background preloader

Stratégies Etourisme: Conseils et tutoriels autour du e-tourisme

Stratégies Etourisme: Conseils et tutoriels autour du e-tourisme

BLOG-ETOURISME.COM : Veille sur le tourisme numérique par Mathieu Bruc Etourisme : les tendances tourisme et web 2015 Voici les tendances tourisme et web 2016. Cette 20ème édition, comme l’an passé est rendue publique alors que les arbitrages en matière de marketing, de communication digitale vont être réalisés par les professionnels du tourisme. Issues de nos propres études et de la confrontation des politiques menées avec nos clients, elles aspirent à partager des réflexions sur les conditions de réussite de la prochaine saison. Tendances tourisme et web 2016 Le point sur les tendances e-tourisme et web 2015 La saison 2015 a conforté nos positions Comme à l’habitude, toutes ces tendances se sont confirmées sans éclat particulier. Ces tendances nous servent pour affiner les stratégies digitales de nos clients dans le secteur du tourisme.Elles confrontent marketing traditionnel et marketing en ligne pour optimiser les valeurs ajoutées des entreprises.Elles vous permettront de créer vos fils de veille et de e-réputation. Méthodologie L’ensemble des données rapportées dans ce papier ont été recoupées.

Les séniors représentent un cinquième du marché du tourisme Le monde du tourisme peut remercier les séniors. Peu importe la crise, ils partent en vacances. Et sous tous les formats: en locations en France, dans des hôtels-clubs de Tunisie ou d'Espagne, en arpentant l'Asie, seuls ou en circuit organisé. Selon une étude d'Eurostat, les plus de 65 ans pèsent de plus en plus lourd dans l'économie du tourisme de l'Union européenne, ils représentaient 20% des dépenses en 2011 contre 15% en 2006. Une clientèle recherchée En retraite depuis un an, Jean-Paul et Monique ont réservé pour cinq semaines en Polynésie, départ en septembre. En France, les plus de 50 ans représentent environ un tiers de la population, dont 5 millions de 65-75 ans et autant de plus de 75 ans. Les séniors, 2è clientèle après les jeunes mariés Chez Galeries Lafayette Voyages, les seniors représentent plus d'un tiers des ventes, c'est la deuxième clientèle après les jeunes mariés, explique Clémentine Piscione, l'une des responsables de l'agence Haussmann.

Les chiffres clés du Etourisme et du numérique Les chiffres témoignent parfois bien mieux que les mots… Ils pointent les évolutions significatives de nos usages numériques, permettent de mieux les comprendre et donc d’agir en conséquence… En voici quelques-uns, issus directement des grandes marques et des cabinets d’étude. Ils vous permettront de justifier vos stratégies, de les illustrer, de les revoir partiellement… ou totalement ! De quoi méditer en attendant VEM6 qui se déroulera les 5 et 6 février 2015 Usages numériques : 24,9 millions d’abonnés internet au haut débit fin 2013, dont 2 millions très haut débit (supérieur ou égal à 30 Mbit/s) (ARCEP)43,2 millions d’internautes en 2013 (Médiamétrie)Le navigateur internet Chrome rafle la mise avec 29.5% des visites (Médiamétrie mars 2014) 6,5 écrans par foyers français en 2013 (Médiamétrie)72.1% de l’accès aux sites internet le sont via ordinateurs (eStat de Médiamétrie mars 2014)27.9% via les mobiles ou les tablettes (eStat de Médiamétrie mars 2014) Mobile Achat online Multimédia

Le processus d’achat du consommateur et la commercialisation du voyag… L'Université d'Angers ouvre son Master e-tourisme L’IMIS-ESTHUA est l’Unité de Formation et de Recherche Ingénerie du Tourisme, du Bâtiment et des Services (UFR I.T.B.S) de l’Université d’Angers. Il forme les étudiants aux métiers du tourisme et ouvre dès cette année son Master e-tourisme. Les chiffres de l’e-tourisme 2013 montrent combien le secteur du tourisme est profondément transformé par le numérique. Cette révolution entraîne inexorablement de nouveaux métiers, de nouveaux outils, l’apparition de nouveaux acteurs et une nouvelle réflexion sur les stratégies des entreprises. Face à ce constat, l’IMIS-ESTHUA intègre désormais dans son offre de formation, un Master e-tourisme adapté à l’évolution numérique des activités touristiques. Les débouchés visent des fonctions d’exploitation ou opérationnelles avec une compétence numérique, dans des organisations publiques et privées, en France comme à l’étranger. Pour cette année de lancement, la formation est volontairement limitée à 10-12 étudiants au maximum. About Author MathieuBruc

Les critères du nouveau classement Trois catégories, au lieu des étoiles : l’arrêté de classement des offices de tourisme a été publié le 18 novembre 2010. Le télécharger Même s’il n’entre définitivement en vigueur qu’au 1er janvier 2014, il est intéressant de se pencher sur ses principales caractéristiques. Voici ce que dit le texte : L’office de tourisme classé dans la catégorie I est une structure de type entrepreneurial ayant vocation à fédérer les professionnels et à développer l’économie touristique dans sa zone géographique d’intervention laquelle supporte un flux touristique naturel important de provenance nationale et internationale.Son équipe polyglotte est nécessairement pilotée par un directeur. Elle se compose de collaborateurs spécialisés selon les axes de développement de la structure et du territoire. Points de repère Supports obligatoiresL’arrêté mentionne enfin les obligations de l’office de tourisme en terme d’information. aux événements et animations ; aux numéros de téléphone d’urgence.

Les robots dédiés au tourisme savent même faire le café... "N'ayez pas peur ! Les robots commencent à peine à pousser les portes des foyers, hôtels, musées, restaurants… Mais ils ne sauront (jamais ?) remplacer l’humain à 100%. Un "bonjour M.X", des informations sur le lieu, sur une réservation... Ils pourraient même faire gagner du temps sur des informations "basiques" pour laisser plus de place à l'humain... - Depuis deux ans une des attractions phares de la Tour de Tokyo est Tawabo, un robot quadrilingue, mobile, chargé de l’accueil et du guidage des visiteurs. - Pal Robotics Reem, ce robot de service a la capacité de reconnaître les visages, et de se déplacer seul en évitant les obstacles. - Quant à Pepper de la société française Albebaran, il accueille et divertit déjà les clients de la banque japonaise Softbank Mobile. Cette création (véritable fierté nationale) est capable de mémoriser toutes les informations sur les discussions avec les clients déjà rencontrés, qu’il peut reconnaître spontanément et appeler par leurs prénoms. en savoir plus

Related: