié par Carl van Vechten le 13 juin 1935, à Barcelone. Joan Miró, né Joan Miró i Ferrà à Barcelone le 20 avril 1893 et mort à Palma de Majorque le 25 décembre 1983 (à 90 ans), est un peintre, sculpteur, graveur et céramiste. De nationalité espagnole, Joan Miró se définit comme « catalan international[Margit Rowell 1] ». À partir de son départ pour Paris, son œuvre devient plus onirique, ce qui correspond aux grandes lignes du mouvement surréaliste auquel il adhère[4]. En son honneur a été fondée à Barcelone la « Fondation Joan-Miró », en 1975. Biographie[modifier | modifier le code] Enfance et études (1893-1918)[modifier | modifier le code] Joan Miró, ou Joan Miró Ferrà[6] est né le 20 avril 1893[7] dans un passage proche de la plaça Reial de Barcelone. Premières expositions puis notoriété (1918-1923)[modifier | modifier le code] Premières œuvres[modifier | modifier le code]

Fréquence écoles Fréquence écoles s’engage depuis bientôt 20 ans à favoriser une attitude critique des jeunes face aux médias. Devant une pratique médiatique enracinée dans notre quotidien, l’éducation aux médias est devenue pour nous une absolue nécessité. Nos journalistes, réalisateurs et techniciens mènent des ateliers de découverte de la radio, de la télévision et d’Internet pour aider les jeunes à décrypter et à comprendre les médias. Véritable pôle ressource, nous concevons aussi des outils et des parcours pédagogiques à destination des professionnels de l’éducation (enseignants, éducateurs…). À partir de projets thématiques, et toujours sur le terrain avec les jeunes, nous explorons les différentes relations entretenues entre les médias et la société. Enfin, curieux des pratiques médiatiques des enfants et des adolescents, nous avons lancé il y a deux ans un pôle dédié à la recherche.

Lascaux La découverte de Lascaux en 1940 a ouvert une nouvelle page dans la connaissance de l’art préhistorique et de nos origines. Œuvre monumentale, la grotte continue de nourrir l’imaginaire collectif et d’émouvoir les nouvelles générations du monde entier. C’est à ce haut lieu de la Préhistoire qu’est dédiée la nouvelle publication multimédia du ministère de la Culture et de la Communication, publication qui réactualise autant la forme que le contenu scientifique de ce site mis en ligne en 1998, à la lumière des dernières avancées de la recherche archéologique. Au delà de l’émotion et à la lumière des recherches les plus récentes, le site internet est destiné à faire comprendre les secrets des artistes qui ont peint et gravé le bestiaire de Lascaux il y a 19000 ans et à présenter les orientations actuelles de la recherche scientifique sur les grottes ornées. Vache rouge à tête noire. Haut de page

Related: