background preloader

STMG- SdG - De l'individu à l'acteur - Cas Bonfruit

STMG- SdG - De l'individu à l'acteur - Cas Bonfruit

Thème : DE L'INDIVIDU A L'ACTEUR - stmg De l’individu à l’acteur.. Présentation Michel VIGNOLLES et Fabienne KEROULAS Deux questions de gestion assez simples et pourtant ambitieuses. 1ère question comment un individu devient-il acteur dans une organisation ? - Les caractéristiques des individus, leurs relations et leurs modes d’action. 2ème question : l’activité humaine constitue-t-elle une charge ou une ressource pour l’organisation ? - Lien entre emploi et productivité, individu charge et production. Présentation d’axes de travail sur la 2ème question : (Dans une première partie on a démontré comment on est passé de l’individu à l’acteur de l’organisation) L’objectif de ce thème est de montrer aux élèves que l’activité humaine constitue à la fois pour l’organisation : - une ressource qu’il faut préserver, évaluer et rétribuer - une charge qu’il faut évaluer et maîtriser Forte transversalité en droit et management -> question de la progression parallèle ? I. 1. L’activité humaine : de quel travail parle-t-on ? Pourquoi évaluer ? 2. 3.

Comment un individu devient-il acteur dans une organisation ? - Réviser le cours - Sciences de gestion - Première STMG L'individu, qui possède des caractéristiques propres, devient un acteur au sein de l'organisation par les relations formelles et informelles qu'il établit dans son activité de travail. Il communique et interagit donc en permanence, en cherchant non seulement à affirmer son individualité mais également à s'inscrire dans l'action collective. C'est en partie de cette tension que naissent les phénomènes relationnels au sein des organisations. 1. La personnalité Il s'agit de l'ensemble des caractéristiques spécifiques d'un individu. Les émotions On distingue six émotions de base : la peur, la joie, le dégoût, la colère, la surprise et la tristesse. La perception La perception est le processus par lequel l'individu interprète et donne une signification aux sensations ressenties par l'intermédiaire de ses cinq sens (la vue, l'ouïe, l'odorat, le goût, le toucher). Le lien entre attitude et comportement L'attitude est la prédisposition à réagir à une situation donnée. 2. 3. 4. 5. À retenir

économie-gestion - LGT - lindividu, acteur au sein des « Grandes Galeries » La réussite d'une entreprise dépend de la motivation de ses salariés qui est elle-même fonction du comportement des dirigeants et des relations de travail qui s'établissent. Une organisation doit, en effet, être dirigée pour être performante. Comment l'individu, par sa personnalité, contribue à développer des phénomènes relationnels qui s'inscrivent dans le fonctionnement de l'organisation ? ETAPE 1 : L'introduction de M LEPETIT aux Nouvelles Galeries 1/ Situation :Le contexte et les acteurs Projection du 1er extrait de film : « prise de fonctions de M. Travail individuel sur le questionnement Mise en commun et tableau à compléter 2/ l'arrivée de Monsieur Lepetit « aux grandes galeries » Projection du 2èmer extrait de film : « l'arrivée de Monsieur Lepetit » ETAPE 2 : l'affirmation de son identité au sein du groupe Les interactions de l'individu avec son environnement professionnel 3/ Le recrutement Projection du 3èmer extrait de film : « L'entretien de recrutement » 5/ Le défilé de mode

Observatoire des Discriminations L’Observatoire des discriminations a développé des tests de mesure des stéréotypes qui s’inspirent méthodologiquement des tests d’association implicite (IAT tests) . Il est possible de passer des tests de démonstration destinés au grand public sur le site internet nord américain. Il nous a semblé important de mesurer les stéréotypes dans des domaines essentiels pour la vie professionnelle. En effet, lors d’un recrutement, d’une évaluation de la performance ou encore lors d’une décision de promotion il faut se demander quels sont les stéréotypes susceptibles d’influencer les jugements portés sur certains groupes d’individus. Nous avons retenus pour la quasi totalité de nos tests deux grands types de stéréotypes : ceux qui concernent les caractéristiques supposés d’un individu dans le domaine social (sincérité, sociabilité, tolérance, honnêteté, etc.) et ceux qui relèvent des qualités ou défauts intellectuels (intelligence, sérieux, ténacité, etc.) . Greenwald, A.

Related: