background preloader

Stop-Motion ; Mettez de la couleur

Stop-Motion ; Mettez de la couleur
Related:  Souffrance venant des autres camaradesECR

Carrefour éducation Odile Désaulnier est une élève de 5e secondaire de la région de Québec. Dans le cadre d’un projet scolaire, elle a mis tout son cœur et son talent dans la réalisation d’une vidéo visant à dénoncer l’intimidation en milieu scolaire, en utilisant la technique du stop motion. Grâce aux médias sociaux, son message est entendu. À tous ceux qui ne croient pas à la valeur des médias sociaux en éducation… Voici une histoire qui pourrait ajuster votre perception! La vidéo d’Odile Désaulnier a beaucoup circulé sur Twitter et Facebook au cours de la dernière semaine. À l’école secondaire de Rochebelle, on est très fiers d’elle. « Cette vidéo, réalisée par une élève de mon école, mériterait de devenir virale », affirme Sylvain Bérubé, enseignant en français. Le 22 janvier dernier, Odile a même fait l’objet d’un reportage à la télé de Radio-Canada. La technique de stop motion, ou animation image par image, permet d’animer des objets ou des choses inanimées.

eVa en Krallis La leçon de discrimination , 10 ans plus tard Un reportage de Pasquale Turbide et de Martyne Bourdeau d'Enquête Dès la diffusion du reportage La leçon de discrimination, nous avions décidé de conserver toutes les coordonnées des élèves et de leurs parents. Ils ont tous accepté de se réunir pour une journée de retrouvailles dans leur ancienne classe de troisième année, en compagnie de leur enseignante Annie Leblanc. C'était surtout pour lui qu'Annie Leblanc avait accepté de mettre sur pied la leçon de discrimination. À 8 ans, les trois amis de l'époque étaient en quelque sorte les rois de la classe. Benjamin avait quitté le village après sa troisième année et les trois jeunes hommes ne s'étaient donc pas revus. Première de classe à l'époque - et encore aujourd'hui -, Laurence commence cette année des études universitaires en pharmacie. Cette petite fille pas comme les autres a ému les téléspectateurs et mystifié les chercheurs de partout dans le monde. Notre démarche, il y a 10 ans Pourquoi avoir accepté une telle proposition?

Learning In The Flesh: Why Disney Sends Its Animators To Life Drawing Classes Since 1932, Disney has been the only entertainment studio to continue an unbroken tradition of offering free life drawing classes for its artists within its studios. The idea is that understanding and capturing the anatomy and sense of motion from a live model improves animated drawings and gestures. In the ensuing decades—while other animation and visual effects studios in the U.S. and Europe intermittently followed suit, pending budgets—Disney’s classes have not only continued unabated, but expanded beyond features to its TV animation, theme park, consumer products, and straight-to-DVD divisions. Continuing that tradition today are master teachers Karl Gnass, Mark MacDonnell, and Bob Kato. Collectively, they teach daily life drawing of both nude and costumed models to help animators better understand the fundamentals of the human form, how clothing and gesture inform character and intent, and how to infuse spirit and intent into their figures. How They Teach How the tradition began

Un touchant film d'animation pour contrer l'intimidation | Qu?bec Le reportage de Pascal Poinlane Une élève de l'École secondaire de Rochebelle dans le secteur Sainte-Foy, a réalisé un film d'animation sur l'intimidation qui attire beaucoup d'attention sur internet. La vidéo très touchante d'Odile Desaulniers été vue par plus de 10 000 internautes en moins d'une semaine. « Pour moi, l'intimidation, c'est un sujet assez important. Par des dessins qu'elle a elle-même réalisés, puis filmés pour en faire une animation, l'élève de secondaire 5 raconte l'histoire d'une jeune fille victime d'intimidation qui tentera de s'enlever la vie. L'adolescente a mis la vidéo de 2 minutes 58 mercredi dernier sur le groupe Facebook de sa classe pour avoir les commentaires de ses camarades. La jeune fille veut soumettre son film à un concours de jeunes cinéastes.

Un atelier pour créer des BD éducatives Depuis plusieurs années, trois formateurs du RÉCIT (Réseau pour le développement des compétences par l'intégration des technologies) organisent des ateliers de création de bande dessinée destinés aux enseignants, et plus particulièrement à ceux qui enseignent en Éducation physique et à la santé d'une part, en Èthique et culture religieuse d'autre part. La plus récente édition de l'atelier "La BD, un univers de richesse" s'est déroulée le 4 avril dernier lors du colloque annuel de l'AQUOPS, association québécoise des utilisateurs de l'ordinateur au primaire et au secondaire. Le programme et surtout les ressources proposées aux enseignants lors de cet atelier sont en ligne. Elles peuvent donc inspirer de nombreux enseignants souhaitant se lancer dans l'aventure de la création d'une bande dessinée. Des outils simples Il n'est pas indispensable de savoir manipuler des applications compliquées pour créer une BD. Dire n'est pas faire... La BD, un univers de richesse.

Une vidéo pour mieux comprendre l'autisme et porter un regard bienveillant sur les enfants porteurs de TSA Un court métrage d’animation réalisé par le dessinateur espagnol Miguel Gallardo, père de Maria, porteuse de troubles du spectre autistique (TSA). L’académie des spécialistes est une vidéo financée par la Fondation Orange pour mieux comprendre les mécanismes de l’autisme et porter un regard bienveillant sur les enfants porteurs de TSA. Lire aussi : Un document complet pour accompagner les enfants avec des troubles du spectre autistique à l’école Sur le même thème Une chanson pour un autre regard sur le handicap Une chanson très émouvante qui date un peu mais que j'ai découverte récemment. C'est le papa de Lou qui a écrit les paroles de cette chanson. 21 août 2015 Dans "Vidéos" Les 10 commandements de l'éducation positive Les 10 commandements de l'éducation positive Dans son livre "Il me pousse à bout", Véronique Maciejak propose 10 commandements pour devenir des parents positifs. 1. 20 août 2015 Dans "Au quotidien"

L’école des fiers-à-bras - Comment éradiquer la culture de l’intimidation? Que fait-on des gens qui nous « empêchent de manger »? « On les tasse », selon une version, « on les élimine », selon une autre. Cette culture de l’intimidation, le gouvernement n’est pas né qui va bientôt l’éradiquer. Aucun boss de la construction, en effet, aucun organisateur d’élections, nul prêteur de la mafia ne pourrait dicter sa volonté s’il n’avait à son service des fiers-à-bras. On raconte qu’un chef de syndicat, célèbre pour avoir vidé un grand chantier, avait été invité à en fournir quelques-uns pour faire peur aux employés d’une université, surtout des femmes, qui voulaient se syndiquer. Or, on n’arrête pas le progrès. Longtemps, on a cru que la brutalité physique ou mentale entre enfants faisait partie de l’apprentissage. Caché depuis toujours, le bullying aura enfin percé le mur du silence. Aux États-Unis, les procureurs publics ont entrepris de secouer l’apathie. En France, des écoles ont mis sur pied des projets de sensibilisation propres à mobiliser les élèves.

Related: