background preloader

Page d'accueil des mythes gréco-romains

Page d'accueil des mythes gréco-romains
Electre Enée Eole Etéocle Guerre de Troie Gygès Hector Hécube Hélène Hélénos Hérodiade Hermès Hésione Hippolyte Hyacinthe Iphigénie Ismène Jason Jocaste Laïos Laocoon Laomédon Léda Marsyas Médée Memnon Ménélas Mercure Midas Myrrha Nausicaa Nécromancies Related:  Mythologie, héros, dieux

Les procréations assistées : Deuxième grossesse de Zeus : naissance de Dionysos - Ailleurs Notre ami Jupiter, Zeus pour les Grecs, ne s’est pas contenté d’avaler sa première épouse. Après avoir solennellement épousé en justes noces Héra, sa sœur préférée, il la trompa abondamment. En général, il se travestissait. En cygne, en taureau, en pluie d’or, en prenant les traits de l’époux parti à la guerre, bref, il ne se montrait pas. Sauf une fois. Zeus ne se déguisa pas avec Sémélé, une presque mortelle qui n’avait qu’une demi-portion de divinité. Les noces de Cadmos et Harmonie furent somptueuses, en présence de tous les dieux et déesses. D’abord, Harmonie reçut de Prométhée un collier qui porta malheur à toutes ses filles et à toutes celles qui le portèrent ensuite, comme par exemple Jocaste, mère-épouse d’Œdipe, roi de Thèbes. Ensuite, comme une mauvaise fée, la déesse Discorde, n’étant pas invitée, se vengea en jetant sur la table des mariés une pomme d’or où trois mots étaient gravés : A la plus belle. Zeus s’en éprit. Une fois à terme, Zeus se fait ouvrir la cuisse.

Mythologie grecque Comme le montre l’abondance des monuments, des œuvres d’art et toute la tradition littéraire qui va d’Homère aux travaux des mythographes modernes, la mythologie grecque est l’une des plus riches qui soient. Art et Littérature W. BOUGUEREAU (© Arnot Art Museum Elmira, N.Y.) Votre navigateur ne gère pas JavaScript Un examen rapide de ses informations diverses peut laisser croire que ces légendes plus ou moins merveilleuses se présentent comme un tout cohérent, qui aurait été codifié et ordonné par le temps pour être facilement compréhensible pour un esprit moderne et figé une fois pour toute. La mythologie de l'antiquité classique comporte un très grand nombre de dieux, de déesses, de demi-dieux, ou de héros. Les romains adoptèrent les dieux grecs et leurs légendes. Ces fiches comportent en général une iconographie prise aussi bien parmi les œuvres antiques que chez les modernes. Si les représentations artistiques des personnages de la mythologie vous intéressent suivez ce lien MYTH'ART.

How many Greek legends were really true? The culture and legends of ancient Greece have a remarkably long legacy in the modern language of education, politics, philosophy, art and science. Classical references from thousands of years ago continue to appear. But what was the origin of some of these ideas? 1. Was there ever really a Trojan Horse? The story of the Trojan Horse is first mentioned in Homer's Odyssey, an epic song committed to writing around 750BC, describing the aftermath of a war at Troy that purportedly took place around 500 years earlier. After besieging Troy (modern-day Hisarlik in Turkey) for 10 years without success, the Greek army encamped outside the city walls made as if to sail home, leaving behind them a giant wooden horse as an offering to the goddess Athena. The Trojans triumphantly dragged the horse within Troy, and when night fell the Greek warriors concealed inside it climbed out and destroyed the city. 2. 3. 4. 5. 6. 7. If I told you, I'd have to kill you. 8. 9. 10.

¤ Portail des civilisations anciennes Europe (1/5) : Un mythe et un nom Première étape d’une semaine entièrement consacrée à l’Europe. Nous commençons par évoquer le mythe grec d’Europe avec Françoise Frontisi-Ducroux, helléniste, sous-directeur honoraire au Collège de France. Avec elle nous évoquons la déesse Europe, l’évolution de ses représentations et les raisons pour lesquelles on décida de nommer ainsi un espace. Françoise Frontisi-Ducroux © Rf Première étape mythologique. Françoise Frontisi-Ducroux est hélleniste, sous-directeur honoraire au Collège de France. L'enlèvement d'Europe par Titien (1559 - 1562) © © Stewart Gardner Museum Boston Pour commencer l'émission, nous entrons dans une nouvelle bibliothèque ! Sur le Polaroïd du jour apparaissent des hommes-coqs. Vers 16h50, nous écoutons les poèmes des béguines d’Hadewijch d'Anvers, mystique et poétesse flamande du XIIIe siècle. Programmation musicale - Piero Ciampi, Il vino (dir. - Amen Dunes, Sixteen - Jacques Brel, Les toros

Mythologie grecque, Dieux Olympiens La généalogie des mythes Le cyclope Polyphème, contre lequel lutta Ulysse, est une version grecque de l'un des plus anciens mythes de l'humanité. © Alexander Burtowski / Corbis L'essentiel - Trois des nombreuses familles de mythes sont particulièrement riches et anciennes : les Chasses cosmiques, les mythes de type Pygmalion et ceux de type Polyphème. - On peut décomposer chaque variante en ses « mythèmes », ses traits caractéristiques. - Appliquées aux mythèmes, les méthodes de la phylogénie fournissent des arbres de parenté entre mythes d'époques et de cultures différentes. - Ces arbres de parenté reflètent l'histoire du peuplement de la planète par les hommes modernes. L'auteur Julien d'HUY, doctorant en anthropologie, est rattaché à l'Institut des mondes africains (UMR 8171), à Paris. Artémis avait pour suivante la plus belle des nymphes, Callisto (du grec kallístê: « la plus belle »). Cette histoire appartient à une vaste famille de mythes, ceux dits de la Chasse cosmique.

Nous serons comme des dieux : Les petites amoureuses du roi des dieux – L’amant déguisé en nuage Classement : ReportageThématique : Mythologies(s) - Religion(s)Media : France CultureEmission : InconnueUnivers : Monde grec Nous serons comme des dieux : Les petites amoureuses du roi des dieux – L’amant déguisé en nuage – 06-08-2014 (6′) Comme on l’a vu, Zeus se permet toutes les privautés. La jeune fille s’appelle Io. Pour des amours tranquilles, Zeus se change en nuage. Vite, Zeus change la jeune Io en génisse blanche. Quand elle a le dos tourné, Zeus retrouve sa belle sous la forme d’un taureau et bien entendu, se fait prendre. Pour qu’elle soit bien gardée, Héra confie Io la vache blanche à son parent Argos, un drôle de type à cent yeux et qui n’en ferme jamais que cinquante. Elle court, la malheureuse génisse, elle court en meuglant pour échapper au taon qu’Héra a expédié pour la piquer sans relâche. Le supplice de la génisse blanche s’achève.

Related: