background preloader

[Paysages de France]

[Paysages de France]
Related:  Cibler la PUB qui nous cible...

Hérault : Lavérune premier village de France à bouter la pub hors de sa commune Lavérune a protégé son cœur de village contre la publicité grâce à un arrêté. (THIERRY DUBOURG) La nouvelle réglementation en matière de panneaux publicitaires ouvre un boulevard à la pub dans les villages de l'Agglo. La mairie riposte. La mairie de Lavérune a pris, fin 2013, un arrêté pour interdire la pub dans le cœur de village. "Désormais il était possible d'implanter des panneaux publicitaires de 8 ou 12 m2 à Lavérune. "La publicité en France ne respecte pas les normes en vigueur" Les textes en questions permettent de protéger les bâtiments architecturaux pittoresques, artistiques ou historiques qui, à Lavérune, sont donc désormais à l'abri de toutes publicités dans un périmètre de 100 m autour du bâtiment concerné. "Cette démarche exemplaire aura permis, en moins d'un mois, de protéger totalement le cœur du village de toute agression publicitaire. Dans l'Hérault la préfecture se distingue par sa bonne volonté En tout cas, à Lavérune, la question ne se pose plus.

Résistance à l'agression publicitaire « Transition France Moins de trois ans et déjà proies des marketeurs | Héloïse Junier Retrouvez cette enquête publiée sur le site du Cercle Psy, et évoquée dans la revue de presse de Natacha Polony du 22 octobre 2013, sur Europe 1. Les marketeurs redoublent de créativité pour séduire les très jeunes consommateurs : l’objectif est que certaines mascottes, marques et licences occupent une place non négligeable dans la vie de leurs clients en herbe. Pourquoi les marketeurs s’intéressent-ils tant à nos poupons ? Quelles stratégies déploient-ils ? Et l’éthique dans tout ça ? « Les premiers mots qu’un enfant doit connaître c’est papa, maman et Citroën » annonce, en 1932, la publicité d’André Citroën. Le pouvoir d’embêter ses parents Autre argument de taille : les poupons d’aujourd’hui seront les consommateurs de demain. T’choupi et Winnie : les bras droits des marketeurs Pour les enfants non lecteurs, le recours à des petits personnages immédiatement identifiables et attractifs est fréquent. A défaut d’acheter une licence, créez une mascotte attach ante ! Bien connaître sa «cible»

Prêt à jeter Mardi 24 janvier 2012 à 20h35 Un produit usé = un produit vendu ! Dans les années 1920, des industriels américains ont trouvé la formule magique pour soutenir la consommation : l’obsolescence programmée. Fini les bas en nylon qui résistent à tout et les ampoules qui durent cent ans, un bon produit est un produit jetable. Tourné aux quatre coins du monde, Prêt à Jeter est une enquête sur les bases de notre économie moderne - consommation, gaspillage et pollution. © Article Z Insolite :Prêt à jeter raconte également l’histoire de la Centennial Light. Dans une société où la croissance est tirée par la consommation, les produits durables sont une catastrophe ! Pour rentabiliser les machines et soutenir la consommation, on a contraint les ingénieurs à réduire la durée de vie des produits. "À l'époque, le développement durable n'était pas au centre des préoccupations", rappelle Warner Philips, arrière-petit-fils des fondateurs de la marque du même nom.

Des raisons de s’engager - Moi Citoyen Nous nous sentons souvent impuissants devant l’énormité de décisions prises en haut lieu. Elles nous paraissent absurdes, voire criminelles. Malbouffe, urgence climatique, désagrégation du tissu social, spéculation financière, aliénation des travailleurs, relégation des sans-emplois… sont autant de sources d’inquiétude. Parallèlement, des myriades d’initiatives locales enthousiasmantes voient le jour dans le monde entier. Et puisque nos comportements de consommateurs sont observés à la loupe afin de les influencer, rappelons-nous que, inversement, cela nous donne du pouvoir : « Acheter c’est voter » dit-on ! Toutefois changer des choses dans son quotidien ou son projet de vie, cela fait peur même si on y aspire ! Se mettre en transition, ça commence généralement par un petit pas, une petite marche. Pour rendre l’alimentation saine et encourager l’agriculture responsable >>> Pour rendre l’économie juste et efficace >>> Pour un « court-circuit » de l’énergie >>> Tant d’autres domaines >>>

Ecrans publicitaires numériques : une pollution visuelle, énergétique et mentale Les écrans publicitaires numériques ont envahi notre quotidien. Ils constituent une pollution visuelle, énergétique et mentale, estiment leurs détracteurs. Mais aussi des outils « espions » : le projet d’activer les caméras de surveillance publicitaire dans le métro parisien pour analyser les passants est toujours d’actualité. Le débat sera ré-ouvert en juin dans le cadre de la loi sur la biodiversité. Quinze associations appellent à une mobilisation nationale contre les écrans publicitaires numériques le 26 avril prochain. Un « Festiv’halte » est d’ores et déjà programmé à Paris. En France, le Grenelle 2 a officialisé et assoupli la réglementation encadrant les écrans publicitaires. Pour nous, la lutte contre les écrans publicitaires numériques est primordiale. Pollution visuelle : L’œil humain est attiré par ces écrans animés et la lumière qu’ils émettent. Pollution mentale : Notre cerveau est désormais gavé avec un entonnoir publicitaire.

Atelier des Savoir-Faire - Expositions, initiations et formations à l'artisanat créatif du Haut Jura

Related: