background preloader

Comment le Community Manager peut-il exploiter les richesses de sa communauté ?

Comment le Community Manager peut-il exploiter les richesses de sa communauté ?
Cet article a été publié il y a 1 an 3 mois 19 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Aujourd’hui, je souhaiterais m’intéresser de plus près aux différentes possibilités des entreprises quant à leur manière d’engager la conversation avec leurs fans. L’objectif de la démarche est d’établir un panel le plus exhaustif possible, dans lequel des manières d’engagement de conversation sont présentées, afin d’anticiper les contenus générés par les internautes. Construire un lien fort avec ses fans prend du temps, et devient effectif uniquement si les méthodes d’engagement correspondent aux attentes des internautes ayant décidé de vous retrouver sur vos espaces sociaux. Exemple d’image virale Support : l’image revêt un caractère de transmission d’un message intrinsèque, et son seul partage permet la compréhension du message. Objectifs : 2) Maximiser le nombre de likes Exemple de bon conseil Exemple de promotion Objectifs :

Outils pour community manager: 3 outils pour gérer sa communauté crédits: www.theitcircle.net Pour cette nouvelle année 2013, j’ai décidé de partager avec vous quelques outils français de monitoring des signaux sociaux. Loin de moi l’idée de revendiquer haut et fort le cocorico, mais à l’heure où je trouve que la communauté SEO & SMO manque parfois de fraternité et d’humilité, je tiens à mettre en avant les initiatives gratuites de quelques confrères qui œuvrent pour le bien de tous en essayant d’apporter leur pierre à l’édifice. Si je consacre autant de temps à ma veille des outils à destination du community management et du référencement, c’est que personnellement je n’ai pas la ou les compétences pour assembler et mettre au point une solution capable d’être partagée. Je suis donc en quête constante de l’outil parfait ! Je trouve d’ailleurs courageux à la vue des trolls et autres critiques de partager un outil gratuit avec souvent plus de plaintes que de remerciements. C’est donc un petit peu ma manière à moi de dire merci à ces mecs. EffiSocial

Les 10 outils qui simplifient la vie du community manager Publication, modération, suivi de l’e-réputation, gestion de campagnes publicitaires sur les réseaux sociaux… le métier de community manager a de multiples facettes et nécessite d’avoir recours à certains outils pour être plus efficace. Les services proposés sont nombreux, je vous propose une sélection de 10 outils simplifiant la vie de nos chers community managers… 1 : Buffer : publier sur les réseaux sociaux au bon moment Je vous ai déjà parlé de Buffer, c’est un outil qui va vous faire gagner un temps fou dans votre planning éditorial. Il va vous permettre de poster au bon moment vos messages. Il fonctionne avec Twitter, Facebook et Linkedin. Vous pouvez retrouver le test complet ici : Animer ses comptes Twitter et Facebook avec efficacité grâce à Buffer. Et tester l’outil ici : Buffer. 2 : Power Editor : gérer plus facilement vos campagnes publicitaires Facebook Power Editor, c’est un peu l’Adwords Editor de Facebook. Pour en savoir plus, relisez les articles suivants : Lien : TweetDecK.

Chiffres et tendances 2012 -2013 du Web Social et des réseaux sociaux Grâce en soit rendu à Esteban Contreras (@socialnerdia), sa compilation à la mi-2012 des chiffres et tendances concernant les réseaux sociaux dresse un paysage relativement précis des grandes manoeuvres sur le Web Social Media. Que retenir de cette compilation ? Beaucoup de choses. Bref que nous sommes bien passé du Web 2.0 au Web Social. Le métier, les compétences et les outils du community management [Infographie] Que s’est il passé sur les médias sociaux en 2012 ? La « Guerre des réseaux sociaux » Les réseaux sociaux se multiplient et comptent de plus en plus d’utilisateurs. Et 2012 nous a parfois donné l’image d’une « guerre des réseaux sociaux ». On se rappelle notamment du rachat d’Instagram par Facebook alors même que Twitter avait tenté de l’acquérir auparavant. Ces tensions entre ces géants entraînent de nombreuses discussions entre les partisans des uns et des autres, mais également des mises à jour plus que régulières des fonctionnalités et des applications mobiles, … Aussi, il est parfois difficile de s’y retrouver ! L’équipe de l’Autre Media vous propose, à travers une infographie très simple, de retrouver les principales évolutions 2012 des réseaux sociaux importants en France. Les 4 grandes tendances sociales qui ont marqué 2012 En plus des ces évolutions individuelles des réseaux sociaux, on constate 4 grandes tendances transversales. Le mobile La France compte 40 millions d’internautes et désormais plus de 20 millions de mobinautes.

Quelles règles de modération adopter sur les médias sociaux ? Lorsque l’on laisse la possibilité aux utilisateurs de s’exprimer sur un site ou une page édité par une marque, les craintes de cette dernière, habituée à contrôler ses messages sont souvent centrés autour du “contrôle” du contenu créé par les utilisateurs. J’utilise ici le mot contrôle mais parfois certains tombent clairement dans la censure et le conversationnel n’est alors qu’une couverture d’apparence “social” (cf : Gare au Social Media Washing !). Certes, une communauté qui vient participer sur un site doit être régie par des règles qui vont organiser et structurer les échanges pour que ceux-ci restent dans le cadre défini par l’entreprise. Pour autant, comme on le verra, modération ne doit pas être confondue avec censure et là encore… cela renvoie à la notion de “transparence” dont on nous parle tant sur les médias sociaux 91% des administrateurs de pages Facebook ne répondent pas aux commentaires ! Héberger le dialogue pour mieux le contrôler ? Que penser de cela ?

Mesurer l’autorité plutôt que l’influence : l’identité numérique comme indicateur Sur le web la plupart des professionnels ou outils cherchent l’influence : des contenus, des internautes… Mais l’intégration progressive des attributs de l’identité numérique des internautes dans la hiérarchisation des informations produites sur les plates-formes web amène à ne plus que questionner en termes d’influence mais d’autorité. Vous l’avez surement remarqué, mais Google intègre de plus en plus (grâce notamment à Google+) l’identité des auteurs des contenus qu’il vous renvoi dans ses pages de résultats : Sans pour autant être connecté à Google+. Cette focalisation sur l’auteur plutôt que sur le contenu n’est pas neuve en soi : comme le précise Oliver Ertzscheid, le PageRank a toujours mesuré des auteurs plus que des pages. Alors en quoi cette intégration des attributs de l’identité numérique d’un auteur de contenu participe-t-elle au développement de cette autorité ? La quête de "l’influence" : un défi insurmontable ? De l’autorité informationnelle à l’autorité réputationnelle ?

Réduire son taux de rebond : comment s’y prendre ? | Web & SEO Je ne vais pas m’attarder sur ce qu’est le taux de rebond, je vais vous donner ici 20 conseils pour le diminuer et améliorer l’expérience utilisateur. Je ne vais pas trop rentrer dans les détails sur chaque point mais je vais essayer d’être le plus complet possible. <img class="alignright size-medium wp-image-342 colorbox-327" title="Une très bonne page 404 signée Axe-Net" alt="Une très bonne page 404 signée Axe-Net" src=" width="200" height="292" />Optimisez votre page 404 : lorsqu’un visiteur arrive sur une page d’erreur de votre site, ne la laissez pas vide et inutile. Proposez à votre visiteur de continuer ses recherches via un formulaire de recherche et faites un lien vers votre page d’accueil pour qu’il ne se sente pas perdu. Ne négligez pas tous ces points et cela ne pourra vous être que bénéfique. Maximilien Labadie

Coment éviter, gérer et absorber une crise sur les médias sociaux ? Non cette fois je ne vais pas vous assommer en vous forçant à lire un article de 20 pages, j’ai beaucoup mieux !! La Cantine Numérique Rennaise a organisé le 26 juin dernier, une journée de conférences et de tables rondes sur le thème des médias sociaux. Des intervenants comme Damien Douani ou Jean-Michel Vergne ont par exemple parlé de réseaux sociaux d’entreprise. Pour ma part, j’ai été convié à un débat autour de la crise sur les médias sociaux. Voici le synopsis de la réunion : “Avec la montée en puissance de la prise de parole des consommateurs, les crises que doivent affronter les entreprises se déclarent sur des sujets très diversifiés et parfois inattendus ! Étant donné qu’une captation audio a été réalisée pendant ce rendez-vous, je vous propose de prendre un verre, un sandwich et de vous installer confortablement dans votre fauteuil afin d’écouter ces échanges très instructifs. Tout d’abord, la présentation de Marie Armand (9 min) Voici les grandes lignes de son intervention :

État des lieux des médias sociaux en 2012 C’est le début de l’année 2013, donc l’heure de faire un bilan de l’année passée. Pour cela je vais m’appuyer sur deux articles. Le premier est une compilation de statistiques très intéressantes : 100 Fascinating Social Media Statistics and Figures From 2012. L’article détaille ainsi des données très enrichissantes permettant de comprendre le comportement des utilisateurs ainsi que le volume des interactions : Il y a d’autres statistiques sur Instagram et Pinterest, mais je vous laisse les découvrir. Il y a ensuite la nouvelle version de la World Map of Social Networks, publiée depuis 3 ans par Vincenzo Cosenza, une cartographie des plateformes sociales leaders sur l’ensemble de la planète : Vous noterez sur cette carte que la domination de Facebook est écrasante. Tout ceci confirme donc la suprématie incontestée de Facebook. Laissez un commentaire

E-réputation : 3 outils pour savoir qui parle de nous sur Internet Chaque jour, de nombreuses informations viennent enrichir les sites Internet et les réseaux sociaux. Une partie d’entre elles nous concerne directement. Nos amis peuvent ajouter des photos ou des textes en nous mentionnant sur les médias sociaux et des internautes peuvent publier des informations parfois privées ou sensibles sur leurs sites Internet. Pour rester au courant des nouvelles données nous concernant, il existe plusieurs outils gratuits très pratiques de veille. Google Alertes C’est sans doute le service le plus populaire. Créer une alerte Google Il suffit de renseigner son nom, son prénom et quelques paramètres. Gérer les alertes Google Une fois créées, vous pouvez gérer vos alertes Google via une interface dédiée. Si vous n’utilisez pas de compte Google, pas de panique : vous pouvez créer les alertes que vous souhaitez, un gestionnaire dédié est disponible pour chaque email enregistré. Mention Créer une alerte Mention Visualiser les Mentions Alerti Créer une alerte sur Alerti

Related: