background preloader

L' observatoire du Plancton

L' observatoire du Plancton
Related:  La Mer

Photos - Plancton : l'expédition Tara revient avec plus d'un million de nouvelles espèces Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Après deux ans et demi d'expédition maritime, Tara Oceans nous livre une incroyable fournée de plus d'un million de nouvelles espèces. Cette hausse soudaine fait tripler le nombre d'espèces de planctons connus. Quelque 115.000 kilomètres parcourus et plus d’un million de nouvelles espèces découvertes, c’est plutôt pas mal pour une goélette de 36 mètres. L’utilisation d’un objectif macro et d’un appareil haute définition a permis à l’équipe de livrer des photos saisissantes de leurs découvertes glanées sur tous les océans de la planète. Si les chercheurs ont mis la main sur des spécimens d'une très grande diversité, certains se révèlent particulièrement étonnants. Un océan Antarctique pollué au plastique En outre, l’équipe a pu également constater au cours de son voyage que l’océan Antarctique, que l’on pensait épargné par la pollution, était envahi de sacs plastiques à la dérive.

Le phytoplancton va mal et tout le monde s'en fout. Tout le monde a tort‏ "L’essentiel est invisible pour les yeux", disait Antoine de Saint Exupéry. Le plancton d’aujourd’hui est l’avenir des protéines de demain, il constitue notre capital Oxygène. Vital pour les populations actuelles et futures, ce "petit peuple de la mer" devrait être déclaré patrimoine de l’humanité. Le phytoplancton ? C’est tout petit et ca vit dans la mer. Oui, mais bien plus, comme l’explique Pierre Mollo, du Centre océanopolis de Brest, co-auteur du livre "Le manuel du plancton" (2013, éd. Pierre Mollo - Reporterre - Dans votre livre, vous présentez l’étude du plancton comme un moyen de détecter les pollutions ou le changement climatique, pouvez-vous nous donner quelques exemples ? Pierre Mollo - Le phytoplancton est à la base des réseaux trophiques aquatiques car il réalise la photosynthèse : il transforme le dioxyde de carbone en oxygène. Les pesticides utilisés en traitement des sols ou autre vont se retrouver dans les milieux aquatiques par ruissellement et lessivage des sols.

La cartographie des courants marins de surface Les forces de Coriolis sont faibles près de l'équateur. Les Alizés entraînent donc l'eau dans le sens du vent, c'est à dire vers l'ouest, où elle tend à s'empiler. De plus, au cours de son déplacement vers l'ouest, l'eau se réchauffe et se dilate. Pour ces deux raisons, le niveau de la mer est plus élevé d'environ cinquante centimètres à l'ouest des océans tropicaux. Une partie de cette eau alimente les courants comme le Gulf Stream et le Kuroshio et une autre partie revient dans le sens de la pente, toujours par suite de la faiblesse des déviations de Coriolis. - L'Atlantique Nord Image du Gulf Steam datant du 20 mai 2000 Le courant équatorial nord se prolonge par le courant des Antilles qui converge avec le courant de Floride sortant du golfe du Mexique pour donner le Gulf Stream, puissant courant dont le flux peut atteindre 90.106 m3/s. - L'Atlantique Sud - Le Pacifique - L'océan Indien - Le cas particulier de l'océan antarctique

Le saviez-vous ? L’océan devient corrosif Les océans absorbent plus du quart du CO2 produit par l’homme. Résultat : notre océan s’acidifie. Quelles sont les conséquences pour l’environnement ? Explications de Jean-Pierre Gattuso, directeur de recherche au CNRS. “Les activités humaines rejettent du dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère : 30 % sont absorbés par la végétation terrestre et 28 % par l’océan, précise Jean-Pierre Gattuso. L’eau ronge les coquilles L’acidification de l’eau de mer touche en premier lieu les mollusques à coquille (huîtres, moules, etc.) et les coraux. Des poissons désorientés “Nous avons également découvert que l’acidification avait un impact direct sur les capacités sensorielles des poissons. Néanmoins, l’acidification n’a pas que des conséquences négatives. Les pêcheurs devront s’adapter Pour les êtres humains, les effets sont uniquement indirects. L’acidité des eaux océaniques s’est accrue de 26 % depuis le début de la révolution industrielle. Par Sidonie Hadoux

Plancton du Monde Eric Karsenti, le biologiste et la mer Eric Karsenti est le lauréat 2015 de la médaille d’or du CNRS, la plus haute distinction scientifique française. Portrait de ce biologiste, à l’initiative de l’expédition Tara Oceans, récompensé pour ses découvertes majeures sur les mécanismes permettant aux cellules de se diviser. À bord du Beagle, Charles Darwin avait étudié les espèces terrestres et marines et mis au point la théorie de l’évolution. À bord du voilier Tara, Eric Karsenti et ses équipes ont mené une étude d’ampleur inédite sur le plancton. « C’est la lecture, vers 1995, du voyage extraordinaire du Beagle qui m’a donné envie de monter une expédition à travers les mers du globe », raconte aujourd’hui le directeur de recherche émérite au CNRS, qui a le look (boucles et barbe argent sur visage doré) de son profil : un biologiste navigateur, accro à la mer depuis son enfance passée à Cayeux-sur-Mer, dans la Somme. Une carrière démarrée sur les chapeaux de roue Eric Karsenti à bord de la goélette Tara.

effet de serre Phénomène de réchauffement des basses couches de l'atmosphère terrestre induit par des gaz (les gaz à effet de serre [GES] : dioxyde de carbone, méthane, vapeur d’eau, chlorofluorocarbures [CFC], oxyde nitreux, etc.) qui les rendent opaques au rayonnement infrarouge émis par la Terre. 1. Un phénomène naturel amplifié par les activités humaines L'essentiel de l'énergie reçue par la Terre provient du Soleil sous forme de lumière visible (longueur d'onde comprise entre 400 et 700 nm). Une partie de ce rayonnement (30 % en moyenne) est réfléchie par les nuages ou par la surface terrestre. En effet, l'homme, par ses activités, produit des gaz à effet de serre qui amplifient l’effet de serre naturel. 1.1. Les gaz contenus dans l'atmosphère qui piègent le rayonnement infrarouge thermique émis par la surface terrestre sont appelés gaz à effet de serre (GES). Les différents GES n’ont pas le même impact sur le réchauffement. 1.2. Les émissions de gaz carbonique Les autres gaz 1.3. 2. 2.1. 2.2. 2.3.

Le premier système de nettoyage des océans va être lancé en 2016 Nombreux l’attendaient avec impatience, le projet de filtrage des océans initié par Boyan Slat à tout juste 18 ans sera bientôt d’application. Son rêve, pouvoir se débarrasser de ces fameuses îles de plastiques qui s’accumulent dans les mers et les océans du monde. Le jeune homme ne serait plus très loin de mettre en pratique un premier prototype au large… Vous l’ignorez peut-être encore, mais il existe 5 grandes « îles » de plastique dans les océans du monde. Ces nappes sont constituées de détritus, principalement de dérivés pétroliers, émis par l’activité humaine. Boyan Slat, jeune écologiste hollandais, avait lancé son projet en 2014 grâce à une plateforme de financement participatif. En pratique, sa machine consiste en un entonnoir géant, placé en surface de l’eau, qui piègerait « naturellement » les plastiques grâce aux courants marins. Ainsi, le jeune activiste nous apprend que ce premier déploiement de son invention sera avant tout un test de faisabilité grandeur nature.

Tara Oceans - une expédition scientifique de 2 ans et demi sur tous les océans du monde Merci le Havre ! Vendredi 11 avril, 7 heures du matin. Les uns après les autres, les Taranautes arrivent dans le carré. Le petit déjeuner est calme. Ce matin pas de vent et du soleil. Les moteurs sont prégraissés à 7h30, Yohan Mucherie, le chef mécanicien, prépare la mise en route. Sur le quai, l’équipe de la mairie du Havre s’est levée tôt pour un ultime au revoir. Tara après avoir repris le chenal en sens inverse s’immobilise au large. Comme toujours, cette escale a été intense. A bientôt le Havre, Tara restera toujours attaché à cette ville, car c’est là que pour la première fois, en 1989, il a vu la mer !

Le plancton - J'apprends l'Iroise - Education - Parc naturel marin - Iroise Entrer dans le monde du plancton c’est comme explorer une lointaine galaxie peuplée d’organismes inconnus. Toutes les formes, toutes les stratégies sont possibles au royaume de l’invisible. Ces petites créatures microscopiques qui dérivent au gré des courants sont essentielles à la vie marine. Elles sont le repas de base des plus petits, comme la sardine, mais aussi des plus gros, comme le requin pèlerin. Fiche d'identité Pour en savoir plus : Identité : Nom breton : Plankton Les grands types d’organismes planctoniques : les bactéries, les virus, le plancton végétal et le plancton animal. C'est quoi... le plancton ? Le plancton est composé de tous les petits organismes aquatiques vivants qui suivent le mouvement des courants sans pouvoir s’en échapper. Le plancton végétal ou phytoplancton Ce sont des algues généralement microscopiques et unicellulaires qui se développent en utilisant l’énergie du soleil (photosynthèse). Le plancton animal ou zooplancton Salade de mer

Related: