background preloader

Hades

Hades
Hadès Hadès (AideV) était le fils de Cronos et de Rhéa, à qui échut le monde souterrain où vont les ombres des morts. Il régnait avec sa femme Perséphone sur les Enfers et les morts. Il fut identifié avec Sérapis ptolémaïque et avec Pluton romain. Hadès sur son char Il était coiffé de la kunée, casque fabriqué par les Cyclopes qui rendait invisible tous ceux qui le portaient. Hadès est le dieu qui régne sur le monde souterrains des Enfers où se trouvent les ombres des morts. Hadès, la corne d'abondance et Démeter (430 - 420) Musée archéologique d'Athénes Il y avait très peu de lieux de culte qui lui étaient destinés. Related:  Mythologie grecqueMythologie

Hephaistos Héphaïstos (Gr. Ηφαιστος; Lat. Hephaestus) est le dieu du Feu terrestre et de la Métallurgie qui découvrit l'art de travailler les métaux. Héphaïstos Bronze du British Museum Certains comme Hésiode, prétendent qu'Héphaïstos était le fils d'Héra par parthénogenèse , jalouse que son mari ait pu donner le jour à Athéna. Il survécut cependant à cette fâcheuse mésaventure, sans aucun dommage physique, car il tomba dans la mer où Téthys et Eurynome, qui se trouvaient non loin de là, lui portèrent rapidement secours. Le marteau ou des pinces Vulcain fabriquant les flèches de Cupidon Alessandro TIARINI Il personnifie le feu souterrain notion qui conduit naturellement au dieu des volcans, des forges et au métier de forgeron. C'est un inventeur de génie qui découvrit l'art de travailler le cuivre, le fer, le bronze, l'argent et l'or et un artisan hors de pair qui forgea la plupart des objets magiques utilisés par les dieux et les déesses. Héphaïstos et ses outils

Guerre de Troie Les archéologues pensent qu'une guerre a effectivement opposé les Troyens et les Grecs vers 1220 avant notre ère. Schliemann fouilla la colline d'Hissarlik de 1870 à 1890 et découvrit plusieurs villes distinctes et successives sous la ville romaine d'Ilium. L'Iliade situe Troie sur les deux sources du Scamandre, l'une chaude et l'autre glacée. Dans les récits légendaires, la guerre naquit d'une pomme d'or, sur laquelle étaient inscrits ces mots: «à la plus belle», et qui fut jetée par Eris, déesse de la Discorde, au milieu d'un banquet divin, où l'on célébrait l'union de Pélée, roi des Myrmidons, avec Thétis, l'une des Néréides. L'age de Bronze Elle réunit un grand nombre de héros venus de toutes les contrées de la Grèce et groupés autour du généralissime Agamemnon, le "roi des rois" et de son frère Ménélas. Les Grecs assiègent Troie pendant dix ans. • GRECS ou ACHEENS Les dieux et les déesses vont intervenir dans cette guerre et chacun aidera de son mieux le camp qu'il défend. page 2

Hadès, le dieu de l'enfer | Mythologica.info Hadès, dans la mythologie grecque, dieu des Morts vénéré sous le nom de Pluton, nom qui, plus tardivement, désigne aussi le dieu des Morts de la mythologie romaine. Les Enfers en partage À la suite de la victoire des dieux sur les Géants, Zeus, Poséidon et Hadès, fils des Titans Cronos et Rhéa, se partagent l’Univers : Zeus devient le maître du Ciel, Poséidon celui du monde marin, et Hadès celui des Enfers. Celui-ci règne dès lors sur le monde souterrain, endroit sombre et triste, habité par des ombres et gardé par Cerbère, chien à trois têtes et à queue de dragon. De sinistres fleuves, que le vieux passeur Charon fait traverser aux âmes des morts, parcourent les lieux et séparent les Enfers du monde d’en haut. Célèbre pour ne concevoir aucune pitié, Hadès figure une divinité sinistre, insensible aux prières et aux sacrifices. L’enlèvement de Korè La légende d’Hadès est en particulier marquée par l’enlèvement de Korè, fille de la déesse Déméter. Culte et représentation

Harpies Les Harpies (ou Harpyes), étaient les filles du dieu marin Thaumas et de l'Océanide Electre (ne pas confondre avec la fille d'Agamemnon). Leur nombre et leur nom varient selon les auteurs. Harpie Aellô ou Nicothoé (la bourrasque), Ocypétès (vole-vite), et Célaeno (sombre nuée), étaient considérées par Hésiode comme des femmes ailées à la belle chevelure, puis petit à petit, la légende se modifia et elles prirent l'apparence de monstres épouvantables. On les représentait comme des êtres monstrueux au corps d'oiseau et à la tête de femme. Elles habitaient les îles Strophades, dans la mer d'Ionie, sur la côte du Péloponnèse. Homère, qui ajouta Podargé (Aux pieds agiles), les considérait plutôt comme les déesses des tempêtes. Harpye par © Boris Vallejo ① On les rendait responsable de toutes les disparitions. ② Enée rencontra une Harpye, Célaeno, dans les Strophades qui lui prédit que les Troyens n'atteindraient leur nouvelle patrie que lorsque la faim les obligerait à manger leurs tables.

Hadès Le monde souterrain lui-même était souvent appelé l'Hadès. Il était divisé en deux régions : l'Érèbe, où passaient les morts juste après leur décès et le Tartare, la région la plus profonde, où les Titans avaient été emprisonnés. C'était un endroit sombre et triste, habité par des ombres et gardé par Cerbère, le chien à trois têtes et à queue de dragon. Demeter Cérès (1660) Giovanni Francesco Romanelli (CP) Déméter (Δημητηρ) dont le nom, sans doute une altération d'un mot grec qui signifie de "Terre-mère", était la déesse de l'agriculture et des moissons. Elle représentait la terre cultivée et féconde contrairement aux autres déesses comme Gaia ou Rhéa qui personnifiait la terre en tant que matière. Elle était la fille de Cronos et Rhéa. Elle fut assimilée par les romains sous le nom de Cérès qui était une divinité latine très ancienne associée aux moissons. La base de l'économie grecque reposait principalement sur la culture des céréales (orge et blé) c'est pourquoi elle était particulièrement vénérée en assurant l'abondance et l'épanouissement des cités. La truie, le bélier, la grue et la tourterelle ainsi que la couronne d'épis de blé, le flambeau, et la gerbe de blé sont ses emblèmes. Cérès de Jean-Antoine Watteau (CP) Sa beauté sévère attira toutefois quelques prétendants à qui elle tenta de résister. Cérès et sans doute Ploutos

Hélène Helène D'après E. de Morgan Hélène (Gr. Ἑλένη; Lat. Helena) serait née d'un œuf conçu par Léda, la femme de Tyndare, et Zeus qui pour la séduire se transforma en cygne. Hélène était d'une grande beauté, égale à celle des déesses. Agée d'une douzaine d'années, Thésée l'enleva alors qu'elle dansait devant le temple d'Artémis. Elle fut très recherchée en mariage par tous les héros grecs. Malheureusement Aprhrodite avait promis à Pâris la plus belle femme du monde lors de l'attribution de la pomme d'or. Ménélas et Hélène La tradition générale adoptée par les poètes qui n'appartiennent pas à une haute antiquité était qu'Hélène ne parvint jamais à Troie ; son ombre seule suivit Pâris dans cette ville, pendant que la véritable épouse de Ménélas restait auprès du roi d'Égypte, Protée, pour reparaître à Sparte plus tard. Selon le serment qu'ils avaient prêté, tous les prétendants décidèrent de venger l'affront fait aux Grecs par les Troyens. cliquez pour voir

Hadès - Dieu des Enfers Frère de Zeus, Hadès incarne le Dieu des Morts et des Enfers. Il est l'équivalent de Pluton chez les Romains. Parenté et épouse d'Hadès Hadès est l'enfant de Cronos et de Rhéa. Il est le frère de 4 autres divinités olympiennes: Hestia, Héra, Zeus et Poséidon. Il fut avalé par son père, Cronos, puis fut libéré par Zeus quand celui-ci l'obligea à le régurgiter. Hadès, le « maîtres des Enfers » Hadès réside dans le monde souterrain. Mythologie et Lieu de culte d'Hadès Hadès n'est pas très présent dans la mythologie. Le sanctuaire principal d'Hadès est le panthéon de Samothrace. Quels sont les attributs d'Hadès ? Hadès a pour attributs la corne d'abondance, le trône, le sceptre à deux fourches, mais également Cerbère qui est un monstre à trois têtes ressemblant à un chien. Quelques illustrations de Hadès: (1) Sculpture sur pierre représentant Hadès et Perséphone (2) Hadès gardien des Enfers, accompagné de Cerbère, le chien à trois têtes (3) Sanctuaire de Samothrace, un des lieu de culte de Hadès

Related: