background preloader

Les conditions de travail : le stress dans les organisations

Les conditions de travail : le stress dans les organisations
Relation avec le programme de Terminale CGRH : 3. Les conditions de travail 3.1. 1°) Définition et notions voisines D’après l’Agence Européenne pour la Sécurité et la Santé au travail , le stress "survient lorsqu’il y a déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face. Le terme de stress a été introduit pour la première fois par Hans Selye (1907-1982), médecin-endocrinologue autrichien. Face à un stimulus stressant, l’organisme réagit en trois phases : c’est ce que l’on nomme le Syndrome Général d’Adaptation ou S.G.A. Phase 1 : Réaction d’alarmeDès la confrontation à la situation évaluée comme stressante, des hormones sont libérées par l’organisme : les catécholamines (adrénaline à 80% et noradrénaline à 20%). b) Notions voisines La pression au travail est inévitable compte tenu des exigences du contexte professionnel. 2°) Observations chiffrées 1°) La réglementation

Infographie | 86% des salariés veulent une meilleure organisation au travail 86% des français actifs interrogés s'accordent sur le fait que la gestion du temps de travail en entreprise pourrait être optimisée révèle l'étude* des experts en solution de mémoire et de stockage de Crucial.fr et de l'Institut EasyPanel. Les sondés remettent principalement en cause la mauvaise communication interne et la répartition du travail (59,7%), les niveaux hiérarchiques trop nombreux (50,1%), les réunions trop fréquentes (36,5%) ainsi que le matériel informatique trop lent (16,4%). Près de la moitié des sondés (43,3%) perd jusqu'à 30 minutes par jour avec des tâches qui ne sont pas directement liées à son travail. * Une étude d'Easy Panel réalisée pour Crucial.fr auprès d'un échantillon de 1015 personnes actives.

Erreurs humaines et défaillances organisationnelles : résultats de la mise en œuvre de la méthode Tripod Delta. Tripod Delta est une méthode d’analyse qui permet d’identifier les défaillances organisationnelles susceptibles d’avoir un impact sur la santé et la sécurité au travail. Les défaillances sont représentées sous la forme de 11 facteurs organisationnels (encadré). La méthode permet d’évaluer, à l’aide d’un questionnaire individuel, le niveau de maîtrise et de contrôle de chacun de ces facteurs. Elle se fonde essentiellement sur la perception des salariés de l’entreprise de l’état des pratiques en santé et sécurité au travail. Abandonner l’«erreur humaine» au prof it de la «défaillance organisationnelle». La méthode Tripod est née d’un projet de recherche initié en 1986 par le groupe Royal Dutch/Shell pour prévenir la survenance des erreurs humaines. James Reason a ainsi proposé de passer du concept d’«erreur humaine» à celui de «défaillance organisationnelle». La phase d’analyse des résultats comprend le traitement statistique de l’ensemble des questionnaires. Pour en savoir plus Reason J.

La mauvaise organisation du travail coûte 12 000 euros par an et par salarié aux entreprises françaises Mozart consulting et le groupe Apicil ont présenté les résultats de l’IBET 2014, un indice qui permet de mesurer le bien-être au travail. Ils nous apprennent notamment que le désengagement socio-organisationnel des entreprises françaises représente 12 000 euros par an et par salarié. Afin de conseiller les entreprises sur les actions à mettre en place pour améliorer le bien-être au travail, il faut d’abord élaborer un indice qui permette de mesurer la situation. C’est ce qu’ont réalisé Mozart consulting et le groupe Apicil qui ont présenté les résultats 2014 de l’IBET (Indice de bien-être au travail). Mauvais élèves : les services informatiques et services aux entreprisesL’étude nous apprend également que les secteurs de l’énergie/environnement, banque/assurances et télécom se distinguent par un bon niveau de performance sociale avec respectivement un indice de bien-être au travail de 0,87 et 0,86 (le maximum étant 1).

Related: