background preloader

Haute-finance & sociétés secrètes

Haute-finance & sociétés secrètes
Pour atteindre leur objectif, ceux qui prétendent dominer le Monde disposent de deux moyens d’action principaux : les Sociétés Secrètes et l’Argent, c’est-à-dire la Haute Finance, dont l’intervention a été souvent décisive dans le déclenchement des guerres et des révolutions. « Biographe du grand Condé et historien de la Fronde, Henri Malo écrit que « l’histoire des révolutions est inscrite dans les livres de comptes des banquiers ». La Fronde n’était alors qu’une mauvaise copie des révolutions d’Angleterre de 1640-1668. Or, le chef des Puritains, Olivier Cromwell, si dévot que, selon lui « Dieu parlait par sa bouche », n’hésitait pas à écrire à l’un de ses commanditaires, Mr Storie, à l’enseigne du Chien, en la Cité de Londres, que « sans argent, il n’y a point de prêche » ( lettre du janvier 1636). Ainsi rentrèrent-ils en Angleterre à Londres, comme ils l’avaient déjà fait à Amsterdam. Il fallut donc tout recommencer à zéro, selon le schéma habituel. Conférence de Jean Lombard. Related:  la "révolution Française"9.2.4. Influencehistoires d'entreprises

Des francs-maçons préparent-ils un Mai 2013 ? Appel à la révolution d'un tribun franc-maçon. Les Français sont exaspérés par le reniement des promesses électorales, l'incapacité des socialistes à lutter contre le chômage, la nomination au poste de ministre d'un franc-maçon corrompu (Cahuzac), la loi sur le mariage pour tous adoptée sans consultation nationale... Selon le sondage IFOP du 21 avril 2013, les socialistes obtiennent le record absolu d'impopularité sous la Ve République. A peine 25% des Français leur font confiance pour améliorer la situation du pays. Le gouvernement de François Hollande ne semble doué que pour une chose : provoquer l'explosion populaire et la révolution. François Hollande est entouré de francs-maçons. L'histoire des illuminés, l'un des épisodes les plus sombres de l'histoire secrète, a terni la réputation des sociétés secrètes. De même que les jésuites, la confrérie des illuminés était gérée de façon militaire. « Comprenez-vous vraiment ce que veut dire diriger — diriger une société secrète ?

Weekly geo-political news and analysis Solidarité & Progrès par William F. Wertz, Jr. La guerre économique et financière menée aujourd’hui par l’oligarchie peut se réclamer essentiellement de trois antécédents historiques : 1) l’empire vénitien au cours de la période précédant la guerre de Cent ans et l’âge des ténèbres du XIVème siècle ; 2) l’empire établi, sur le modèle vénitien, par la Compagnie des Indes orientales suite au traité de Paris qui mit fin à la guerre de Sept ans en 1763 ; et 3) les cartels anglo-américano-allemands mis en place dans les années 20. C’est ce dernier aspect que nous allons examiner ici, car il est l’incarnation la plus récente du danger que représente actuellement une oligarchie financière déterminée à dominer le monde sous couvert de « globalisation ». Dans une lettre au secrétaire d’Etat Cordell Hull, datée du 8 septembre 1944, le Président américain disait : « L’histoire de l’utilisation par les nazis du trust IG Farben se lit comme un roman policier. Le président américain Dwight D. La formation des cartels

LobbyPlanet Europe: Corporate Europe Observatory cartographie les lobbyistes auprès des institutions européennes et leurs méthodes Corporate Europe Observatory (CEO) vient de publier le livre "Lobby Planet. Putting Brussels Lobbyists on the Map", dont je décris plus bas le contexte et les grandes lignes, avant de donner des extraits édifiants et de rappeler deux autres livres essentiels parus sur le même sujet. L'image, signée Khalil Bendib, accompagne la présentation de Lobby Planet sur le site du CEO. Dans l’article sur « L’argent du lobbying: une ‘transparence’ à géométrie variable », je résumais les dernières actualités et rendais compte d’un rapport édifiant de la coalition européenne ALTER-EU (Alliance for Lobbying Transparency and Ethics Regulation), tout en disant que j’avais eu le plaisir de rencontrer plusieurs représentants et responsables de la coalition et d’un réseau qui en est l’un des membres fondateurs les plus actifs : Corporate Europe Observatory. A Bruxelles existe un LobbyLand qui est le double du monde politique, administratif et de la haute fonction. Voici un extrait édifiant: Targets

Chartisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le chartisme est un mouvement politique ouvrier qui se développa au Royaume-Uni au milieu du XIXe siècle, à la suite de l'adoption de la « Charte populaire » (anglais : People's Charter). En 1832, la réforme électorale (Reform Act) établit un système électoral censitaire, au détriment des classes populaires. La Charte populaire fut adoptée en 1838, à l'initiative de l'Association des travailleurs londoniens. Le terme « charte » renvoie à la Magna Carta de 1215. Cadre historique[modifier | modifier le code] Les revendications sociales des chartistes se déploient dans un contexte économique et social particulier qui favorise leur développement, celui du Royaume-Uni du XIXe siècle. L'industrialisation bouleverse et remodèle la société britannique[modifier | modifier le code] La population connaît une expansion sans précédent : 7 millions d'habitants en 1750, 14 en 1820 et 23 en 1860. Enfin, la société est divisée.

Sociétés secrètes et Révolutions - par A. Ralph Epperson Sociétés secrètes et Révolutions Qui a organisé la Révolution Française? Auteur: A. Ralph Epperson «En dessous de la grande marée de l’histoire humaine, coulent les courants furtifs des sociétés secrètes qui, fréquemment, déterminent dans les profondeurs, les changements qui se manifestent en surface.» - Arthur Edward Wraite Benjamin Disraeli, Premier Ministre britannique de 1874 à 1880, confirma l’assertion ci-dessus relative au contrôle exercé par des sociétés secrètes dans les affaires des hommes, quand il écrivit : «Il y a, en Italie, un pouvoir que nous ne mentionnons que très rarement... Remarquez que les deux buts des sociétés secrètes, selon Disraeli, sont les mêmes que ceux de ce qu’il est convenu d’appeler le «communisme» : l’abolition de la propriété privée et la fin des «institutions ecclésiastiques», les religions du monde. Est-il possible que ce qu’on nomme «communisme» soit, en réalité, l’outil des sociétés secrètes? Un autre historien, Oswald Spengler, est allé plus loin.

B.Fulfort 5/02/13 Benjamin Fulford L'annonce la semaine dernière que la reine "Bilderberg" Beatrix des Pays-Bas a été abdiquer le trône n'est qu'un signe visible de certains changements fondamentaux dans la structure du pouvoir secret de l'Occident. Dans un geste encore être confirmé publiquement, David Rockefeller et J. ont fui vers une île près de Fidji, selon une source de la CIA. La famille Bush, pour sa part, a tenté de fuir par un aéroport dans l'Arkansas, mais ont été empêchés de le faire par le FBI, la même source indique. Cette source, qui a correctement prédit la démission de la reine Béatrix est aussi dit que la reine Elizabeth avec démissionner en faveur de son petit-fils dans un proche avenir. Ces mouvements sont tous reliés à la contre-attaque en cours contre les élites occidentales génocidaires affiliés avec le groupe Bilderberg, le Council on Foreign Relations et d'autres organisations connexes. Ceci conduit à une recherche effrénée de l'or manquant par divers gouvernements.

La crise de la dette. Ce n'est pas un fait nouveau des crises financières ont eu lieu de nombreuse fois au fil du temps. Nous sommes en 594 av JC, Athènes traverse une crise importante. Les grands propriétaires, issu de l'aristocratie foncière, étendirent leur influence en infligeant une dette sur les propriétaires terriens les plus pauvres, créant ainsi un déséquilibre dans l'organisation sociale. Dans ce contexte de tension sociale, les solutions politiques se définissaient par deux phénomènes étroitement liés l'un à l'autre. La situation était difficile, les plus pauvres endettés avaient pour la plus part quittés leur terre. La démocratie n'existait pas encore, Athènes se dirigeait lentement vers l'isonomie, introduction à la démocratie, un système politique exclusif à certaines cités. La démocratie ne dura que deux siècles, remplacé peu à peu par la puissance monarchique du régime macédonien.

La première plateforme collaborative de consommateurs dédiée aux actions de groupe L'histoire du cartel pharmaceutique L’histoire du cartel pharmaceutique 15 mai 1911 La Cour suprême des États-Unis déclare John Rockefeller et son trust coupable de corruption, de pratiques illégales et de racketérisme. Pour dissiper la pression publique et politique qu’il subit avec ses barons, Rockefeller trouve une nouvelle solution appelée "philanthropie" : il utilise les revenus de ses pratiques illégales sur le marché du pétrole pour créer la Fondation Rockefeller. La Fondation Rockefeller est la façade d’une nouvelle entreprise globale gérée par Rockefeller et ses complices : les investissements dans le commerce pharmaceutique. C’est à cette époque que l’on découvre les vitamines. Par conséquent, dès ses premières années d’existence, le commerce pharmaceutique est déjà confronté à un risque mortel : les vitamines et autres micronutriments promus par des programmes de santé publics rendraient impossible le développement de toute activité commerciale basée sur des médicaments brevetés. 29 novembre 1929 Le cartel I.G.

10 août 1792 - 10 août 2012 | Le blog de François Asselineau Contrairement à ce que croient naïvement un certain nombre de nos compatriotes, la Révolution française ne s'est pas résumée à la seule Prise de la Bastille du 14 juillet 1789, ni même à l'abolition des privilèges qui lui avait fait suite la nuit du 4 août 1789. Il y a 220 ans jour pour jour, la France connaissait sa seconde révolution : ce fut la journée du 10 août 1792, qui allait placer la famille royale en état d'arrestation et ouvrir la voie à la proclamation de la République française. Les convulsions révolutionnaires durèrent encore longtemps après 1789 : les historiens considèrent généralement que la Révolution s'achève avec le coup d'État du 18 brumaire (9-10 novembre 1799) de Napoléon Bonaparte. Même encore lors de la réunion des États généraux le 5 mai 1789, le roi était considéré sinon comme un demi-dieu, du moins avec un immense respect par la grande majorité de ses "sujets". Le roi perdait son « droit divin ». Que s'était-il passé ? Sinon ?

Les sociétés secrètes (partie 1) Masques et visages des sociétés secrètes Partie 1 : L'organisation pyramidale Auteur: Alain Duvivier Les sociétés secrètes ont fait couler beaucoup d’encre, et bien des sites Internet conspirationnistes s’y sont intéressés. Sur la définition de « société secrète », les dictionnaires Larousse et Robert s’avèrent muets ou laconiques. Cette dernière approche demeure limitée, dans la mesure où une société est dite « secrète » du fait de trois critères essentiels : son existence, ses activités et ses membres. De bas en haut... 1 - Au niveau le plus bas apparaissent les sociétés secrètes dites «inférieures». Au sein de ces sociétés, le casting des membres est impressionnant : rois, présidents, ministres, députés, capitaines d’industries, scientifiques nobélisés, stars du show business, etc., dont les activités réelles font l’objet d’une aura de secret (ainsi, les réunions du groupe Bilderberg dans des palaces protégés comme de véritables camps retranchés). La tripartition

Bretton-Woods constituer un forum pour la concertation et la coopération des Nations en matière monétaire. 2) Evolution des rôles du FMILa mission de surveillance du SMI s’est soldée par un échec. Tout d’abord, l’équilibre des forces en son sein s’est modifié même si la place des Etats-Unis reste prépondérante. On a assisté à l’émergence de l’Europe et du Japon d’une part qui constituent des forces monétaires nouvelles, et, d’autre part, à la poussée du Tiers-Monde - qui représente 138 pays sur 180 membres du FMI.

Related: