background preloader

Le tresor des templiers a gisors?

Les commanderies des Templiers de France et de Belgique Bellange (57) Domaine du Temple à BellangeDépartement: Moselle, Arrondissement: Château-Salins, Canton: Château-Salins - 57 Domaine du Temple à Bellange Rien ne ressemble plus à Puttigny (1) que Bellange. Top Cattenom (57) Maison du Temple de CattenomDépartement Moselle, Arrondissement Thionville-Est, Canton Cattenom (Chef-lieu) - 57 De cette commanderie nous connaissons pas mal de choses mais comme elle ne fut que durant quelques années seulement sous la dépendance de Roth, alors qu'elle resta sous la juridiction de Pierrevilliers durant plusieurs décades, nous l'étudions dans les Templiers en Lorraine.Sources: Laurent Dailliez; Les Templiers en Flandre, Hainaut, Brabant, Liège et LuxembourgMaison du Temple de Cattenom La chute des templiers dut être un événement, cette Chute marquant, une crise violente pour Thionville et ses environs. Gelucourt (57) Maison du Temple de GelucourtDépartement: Moselle, Arrondissement: Château-Salins, Canton: Dieuze - 57 Metz (57) Sources image Harchéologia

templie ordre de moines combattants, fondé en 1119 et dissous en 1311 par Philippe le Bel. En l'an 1119, neuf chevaliers se présentent à Jérusalem manifestant leur désir d'assurer la garde de la route pèlerine. Le roi Baudouin II accepte et leur livrent, pour y vivre, Le Templum salomonis, le temple de Salomon. L'ordre du temple est né et ne cessera pendant deux cents ans d'histoire de prospérer et d'accumuler d'innombrables richesses aussi bien spirituelles que matérielles. cliquer sur les croix pour accéder aux autres pages Château de Gisors: Forteresse templières La forêt d'Orient cliquer sur le Blason Retour Accueil Les quatre trésors des Templiers 1 Trésor d‘Asie Neuf chevaliers se sont installés sur l’esplanade de l’ancien temple du Roi Salomon peu après la chute de Jérusalem. Ils se sont aussitôt fait affecter les sous-sols de l’édifice, les écuries du Roi, qui pouvaient accueillir plus de mille chameaux et mille cinq cents chevaux. 2 Trésor d’Espagne Les Templiers n’ont pas subi le même sort dans la péninsule ibérique qu’en France. 3 Trésor Mongol Au milieu du XIIIe siècle les armées de Gengis Khan se lancent à la conquête de la Terre Sainte et arrivent à Jérusalem. 4 Trésor d‘Europe L’Ordre du Temple était en Europe à la tête d’un patrimoine immense, vastes domaines de plusieurs milliers d’hectares dont ils percevaient des redevances.

Le trésor des Templiers - Mysterologie Existe-t-il un trésor des Templiers ou n'est-ce là qu'une légende supplémentaire qui entoure cet ordre de chevalerie tellement mystérieux? Avant toutes choses, il convient de replacer brièvement les Templiers dans leur contexte historique sans se laisser emporter par l'ouragan ésotérique qui balaie encore le sujet. Après la prise de Jérusalem en 1099 par les croisés, la grande ville sainte redevient le principal lieu de pélérinage pour les chrétiens d'Occident. Afin de pouvoir assumer correctement leur mission (armement, constructions de forts et de commanderies,...), les Templiers ont besoin d'argent, de beaucoup d'argent. De ce fait, l'Ordre du Temple va devenir puissant. L'Ordre du Temple était décapité. A Gisors? Mais venons-en au mythique trésor des Templiers. Quoi qu'il en soit, plus personne n'entendra plus jamais parler de ce trésor. Il faudra attendre plus de 700 ans avant que ce trésor tel le serpent de mer refasse son apparition. Mais Roger Lhomoy insiste tant et plus.

L’adoubement La chevalerie I. L’adoubement A partir de la seconde moitié du XIe siècle, divers textes, qui bientôt vont se multipliant, commencent à mentionner qu’ici o u là une cérémonie a eu lieu, destinée, disent-ils, à « faire un chevalier ». actes. plus ancien remet d’abord les armes significatives de son futur état. Notamment, il le ceint de l’épée. que, du plat de la main, ce parrain assène sur la nuque ou la joue du garçon : la « paumée » ou « colée » des documents français. comme le pensèrent, dès le moyen âge, certains interprètes un peu tardifs, mode de fixation du souvenir, qui, au jeune homme, devra, selon le mot de Raimon Lull, rappeler, sa vie durant, la « promesse » ? montrent volontiers le héros appliqué à ne point plier sous cette rude gifle, la seule, observe un chroniqueur, qu’un chevalier doive jamais recevoir, sans la rendre . juridiques du temps, un des procédés de commémoration le plus fréquemment infligés aux témoins des actes de droit — plutôt, en vérité, qu’à leurs participants.

L'ORDRE DU TEMPLE: le Trésor L'Ordre du Temple Le trésor des Templiers L'Ordre du Temple était riche, très riche... Il payait des turcopoles (mercenaires), édifiait ou entretenait des forteresses en Terre Sainte, bâtissait des églises et des Commanderies en métropole, gérait des exploitations agricoles, pratiquait des activités de banque, etc... Il est même possible que le Temple ai financé, au moins en partie, l'édification des cathédrales gothiques en France (voir chapitre Esoterisme du Temple). Il convient également de garder à l'esprit que l'Ordre du Temple payait plus ou moins régulièrement des rançons pour les prisonniers de guerre Chrétiens. C'est d'ailleurs pour ses qualités d'administrateur bancaire que Philippe le Bel fait transférer au Temple de Paris le trésor royal en .... Enfin, les Templiers ne payaient aucune dîme ou impôt sur leurs activités économiques de métropole. L'existence d'un Trésor Templier (ésotérique, religieux, intellectuel ou financier, peu importe) reste probable...

Non nobis Domine non nobis sed Nomini Tuo da gloriam Les Secrets du Temple et des templiers Le trésor des Templiers La légende du Trésor des Templiers au Moyen-âge L'ordre du Temple au moyen-âge est riche, très riche. Possession de nombreuses commanderies, entretien d'une armée puissante et de forteresses impressionnantes, activités de banque, les Templiers passent pour disposer d'une richesse importante. La richesse du Temple au moyen-âge contribuera même à sa perte : Philippe le Bel était débiteur des Templiers. Un des faits les plus étonnants lors de l'arrestation ordonnée au moyen-âge par Philippe Le Bel est que nulle trace ne fut trouvée de grandes richesses ou d'un quelconque trésor des Templiers. Richesse affichée et mystère autour de ses richesses ont forgé un mythe : vers la légende du trésor des Templiers! Trois pistes quant à l'existence de ce trésor des Templiers existent. Trésor des Templiers : château de Gisors La première piste proposée pour le Trésor des Templiers est celle du Château de Gisors, dans l'Eure, où les chariots auraient fait escale. Trésor des Templiers en Auvergne

Le trésor Le trésor enfin retrouvé ? Une crypte secrète sous le donjon d’une forteresse royale. Dix-neuf sarcophages de pierre. Les statues du Christ et des douze apôtres grandeur nature. Fin juin 1308, soixante-douze Templiers comparaissent devant le pape à Poitiers. Cinquante chevaliers s’enfuient la veille de l’arrestation Selon lui, Gérard de Villers, précepteur de France, s’enfuit accompagné de cinquante chevaliers. Jean de Chalon révèle aussi que son oncle aurait, le 12 octobre à la nuit tombée, emmené le trésor de Hugues de Pairaud, grand visiteur de France, dans trois chariots recouverts de paille et d’une bâche. Ils échappent au coup de filet du 13 octobre 1307... La police de Philippe le Bel ne retrouva jamais les trois chariots mais un fait est établi sans discussion possible : Gérard de Villers et Hugues de Chalon échappèrent au coup de filet du 13 octobre et ne furent arrêtés que quelques jours plus tard. La cachette idéale Un fabuleux trésor à portée de main !

Les Templiers : le trésor Les héritiers Après l'abolition de l'Ordre du Temple en 1313, se pose le problème de la répartition de sa fortune. Le roi Philippe Le Bel, qui la convoite depuis longtemps, avait déjà essayé de s'en emparer en accusant les Templiers de pactiser avec le diable : leurs richesses, acquises avec l'aide de Satan, reviendraient de droit au Royaume de France. Saint-Graal ou trésor de Salomon? Bien qu'elle ait été essentiellement foncière, la richesse des Templiers est devenue mythique. www.tresorslegendaires.com/le_tresor_des_templiers_171.htm Les quêtes générales en faveur des Templiers se multiplièrent dans tout l’Occident. La première initiative fut prise par l’archevêque de Reims, Renaud de Martigny en 1131. Lors d’un synode, on décida que durant huit jours, à l’époque des rogations, des aumônes seraient faites en faveur de l’Ordre. Ayant acquis son indépendance financière, l’Ordre des Templiers pouvait désormais briguer une indépendance politique et spirituelle totale. Son titre de Grand Maître apparaît à l’origine dans un acte de donation octroyant à l’Ordre un moulin sous le Grand-Pont de la Seine à Paris. Le 14 mai 1150, il réunit les Templiers en chapitre général, mais nous avons peu de renseignements sur son compte. Bernard de Tremblay. Cet ancien commandeur de Dôle en Franche-Comté rebâtit la ville de Gaza, puis trouva la mort avec tous ses Templiers à la bataille d’Ascalon. André de Montbard. Sénéchal de l’Ordre de 1148 à 1151, il était l’oncle de saint Bernard. Bertrand de Blanquefort. 1156 – 3 janvier 1169.

Un trésor des Templiers ? e 18 février 1982, l'édition de « Sud Ouest » titrait, à la page de Capbreton, « Mystère du trésor des Templiers ? » Cette année-là, la Poste de la ville côtière, désaffectée depuis 1966, était détruite. Le temps était venu de se replonger dans les rêves les plus fous qu'avait fait naître la construction de cette Poste sur l'emplacement d'une ancienne commanderie des Templiers. En effet, le célèbre ordre (datant de 1119) était implanté à Capbreton avec la commanderie et fut démantelé en même temps que toutes les autres commanderies le vendredi 13 octobre 1307. Dans la commanderie C'est ce qui a amené l'archéologue Robert Charroux à comptabiliser Capbreton dans son inventaire des « 200 plus grands trésors identifiés en France » au numéro 28. Ces quelques mots ont fait naître un véritable émoi au sein des jeunes chasseurs de trésors landais qui n'ont pu s'empêcher d'espérer découvrir le fameux trésor des Templiers. Mais il n'en fut rien. Il n'existerait pas

Related: