background preloader

Le Jardin d'émilia Hazelip (part 2)

hugelkultur: the ultimate raised garden beds raised garden bed hugelkultur after one month raised garden bed hugelkultur after one year raised garden bed hugelkultur after two years raised garden bed hugelkultur after twenty years It's a german word and some people can say it all german-ish. I learned this high-falootin word at my permaculture training. Hugelkultur is nothing more than making raised garden beds filled with rotten wood. I do think there are some considerations to keep in mind. Another thing to keep in mind is that wood is high in carbon and will consume nitrogen to do the compost thing. Pine and fir will have some levels of tanins in them, but I'm guessing that most of that will be gone when the wood has been dead for a few years. In the drawings at right, the artist is trying to show that while the wood decomposes and shrinks, the leaves, duff and accumulating organic matter from above will take it's place.

Graines Musa Sikkimensis (Graines Bananier de l'Hilmalaya) Musa Sikkimensis également connu sous le nom de Musa Hookeri, banane de Darjeeling ou bananier de l'Himalaya est trouvée dans la région de l'Himalaya de Darjeeling et du Sikkim en Inde nordique aux altitudes de 4.000 ' à 7.000 ‘, parfois couvert de neige légère. Wow ! Voici une chance unique de cultiver cette nouvelle espèce de bananier robuste. Cet arbre est une nouveauté absolue qui montre de grande promesse en tant qu'ornemental pour climat tempéré aussi bien que pour le jardin tropical, plus frais. Un bananier rare, fort et vigoureux avec un feuillage vert résistant, parfois marqué de teintes rouge-rubis, approprié à la culture en grands récipients ou dans les bordures. Cette espèce de grand bananier peu connue, nouvelle à la culture, est un cultivateur vigoureux, atteignant jusqu'à 9 - 12 (3-4 m) pieds de hauteur en quelques années qui présente un pseudo-tronc massif, jusqu'à 18 pouces (45 centimètres) de diamètre. Zones de robustesse :

Electroculture Les Forces de la Nature au Service de l’Agriculture Prochaine formation, conférence ou cours sur l’electroculture : Le seul moyen d'être certain est de vérifier par soi-même, on en est généralement stupéfait ! En plus vérifier ne coute pas un centime, je peux vous conseiller quelques petites expériences à faire. Testez l’electroculture dans votre jardin. Vous pouvez reproduire certaines expériences décrites sur le site, pour cela je vous ai mis quelques articles en téléchargement libre d’anciennes techniques avec des plans que vous pouvez réaliser dans votre jardin. Sur ce site je vous fait don de plusieurs articles à télécharger ou sont décrits quelques simples expériences que vous pouvez tester dans votre propre jardin potager avant de passer à plus grande échelle sur vos hectares de champs avec l’installation de nouvelles techniques plus adaptées. Différence majeure entre consommable et solution durable Avancées Scientifiques Les résultats de l’electroculture sont bien la.

Semences buissonnières <br>film pédagogique sur la production de semences Semences Buissonnières from Olga Widmer on Vimeo. Appel à souscription Depuis leur création les fermes de Longo maï produisent l’alimentation indispensable à leur subsistance : des céréales pour les consommations animales et humaines, des cultures potagères, des plantes aromatiques et médicinales qui associent plantes cultivées et sauvages, et des semis de fleurs pour les nombreuses abeilles et le plaisir des yeux. Très vite se sont posées les questions de l’origine et de la qualité des graines et des moyens de réduire la dépendance au marché de la semence de plus en plus concentré entre les mains de quelques multinationales qui font de la sélection pour l’agriculture industrielle. L’équipe des Semences buissonnières Comment fait-on sa semence ? Réalisation : Martina Widmer, Sylvie Seguin (Longo maï - Forum Civique Européen)Image et montage : Olga WidmerLumières : Daniel Solomon Contact : seedfilm@yahoo.fr Souscription pour le film Semences buissonnières Nom …………………………………...

Formation permaculture La Goursaline : 1ère promo des permacools! | Je ne décrirai pas en détail l’accueil de cette première formation en permaculture à La Goursaline. Je pense que vous faire partager l’ensemble des citations, réunies et notés par cette première promo autoproclamée « permacools », seront suffisamment parlantes pour décrire ce premier cours de design en permaculture de 72h, organisé sur notre nouveau lieu. Allez c’est parti : T’inquiètes on fume, on est là…Billal Ode au permacool! Dan On va répartager les tâches…Ben De temps en temps, il faut savoir dire merde au régime…Florence Les hommes, quand on en a plus envie…on en a besoin…Noelle Comment tu fais flotter tes graviers au dessus de l’eau? Une maison en paille doit avoir de bonnes bottes et un bon chapeau…Ben Le bois te chauffe deux fois…une fois quand tu le coupes et une fois quand tu le brules…Papa de Julia Si un jour l’énergie est libre, je donne 15 jours à la planète…Geoff Lawton La permaculture, c’est le design…Ben La peur c’est fini, il faut agir! Maya l’abeille est en fait une guêpe…JP

conservatoire de la tomate Conservatoire de la tomate. A Olmet, près de 300 variétés anciennes de tomates sont cultivées suivant un procédé des plus simples... Quand Pascal et Jocelyne Poot se sont installés il y a 5 ans à Olmet, personne ne pensait que ces deux maraîchers bio, l’air un peu rêveur, réussiraient à cultiver quoi que ce soit sur ces mauvaises terres. Leurs semences se vendent partout en France et en Europe.

Felix Finkbeiner addresses United Nations with speech to open the International Year of Forests 2011 Grâce aux grainothèques, des semences libres dans toute la France « Prenez, déposez librement les graines qui vous plaisent. » Au milieu des livres de jardinage, la petite boîte en carton étonne. Depuis janvier dernier, la médiathèque de Lagord (Charente-Maritime) accueille l’une des premières grainothèques de France. Celle-ci permet aux visiteurs de partager leurs semences en toute liberté. Vous risquez bien d’en croiser d’autres dans les semaines qui viennent, car cette pionnière inspire... Une quarantaine de bibliothèques, restaurants et lieux associatifs (voir carte ci-dessous) ont construit et installé des boîtes de ce type depuis le lancement de cette initiative, en octobre 2013, par l’association Graines de Troc – qui anime par ailleurs une plateforme de partage de graines via une monnaie complémentaire. « L’idée est née à la fois d’une envie de partager les semences et aussi d’inspirations diverses comme les Incroyables comestibles ou la coopérative de semences des fraternités ouvrières de Mouscron. Voir en plein écran A lire aussi :

Maïs population : nos objectifs Reconquérir une autonomie vis à vis des semences Aujourd'hui le catalogue officiel européen, qui regroupe les variétés commercialisables de maïs, comporte exclusivement des variétés hybrides, c'est à dire des variétés non ressemables, tant du point de vue réglementaire (variétés protégées par un certificat d'obtention végétal qui interdit aux agriculteurs de faire leur semences de ferme), que technique (ressemer des hybrides donne des résultats aléatoires et sans intérêt agronomique). Disposer de variétés adaptées à l'agriculture biologique ou à faible intrant Les variétés actuelles ont été conçues pour donner un rendement optimal dans des conditions de confort (recours aux engrais chimiques et traitements phytosanitaires, irrigation). Ces variétés donnent des résultats très décevants dès qu'on les cultive dans des conditions plus « rustiques ». Se protéger contre les contaminations OGM Enrayer la perte de biodiversité En 100 ans, la biodiversité cultivée s'est appauvrie de 75%.

Related: