background preloader

De la vie dans l'univers

De la vie dans l'univers
Non, je ne vous parlerai pas de ET, mais de diatomées et de météorite. La théorie de la vie sur terre venant de l'espace est fortement relancée avec cette découverte. Qui est étonné de cette découverte ? Extrait d'un PDF en anglais dont je vous mettrai le lien source. Une découverte scientifique qui prouve une vie extra-terrestre Cet article provient d'un PDF, il est paru sur le Journal de Cosmologie, volume 21, N° 37. Il a été publié le 10 janvier 2013 par différents chercheurs. Récente découverte de diatomées fossiles sur une météorite carbonée Résumé Compte-rendu de la découverte pour la première fois de coques de diatomées dans une météorite contenant du carbone qui est tombée au nord de la province du Sri Lanka le 29 décembre 2012. *Panspermie : c'est une théorie scientifique qui affirme que la Terre aurait été fécondée de l'extérieur, par des moyens extraterrestres. 1. La figure1a montre l'emplacement de la chute. 2. Figure 5 Champ de supposées cellules de pluie rouge. Related:  A Classer 8UniversSommes-Nous Seuls ?

Cosmologie,  big-bang, topologie... d'après sciences et avenirs Hors série Mars 96 : "Comprendre l'infini" et d'après le site web compteur dernière mise à jour le: 11/19/2011 16:43:24 B A BA de cosmologie aujourd'hui: on part d'une équation mathématique appellée métrique, il s'agit d'une hypothèse de travail . B A BA de topologie En mathématiques une topologie est la donnée d'ensembles ouverts et fermés d'un espace, s'ensuit la notion de voisinages et donc de limite et de continuité 2 espaces ont la même topologie si on peut passer de l'un à l'autre par déformation continue ( autrement dit les familles d'ouverts et de fermés sont les mêmes à une transformation continue près ) par exemple une sphère et un ellipsoide ont la même topologie. un rectangle replié sur lui même et recollé par les bords à la même topologie qu'un tore ( beignet ) si vous êtes à l'intérieur d'un carré mais si vous arrivez sur un côté vous ressortez par le côté opposé Le XVII siècle Héliocentrisme

Pourquoi l'univers n'a-t-il pas disparu ? Crédits : Steffen Richter, Harvard University L'Univers aurait normalement dû s’effondrer quelques microsecondes après sa naissance, selon deux cosmologistes britanniques. Une conclusion à laquelle ils parviennent en combinant deux résultats scientifiques majeurs obtenus ces dernières années. En combinant les deux résultats scientifiques majeurs obtenus au cours de ces dernières années par les physiciens et les astronomes, à savoir la détection des traces laissées par les ondes gravitationnelles du Big-Bang dans la première lumière émise par l'Univers et la découverte du boson de Higgs, une conclusion pour le moins troublante s'imposerait : celle que l’Univers devrait normalement s'être effondré sur lui-même depuis très longtemps. C'est en tout cas ce qu'affirment deux cosmologistes britanniques dans un article intitulé « Electroweak Vacuum Stability in Light of BICEP2 », publié dans la revue Physical Review Letters. Et ce n'est pas tout. Combinons maintenant ces deux résultats.

Sommes-nous seuls dans l'univers ? Il s'agit d'une question aux répercussions scientifiques et philosophiques considérables. Nous venons de présenter les lvres de deux cosmologistes 1) qui défendent une thèse que beaucoup de personnes détestent entendre formuler mais qui paraît aujourd'hui, en l'état de la science, la seule recevable : il n'est pas possible aujourd'hui d'identifier, à quelque endroit de l'univers que l'on se place, hors la Terre, de formes de vie et encore moins de formes organiques complexes susceptibles de comportement intelligents. Ceci quelles que soient les définitions que l'on donne de la vie et de l'intelligence. Cela ne veut pas dire que de telles formes n'existent pas ailleurs. Les super-Terres Il est indéniable que la mise en évidence, qui se multiplie actuellement, de planètes extérieures au système solaire et susceptibles d'habiter des formes de vie telles que nous les connaissons encourage les spéculations. L'évolution biologique répond-elle à des déterminismes généraux ?

La Matière noire non baryonique Comme nous l’évoquions précédemment, l’autre grande famille des candidats potentiels de la matière noire, est la matière non-baryonique. Elle est l’exact opposé de la la matière baryonique. Dans cette partie, nous allons aborder les différentes théories impliquant les particules constituant cette famille et leur rapport avec la matière noire. Wolfgang Pauli, Mise en évidence dès 1930 par Wolfgang Pauli, les neutrinos sont des particules qui interagissent très faiblement avec les autres particules. Expérience de Super-Kamiokande. Dernier groupe prétendant à la matière noire, les WIMPs (qui signifie Weakly interacting massive particles, « particules massives interagissant faiblement » en français) sont des particules faisant appels à des théories de pointes telles que la supersymétrie (ou SUSY). La matière noire n’a pas encore révélé tous ses secrets.

Sommes-nous seuls dans l’Univers ? Les astronomes comptent répondre à cette question grâce à ce nouveau télescope Le « High-Definition Space Telescope » (HDST) est un télescope spatial qui sera envoyé dans une zone de stabilité gravitationnelle à 1,5 million de kilomètres de la Terre, de l’autre côté de la Lune. HDST aura pour mission de rechercher des traces de vie dans l’Univers. Cet engin hors du commun pourra également prendre des photographies d’une précision exceptionnelle depuis l’espace. Hubble a fêté ses 25 ans en avril 2015 et on pense déjà à le remplacer par James Webb (JWST), son successeur prévu pour 2018 et HDST un télescope aux perspectives d’avenir incroyables. Si le projet voit le jour, HDST serait envoyé dans une zone de stabilité gravitationnelle à 1,5 million de kilomètres de la Terre, de l’autre côté de la Lune. À la rédaction, on est persuadé que le HDST connaitra des perspectives d’avenir incroyables qui ne manqueront pas un jour de surprendre la Terre entière.

La découverte d'une vie extraterrestre intelligente est imminente Nous serons bientôt capables de chercher des signaux dans un million de systèmes solaires, un nombre suffisant pour avoir une chance raisonnable de trouver une vie intelligente. Le site Astrowatch a organisé un débat passionnant entre des scientifiques américains reconnus, Seth Shostak, Paul Shuch, Douglas Vakoch et Gerry Harp, spécialistes de la traque d’un signe d’une vie extraterrestre. Et ils sont aujourd’hui optimistes sur notre capacité à la détecter et à la reconnaître. «Compte tenu de la vitesse des progrès que nous faisons au SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence), je prévoyais il y a 5 ans que nous pourrions découvrir un signal provenant d’une intelligence extraterrestre dans les 25 ans, explique Seth Shostak, Astronome et directeur du Center for SETI Research. Chacune des trois approches peut réussir d'ici 2035 Gerry Harp, Directeur du Center for SETI Research, estime que «cela» peut se produire dans moins de 20 ans. Etudier un million de systèmes solaires

Carte du ciel - étoiles, constellations et planètes La carte du ciel Avertissement : les éphémérides et les cartes de l'Atlas de Ciel des Hommes sont fournis à titre indicatifs. Ils ne sauraient être utilisés pour des opérations nécessitant une grande précision (observation avec une précision de l'ordre de la seconde, réglage d'un télescope spatial, téléguidage d'une sonde interplanétaire, prise de rendez-vous extraterrestre, etc.)

Les scientifiques sont perplexes : cet étrange objet gravitant autour d’une étoile ne se comporte comme aucun autre Après avoir détecté d’étranges fluctuations dans l’émission de lumière d’une étoile lointaine, les scientifiques émettent d’incroyables hypothèses pour expliquer ces anomalies. Parmi celles-ci, la possible existence d’une structure extraterrestre orbitant autour de l’étoile en question. SooCurious revient sur cette thèse intrigante. KIC 8462852 est située à 1480 années-lumière de la Terre. Une distance incroyable et impossible à parcourir avec les moyens technologiques actuels. Un dessin du télescope spatial Kepler : Grâce aux données publiées par les scientifiques sur le site PlanetHunters, les internautes peuvent régulièrement étudier les objets cosmiques détectés par les télescopes spatiaux. Une planète géante, comme Jupiter, peut bloquer moins de 1 % du rayonnement du soleil. Un objet anormal semble orbiter autour de KIC 8462852 : Première hypothèse avancée, celle d’une ceinture céleste orbitant autour de KIC 8462852. Le dessin d’une sphère de Dyson :

Espace. Les 116 photos choisies par la Nasa pour raconter la Terre aux extraterrestres Si des extraterrestres découvrent un jour l’une des deux sondes Voyager, ils auront accès au “Golden Record”, le message imaginé par la Nasa pour raconter la planète Terre. Le site Vox présente, en une vidéo, les photos contenues dans ce recueil. En 1977, les sondes Voyager 1 et 2 ont été envoyées dans l’espace par la Nasa avec pour mission d’explorer les confins du Système solaire. A l’aide d’ordinateurs “des milliers de fois moins puissants que le téléphone que vous avez aujourd’hui dans votre poche, les deux sondes ont récolté un grand nombre d’informations sur Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune”, écrit le site américain Vox. Après avoir fait le tour de ces quatre planètes, les sondes auraient gagné assez de vitesse pour échapper à l’attraction du Soleil et continuer leur chemin dans l’espace. Voilà pourquoi la Nasa a décidé de faire porter un message à ces deux sondes, à destination d’éventuels extraterrestres. “Pas de photos montrant la guerre, la pauvreté ou la religion”

La mystérieuse énergie noire La découverte imprévue de l’expansion accélérée de l’univers en 1998 a nécessité de reconsidérer une vieille énigme de la physique et de la cosmologie remontant aux travaux d’Einstein : celle de la constante cosmologique. Elle a ainsi fait naître le concept d'énergie noire ou énergie sombre (dark energy en anglais). Étroitement liée à la notion d’énergie du vide quantique, l'accélération de l'expansion de l'univers impliquerait que plus de 70 % du contenu de l'univers se trouve sous forme d’une énergie inconnue, appelée énergie noire. Face à cette énergie inconnue, celle équivalente à la masse de la matière composant les étoiles et les cellules de notre corps apparaît comme une quantité presque négligeable. Jean-Pierre Luminet nous en dit un peu plus sur l'énergie noire au cours de cette interview. © Futura-Sciences Plusieurs explications théoriques ont été proposées au sujet de cette énergie noire (voir également notre dossier sur la matière noire).

Related: