background preloader

E-reputation : Interview de Yann Leroux, psychanalyste « Le blog

http://antoine-dupin.com/leblog/e-reputation-interview-de-yann-leroux-psychanalyste/

Related:  Internet et réseaux sociaux

Online Tutos, tutoriels Twitter, Foursquare, Gmail, Google Agenda, Google Documents, Google Sites… Online Tutos est un site très pratique. Comme son nom l’indique, celui-ci présente des tutoriels (via une interface dépouillée) sur 7 services en ligne afin de faciliter leur prise en main et leur apprentissage en fonction de l’utilité qu’on peut en trouver : Foursquare (application ludique de réseau social géolocalisée) : Contraintes et fonctionnalités ; Les badges ; Tricher ; Usage fixe ; Usage mobile, Gandi (registrar français, fournisseur qui permet de réserver des noms de domaine sur internet) : Créer un compte ; Accéder à vos blogs ; Gérer un blog, Gmail (webmail signé Google) : Avantages et notions principales ; Rédiger un mail ; Gérer les messages ; Contacts et groupes de diffusion ; Créer une signature ; Message d’absence ; Messages instantanés – Chat ; Rechercher dans les messages ; Modification de mot de passe ; Fonctionnalités avancées, Google Sites (permet de créer des sites web d’équipe, de projet…) : Créer son premier Google Site ; Créer une page,

L’hygiènisme identitaire des étudiants américains Le New-York Times , toujours à l’affut des nouvelles tendances du cyberespace, vient de faire une nouvelle découverte : avant d’entrer au collège, les étudiants américains prennent soin d’effacer leurs traces. La tendance est si forte qu’il s’agirait d’un nouveau L’entrée dans les collèges américains n’est pas une chose aisée. Non seulement les études sont onéreuses, mais les parents n’hésitent pas a payer un conseiller entre 1000 et 9000 dollars pour préparer au mieux la candidature de leur enfant. Dans ce contexte, un profil Facebook qui garde en mémoire des mois ou des années de frasques peut être vécu comme un handicap.

e-réputation : Typologie des risques liés à l’eréputation: impac e-réputation : Typologie des risques liés à l’e-réputation Le 16/12/2012 L’e-réputation est la perception qu’ont les internautes de votre entreprise, de votre marque ou des personnes qui y collaborent. L’e-réputation est une représentation que les internautes vont se constituer en fonction des flux d’informations qu’ils rencontrent sur le net. Chaque internaute ou chaque communauté peut donc se faire sa propre représentation de la réputation numérique d’une marque.

Actualités Actualités Retrouvez toute l’actualité de facebook sur le Guide Facebook. Une simple rencontre sur Facebook a couté chère à un jeune parisien de 17 ans qui est tombé dans un violent guet-apens dans la nuit du 3 au 4 mai. Lire la suite “Facebook : un piège d'une adolescente envers un jeune homme” » Peu de temps après l’anniversaire du bouton « Like » de Facebook, le réseau social Sens et fonction des avatars Par Serge TISSERON, psychiatre On appelle « avatars » les marionnettes de pixels qui permettent d’entrer dans les espaces virtuels et d’y interagir. Ils permettent à un joueur, pour la première fois dans l’histoire, de devenir en temps réel le spectateur de ses propres actions. 1. Une symbiose

e-Réputation: prisonniers de Le Web 2.0 a mis les individus au centre de la Toile. Avec l'utilisation croissante des médias sociaux et les nombreuses possibilités de générer du contenu, nous nous exposons de plus en plus. Pouvons-nous maîtriser notre image virtuelle? De manière volontaire ou involontaire, nous sommes tous présents sur la Toile. La carte des communautés en ligne version mise à jour xkcd, qui avait publié la première version de la carte des communautés en ligne en 2007, vient de la mettre à jour en intégrant les données les plus récentes. Cette cartographie plutôt impressionnante dresse un véritable portrait de tout le Web social : réseaux sociaux, blogs et forum. Si chaque service ou entité était un pays, qu’est ce que ce que cela donnerait ? La taille de chaque pays est liée au volume « d’activité sociale » quotidien de chacun des sites qu’ils représentent, selon des données enregistrées au printemps et à l’été 2010. Au niveau des forums, 4chan et sa section /b/ se taillent la part du lion.

Jeux d’identites Lorsque les premiers observateurs se sont penchés sur les mondes numériques, la question de l’identité est immédiatement apparue comme primordiale. Chacun pouvait s’apercevoir à quel point il était aisé de créer une identité. Mieux, le jeu de masques se complexifiait parce qu’à une personne pouvait correspondre plusieurs identités en ligne ou que plusieurs personnes pouvaient se retrouver dans la même identité en ligne. Le fichier RNCPS et le ministère du Budget - Big Brother Awards Sous couvert de lutte contre la fraude aux prestations sociales, Eric Woerth veut créer un fichier central qui remet au goût du jour le funeste "projet Safari" des années 70, menant à l’interconnexion massive des bases de données avec le NIR comme identifiant unique Eric Woerth, ministre du Budget, est l’homme qui met en oeuvre avec zèle la lutte contre la fraude, promesse électorale de Sarkozy "aux français qui travaillent". Chargé de cette mission interministérielle fin 2007 par la présidence et le premier ministre, Eric Woerth met les bouchées double. Début 2008, il annonce la couleur : "Pour la première fois, toutes les formes de fraudes fiscale et sociale, qu’elles portent sur les prélèvements ou les prestations, seront traitées de manière globale et concertée. L’effort consacré à la lutte contre la fraude sera porté à un niveau inégalé.". Eric Woerth, en 2008, a préparé le terrain avec un zèle méticuleux :

À propos de Moodle Moodle est une plateforme d'apprentissage destinée à fournir aux enseignants, administrateurs et apprenants un système unique robuste, sûr et intégré pour créer des environnements d'apprentissages personnalisés. Le logiciel peut être téléchargé et installé sur votre propre serveur web, mais vous pouvez aussi vous faire aider par un partenaire Moodle agréé. Moodle est élaboré par le projet Moodle, qui est conduit et coordonné par Moodle HQ, une entreprise australienne de 30 développeurs, soutenue financièrement par un réseau d'environ 60 entreprises de service du monde entier, les partenaires Moodle. Pour l'apprentissage, à l'échelle mondiale Éprouvé et digne de confiance dans le monde entier

representations Le concept de représentation Travail réalisé sur la base du cours de Jean Clenet en novembre 1998. dans le cadre d'un DEA en Sciences de l'éducation, par Dominique Aimon Sommaire Vie privée : le point de vue des “petits cons” « InternetActu.ne Nombreux sont ceux qui pensent que les jeunes internautes ont perdu toute notion de vie privée. Impudiques, voire exhibitionnistes, ils ne feraient plus la différence entre vie publique et vie privée. Et si, a contrario, ils ne faisaient qu’appliquer à l’internet ce que leurs grands-parents ont conquis, en terme de libertés, dans la société ? Dans “La vie privée, un problème de vieux cons ?“, je dressais un parallèle entre la façon désinhibée qu’ont les jeunes internautes de se dévoiler sur le Net et la révolution sexuelle, et me demandais si ceux qui sont gênés par cette façon décomplexée de s’exprimer ne seraient pas un peu coincés.

Je(u) de soi : le rapport d'étonnement de Francis Jaureguiberry Francis Jauréguiberry : Sylvie Le Bars nous disait qu’au départ, ça lui avait coûté de se dévoiler, que ça avait été dur pour elle de mettre des photos en ligne. Alors qu'est-ce qui t'a amené à faire ça Sylvie ? Tu es rentré là-dedans par le biais du travail, certes, mais qu'y a-t-il d'autre ? Qu'est-ce qui t’a motivé à faire un site personnel ? Même question pour Laurent. Tu nous as dit que tu avais créé une page perso pour, je vais vite, faire un deuil, accepter la disparition de ton ami en conservant sa mémoire, en publiant ses poèmes.

Une démocratisation de la vie privée “Il y a 15 ans, quand on arrivait au bureau, on n’avait aucun contact autre que professionnel. La vie privée restait en dehors du bureau, on ne faisait que travailler.Et c’est d’ailleurs ce que l’école cherche aussi à apprendre aux enfants : à passer du temps sans leurs parents, à faire autre chose que jouer, et apprendre à se concentrer, avec ses rituels à l’entrée, à la sortie, voire ses uniformes…” Cette dichotomie, propre à la bureaucratie moderne, à la révolution industrielle, répondait à un modèle rationnel séparant les sphères professionnelles, et personnelles. Ceux qui ne faisaient pas que travailler ou étudier, qui ne parvenaient pas à focaliser toute leur attention sur ce qu’on leur demandait de faire, risquaient d’être mal vus, et sanctionnés. Dans les faits, l’inverse est encore plus vrai : les nouvelles technologies ne servent pas tant à ramener du travail à la maison qu’à ramener de la vie privée au travail.

Related: