background preloader

Pour débuter par Yoann Bogonet

Pour débuter par Yoann Bogonet
Related:  OrganisationDictionnaire français, latin, paléographieGénéalogie

Comment retrouver un acte grâce à un escargot ? La question peut paraître saugrenue mais pourtant il s'agit d'une méthode que j'utilise régulièrement lorsque je suis bloqué dans une branche. En fait, tant que l'on trouve des actes de naissance, de mariage ou de décès complets indiquant l'origine des personnes concernées, tout va bien. Le problème se pose lorsque l'on trouve des actes réduits à leur plus simple expression comme j'en ai parfois trouvé au milieu du XVIIème siècle du type "ce jour X a épousé Y". Alors comment faire pour retrouver l'origine des personnes ? Il existe une méthode que j'ai pratiquée il y a déjà fort longtemps, à l'époque où internet balbutiait et où il fallait optimiser ses recherches aux Archives Départementales. Pour cela il faut seulement une carte ... et de la patience ! Le point de départ Le point de départ de la recherche est l'acte dont on dispose. Son acte de baptême est assez lapidaire : Si maintenant, on avance dans le temps, on trouve en 1779, le décès de Julienne Soyer à l'âge de 36 ans : Que conclure ?

Actes de notaire Les actes notariés les plus recherchés permettent aux généalogistes de compléter leurs investigations. Contrat de mariage, testament, inventaire après décès etc, autant de documents et d'actes qui peuvent être conservés aux Archives départementales et correspondre à vos besoins. Lexique Ce lexique vous permettra de mieux vous orienter dans le langage spécialisé des actes notariaux. Il a été élaboré par l'équipe « Valorisation des Archives » pour aider le dépouillement des actes notariaux par des bénévoles d'associations landaises de généalogie. Comment vous en servir ? Abandon. Abandon d'usufruit, abandon de jouissance. Abandonnement de biens. Acceptation. Acceptation de congé. Acceptation de créance. Acceptation de transfert de biens. Accord. Achat. Acquiescement. Acte. Acte capitulaire. Acte conditionnel de prêt. Acte d'adhésion. Acte d'appel. Acte d'apport. Acte d'offre. Acte d'opposition. Acte d'ouverture de testament. Acte de baniment. Acte de comparution. Acte de consignation.

Généalogie blog « Challenge AZ : V comme viscéralité des archives | Accueil | Challenge AZ : T comme XIII » Challenge AZ : U comme double des répertoires de notaires Par Stéphane Cosson le 6 avril 2013 | (0) Commentaires | Permalink On a, je crois, tous eu ce problème dans la vie. On trouve un acte notarié qui peut nous permettre de débloquer une généalogie, ou de trouver LE renseignement qui nous manque, on file sur le répertoire des notaires chercher si le notaire est bien aux AD, langue pendue comme le loup de Tex Avery devant la pin-up, et là... Paf ! Quand c'est un notaire du XIXème siècle, on est sauvé. Mais... Bon, d'accord, c'est dommage, cela n'existe que pour le XIXème siècle. Commentaires L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

De l'intérêt de lire les registres paroissiaux L'avantage lorsqu'on pratique la généalogie depuis plusieurs années est que l'on dispose d'un peu de recul sur sa propre façon de travailler. Personnellement, j'ai souvent travaillé de manière "anarchique" tellement l'excitation de découvrir de nouveaux ancêtres me troublait l'esprit ! Mais ce qui est vrai pour le XIXème siècle l'est moins avant. Quand on franchit le cap symbolique de la Révolution Française, c'est un peu comme sur ces îles lointaines où une fois la barrière de corail pleine de remous passée on arrive dans l'océan immense. Et là, il faut un peu plus de méthode sinon, on risque au mieux de n'aboutir à rien, au pire de se décourager. J'ai abordé le sujet il y a quelques temps dans l'article "comment aborder une recherche généalogique", mais je souhaite ici aller plus loin sur la méthode que je qualifiais d'"horizontale". La lecture complète des registres En avant ou en arrière ? Mais on peut affiner la méthode suivant le sens de lecture. Des trouvailles étonnantes

Formules d'actes de baptêmes, mariages et sépultures Vu dans le registre de Notre Dame L'Ancienne de Poitiers de 1787. Je trouvais intéressant de connaître les formules exactes de tous les actes que nous croisons dans nos recherches. Voila donc en théorie ce qu'on devrait toujours pouvoir lire sur un acte, mais effectivement dans la pratique, ce n'est pas toujours aussi simple :)

Nos pages d'aide généalogique LES MOTS GENERAUXad = vers, chez, dans les environs de * ante = avant * post = après * apud = près de, chez, en, à * circiter, circa, circum, plus minus = autour de, aux environs de * coram = en face de, en présence de * cum = avec * ex = de (exprime la provenance) * nunc = maintenant * prae = devant, en raison de * pro * devant, en faveur de, pour * semper * toujours * sine = sans * sub = sous * supra = au-dessus.Dominus, Dõm = Messire * magister = maître * honestus = honorable * parochia (paroecia) = paroisse * parochus, curio, curatus, parochiae pastor, parochiae rector = curé * vicarius = vicaire * subcuratus = sous-curé * subsignatus = soussigné * testes = les témoins * testibus presentibus (testibus pbus) = en présence des témoins * et aliis = et autres * mane = le matin * vespere = le soir * eiusdem loci = du même lieu *; in pago de = du village de. Desiderius (a) = Didier (Didière) * Desideratus (a) = Désiré(e) * Dionysius (a) = Denis(e) * Dorothea = Dorothée, Quirinus = Quirin,

Transcrire ou ne pas transcrire Accordez moi encore un petit article – tout petit, je vais essayer – pour partager avec vous une question qui me turlupine depuis la fin du stage que j’ai fait auprès de la Revue Française de Généalogie . Au détour d’une diapositive qui parlait de l ‘utilisation d’Evernote dans l’organisation de ses recherches , Sophie Boudarel nous a expliqué le principe de la mise en place d’une ligne de vie . Il s’agit de suivre dans un tableau ( Excel ou autre ) la chronologie des événements qui jalonnent la vie d’un individu. Dans le tableau qu’elle utilise, pour chaque événement, Sophie reprend les sources, son classement personnel du document, et – enfin j’y arrive – elle indique si elle a ou non transcris l’acte. Je suis plutôt novice en généalogie, et mes méthodes ne sont pas optimales, j’en conviens …. Certains autres participants ont alors demandé si elle transcrivait tous les actes qu’elle possédait, et j’ai senti un léger flottement dans l’assistance. La Revue Française de Généalogie Evernote

Projet Pep's 2015 : numérisation de chroniques liégeoises, médiévales et modernes | Bibliothèques ULg Le Réseau des Bibliothèques ULg collabore à nouveau cette année avec la délégation Pep's de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans le cadre d'un projet de numérisation. Ce projet vise cette fois 24 chroniques (pour 66 volumes), rédigées dans la Principauté de Liège, entre le 11e et le 18e siècle. Les chroniques sélectionnées sont les oeuvres d’auteurs tels qu’Anselme, Fisen, Hinnisdael, Van den Bergh, Foullon ou Devaulx. Inédites pour la plupart, leur numérisation permettra aux chercheurs, étudiants ou curieux de redécouvrir ces textes et les événements qui y sont décrits. Née dans l’Antiquité, la chronique recouvre, dès les 11e et 12e siècles, un sens relativement large. Sont en effet regroupés sous cette dénomination des formes variées de récits historiques. La chronique reste aujourd’hui une source historique fondamentale pour ces périodes, pour les faits qu’elle mentionne mais aussi pour les structures mentales et sociales qu’elle permet de révéler.

Comment retrouver un acte quand on ne sait pas dans quelle commune chercher Lors de recherches dans l'état civil, le cas se présente très souvent : les parents d'un ancêtre que l'on vient de découvrir ne se sont pas mariés ou ne sont pas nés dans la commune où nous faisons nos recherches. Et bien entendu, cette commune d'origine n'est pas indiquée. C'est là que le généalogiste éprouve à la fois un sentiment bien légitime de déception, doublé d'une grande excitation liée à ce nouveau challenge : retrouver la commune récalcitrante. Bien évidemment, si les parents viennent de loin, les retrouver est comme chercher une aiguille dans une botte de foin et on ne pourra pas compter sur les méthodes décrites ci-après. Par contre, et le cas est fréquent, si les parents viennent d'un village à proximité, il suffira de chercher alentours. Il ne faudra néanmoins pas chercher n'importe comment, voici quelques tuyaux pour ne rien laisser de côté... 1/ Comment chercher dans les communes alentours La méthode est simple, mais il est important de bien la respecter.

Vérifier ses sources « De l'utilité d'un blog généalogique | Accueil | Analyse de la clientèle SOS Paléo » Vérifier ses sources Par Stéphane Cosson le 6 novembre 2010 | (5) Commentaires | Permalink Je suis en train de travailler sur une famille de notables, quasi nobles mais pas complètement, sur laquelle des auteurs et des généalogistes confirmés ont écrit. Je trouve des écrits me donnant des dates précises d'actes, sur deux communes pour lesquelles jusqu'à présent je n'ai pas trouvé de registres paroissiaux. Je trouve qu'un autre membre de la famille est déclaré par les différents auteurs comme célibataire. Une autre serait née à Toulouse, là encore j'ai une date précise. Un troisième se serait marié à Marseille en 1685. Certains membres de la famille, militaires, sont déclarés comme étant tous morts avant 1720. Une quatrième n'est pas décédée à la date indiquée mais un an plus tôt et pas à l'endroit indiqué non plus. Commentaires Rédigé par : Geneaclio | 6 nov 2010 23:36:44 Bonjour, Amitiés

Ancien français Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La notion d’ancien français regroupe l'ensemble des langues romanes de la famille des langues d'oïl parlées approximativement dans la moitié nord du territoire français actuel, depuis le IXe siècle jusqu'au XIVe siècle environ. Origines et descendance[modifier | modifier le code] L'ancien français est l'ancêtre du français parlé aujourd'hui. Par exemple, on estime qu'à la veille de la Révolution française, les trois quarts de la population française parlaient un dialecte ou une autre langue. Importance de l'ancien français dans l'histoire linguistique[modifier | modifier le code] Évolutions et état de la langue[modifier | modifier le code] Au sujet des mutations de la langue antérieures à l'époque de l'ancien français, voir en particulier l'article Langues romanes. Phonologie[modifier | modifier le code] Système vocalique[modifier | modifier le code] Le bouleversement vocalique se présente comme suit : Syncope latine[modifier | modifier le code]

[recherches généalogiques] Aborder les registres paroissiaux (2) Dans mon précédent billet, je décrivais la méthode, le déroulement d’une première recherche dans les registres paroissiaux, dits « BMS », en évoquant le cas idéal d’une recherche immédiatement couronnée de succès. Tout généalogiste sait bien qu’il n’en va pas toujours ainsi et que les difficultés ne manquent pas de survenir : registre paroissial non disponible, acte de baptême introuvable… Vous ne trouvez pas le registre paroissial numérisé dans lequel se trouve l’acte de baptême de votre ancêtre, précieux sésame pour poursuivre votre exploration généalogique. Avez-vous bien lu mon précédent article ? Commencez par consulter les informations fournies sur le site des Archives Départementales (ou communales). Retournez ensuite sur le moteur de recherche du site, pour consulter la liste intégrale des registres disponibles sur la commune qui vous intéresse. Les autres pistes sont à explorer du côté de la géographie et de la toponymie. Là encore, pas de panique. Théocrite

Related: