background preloader

La société et l'Etat. Synthèse: Les théories du contrat social

La société et l'Etat. Synthèse: Les théories du contrat social
Les théories du contrat social Hobbes, Locke et Rousseau 1. Les origines de la doctrine contractuelle Le contrat social est une solution proposée au problème de la justification de la société civile, et non la description d’un type de gouvernement particulier. L’idée de contrat est empruntée au domaine juridique. Du latin "societas", le mot société désigne initialement un contrat par lequel des individus mettent en commun des biens et des activités et tel que les associés s'engagent à partager toute perte ou tout bénéfice qui découlerait de cette association. La conception contractuelle de l'Etat est le produit d’une culture qui définit l’être humain comme un être rationnel, c’est-à-dire non seulement raisonnable, donc intelligent et moral, mais aussi intéressé, donc capable de calcul. Les théories du contrat social sont donc liées à une idéologie individualiste et utilitariste de la nature humaine : Les individus préexistent à la société qu’ils fondent d’un commun accord. 2.

http://www.ac-grenoble.fr/PhiloSophie/logphil/notions/etatsoc/esp_prof/synthese/contrat.htm

Related:  NietzscheLa politique : l'Etat, la société, les échanges ; la justice ...Contrat social- devoir DroitOC_Histoire_Droits de l'homme

Humain, trop humain Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Deux éditions furent publiées du vivant de Nietzsche. La première édition, chez Ernst Schmeitzner, 1878, fait l’objet d’un volume unique, intitulé : Humain, trop humain. Un livre pour esprits libres. En tête figure une dédicace à Voltaire ; le corps du recueil est constitué de 638 aphorismes répartis en 9 chapitres. La deuxième édition, chez Ernst Wilhelm Fritzsch, 1886, fait l’objet de deux volumes :

Le Luxembourg veut se lancer dans le forage spatial LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Dominique Gallois Cent quinze ans après Jules Verne, le Luxembourg se lance dans « la chasse au météore ». Contrairement au roman, il ne s’agit pas de s’intéresser à l’or d’un astéroïde qui s’écrase sur la Terre, mais d’envisager l’exploitation des richesses minières dans l’espace.

Marcel Gauchet : "L’école exige un contrat moral et social" - Édition du 16 juin 2011 (n°3433) D’une rencontre avec le philo­sophe Marcel Gauchet, on at­­tend – et on trouve – forcément une analyse fine et éclairée de notre société en mouvement. Mais on imagine moins les yeux pétillants d’un homme toujours aussi gourmand de savoir et passionné par la confron­tation des idées. Agnostique nourri au catholicisme, il a accepté de présider la Chaire du Collège des Bernardins, consacrée pendant un an au thème Transmettre, apprendre. Cette Chaire prendra fin en décembre, l’occasion pour La Vie de revenir avec lui sur les enjeux et les difficultés qui entourent la transmission, notamment à l’école, et sur le rôle joué par l’Église dans cette mission. Vous n’êtes pas croyant, pourquoi avoir accepté de présider cette Chaire du Collège des Bernardins ? Marcel Gauchet.

Aristote, père du Droit naturel Si les individus ont recours à la force du gouvernement, c’est pour protéger ce qui leur appartient : leur vie, leur liberté et leurs biens. Le politique ne dispose pas de la propriété des individus, il est à leur service. Par Damien Theillier En cette période de débat électoraux, de slogans et de petites phrases, il nous paraît salutaire de rappeler, avec les penseurs du Droit naturel, que la politique n’est pas le tout de la vie en société. Par-delà Bien et Mal – Nietzsche - Idées « Tout penseur profond craint plus d’être compris, que d’être mal compris » disait Nietzsche. De ce point de vue, Nietzsche n’avait rien à craindre. On en a fait un anarchiste antisémiste, un furieux réactionnaire, un prélude au nazisme et un chrétien honteux. On a raillé son lyrisme, on s’est moqué de ses contradictions, alors qu’il les appelait de ses vœux et pratiquait l’incertitude comme une discipline. On en a même fait un tyran, parce qu’il voulait protéger les forts contre les faibles. En réalité, Nietzsche pense par-delà Bien et Mal.

Les deux principes de la justice et le voile d'ignorance , Paris, Seuil, p. 91-93, 168-169 et 182-183 Les deux principes de la justice Je présenterai maintenant, sous une forme provisoire, les deux principes de la justice sur lesquels se ferait un accord dans la position originelle. La première formulation de ces principes est une simple esquisse. Au fur et à mesure, j'examinerai plusieurs formulations et ferai des approximations successives de la présentation finale qui, elle, doit être donnée beaucoup plus tard. Un “ contrat social ” possible à l’école- CEMÉA - Site de l'association nationale Comment, dans la classe, créer les bases d’une “ alliance ” avec les élèves ? Comment sortir du rapport des forces qui naît du face à face entre l’enseignant et 25 élèves, autres personnes qu’on n’a pas choisies, qui ne vous ont pas choisi et qui ne se sont pas choisies entre elles, et qui ne voient pas toujours quel peut être le sens de leur présence à l’école ? Pour aborder la question de l’éducation à la citoyenneté à l’école, je partirai d’un texte écrit par David en cours de philosophie (1), en 1993, bien après Mai 68, dans cette école dont certainsprétendent qu’elle est devenue “ laxiste ”... Je me souviens d’une punition que j’ai eue au CM2. Un jour l’instituteur nous posa une question qui était : “ Qu’est-ce qu’un attribut du sujet ?

Cicéron et la loi naturelle - Extraits du "Traité des lois" MarcusTullius Cicero, Extraits du « Traité des lois » (vers 52 avant J.C.) Traduction Appuhn ( avec l’aimable autorisation des éd. Garnier-Flammarion ) Numéros IV et s. ATTICUS - Maintenant, Marcus, dis-nous ce que tu penses du droit civil. L’Eternel Retour du même – Nietzsche S’il est une idée nitzschéenne ressasséee, reprise, et malheureusement souvent déformée, c’est bien ce thème : l’Eternel Retour du même. Déformation la plus courante : oublier « du même » dans cette idée. Voyons donc ce qui se cache, si vous l’ignoriez encore, derrière « l’Eternel Retour du même« . Quoi de mieux, pour cela, que de se pencher sur les textes de Nietzsche lui-même. Cette thèse est à mes yeux l’une des plus précieuses que l’on puisse trouver dans la philosophie et, dans tous les cas, le coeur de la pensée de Nietzsche.

Les Constitutions de la France Les archives nationales de France proposent en ligne les exemplaires originaux numérisées Un métier de « l’entre-deux portes ? » L’auteure nous fait partager le quotidien du métier de CPE, fait d’une multiplicité de taches mangeuses de temps, et insiste sur les nécessaires partenariats à tisser pour prendre en charge efficacement les élèves. Les missions des conseillers principaux d’éducation sont multiples, couvrant trois domaines : le fonctionnement de l’établissement (absences, organisation du service, mouvement des élèves, sécurité), la collaboration avec le personnel enseignant (échanges d’informations, condition de travail, participation aux conseils de classe, collaboration à la mise en œuvre de projet) et l’animation socioéducative (clubs, relation au collectif, formation des délégués) [1]. Le CPE : pilote ? Lorsque j’ai choisi d’exercer ce métier, ma pratique faisait une part importante aux relations individuelles et collectives avec les élèves. J’avais l’impression d’être un « acteur de terrain » et je me définis encore ainsi aujourd’hui. Le CPE et le travail d’équipe

Related: