background preloader

Signalétique en bibliothèques - décembre 2012

Signalétique en bibliothèques - décembre 2012

Birdy Birdy est un système de signalétique astucieux imaginé par le designer Benjamin Rousse lors de l’exposition Lyon city design à l’hôtel-Dieu Lyon (En resonance biennale du design de Saint-Etienne 2013). L’esthétique se fond parfaitement dans le milieu urbain. Vu de dessus, Birdy symbolise des empreintes de pas d’oiseaux, et le matériau utilisé (le bois) signe un retour de la nature en ville. La couleur indique un thème, une direction, un espace par la couleur au sol.

Accessibib ABF | Groupe de l'Association des Bibliothécaires de France pour une meilleure accessibilité des bibliothèques aux publics en situation de handicap Tiresias, une famille de polices adaptées aux personnes malvoyantes Les polices de caractères (link is external) Tiresias ont été conçues pour faciliter la lecture des personnes malvoyantes. Elles sont déclinées selon les usages : pour de l'affichage et la signalétique publics (Tiresias Infofont & Signfont), pour les claviers (Tiresias Keyfont), pour les textes larges, comme les pages d'un livre (Tiresias LPfont), pour l'affichage sur écran d'ordinateur (Tiresias PCfont), pour les sous-titrages TV (Tiresias Screenfont). Chaque police contient des subtilités propres au handicap visuel et au contexte d'utilisation. C'est un travail de recherche approfondi, mené par plusieurs organismes anglais (dont le Royal National Institute of the Blind (link is external), partenaire du CRI-Greta du Velay), qui a permis de donner à ces polices une forme optimale et accessible. Par exemple le l (L minuscule) et I (i majuscule) sont clairement différents, de même que le i et le j sont plus difficiles à confondre.

in.situ | Signature design communication Le Guichet du Savoir - Page d’index Vers la disparition de la signalétique en bibliothèque ? Rob Lavinsky, iRocks.com – CC-BY-SA-3.0, via Wikimedia Commons En ayant assisté à l’Académie de la couleur (dont je ne vous donne pas le lien vers le site web qui, malheureusement, ne le mérite pas), cette année toute dévolue au vert écarlate, j’ai eu droit à une présentation d’un cabinet d’architecture parisien qui travaille régulièrement avec des institutions. Un exemple de réhabilitation de mairie était éloquent : la signalétique, comme montrée sur les images de la présentation, avait tendance à disparaître. (Il s’agissait de la mairie du 17e arrondissement de Paris, dont on trouvera une description sur son site). J’avoue n’y rien connaître, je ne fais que croire sur parole. Il y a toujours signalement, évidemment, mais sous des formes nouvelles. Limiter le bruit de la pollution visuelle Mais avant d’en arriver là, il existe bien des étapes. La reconnaissance visuelle En effet, si l’on s’en tient à cette définition de ce qu’est la signalétique, lue dans cet article de Dominique Pages:

Portage à domicile - Les publics D'accord avec vous deux sur les conclusions principales : 1)Le portage ne se limite plus nécessairement la dimension "sociale", notamment vis à vis des personnes âgées isolées, tel,que nous pouvons le connaître dans nos campagnes, en relation avec les CCAS en général. Dimension pratique seulement : la bib s'exporte, c'est tout. Et on élargit "l'empêchement" à toutes les populations, éloignées ou pressées. 2) L'informatique devient incontournable, au risque de l'élargissement de la fracture numérique 3) Les coûts, ici du partenariat public-privé, restent prohibitifs C'est un sujet intéressant car il fait partie des aspects qui constituent depuis longtemps une de nos nombreuses mythologies professionnelles, notamment vis à vis de notre rôle social. A Toulouse, on conserve la présentation plus classique du service aux empêchés : Portage a domicile Vous habitez Toulouse, vous aimez lire mais vous ne pouvez définitivement plus vous déplacer ? Mais qu'en est-il en général ?

Hortensius Le kit « Facile à lire » Un kit constitué par Bibliopass pour Livre et lecture en Bretagne, qui comprend : Des critères de repérageUne sélection de 100 titres critérisésDes suggestions pour la mise en espaceDes documents-ressources sur le sujet Le livret n°2 « Facile à lire » a été réalisé par Bibliopass en mars 2016 : Deux ans après la parution du premier livret qui a servi de base à plusieurs Espaces « facile à lire » en Bretagne, il a semblé utile d’offrir aux bibliothécaires et à leurs partenaires engagés dans cette démarche un outil mis à jour, avec des nouveautés parues en 2015 et 2016. Les rubriques se sont enrichies, par exemple Lire par l’image pour les personnes ayant plutôt une culture visuelle (par exemple les Sourds) ou Appétit de culture pour les personnes souhaitant rattraper un manque de culture générale. Consulter le livret n°2 sur le blog de Bibliopass

La signalétique en bibliothèque La signalétique est une partie non négligeable de la communication aux lecteurs des bibliothèques, car elle donne à voir, de manière claire et permanente, la façon dont la bibliothèque considère ses publics par le choix et la mise en œuvre des informations qu’elle lui transmet par ce canal. La signalétique est un art difficile, car c’est vouloir concilier dans cet exercice des éléments contraires : en effet, la signalétique a pour fonction d’orienter, d’informer, de manière institutionnelle et fonctionnelle, et d’identifier. Or, ces trois fonctions obéissent à des logiques différentes. Par ailleurs, les bibliothèques sont des organisations complexes, et les éléments de signalétique ne sont que la partie émergée de l’iceberg, c’est-à-dire les informations minimales que le personnel considère devoir fournir au lecteur, pour que celui-ci puisse s’intégrer de façon harmonieuse dans le jeu du flux des documents et des personnes. Or, la signalétique a pour mission de clarifier. La visibilité

Des lectures pour des lecteurs en panne Cette bibliographie sélective, fruit d’une collaboration étroite entre formateurs et bibliothécaires, a pour objectif de contribuer à promouvoir l’usage des livres en formation. Les professionnels en relation directe avec les publics en difficulté face aux compétences de base, pourront s’appuyer sur ces ouvrages sélectionnés afin d’accompagner ces personnes à l’aide de supports adaptés Historique Depuis 2002, le CRI a mis en place un fond "des lectures communes pour des lecteurs en panne" selon des principes sélectifs qui ont donné lieu à une publication du CRI en 2005 : "Du désir d’apprendre au désir de lire : compte-rendu d’expériences" coordonnée par Claire Castan. Ce travail s’est poursuivi au fil des années afin d'approfondir la démarche et d'enrichir cette liste d'ouvrages littéraires destinés aux jeunes et aux adultes en difficulté avec l'écrit (analphabètes et personnes en situation d’illettrisme).

Related: