background preloader

Massacre_en_Coree_Picasso

Massacre_en_Coree_Picasso
Related:  Arts, Etats et pouvoir

Anglais - Histoire des arts au collège de Mormant L'artiste illustre ici une scène du quotidien comme il a l'habitude de le faire... En effet, quoi de plus banal qu'une fillette se rendant à l'école ? En revanche, les quatre US Marshalls qui l'accompagnent, l'espace dans lequel elle évolue, montrent que la scène n'est pas si banale que ça. Contexte : l'année 1964 voit aux Etats-Unis la désegregation des écoles (Cf. the Civil Right Act) ; cette fillette va dans une école "blanche" pour la première fois. Elle est accompagnée de quatre US Marshalls qui sont là pour la protéger contre les racistes qui protestent contre cette nouvelle loi établissant les personnes de toutes les couleurs de peau sur un même pied d'égalité de droits. Le thème de la fillette allant à l'école prend des allures d'un cortège sous haute sécurité ! Sur le mur et à son pied, une tomate rouge a été lancée, visant probablement la fillette. Toujours sur ce mur, les tags racistes "nigger" ou "KKK" finissent d'illustrer l'animosité d'une parie de la population. Notons :

Tres de mayo Vendredi 6 février 2009 5 06 / 02 / Fév / 2009 17:20 Le musée du Prado a numérisé 15 chefs d'oeuvre comme les Ménimes de Velazquez, l'incroyable Jardin des délices de Jerosme Bosh ou encore le 3 mai 1808 à Madrid : Les fusillades sur la montagne du Príncipe Pío de Goya. Chaque tableau peut être observé avec une très grande précision, comme si nous étions dans les galeries du Prado à Madrid. Vous pouvez ainsi vous arrêter sur les visages effrayés des espagnols qui attendent la mort face aux soldats de Napoléon, sur la main du personnage central, sur l'implacable attitude des français... Remarquable donc. Pour vous aider à comprendre le tableau, l'académie de Besançon propose une animation centrée sur le Tres de Mayo, une initiative intéressante pour compléter votre fiche. Enfin, Picasso, plus d'un siècle plus tard, rendra hommage à Goya en s'inspirant de son tableau pour peindre Massacre en Corée : vous pouvez comparer ces deux oeuvres en allant sur le site du musée Picasso à Paris.

biographie PP Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pablo Picasso Pablo Picasso en janvier 1962. Œuvres réputées Compléments Pablo Ruiz Picasso, né à Malaga, Espagne, le 25 octobre 1881 et mort le 8 avril 1973 (à 91 ans) à Mougins, France, est un peintre, dessinateur et sculpteur espagnol[1] ayant passé l'essentiel de sa vie en France. Artiste utilisant tous les supports pour son travail, il est considéré comme le fondateur du cubisme avec Georges Braque et un compagnon d'art du surréalisme. Biographie Enfance et famille En 1891, le musée provincial de Malaga, dont José Ruiz Blasco était le conservateur, ferme ses portes, ce qui oblige le père à trouver d'autres moyens de subsistance. Le peintre débutant L'artiste ne signe plus ses toiles du nom de Ruiz Blasco mais de celui de Picasso à partir de 1901 À Barcelone en 1896, il est reçu à l'École de la Llotja, où enseigne son père, ayant exécuté en un jour le sujet de l'examen pour lequel on laisse généralement un mois aux candidats[13]. Période bleue

Fiche HDA prof- Massacre en Corée - correction Fiche HDA prof- Massacre en Corée - correction.pdf Nom original: Fiche HDA prof- Massacre en Corée - correction.pdf Titre: Fiche HDA prof- Massacre en Corée - correction Auteur: A. Ruel Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Pages / Mac OS X 10.7.5 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 03/01/2013 à 15:14, à partir de l'adresse IPv4 90.15.***.***. La présente page de téléchargement du document a été vue 4537 fois. Taille du document: 140 Ko (1 page). Faire un lien vers cette page: Aperçu du document: Fiche Histoire des arts Oeuvre étudiée Titre : Massacre en Corée Auteur : Pablo Picasso Date/siècle : 1951 Dimensions : 110 x 120 cm Lieu de conserva? Partager / Faire un lien Lien permanent vers la page de téléchargement du document - Facebook, Twitter, ou partage direct Lien court vers la page de téléchargement du fichier Commentaires

guernica Analyse de GUERNICA GUERNICA a été réalisé par Picasso en 1937. Celui-ci s'est inspiré du bombardement de la petite ville basque de GUERNICA, le 26 avril 1937, par l'aviation allemande au service de Franco. Guernica était une commande du gouvernement républicain espagnol pour le pavillon à l'Exposition Universelle de Paris de juillet 1937. Picasso, à travers ce tableau, symbolise l'horreur des conflits humains. "La peinture n'est pas faite pour décorer les appartements; c’est une arme offensive et défensive contre l’ennemi", c'est ce que déclara Picasso à propos de Guernica. Les Caractéristiques : Guernica est une huile sur toile mesurant 7 m 52 de long sur 3 m 51 de largeur. Analyse des différents symboles du tableau : Tout d'abord, au centre du tableau, la lampe. Le taureau à gauche est l'incarnation de la brutalité, de l'obscurité dans la corrida. Le cheval, quant à lui, incarne la victime innocente de cette corrida. La colombe symbolise la paix. Le soldat, on le voit l'épée brisée.

"The problem we all live with". - Bellevue-CDI Tableau de Norman Rockwell qui se trouve au Norman Rockwell museum .Il s'agit d'une illustration faite pour le magazine Américain Look , publié en 1964.Il mesure 91.4 cm sur 147.3 cm. Le contexte historique : Entre les années 1880 et 1960 , les lois de ségrégation nommées JIM CROW LAWS (lois Jim Crow) ont été appliquées dans tout le Sud. Ces lois sont les héritières des Codes Noirs qui avaient été appliqués auparavant.Les Lois Jim Crows sont discriminatoires et partent de préjugés raciaux : les personnes de couleur ne sont pas les égaux des blancs , et chaque "race" doit être séparée, dans la vie quotidienne depuis la naissance jusqu'à la mort. Peinture à l'huile. Les couleurs : le blanc = innocence/pureté .Accentue le contraste avec la peau de l'enfant. Le rouge sur le mur = violence, agressivité , sang pour marquer l'hostilité de la population blanche manifestant contre l'entrée de l'enfant à l'école Primaire WILLIAM FRANTZ . Attitude des personnages La tomate = hostilité des blancs

3ème – Arts, Etats et pouvoir : Quand la guerre se met à chanter (HDA) Quel regard porte l’artiste sur les conflits du XXe siècle ? Document à télécharger (format pdf) : > Fiche de cours : Quand la guerre se met à chanter > Partition à deux voix “Le Déserteur” > Powerpoint à demander au professeur pour les révisions HDA. Site internet : « Il pleuvra des étoiles – Quand la guerre se met à chanter « Vidéos du spectacle : Medley du spectacle / « Pour me rendre à mon bureau » / Reportage TV Les classes de 3èmes ont assisté les 17/18 Janvier 2013 à ce spectacle musical au Théâtre Trévise à Paris. > Fiche de sortie : présentation et autorisation 1. > Présentation de « La chanson de Craonne » sur France Info dans l’émission « Ces chansons qui font l’histoire » par Bertrand Dicale > Chanson populaire et contestataire, créée et chantée par les soldats français durant la Première Guerre mondiale, entre 1915 et 1917. > Censure levée en 1974 sous la présidence de Valéry Giscard D’Estaing. 2. RAPPEL : Vidéo (2′) : Comment la 1ère Guerre Mondiale a t-elle débuté > Les paroles

"Massacre en Corée" Pablo Picasso. - Bellevue-CDI « Massacre en Corée » Pablo Picasso : Analyse picturale : Pablo Picasso (1881-1973) a peint cette toile, six mois après le début de la Guerre de Corée (1950-1953). La Corée du Nord, communiste, attaque par surprise la Corée du Sud. En 1951, les Américains et leurs alliés du Bloc de l’Ouest viennent en aide aux Coréens du Sud : ils contre-attaquent et envahissent une grande partie de la Corée du Nord. La Chine communiste vient alors au secours de la Corée du Nord. La guerre s’achève en 1953 sur un cessez-le-feu et un gel des frontières sur la même ligne qu’en 1950 (le 38° parallèle). Analysez ce tableau dans trois paragraphes successifs : Décrivez ce que vous voyez (motifs, couleurs, composition). Un tableau nettement coupé en deux groupes distincts, avec une sorte de ruine orangée en son centre, sur fond de paysage quasiment vide, aux couleurs froides et sinistres (gris, orangé, vert) : Dites quelle est la thèse implicite exprimée dans ce tableau.

Massacre en Corée | Histoire géographie au collège I° Identifier le document : Genre : peinture à l’huile Auteur : Pablo Picasso Date : 1951 Format : 210×110 Contexte : guerre de Corée 1950 à 1953 mais inspiration du Tres de Mayo de Goya. Conservation : Musée Picasso à paris II° Description : Dans une dominante de couleurs ternes où domine le gris, il montre un groupe de femmes et d’enfants mis en joue par des soldats. A l’arrière plan, on distingue un fleuve qui sépare la scène du massacre d’une montagne où reste une ruine d’une habitation. III° Explication de la scène Lieu : la rivière peut signifier la séparation de la Corée en deux parties mais rien ne le prouve Personnages : la nudité peut évoquer la fragilité, la femme enceinte montre la vie à laquelle les soldats s’en prennent, les civils montrent les victimes innocentes de la guerre Les soldats sont impersonnels, ils représentent la force et les armées en général ; ils sont déshumanisés, ne portent que des armes parfois étranges ( fusils à 3 canons pour tuer encore plus ?)

Guernica Pablo Picasso Titre de l’œuvre : Guernica Nom de l’artiste : pablo picasso (1881 1973) Date :1937 Nature de l’œuvre :Peinture à l'huile sur toile Genre de l’œuvre :peinture historique Dimensions du tableau :780 cmx350cm Quels sont les personnages qui composent le tableau ? Taureau, une mère et son enfant, un cheval, un guerrier coupé en deux, une femme transformée en torche, une autre femme qui tend une lampe, une troisième femme au corps allongée, un oiseau Quels sont les objets ? Une lance (dans le cheval), une épée fendue, une lampe à huile, une ampoule électrique, une fleur, une table, une fenêtre, le carrelage, une fenêtre. Quelles posent adoptent les personnages ? Des poses expressives, tordues de douleurs, des cris, des postures dramatiques. Comment Picasso déforme t-il les personnages et animaux ? Disproportion des mains, effacement de la distinction entre main droite et gauche, déplacement et ré-orientation des yeux, allongement des figures, mélange des faces et des profils L’ampoule les flammes femme

propagande

Related:  Oeuvre libre.Oeuvre libre