background preloader

Production d’électricité par filière

Production d’électricité par filière
Le mix énergétique de l’électricité française est publié en temps réel (données issues de télémesures et d’estimations), et est aussi disponible sous forme d’historiques. Sur cet écran sont présentées les filières de production nucléaire, gaz, charbon, fioul, hydraulique, éolien, solaire et autres. Ces informations sont complétées par deux catégories : le pompage hydraulique et le solde des imports/exports aux frontières. Vous avez la possibilité de consulter les données de 1 à 7 jours simultanément. A propos des historiques Les historiques sont corrigés deux fois après leur première publication : Au cours du mois suivant, les indicateurs sont consolidés à partir des données de comptage disponibles. Précisions sur certaines filières et catégories : "Pompage" : Les stations de transfert d’énergie par pompage (STEP) sont des installations hydroélectriques qui puisent aux heures creuses de l'eau dans un bassin inférieur afin de remplir une retenue en amont (lac d'altitude). " Autres" : Related:  La troisième révolution industrielleHumanitéBio & Co

L’Allemagne se lance dans le stockage de l’énergie solaire Un programme de subventions pour l’installation de systèmes de stockage de l’énergie photovoltaïque devrait entrer en vigueur outre-Rhin mercredi 1er mai. Une impulsion de 50 millions d’euros pour prendre la tête d’un gigantesque marché mondial. Plusieurs mois auront été nécessaires pour accoucher de ce programme inédit. Mais l’enjeu méritait bien un peu d’effort : la progression des énergies renouvelables va se heurter à la saturation des réseaux électriques. Soleil et vent ne se commandent pas. Pour exploiter massivement leur énergie, il faudra pouvoir la stocker pour absorber les excès et injecter l’électricité dans le réseau à la demande. Pionnière du solaire avec déjà plus de 32000 mégawatts (MW) de capacité de production photovoltaïque, l’Allemagne se lance. Favoriser l’autoconsommation La première conséquence sera de favoriser l’autoconsommation de l’électricité photovoltaïque par les foyers équipés de panneaux solaires. Explosion du marché Manuel Moragues

De mon assiette à notre planète Tous les jours, d’importantes quantités de nourriture sont gaspillées et jetées dans les cantines scolaires (100 kg en moyenne dans les cantines de 500 convives). Gaspiller la nourriture, bouder les fruits, les légumes et le poisson, est devenu d’une très grande banalité, un comportement normal pour un grand nombre d’enfants et d’adolescents. Ce comportement a des conséquences sur leur équilibre alimentaire, sur leurs habitudes ultérieures d’alimentation et sur leur perception d’une consommation responsable. Au cours de cet atelier, le gaspillage de nourriture au cours d’un repas est mesuré et les élèves bâtissent, en lien avec l’équipe de cuisine, des propositions concrètes (ex : rédaction d’une charte) pour, d’une part réduire le gaspillage et, d’autre part, améliorer l’équilibre des plateaux des élèves. Nous nous attachons à comprendre précisément les raisons du gaspillage ce qui permet de connaitre les leviers qui favoriseront une prise de conscience.

Les grands mythes du réchauffement climatique : le CO2 est tout, sauf un polluant ! Alors que la conférence de Copenhague est pour nos médias l’occasion de nous servir une campagne de propagande climatique alarmiste sans précédent, analysons aujourd’hui une des plus extraordinaires contre-vérités de la « néo-science » issue des cogitations de la confrérie du réchauffement climatique global : « le CO2 considéré comme un polluant » ! Allons à la rencontre des terrifiants dangers que nous fait courir ce nouvel ennemi public numéro 1... Brrrr... CO2 "polluant" : un concept récent mais déjà bien enraciné dans l’opinion et les médias Aucun être humain sérieux n’est favorable à une poursuite délibérée et irraisonnée des pollutions chimiques. Car prétendre lutter contre la pollution en luttant contre les rejets de CO2 est une hérésie scientifique absolue : Le CO2 est tout, sauf un polluant ! Toxicité : Le CO2 n’est jamais toxique pour les humains aux concentrations observables Et bien non. Qu’à cela ne tienne, le CO2 se voit affublé d’autres défauts rédhibitoires.

La France : le troisième meilleur système énergétique D’après le « Global Energy Architecture Performance Index Report 2013», un rapport produit par le Forum économique mondial, la France possède le troisième meilleur système énergétique du monde. Ce rapport compare les systèmes énergétiques de 105 pays en fonction de trois critères principaux : performances économiques, respect de l’environnement et sécurité énergétique. La Norvège, qui produit l’essentiel de son électricité à partir de barrages, se classe première. L’hydroélectricité permet à ce pays de disposer d’une énergie abondante, non polluante et bon marché. La France est l’une des pays développés ayant les plus basses émissions de CO2, puisque seul l’Islande et la Suède font mieux en termes de performances environnementales. Sept des dix premières places de ce classement sont occupées par des pays européens, alors que la Colombie obtient une surprenante cinquième place.

Stockage d'électricité : 3 technologies s'affrontent > Energies Pour mieux gérer l'équilibre entre l'offre et la demande en énergie, trois solutions sont envisagées : augmenter les interconnexions, gérer la demande et développer le stockage massif d'électricité. La société de conseil ALCIMED dresse un état des lieux de la troisième solution, à la fois en termes de technologies et de potentiel de développement. L'équilibre entre les moyens de production d'électricité et la demande consommateurs devient de plus en plus fragile. Les Etats-Unis par exemple sont soumis à de fréquentes coupures de courant à cause de la mauvaise qualité du réseau. Plus proche, les régions Bretagne et PACA connaissent de façon récurrente des difficultés pour répondre à leurs besoins en électricité pendant les périodes de pointe faute d'interconnexions de qualité avec le réseau national. Dans le même temps, la gestion du réseau électrique devient de plus en plus complexe. Trois technologies pour stocker massivement l'électricité

cadransolaire1 Première étape : Choisissez une surface stable et plane, telle une terrasse, bien exposée au Soleil (forcément !), et dont vous puissiez garantir l'horizontalité au moyen d'un niveau à bulle. C'est là que vous installerez votre cadran solaire. Deuxième étape : tracez la méridienne Il faut maintenant que vous déterminiez la méridienne, c'est-à-dire la ligne droite suivant laquelle le plan méridien coupe le plan horizontal. En clair, c'est au moment où le Soleil passe à son point le plus haut dans le ciel, vers midi, qu'il coupe cette ligne imaginaire qui va du pôle Nord au pôle Sud célestes Si vous êtes un gros feignant, utilisez tout bêtement une boussole. Bien sûr, ce n'est pas très précis, puisque le Pôle Nord magnétique de la Terre ne correspond pas tout à fait avec le Pôle Nord céleste. Prenez le pied métallique d'un appareil photographique, ainsi qu'un calendrier des postes et un canif (technologie de pointe). fig. 4 : construction géométrique de la méridienne.

L’Équinoxe d’automne et ses conséquences sur le climat - 19-septembre-2012.html Les dates de début des saisons soulignent les 4 événements astronomiques qui régissent le cycle des saisons : d'une part, les Equinoxes du printemps et de l’automne qui marquent les 2 jours de l’année où la durée du jour est égale à la durée de la nuit ; et d'autre part les solstices d’été et d’hiver qui soulignent respectivement la journée la plus longue et la plus courte de l’année. Qu'est-ce que l'équinoxe d'autome ? Les Equinoxes d'automne (du 21 au 23 septembre, hémisphère Nord) correspondent à des dates où le jour et la nuit ont des durées égales d'un pôle à l'autre (sur toute la surface de la terre), ce qui explique l'étymologie du terme d'origine grecque (aeqius = égal , nox = nuit). La révolution de la Terre autour du Soleil entraîne l'alternance des saisons Aux moments des Equinoxes d'automne et de printemps (schéma ci-dessous), le soleil se tient exactement au-dessus de l’équateur. Equinoxe d'autome : quelles conséquences sur le climat de l'hémisphère Nord ?

Smartgrid - Innovations - Réseau électrique ERDF participe à une quinzaine de projets pilotes dans le domaine des réseaux intelligents de demain. A travers toute la France, des projets innovants testent les fonctions et services attendus avec ce réseau intelligent. Voici quelques exemples : L’expérimentation « Linky » : conduite entre 2010 et 2011 en Indre-et-Loire et dans l’agglomération de Lyon, installation de compteurs Linky auprès de 300 000 clients. Ce démonstrateur a atteint ses objectifs, le projet a été approuvé par la Commission de Régulation de l’Energie et par les pouvoirs publics en mars 2011. « L’expérimentation est réussie et ERDF est prête techniquement à déployer 35 millions de compteurs communicants. Watt et Moi : ERDF expérimente un site de consultation des consommations d'électricité (en KWh), en partenariat avec Grand Lyon Habitat. Lire le dossier de presse "Watt et Moi" Lire le dossier de presse "Venteea" NiceGrid, dans les Alpes Maritimes, un projet de quartier solaire intelligent grandeur nature.

Comment mesurer la hauteur du Soleil ? Jean Ripert, Pradines Introduction Divers dispositifs permettent de mesurer la hauteur du Soleil. La connaissance de celle-ci est intéressante lorsque l'on veut suivre la course du Soleil au cours d'une journée ou la position du Soleil dans le plan méridien au cours de l'année. Sur le schéma, fait dans le plan méridien, donc à midi solaire, il est facile de voir que 90° = h - d + L avec :h = hauteur du Soleil au-dessus de l'horizon, à midi solaire d = déclinaison du Soleil, le jour de la mesure, L = latitude du lieu. Si on dispose de tables donnant la déclinaison d du Soleil, à partir de la mesure de la hauteur h du Soleil à midi solaire (passage dans le plan méridien du lieu), il est possible de déterminer la latitude L du lieu. Inversement, si on connaît la latitude L du lieu d'observation, la mesure de la hauteur h du Soleil, à midi solaire, permet de déterminer la déclinaison d du Soleil. Avec quels dispositifs peut-on mesurer la hauteur du Soleil ? Un rapporteur Gnomon Toise enregistreuse

Spirale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En mathématiques, une spirale est une courbe qui commence en un point central puis s'en éloigne de plus en plus, en même temps qu'elle tourne autour. Étymologie[modifier | modifier le code] La spirale est un des motifs qui semblent avoir fasciné l'homme depuis la préhistoire, des gravures celtes aux tatouages polynésiens Escaliers hélicoïdaux formant une spirale vue de dessus ou d'en bas En latin spira ou en grec ancien σπείρα / speira, ce mot désigne un enroulement. Dans le langage courant, et notamment en dessin et en architecture les adjectifs spiral et spiralé désignent toutes les formes évoquant la spirale mathématique (escalier en spirale...) ou comprenant une suite de circonvolutions. Spirales à deux dimensions[modifier | modifier le code] Il existe plusieurs types de spirales à deux dimensions. Spirales à centres multiples[modifier | modifier le code] Dans le domaine de la biologie[modifier | modifier le code] ↑ a, b et c Stuart L.

28 janvier 2013 : Heures pleines : 12h45 --> 22.4%
19h --> 29.8%
Heure creuse : 4h30 --> 13% by rollandp Jan 29

21 janvier 2013 : Heures pleines : 12h45 --> 23.6%
19h --> 28.1%
Heure creuse : 4h --> 12% by rollandp Jan 22

14 janvier 2013 : Heures pleines : 12h45 --> 22%
19h --> 28.8%
Heure creuse : 5h30 --> 9.7% by rollandp Jan 22

Related: