background preloader

La Marseillaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Marseillaise est décrétée chant national le (26 messidor an III) par la Convention, à l'initiative du Comité de Salut public. Abandonnée en 1804 sous l’Empire et remplacée par le Chant du départ, elle est reprise en 1830 pendant la révolution des Trois Glorieuses qui porte Louis-Philippe Ier au pouvoir. Berlioz en élabore une orchestration qu’il dédie à Rouget de Lisle. La IIIe République en fait l'hymne national le 14 février 1879 et, en 1887, une « version officielle » est adoptée en prévision de la célébration du Centenaire de la Révolution. Le 14 juillet 1915, les cendres de Rouget de Lisle sont transférées aux Invalides. Pendant la période du régime de Vichy, bien qu'elle soit toujours l'hymne national, elle est souvent accompagnée par le chant « Maréchal, nous voilà ! Valéry Giscard d'Estaing, sous son mandat de président de la République française, fait diminuer le tempo de La Marseillaise afin de retrouver le rythme original.

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Marseillaise

Related:  Chants Révolutionnaires

Musique, citoyennes ! Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Musique, citoyennes ! est un double album de Francesca Solleville, sorti pour le bicentenaire de la Révolution française en 1989. Titres[modifier | modifier le code] Disque 1, face A Disque 1, face B

Révolution française de 1848 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Révolution française de 1848 est la deuxième révolution française du XIXe siècle, après celle de juillet 1830 ; elle se déroule à Paris du 22 au . La bombe parisienne[modifier | modifier le code] Le boulevard du Temple, photographié par Louis Daguerre en 1838 ou 1839 Si le régime de la Monarchie de Juillet est usé, la crise politique et économique aggravée, le « terreau » social et urbain de la capitale est favorable à l’expression d’un mécontentement resté latent.

Chant du départ Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Histoire[modifier | modifier le code] C'est un tableau musical : à chacune des sept strophes l'hymne est chanté par un individu ou des groupes d'individus différents. Rouget de Lisle composant la Marseillaise Contexte historique Le 20 avril 1792, la France en révolution entre en guerre contre l’Europe des monarques coalisés. Quelques jours plus tard, le maire de Strasbourg, le baron de Dietrich, lors d’une soirée en compagnie de militaires qu’il avait coutume d’organiser, constate avec regret que la France révolutionnaire ne possède pas un hymne national capable de galvaniser ses soldats et les volontaires engagés afin de défendre la “ patrie en danger ”. Touché par la remarque du baron, le capitaine du génie Claude-Joseph Rouget de Lisle, poète et musicien à ses heures, compose dans la nuit du 25 au 26 avril les paroles et la musique du Chant de guerre pour l’armée du Rhin.

Hymne des Montagnards aux Jacobins Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Hymne des Montagnards aux Jacobins (contre les Brissotins) est une chanson écrite en 1793 au cours de la Révolution française, chantée sur l'air de La Marseillaise. Francesca Solleville dans l'album Musique, citoyennes !, disque 33 tours de Francesca Solleville, sorti pour le bicentenaire de la Révolution en 1989. Distribution Carrere, production Chantons 89 WH. n°66586 CA 272. États généraux (France) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Tableau représentant l'ouverture des états généraux à Versailles le 5 mai 1789 Dans le système politique du royaume de France, les états généraux du royaume (ou États-Généraux) étaient une assemblée extraordinaire réunissant les trois ordres (les états) de la société : la noblesse, le clergé et le tiers-état. Ils étaient convoqués par ordre du roi dans des conditions exceptionnelles (crise politique ou financière, guerre ou question diplomatique majeure). Cette assemblée était, entre autres, seule habilitée à réformer la fiscalité générale ou, dans une moindre mesure, à statuer sur des problèmes dynastiques, en vue de traiter la crise rencontrée. Véritable assemblée « nationale » avant l'heure, fondée sur les principes fondamentaux selon lesquels :

La Complainte du partisan Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Partisan. La Complainte du partisan est une chanson écrite à Londres en 1943 par Emmanuel d'Astier de La Vigerie[N 1] pour le texte et Anna Marly pour la musique. Elle passe pour la première fois à la BBC à destination de la France occupée et un des disques est même détruit par la DCA allemande lors d'un parachutage de résistants[1] . Elle devient une chanson populaire dans les années 1950. Les quatre premiers vers sont :

Version audio : Marseillaise Place dans les programmes Histoire Collège - Niveau 4e : IIe partie du programme (« La Révolution et l’Empire ») : Thème n°1 : « Les temps forts de la Révolution ». Thème n°2 : « Les fondations d’une France nouvelle pendant la Révolution et l’Empire ». La Carmagnole Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Assiette avec le texte du début de la chanson La Carmagnole est une chanson révolutionnaire anonyme et très populaire créée en 1792 au moment de la chute de la monarchie (journée du 10 août 1792). Originaire du Piémont, ce chant gagne d’abord la région de Marseille, avant d’atteindre Paris.

Monarchie constitutionnelle française Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Royaume de FranceMonarchie constitutionnelle 1791 – 1792(&&&&&&&&&&&&03831 an, 0 mois et 17 jours) Devise : La nation, la loi, le roi Les outils pour la guitare - Logiciel musical Pizzicato La manière dont les notes sont écrites sur une portée de 5 lignes est assez étrangère à la position des doigts sur les cordes d’une guitare. Aussi un mode d’écriture musicale spécifique à la guitare a-t-il été développé : la tablature. La tablature utilise une ligne de la portée pour chaque corde de la guitare. Ce qui nous donne une portée de 6 lignes pour la guitare standard.

Fédération de Paris de la Ligue de l'enseignement Dans le prolongement du 220ème anniversaire de l’adoption de « La Marseillaise » comme hymne national (le 14 juillet 1795), et dans un contexte plus large de réaffirmation des valeurs Républicaines, le Président de la République a souhaité faire de 2016, l’année de La Marseillaise. Le dispositif pédagogique « Au chant, jeunes citoyens ! » s’inscrit dans ce cadre. Cette opération de grande ampleur s’adresse à l’ensemble des écoles élémentaires et des collèges parisiens.

Related:  la marseillaise