background preloader

La_jeune_fille_a_la_fleur_marc_riboud

Analyse de La jeune fille à la fleur - Marc Riboud ANALYSE : La jeune fille à la fleur - Marc Riboud Voici une évocation emblématique de la génération hippie. Marc Riboud (né en 1923 en France) est un photographe français connu, entre autres, pour ses reportages en Asie. Pendant la seconde guerre mondiale, il combattit dans la Résistance. La jeune fille à la fleura été prise à Washington le 21 octobre 1967 devant le Pentagone, lors d'une marche pour la paix au Vietnam. On peut observer une jeune fille qui tend une fleur aux soldats munis d’armes. Son geste de recueillement exprime le calme et la paix. La photographie peut-être découpée en trois : 1. les soldats symbolisant les forces de l’ordre. 2. les armes et la fleur donc la guerre et le pacifisme. 3. la jeune femme symbolisant l’ensemble des manifestants. Deux idées incarnent deux positions opposées : pour et contre la guerre. Le point de vue du photographe semble neutre puisqu’il se trouve sur la ligne centrale et non dans l’un ou l’autre camp.

Analyse d’une photographie : « La fille à la fleur » de Marc Riboud (1967) Marc Riboud à Arles en 1975 (photo JP Naud) [CC BY-SA 4.0] L’analyse qui suit date de 2008 et a connu un certain succès. A l’époque je l’avais postée sur mon blog et depuis elle n’a pas cessé d’être reprise sur de nombreux sites, essentiellement par des enseignants à l’intention des élèves du secondaire – le plus souvent sans que mon nom soit mentionné… Voici donc une photographie de presse vue et revue. Une image-symbole, une icône des sixties, une évocation emblématique de la génération hippie. Guerre et paix La légende nous dit qu’il s’agit d’une photographie prise en octobre 1967 à Washington D.C. à l’occasion d’une manifestation contre la guerre du Viêt-Nam. Oppositions frontales Il est aisé de constater que cette photo est construite sur une opposition entre les signes situés à gauche et ceux situés à droite d’une verticale tracée au milieu de l’image. Un symbole du « flower power » Tout cela bien sûr participe de la symbolique.

Him de Maurizio Cattelan par Marine Chollet 237611 après Ashot Ashot ait dit aimer cet artiste. - Le blog de Etudiants Paris 8 Lundi 5 janvier 1 05 /01 /Jan 18:07 Article consacré à Maurizio Cattelan : Him. Maurizio Cattelan, Him, 2001, Sculpture en résine de polyester, cire, vêtements et cheveux humains. " Le titre…il nous fait voir l’œuvre d’une certaine façon ; si le tableau avait été nommé autrement, dans bien des cas nous aurions été sensibles à d’autres détails, d’autres organisations. Introduction, donc, mais pas seulement, c’est quelque chose qui demeure, court avec, le titre allant devant comme une sorte d’annonciateur. Michel Butor, Les mots dans la peinture. Maurizio Cattelan est né en 1960 à Padoue. L’œuvre dont nous traiterons ici, est une installation de 101*41*53 cm que l’artiste a choisi de montrer dans un coin, à l’angle d’une pièce et orientée d’une manière telle à être dos au public. Avec Him, Maurizio Cattelan s’affranchit également du " politiquement correct ". " Hitler incarne l’image de la peur. On a la troublante sensation de se compromettre à rester le regarder.

guerre du Viêt Nam - Encyclopédie Larousse Nom donné au conflit qui, après le désengagement français, a opposé de 1954 à 1975 le Nord Viêt Nam au Sud Viêt Nam. 1. Les deux Viêt Nam (1954-1964) Suite aux accords de Genève (1954), la France quitte l'Indochine (→ guerre d'Indochine) après quelque cent ans de présence, et le Viêt Nam voit son indépendance reconnue, mais les puissances lui imposent, en attendant des élections générales, une partition au niveau du 17e parallèle : ce compromis fera de la paix un leurre. 1.1. Le Sud Viêt Nam Au sud du 17e parallèle, la République du Viêt Nam (dont la capitale est Saigon) est présidée par Ngô Dinh Diêm, un catholique fervent qui refuse les élections générales prévues à Genève. 1.2. Le Front national de libération (FNL), dont les membres sont appelés par leurs adversaires Viêt-cong (« viêts rouges »), est fondé en décembre 1960, mais Hanoi garde son autorité par l'intermédiaire d'un Bureau central pour le Sud. 1.3. 2. 2.1. 2.2. Bien que lourdement frappé, le Nord ne cède pas. 2.3. 3. 3.1.

Culture : Maurizio Cattelan, provocateur malgré lui PORTRAIT - Le Guggenheim Museum, à New York, lève le voile sur un vrai timide hanté par la crainte de l'échec et qui se soigne par l'humour et l'autodérision. (Envoyée spéciale à New York) Douze heures trente, chez Cook Shop, sa cantine préférée à quelques blocs de son deux-pièces de l'East Village, sur la Xe Avenue, New York. Maurizio Cattelan a enfourché son vélo - il refuse d'avoir une voiture - pour arriver pile à l'heure, dans sa doudoune fine noire. Étonnant pour celui qui cultive la légende d'avoir piégé une journaliste du New York Times en envoyant une doublure à sa place. «J'étais timide à l'époque. Cattelan manie avec brio l'usurpation, la dérision, la réappropriation. «Mon ego en souffre» De Milan, il a levé le camp pour New York. Sous des apparences de légèreté, Cattelan est un homme anxieux, hanté par la mort, synonyme d'échec. Cattelan cessera-t-il un jour d'être artiste? On aime ou on déteste. Guggenheim Museum, jusqu'au 22 janvier. www.guggenheim.org

Derrière l'image de 'La jeune fille à la fleur' | La tête ailleurs Arts et culture Derrière l'image de La jeune fille à la fleur Le dimanche 30 octobre 2011 Avec sa photo prise le 21 octobre 1967 lors d'une manifestation contre la guerre du Vietnam, Marc Riboud a donné un visage au mouvement pacifiste flower power. Martine Doucet nous raconte l'histoire de La jeune fille à la fleur et du photographe qui l'a rendue célèbre. Créer un compte

Him, Cattelan. COLLEGE Georges CHARPAK Maurizio Cattelan : Him (2001), Sculpture en cire. "Hitler incarne l’image de la peur. En le mettant en scène, je ne fais que m’emparer d’une icône de notre siècle. Ma mère disait toujours qu’il est impossible de bien nettoyer un carreau si on ne voit pas où se trouve la saleté"... Maurizio Cattelan est un artiste italien né à Padoue en 1960 . Dans son oeuvre Him, il met en scène le dictateur allemand Adolf Hitler. Avec cette oeuvre, M. D’autre part, il met également en garde contre toute forme de simplification : avant d’être le « monstre » que l’on présente, Hitler est un être humain, qui a été un enfant : pour Cattelan, peut-être que l’origine de la folie du dictateur est à rechercher dans cette enfance (on pense ici à la nouvelle "Pauvre petit enfant" de Dino Buzzatti dans le recueil « Le K »). Mots-clés : Hyperréalisme. D.Bauduin

images L'exposition "David Olère" Du 27 janvier au 24 avril 2005 Salles des expositions temporaires – niveau 1 Tarifs : 5 euros, 3 euros (réduit) Des dessins pouvant heurter la sensibilité du jeune public, l’exposition est déconseillée aux enfants de moins de 12 ans. Entre 1943 et 1945, des prisonniers juifs, immatriculés au camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau, vécurent plus près de l’épicentre de la catastrophe que tout autre déporté. Sonderkommando, l’équipe spéciale chargée du fonctionnement des chambres à gaz et des crématoires mis en place par les nazis. Parmi ces survivants, l’artiste David Olère. Parallèlement, entre 1945 et 1980, les manuscrits de cinq membres du Sonderkommando sont retrouvés sous la terre de Birkenau.

Guerre du Viêt Nam Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. C'est en août 1964 que la résolution du golfe du Tonkin a ouvert la voie à un engagement militaire massif des États-Unis. Néanmoins, le Sud Viêt Nam connaissait une situation insurrectionnelle depuis plusieurs années. Le conflit étant dans l'impasse, et de plus en plus impopulaire dans l'opinion publique américaine, les accords de paix de Paris décident en 1973 du retrait militaire américain. Présentation générale[modifier | modifier le code] Après la guerre d'Indochine et l'échec de la France pour reconquérir l'Indochine à la suite de la victoire du Việt Minh à la bataille de Diên Biên Phu le 7 mai 1954, les accords de Genève divisèrent le pays en deux par une zone démilitarisée au niveau du 17e parallèle. Au nord, la République démocratique du Viêt Nam (RDVN), régime communiste fondé par Hô Chi Minh en septembre 1945. Côté américain, cette guerre marqua toute une génération et dégrada considérablement l'image du pays.

Fiches artistes Par bout de gomme le 5 Janvier 2014 à 20:21 Voici les fiches artistes de Keith Haring Artiste très apprécié par les élèves et par les enseignants . Très facile à travailler, à observer ...bref que du bonheur en arts-plastiques. Un grand merci à Sandra pour cette contribution, j'y ai ajouté une fiche et les coloriages ...ça remonte à aout 2012 ! Je vais ( avec notre Coralie : merci pour tes idées !!! Nous observerons tout d'abord les oeuvres de Keith Haring ( sur le TBI , j'ai de la chance , hein !!! En expression corporelle : travailler les positions des oeuvres corporellement , prendre en photo, imprimer à la photocopieuse les photos ( peindre, encrer les photos ( photocopies ) , travailler les contours des sihouettes aux feutres noirs ) ,prendre des grands affiches , du papier journal , des cartons et entourer les silhouettes de chacun ( à faire par groupe de 2 ou 3 ) ...puis découper les silhouettes , les peindre ...etc décorer un couloir , une grande salle ....

L'art et les camps Dernière modification de cette page : 01/19/2012 21:39:40 Pour répondre aux demandes sur l'art et les camps, voici quelques oeuvres réalisées à propos des camps, souvent par des témoins directs. Prémonitions Des oeuvres d'avant la guerre montrent que les artistes sont déjà très inquiets sur le respect de l'homme. Karl Hofer, Prisonniers, 1933. Petite explication, en réponse à Raphaël (octobre 2011) En fait, nous y voyons quelque chose de plus que ce que voyaient les gens qui regardaient ce tableau en 1933. Nous, par contre, nous savons : nous voyons autre chose : nous avons dans la tête ces photos de déportés décharnés, crâne rasé, maigres... qui sortiront des camps (pour ceux qui en sortiront) et donc, cette image des survivants des camps se superpose dans notre tête au tableau. * Vocabulaire : Une prémonition désigne le sentiment de savoir ce qui va arriver dans le futur. La persécution des Juifs, vue par Felix Nussbaum Felix Nussbaum, Autoportrait avec passeport juif, 1943 Le ghetto

Marc Riboud Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Riboud. Marc Riboud (né le à Saint-Genis-Laval, France) est un photographe français connu, entre autres, pour ses reportages en Asie : The Three Banners of China, The Face of North Vietnam, Visions of China, et son plus récent In China… Biographie[modifier | modifier le code] Marc Riboud est le cinquième enfant d'une fratrie de sept. M. En 1951, il quitte son poste d'ingénieur dans une usine à Villeurbanne après avoir oublié de rentrer d'un congé consacré à la visite du Festival de Lyon qu'il voulait photographier. De 1955 à 1957, il voyage en Inde puis, en 1957, est l'un des premiers Européens à se rendre en Chine. En 1959, Marc Riboud devient le vice-président de Magnum pour l'Europe. En 1979, il quitte l'agence Magnum après quatre ans au poste de Président. Dans les années quatre-vingts, il voyage dans le monde entier, surtout en Asie, en Afrique, aux États-Unis et au Japon. Œuvre[modifier | modifier le code]

Related: