background preloader

A propos du prêt d’ebooks en bibliothèque

A propos du prêt d’ebooks en bibliothèque
gileslane Flickr CC-BY-SA-NC Du partenariat avec le Motif en passant par l’expérimentation locale, le prêt de liseuses et/ou de tablettes se multiplie dans les établissements de lecture publique (ici , ici ou là). Il suffit de faire une recherche sur son moteur de recherche préféré pour se rendre compte de la banalisation de cette opération. L’idée d’offrir ce service aux usagers a trouvé une légitimité. Cette opération s’accompagne toutefois d’un certain nombre de questions et de remarques. Un service au succès assuré D’une manière générale, le prêt de liseuse rencontre un certain succès auprès du public. Quels sont les publics captifs ? Les personnes âgéesLes acheteurs potentielsLes geeks 1. 2. 3. La variété des publics, de leurs besoins et de leurs attentes constitue un ensemble de facteurs favorables à la réussite de ces expérimentations. Petit détour par la case fracture numérique Si la fracture numérique existe, elle trouve souvent son origine dans la fracture sociale. 2.

http://biblionumericus.fr/2012/12/07/a-propos-du-pret-debooks-en-bibliotheque/

Related:  Livres numériquesLe livre numériqueEvolution des bibliothèquesBiblioBoxDossier

Liberio, créer des ebooks avec Google Drive Liberio est une plateforme gratuite pour créer des livres numériques (ebooks) et des magazines au format ePub (validés IDPF) avec Google Drive. Elle s’adresse à tous ceux qui rédigent des documents (auteurs, journalistes, rédacteurs, enseignants, etc). Elle pourra également servir à des projets en classe. La plateforme est encore en phase d'amorçage. Les fondateurs, Nicolas Zimmer et Cat Noone sont basés en Allemagne. Ils se sont engagés à maintenir ce service gratuit.

Livre numérique : le ministère de la Culture veut aboutir à un «memorandum de cadrage sur les pratiques acceptables» © Fotolia Devant les bibliothécaires réunis en congrès à Lyon du 7 au 9 juin 2013, la ministre de la Culture et de la communication, Aurélie Filippetti, a annoncé la prochaine constitution d’un groupe de travail, réunissant l’Etat, les professionnels (éditeurs, agrégateurs, libraires, bibliothécaires) et les auteurs. Objectif : élaborer des "bonnes pratiques pour développer la diffusion de la lecture numérique." Dans un message diffusé par vidéo, Aurélie Filippetti a annoncé le 6 juin 2013, aux membres de l’Association des bibliothécaires de France (ABF) la constitution prochaine d’un groupe de travail sur le livre numérique.

88 % de la population vit dans une commune qui offre un lieu de lecture publique Publié le 24/10/2012 • Mis à jour le 29/10/2012 • Par Hélène Girard • dans : Actu Emploi, France Jamais le nombre de bibliothèques et de points d’accès au livre étudiés n’a été aussi important. En effet, le rapport 2010 de l’Observatoire de la lecture publique (Service du livre et de la lecture, ministère de la culture et de la communication) repose sur une nouvelle méthodologie. Depuis 2008, la technique de l’échantillonnage a été abandonnée au profit « d’une projection de l’ensemble des bibliothèques et points d’accès au livre existants sur le territoire. » En clair, l’observatoire a travaillé sur les lieux de lecture publique connus du Service du livre et de la lecture et sur les déclarations des bibliothèques départementales de prêt (BDP), chargées, depuis 2008, de collecter des données auprès des petites communes dans le cadre des enquêtes statistiques annuelles. D’où le chiffre de 7500 bibliothèques et de 8100 points d’accès au livre.

Intégrer Calibre2OPDS dans une #PirateBox Calibre2opds Cela faisait des mois que je souhaitais intégrer un catalogue dans la PirateBox. J’avais déjà vu cette fonctionnalité dans la PirateBox de l’ami @ruralsmart. Les bibliothèques publiques face à la croissance du contenu numérique Article publié le 23 mai 2014 Petit à petit, les grandes bibliothèques proposent une gamme de services numériques assez complète : autoformation (apprentissage des langues, soutien scolaire, code de la route, etc.), presse en ligne, vidéo à la demande, musique (plutôt classique, jazz), e-books, et documents patrimoniaux… Mais l’acquisition de ces ressources est pour l’heure l’apanage des grandes villes, qui ont des moyens. « 80 % des bibliothèques des villes de 20 000 à 40 0000 habitants n’ont aucune ressource numérique et cela monte à 90 % pour les villes de moins de 10 000 habitants » indique Lionel Dujol, responsable du développement du numérique pour tout le réseau des bibliothèques de Valence Romans Sud Rhône-Alpes.

I LOVE LIRE Cette sitographie mise à jour régulièrement est composée de trois parties : 1) des livres, BD, encyclopédie, ouvrages scolaires, plans, cartes, revues, etc. 2) Poésie, pièces de Théâtre et dans notre fonds documentaire, 3) des livres à écouter sur tous supports (Web, tablettes…) Des livres que tu peux télécharger, lire, écouter, échanger, utiliser pour tout ce qu'il te plaira. Tu trouveras des livres utiles, au programme des classes d'école, de collège et de lycée. Et ne manque pas de revenir de temps en temps : nous rajouterons régulièrement de nouveaux textes et de nouveaux compléments.

PNB - prêt numérique en bibliothèque Pour tester la mise à disposition de livres numériques en bibliothèque, un projet national a été instauré en 2011 autour de trois établissements (localisés à Aulnay-sous-Bois, Grenoble et Montpellier) : PNB. Initiative interprofessionnelle lancée par Dilicom (réseau de livre) et soutenue par le Centre national du livre (CNL), celle-ci est entrée officiellement depuis le 17 février dans sa phase opérationnelle. S’il ne se présente ni sous la forme d’une bibliothèque de livres numériques ou d’un logiciel de gestion de prêt, PNB n’en est pas moins une nouvelle méthode d'échange de données entre bibliothèques, éditeurs et libraires, dont la finalité est d’aider au développement d'offres de livres numériques pour les bibliothèques. Les résultats de PNB, dont la phase opérationelle se terminera en juin 2014, seront présentés au congrès de l’ABF à Paris (en juin), puis au congrès de l’IFLA à Lyon (en août).

A propos de l’autonomie de l’usager Ayant eu l’occasion de présenter la bibliothèque de Lyon à un groupe d’étudiants en bibliothéconomie Sciences de l’Information, j’ai inévitablement évoqué le Guichet du savoir, précisant que ce service apportait une réponse complète et précise à toute question. Et inévitablement est venue la sempiternelle question : "Mais est-ce que cela ne va pas à l’encontre de l’autonomie de l’usager ?"… Parmi les mythes inamovibles du bibliothécaire de lecture publique, on trouve, à côté de la coopération, de la démocratisation, du refus de toute censure et tutti quanti, l’autonomie de l’usager.

Personnaliser sa PirateBox Oh la belle interface ! Avant de commencer les hostilités, je tiens à préciser que les éléments que vous allez trouver ci-dessous n’ont pas été créés par moi. Je me suis appuyé sur ce que d’autres ont mis généreusement en partage sur le web. Comme le dit Lionel Maurel, je tiens à « rendre à l’intelligence collective ce qu’elle me donne ». Bon passons aux choses sérieuses !

La bibliothèque dans le nuage numérique « Nous habitons une culture, non une technique. » Ces fortes paroles, rappelées par Milad Doueihi, convenaient bien à l’ouverture de cette table ronde sur « la bibliothèque dans le nuage numérique », tenue le 19 mars dans le cadre du Salon du livre. Même si on regretta que Jacques Attali, un instant pressenti, ne soit pas là pour nous dire ce qu’il pensait des projets actuels, lui si lié au projet de la TGB, le débat, de bonne facture, permit, non certes de circonscrire exhaustivement le sujet (le nuage est une figure qui ne se prête guère à l’exercice), mais au moins de l’aborder sous plusieurs et différentes facettes. Renchérissant sur Jacques Attali, Milad Doueihi, le désormais bien connu auteur de Pour un humanisme numérique 1, rappela que, si « l’informatique est une technique, le numérique est une culture », qu’il convient donc d’habiter, en étant dans les flux qu’elle génère, et qui sont puissants, paradoxaux, irrésistibles : « Le nuage annonce le changement. »

Trouver des livres numériques gratuits et libres à télécharger Au lendemain de Noël, les cadeaux fraîchement ouverts et déballés, il faut encore trouver de quoi remplir son lecteur ebook ou sa tablette. Et cela tombe bien, puisque nous vous proposons une liste non-exhaustive de sites internet où il vous sera possible de gratuitement retrouver des classiques, et des oeuvres à foison. Mike Licht, NotionsCapital.com, CC BY 2.0 A tout seigneur, tout honneur, c'est avec notre grand chouchou, le Projet Gutenberg que l‘on commencera. C'est également le seul site anglophone qui sera conseillé, puisqu'il fait autorité de par le travail abattu, autant que pour son ancienneté. Aujourd'hui, il compte plus de 42.000 livres numériques gratuits, et 100.000 de mieux avec les différents sites partenaires.

Related: