background preloader

L'e-learning est-il l'avenir de l'éducation ?

L'e-learning est-il l'avenir de l'éducation ?
Related:  L'avenir du e-learningetudes sur le numérique

Le Tour de France du Numérique pour l'Education - Accueil Ateliers pratiques de 30 minutes animés par des enseignants et/ou des experts qui vous seront présentés autour des thèmes suivants: Usages pédagogiques innovants animation par le Café Pédagogique Atelier 1 : cas d'usage sur l'intégration des outils numériques dans le cadre de l'option découverte professionnelle (DP3) du collège G. CHARPAK de Brindas (69): recherche, réalisation d'articles, communication via la création de blogs, valorisation de projets et échanges sur les réseaux sociaux. Atelier 2 : présentation d'un projet disciplinaire ou transdisciplinaire réalisé par un enseignant de l'académie. Nouvelles ressources numériques éducatives animation par le CRDP Atelier dédié à la présentation d’une ressource éducative du réseau Scérén [CNDP- CRDP] répondant aux besoins de la communauté éducative en matière d’usage numérique et garantissant la conformité avec les programmes scolaires. Produits et solutions numériques animation par les partenaires technologiques

« L'e-learning est un facteur d'égalité » Former les citoyens de demain, telle est l’honorable tâche de l’éducation nationale. A l’heure de la mondialisation des connaissances et de la compétitivité accrue entre les universités, il est essentiel qu’elle bénéficie aussi d’un réseau numérique performant et adapté, qui favorisera l’échange et la valorisation des savoirs. Déjà source d’information de tous les instants, l’outil numérique est riche de potentiels, notamment pédagogiques. Mais pour développer et structurer l’e-learning, aucune dimension de ce grand chantier ne doit être oubliée. J’ai en effet la conviction qu’enrichir l’éducation de l’e-learning est un facteur d’égalité entre les citoyens. Moodle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Moodle est une plate-forme d'apprentissage en ligne (en anglais : Learning Management System ou LMS) sous licence libre servant à créer des communautés s'instruisant autour de contenus et d'activités pédagogiques. Le mot « Moodle » est l'abréviation de Modular Object-Oriented Dynamic Learning Environment : « Environnement orienté objet d'apprentissage dynamique modulaire ». Outre la création de cours à l'aide d'outils intégrés (ressources et activités) à l'usage des formateurs, Moodle offre des possibilités intéressantes d'organisation des cours sous forme de filières (catégories et sous-catégories, cohortes...) qui lui donne également des caractéristiques propres à la mise en place de dispositifs complets d'enseignement. Dans les versions récentes (depuis Moodle 2.5), la personnalisation poussée de sa page d'accueil lui confère également la possibilité de faire office de portail unique d'accueil des apprenants.

L’identité numérique Stock.Xchng 1/ Définition Milad Doueihi identifie l’émergence d’une nouvelle identité inscrite au cœur du processus de numérisation de nos sociétés : l’identité numérique. Il la définit en trois points principaux[1] dans La Grande Conversion numérique : - L’identité numérique est transjuridictionnelle : elle traverse l’ensemble des juridictions. « L’identité numérique pose la question épineuse des relations entre les juridictions souveraines et celles basées sur le réseau » (page 85). L’article du Code pénal français qui interdit d’exhiber des emblèmes nazis, a été utilisé par la LICRA[2] pour intenter un procès à Yahoo. Résultat : « Le 16 novembre 2000, La LICRA a obtenu de la justice française qu’elle oblige Yahoo Inc [alors leader en matière de recherche sur le Web] à instaurer un filtrage des internautes français relatif à ces enchères [d’objets nazis] »[3] écrit la LICRA sur son site. En France, c’est l’exemple de la loi Hadopi. 2/ Le monde numérique

Pairform@nce Portail national Pédagogie : le numérique peut-il casser des briques ? (2) Au nom de quoi, demandais-je à la fin du billet précédent, l'école devrait-elle se priver d'une formidable ressource – le numérique - en passe de devenir la « ressource des ressources » donnant accès à toutes les autres ? La réponse est évidemment dans la question. Pas plus que toute entreprise humaine, l'école ne peut s'en priver. Entendons-nous bien : de même qu'un musicien pourra toujours se passer d'instruments électriques, de synthétiseurs et de logiciels de traitement du son pour jouer de la musique, un enseignement pourra toujours se faire sans le moindre recours aux technologies numériques. Sans ordinateur, sans wi-fi, sans écran, sans rien de tout cela… Sous réserve que la matière enseignée le permette, un enseignement peut (et selon toute probabilité pourra toujours) être dispensé avec des cahiers, des crayons, des livres, un simple tableau. On ne déconnectera pas les enfants Allons encore plus loin : un enseignement, s'il est de qualité, peut se passer de tableau. Luc Cédelle

Les tendances e-learning 2013 Alors que nous venons d’échapper à nouveau avec succès à une nouvelle fin du monde programmée le 21 décembre dernier, nous pouvons aborder l’année 2013 avec plus de sérénité et pourquoi pas même tenter de révéler l’avenir ! Essayons ainsi de dresser quelques tendances qui devraient marquer le paysage e-learning en 2013; exercice délicat, mais moins risqué que la programmation de la fin du monde… réponses à la fin de l’année ! L’explosion des vidéos Aujourd’hui, sur Youtube, 48 heures de vidéo sont mises en ligne chaque minute, soit près de 8 années de contenu ajoutées par jour ( En 2015, d’après Cisco, 1 million de minutes de vidéo (l’équivalent de 674 jours de vidéos) traverseront Internet chaque seconde… Des chiffres qui donnent le tournis. Vidéo erreur, vidéo modèle, sketch, micro-trottoir, teaser, point de vue d’expert, etc…, les usages de la vidéo en formation sont innombrables. Les MOOCs Cette vidéo décrit les grands principes des MOOCs :

Qu'est-ce que le connectivisme ? Les théories et les modèles de l'apprentissage se suivent et ne se ressemblent pas forcément; chacun présente une approche spécifique avec ses avantages et ses limites et on n'a pas toujours intérêt à adopter inconditionnellement l'une ou l'autre de ces approches. Le modèle transmissif où l'enseignant est le détenteur du savoir et s'évertue à le transmettre à un apprenant qui aspire à correspondre à un modèle a vu ses beaux jours décliner quoiqu'il soit encore appliqué dans des bastions réfractaires tels que certains espaces universitaires traditionnels (et les xMoocs). Le béhaviorisme, avec le balisage de l'apprentissage du plus simple au plus complexe avec force renforcements, positifs et/ou négatifs, des informations fournies juste à temps à l'apprenant et les remédiations pertinentes qui récupèrent tout retardataire vivra encore de très beaux jours et amènera des réussites ponctuelles satisfaisantes. Toutes ces approches correspondent à des pratiques courantes dans l'apprentissage.

Related: