background preloader

Complexité - évaluation par compétences

Complexité - évaluation par compétences
Quel que soit leur cadre de référence, tous ceux qui inscrivent leur réflexion, ou mieux leur pratique pédagogique, dans l'approche par compétences s'accordent aujourd'hui pour dire que celles-ci s'exercent lorsqu'il s'agit de résoudre des situations-problèmes nécessitant la mobilisation de plusieurs ressources. Que ce soit pour l'apprentissage des compétences ou pour leur évaluation, il convient donc de situer l'élève dans un environnement complexe et de l'amener à mobiliser ses différents acquis pour résoudre une situation complexe. L'évaluation des compétences à travers des situations complexes est elle-même un processus complexe, ce qui peut décourager les enseignants lors de sa mise en oeuvre. Malgré cette complexité, le recours à des situations complexes est une modalité indispensable et économique pour l'évaluation des compétences, en complément d'autres pratiques comme le portfolio par exemple. 1. Compétences et complexité Mais qu'est-ce que la complexité ? 2. 1. 2. 3. 3. 4.

Les tâches complexes : le plein de ressources ! Depuis la loi de 2005 instituant le socle commun, les enseignants ont été incités à recourir aux tâches complexes dans leurs classes. Si l’étiquette était nouvelle, cette pratique pédagogique était déjà présente dans la boîte à outils de certains enseignants. Élaborer une tâche complexe, c’est mettre les élèves en situation pour qu’ils analysent et résolvent un problème. travailler et acquérir des compétences du socle commun.mener une pédagogie différenciée et vivante (où le travail en groupes/oral a la place qu’il mérite) Confronter à une situation-problème, l’élève doit relever un défi : au cours de la séance, l’élève essaye, se trompe, confronte sa vision avec les camarades de son groupe et finalise son travail par une production écrite ou orale. Un exemple de tâche complexe en Histoire 3e extraite du site TaCos / 2013 « Vous êtes une équipe de jeunes journalistes. C’est une chance unique de briller. Travailler ainsi prend du temps et change la posture du professeur en classe. Maths

La démarche de situation-problème Exemple de déclinaison d'une situation-problème avec degrés de difficultés En partant de la vie quotidienne Toute situation de vie est susceptible de nous donner des idées de situation-problème, puisqu'elle mobilise nécessairement des savoirs, des savoirs-faire et des savoirs-être. Une publicité, une émission TV, la préparation d'un repas, une ballade en forêt, le choix d'un logement, une carte postale à écrire, un concert, une chanson,... Tout ce que les hommes réalisent depuis qu'ils existent constitue un réservoir de tâches susceptibles de devenir porteuses sur le plan pédagogique ou éducatif. Pensons surtout aux situations de vie que rencontrent les élèves... A titre d'exemple, nous avons sélectionné une série de tâches-types, déclinées plus particulièrement pour des professeurs de géographie ou de sciences humaines. En partant des objectifs-obstacles 1. 2. Réfléchir en termes d'obstacles, c'est inventer une situation qui crée le besoin d'apprendre. - L'agenda du Premier Ministre.

Un peu de théorie : pourquoi enseigner par tâches complexes ? . Pourquoi enseigner par tâches complexes ? - Pour permettre aux élèves d’acquérir les compétences du socle commun La tâche complexe fait partie intégrante de la notion de compétence, comme le rappelle le préambule du socle commun : "Maîtriser le socle commun de connaissances et de compétences, c’est être capable de mobiliser ses acquis dans les tâches et des situation complexes, à l’école puis dans la vie…". - Pour favoriser la différenciation pédagogique Tous les textes officiels recommandent aux enseignants de différencier leur enseignement. En effet, quand on travaille par tâche complexe, on suit le processus suivant : 1. 2. 3. Travailler par tâches complexes permet en outre de résoudre le problème souvent posé par les élèves les plus avancés – ceux qui sont trop rapides, ceux qui ont toujours tout juste, ceux qui s’ennuient en classe. 2. - Les tâches complexes apprennent aux élèves à gérer des situations qui mobilisent simultanément des connaissances, des capacités et des attitudes.

Accompagner Compétence clé Apprendre à apprendre.. Ce guide, réalisé par le Greta du Velay, est la porte d’entrée aux différentes réflexions et aux outils réalisés dans le cadre de l’action innovante transnationale 2A2 Apprendre à apprendre : l’accès à l’autonomie. Le référentiel européen de la compétence clé Apprendre à apprendre est analysé et rendu opérationnel dans une pratique de formation. Des ressources pour former et des indicateurs pour l’évaluation sont proposés. Ce travail s’inscrit dans l’action innovante transnationale 2A2 « Apprendre à apprendre : l’accès à l’autonomie », soutenue par le Fonds social européen et coordonnée par le Greta du Velay. Bertrand Schwartz a accepté de nous rencontrer pour que nous lui présentions notre travail sur « apprendre à apprendre ». Télécharger le guide Accompagner la mise en œuvre de la compétence-clé « apprendre à apprendre » (PDF recto/verso, 2,7 Mo)

Séminaire livret personnel de compétences - Témoignage : mise en œuvre dans la classe La tâche complexe : définition La tâche complexe est une tâche mobilisant des ressources internes (culture, capacités, connaissances, vécu...) et externes (aides méthodologiques, protocoles, fiches techniques, ressources documentaires...). Elle fait donc partie intégrante de la notion de compétence. Dans ce contexte, complexe ne veut pas dire compliqué. La définition retenue dans le texte du socle : « chaque grande compétence du socle est conçue comme une combinaison de connaissances fondamentales pour notre temps, de capacités à les mettre en oeuvre dans des situations variées d’attitudes indispensables tout au long de la vie, comme l’ouverture aux autres, le goût pour la recherche de la vérité,le respect de soi et d’autrui, la curiosité la créativité » La tâche complexe : pourquoi ? « Dans la vie courante, les situations sont toujours complexes, à un degré plus ou moins important. Confronter les élèves à des tâches complexes permet de : On va prendre en compte leurs différences :

Le socle commun sans stress (3/3) : la tâche complexe minute.- Centre Académique Recherche- Développement, Innovation et Expérimentation Le B.O. n°29 du 20 juillet 2006 est très clair : "c’est dans le cadre de situations variées que doivent être évaluées les compétences [...]. Maîtriser le socle commun, c’est être capable de mobiliser ses acquis dans des tâches et des situations complexes, à l’école puis dans sa vie. »En fait, rien ne nous empêche d’être encore plus clair : faire apprendre par coeur des connaissances ne peut pas être l’objectif à atteindre dans l’école d’aujourd’hui ; mettre des mauvaises notes à un élève qui refuse d’apprendre par coeur n’est pas un geste professionnel de qualité. • La tâche complexe : l’excellence du geste enseignant. C’est vrai, l’arrivée un peu brutale du principe "d’évaluation par tâche complexe" a été et reste déroutante car elle nous oblige à entreprendre une véritable mise au point sur notre façon de faire cours. • Proposer des tâches complexes dans le quotidien de la classe. La tâche complexe proposée aux élèves peut être le résultat d’un projet interdisciplinaire. • Conclusion.

integrer les competences cles... Dans le prolongement de mes réflexions sur l’apprenance et la formation tout au long de la vie, je cherche à voir comment mettre en pratique ces beaux concepts dans une formation. Il me semble que l’approche par les compétences clés peut ouvrir une porte transversale qui devrait permettre d’avancer. Le déclic s’est produit en relisant récemment le dossier d’actualité de l’IFE "Vers une éducation plus innovante et créative" où une petite phrase m’a interpelé : "Les programmes d’enseignement doivent devenir un support de pratiques créatives et innovantes et de compétences transversales" (Cachia, 2010). Vignes au printemps (Châteauneuf-du-pape 84) CC-BY JL Zimmermann : l’alignement est possible … 1 – La définition des objectifs Pour que l’on puisse faire évoluer les formations vers le développement continu des compétences clés, il faut que cela soit affiché clairement dans la définition des formations. 2 – L’évaluation 3 – Les outils 4 – Les méthodes Like this: J'aime chargement…

510 Des tâches complexes pour apprendre Accueil > Publications > Les dossiers des Cahiers > N° 510 Des tâches complexes pour apprendre Coordonné par Sylvie Grau et Anne-Marie Sanchez janvier 2014 Les élèves ont besoin de maitriser des techniques, des procédures et des connaissances élémentaires, mais aussi de se confronter à la complexité de la vraie vie. Commander ce numéro Notre prochain numéro N° 511 Observer en classe Dans la classe, pour faire la classe, les enseignants observent sans cesse leurs élèves ; ils sont eux-mêmes observés lorsque les portes des classes s’ouvrent pour accueillir des stagiaires, des collègues, des formateurs, qui observent à leur tour tout ce qui se déroule.

Tâches complexes et évaluation du socle commun Cet ensemble d’articles propose aux enseignants des outils pédagogiques, illustrés par des productions d’élèves, pour mettre en œuvre dans leurs classes des tâches complexes, comme par exemple des narrations de recherche, et pour évaluer à travers ce type d’activités certaines compétences du socle commun. Tâches complexes, problèmes ouverts, situations-problèmes, narration de recherche, travail de groupe, débat mathématique L’article a pour but de reprendre les définitions de chacun de ces termes et d’en faire ensuite le lien. Exemple d’élaboration d’une tâche complexe L’article donne un exemple d’élaboration d’une tâche complexe à partir d’un exercice traditionnel issu d’un livre de mathématiques. Gestion d’une tâche complexe L’article donne des idées sur la gestion, la mise en œuvre d’une tâche complexe à la maison et en classe. Grilles d’évaluations pour une tâche complexe L’article rappelle quelques définitions sur l’évaluation, les critères et indicateurs d’évaluation.

Related: