background preloader

WeAreChange

WeAreChange
UNIVERSITY The mainstream media has failed us time and time again. Their appalling lack of integrity, tenacity, and spine continues on a daily basis, insulting anyone paying attention. 11 years ago with a cheap camera borrowed from a friend, I dedicated my life to confronting those who repeatedly escaped justice. We have successfully exposed the hypocrisies of Henry Kissinger, Ben Bernanke, Joe Biden, Mitt Romney, Jacob Rothschild, Mayor Bloomberg, Larry Silverstein, and the Rockefeller family. Our mission is to create a new generation of journalists, unafraid of institutionalized authority, unafraid to challenge the status quo and preconceived notions. We Are Change is producing a world of dedicated journalists. We are offering a crash course in investigative reporting with online classes, as well as a physical classroom located in NYC. - Break the mold of contemporary journalism - Avoid student-loan debt - Bypass the failed "higher learning centers"

Electricité libre : la transition énergétique, c’est maintenant L’article sur la propagande pro-nucléaire de l’EGE (Ecole de guerre économique), soulève de nombreuses questions sur la problématique de la production électrique, et de l’énergie en général en France. Serions-nous condamnés à consommer de l’électricité produite par fission ou à termes par fusion nucléaire ? Quelle est la part de production/consommation électrique dans l’ensemble de la consommation d’énergie sur le territoire ? Qui consomme le plus ? Le parallèle entre logiciel libre et production libre d’électricité n’est pas sans intérêt. Maintenir la dépendance Produire de l’énergie électrique en toute indépendance et en totale autonomie dérange les puissances politiques et économiques. Qui consomme quoi ? En France, les différentes politiques menées depuis des décennies ont mené à l’installation de chauffages électriques dans un nombre croissant de logements. L’électricité primaire correspond à 44% de la consommation totale de l’énergie en France.

Luke Rudkowski Vivre en autonomie en France : une réalité Si vous pensez que tout plaquer pour une vie d’aventures n’est possible qu’à l’étranger, détrompez-vous. Pas besoin d’habiter à l’autre bout du monde pour vivre sa liberté. Nico, Marina et leur tribu prouvent que tendre vers l’autonomie n’est pas utopique en France. Vous me direz : C’est bien beau tout ça mais ça demande un certain budget et des conditions. Tout dépend de ce que vous voulez vraiment être. Nico, expatrié de la société de consommation C’est dans la montagne ariégeoise, sur deux hectares de terrain-forêt que l’aventure de Nico commence. Un village à proximité n’est malgré tout pas de refus Ne le prenez pas pour un ermite, cet ingénieur informatique est un vrai entrepreneur. Avec sa compagne Marina et leurs 5 enfants, ils tendent vers l’autonomie Tant matérielle que psychologique. Parce que le rapport temps/argent imposé par un système qui s’écroule ne semble plus adapté. Deux amis proches se joignent à la tribu pour l’aventure. Dans des yourtes disséminées à flan de montagne

Luke Rudkowski (lukerudkowski) 10 plantes et légumes que vous pouvez faire repousser indéfiniment Plutôt que de gaspiller des restes de légumes et de plantes dont vous n’avez plus besoin, pourquoi ne pas les faire repousser ? DGS vous présente 10 plantes et légumes que vous pouvez replanter indéfiniment ! 1. Coupez les pommes de terre en morceaux relativement gros avant de les plonger à moitié dans de l’eau. 2. D’abord, retirez le chapeau du champignon et plantez la tige dans un mélange de terre et d’engrais : il faut qu’une petite partie de la tige dépasse, pas plus. 3. Coupez la partie des racines pour ne laisser qu’un ou deux centimètres du bulbe. 4. Si vous coupez la partie supérieure d’une tige de basilic ou de menthe, vous pouvez la faire repousser en la faisant tremper dans l’eau. 5. Pour faire repousser ces deux plantes, il suffit de plonger la partie coupée de la tige dans de l’eau (changée quotidiennement). 6. La laitue romaine peut être replantée à partir de la souche si elle est laissée dans l’eau suffisamment longtemps (mais pas trop non plus !). 7. 8. 9. 10.

We Are Change | Tag Archive | Luke Rudkowski How to be an Independent War Correspondent: Jeremy Scahill How to be an Independent War Correspondent: Jeremy Scahill In this video Jeremy Scahill gives tips to Kenny of WeAreChange on how to become an independent war correspondent. Does the mainstream media accurately depict the story from warzones? Stay up to date with WeAreChange on Twitter @ Check out our 2nd channel Support WeAreChange by Subscribing HERE Like Us on Facebook: Follow Us on Twitter: Stalk Luke on Instagram: Rep WeAreChange Merch Proudly: wearechange.org/ OH YEAH since we are not corporate or government WHORES help us out We take BITCOIN too 12HdLgeeuA87t2JU8m4tbRo247Yj5u2TVP Grow Food Not Laws.

La chasse aux bouteilles vides : une économie informelle à l’allemande Depuis l'instauration en Allemagne d'une consigne sur les boissons commercialisées - un exemple que la France envisage d'imiter -, une nouvelle figure urbaine a fait son apparition : les collecteurs de bouteilles vides, soutenus dans leur quête par plusieurs initiatives solidaires. Les cadavres de bière ont à peine échoué près de la poubelle qu’un homme s’approche pour les glisser dans un grand cabas bleu. D’un coup d’œil, il les compte puis reprend sa route, l’air concentré. À l’heure où s’étirent apéritifs et barbecues à Berlin, nombreux sont les « Pfandsammler » ou « collecteurs de consignes » qui, comme Andréas Müller, écument les parcs pour récolter les bouteilles vides. Depuis le 1er janvier 2003, la majorité des boissons allemandes sont consignées : elles sont payées un peu plus cher par le consommateur qui peut ensuite récupérer son dû en rapportant les récipients en magasin. Le collecteur de consigne : une figure urbaine aux profils multiples Andréas Müller a 48 ans.

The Roots Factory Home Page Etonnant silence sur Fukushima, l’énorme potentiel des énergies renouvelables, MyFarm – Les Humains Associés Etonnant silence sur Fukushima, l’énorme potentiel des énergies renouvelables, MyFarm Revue de liens hebdomadaire reprenant les infos les plus pertinentes diffusées par Twitter par l’équipe des Humains Associés et sur Facebook. Chaque jour, nous partageons des liens de sources diverses. Développement catastrophique à Fukushima : les médias français regardent ailleurs Dans un article circonstancié à propos de la catastrophe nucléaire au Japon et de son traitement médiatique, le site @rrêt sur images.net met en lumière l’étonnant silence de la quasi totalité des médias français sur ce qui apparaît aujourd’hui, après les nouvelles révélations de l’opérateur de la centrale de Fukushima, TEPCO, comme une situation plus grave encore qu’il ne l’avait été initialement envisagé. Les premières dépêches clés sur la situation à Fukushima sont pourtant arrivées deux jours avant le début de l’affaire DSK, de sorte que cette dernière n’explique pas à elle seule le silence des médias.

New evidence: undercover police triggered Barcelona riot Shocking new evidence has emerged showing agents provocateurs instigating last week’s anti-police violence in Barcelona. Facing a youth uprising of unprecedented proportions, it appears that Spanish politicians and police are resorting to the same dirty tactics that earned Hosni Mubarak the scorn of the Western world: planting undercover police officers inside the peaceful protest movement to provoke violence and discredit the movement. During last week’s protests in Barcelona, the peaceful indignados discovered about a dozen police infiltrators in their midst. The undercover riot police, posing as anarchists, were suspected by protesters of instigating violence against police and Catalonian government officials. Right after the riots, a YouTube video emerged showing peaceful protesters confronting the agents provocateurs before riot police moved in to secure their men, separating them from the indignados. The image below shows the police infiltrators.

Extrême droite – Alain Soral, enfumeur idéologique : de « Pif gadget » à « Comprendre l’empire » Extrême droite – Alain Soral, enfumeur idéologique : de « Pif gadget » à « Comprendre l’empire » Après un rapide passage au Front national, Alain Soral le quitte, s’éloignant de Marine Le Pen. Il brouille les pistes avec application pour paraître, à première vue, plus respectable. Soral s’appuie sur Égalité et Réconciliation [1] créée en mars 2007. Égalité et Réconciliation sert à promouvoir la « pensée soralienne », définie comme « la gauche du travail et la droite des valeurs, pour une reconstruction nationale ». Soral, conspirationniste Le tournant ouvertement conspirationniste pris par Soral, ses saillies antisémites de plus en plus claires, sa démagogie paternaliste à l’encontre des Français d’origine immigrée visent à atteindre un certain nombre d’habitants des quartiers populaires qui à première vue ne seraient pas attirés par le vote frontiste, ainsi qu’à amener un nouveau public aux vieilles rengaines de l’extrême droite. Soral, un marxiste de pacotille Soral, tombe le masque

Progressive Change Campaign Committee (PCCC) -- Bold Progressives Plutôt qu’un eurofranc, créons un revenu de base européen En proposant un embryon de revenu de base à travers la création d’une monnaie nationale complémentaire, Nouvelle Donne fait l’impasse sur la nécessaire rationalisation du maquis social et fiscal français, et semble se désintéresser des enjeux européens. Tribune libre par Stanislas Jourdan et David Poryngier. Le Mouvement des Libéraux de Gauche, engagé depuis sa création en faveur de l’allocation universelle, se réjouit que cette idée rencontre un intérêt croissant dans divers cercles de réflexion, jusqu’à inspirer désormais les programmes de quelques partis politiques. Ainsi, Nouvelle Donne a intégré dans ses propositions pour les élections européennes l’idée de verser une allocation inconditionnelle de 150 ‘euro-francs’ à tous les français de plus de 20 ans. Financée par l’émission par la Banque de France d’une monnaie complémentaire, cette nouvelle allocation viendrait s’ajouter aux prestations sociales actuelles qui demeureraient intouchées. Et c’est bien le problème ! Crédit photo:

Occupy San Diego

Related: