background preloader

Utiliser Capturino

Utiliser Capturino
Utiliser Capturino pour faire des captures d'écran. Installation Télécharger Capturino sur le site : Enregistrer le fichier sur le disque : Double-cliquer sur le fichier capturino2.exe pour lancer l’installation : Cliquer sur ok et lancer l’installation. Manipulation de Capturino A la fin de l’installation, le programme se lance : cliquer en haut à droite sur « Lancer le programme » Une barre d’outils s’affiche : Pour lancer une capture, il faut ouvrir l’application (navigateur, logiciel…) dans laquelle vous souhaitez faire des copies d’écrans et cliquer ensuite sur une des trois premières icônes. : Permet la sélection manuelle d’une zone précise : Un simple clic, capture tout l’écran : Un simple clic capture la fenêtre active Dans le cas d’une sélection manuelle de la zone à capturer : Une zone de sélection rouge apparaît alors, vous pouvez ainsi cadrer votre capture de deux manières : Gérer les captures d'écran Plus d’options de capture sont présentées : et Related:  INFORMATIQUE°TECHNO

Utiliser Dropbox Dropbox est un outil gratuit de stockage et partage de dossier, ainsi que de travail collaboratif. Dans le même esprit que Google Doc, il permet, par la mise en ligne de fichiers dans des espaces privés, de stocker, partager et modifier des dossiers, de manière individuelle ou groupée.De plus, le stockage en ligne permet également de retrouver ses travaux peu importe l’endroit et l’appareil sur lequel on se trouve (ordinateur, tablette, mobile…), du moment qu’il y ait une connexion internet. Se connecter Dropbox propose deux possiblités : Utiliser le service en ligne de façon nomade ou nonCréer une unité de stokage synchronisée sur une ou plusieurs machines Quelque soit le choix, la première des actions est de se créer un compte : Sur la page d’accueil du site Dropbox, cliquez sur "Se connecter" puis sur "Créer un compte". Remplissez le formulaire, en n’oubliant pas de cocher la case « J’accepte les conditions de Dropbox » Sur votre machine, Dropbox se présentera ainsi :

Astuces pour utiliser le stockage en ligne Par Benoist Fechner Mis à jour le , publié le Non, le "cloud" n'est pas ce lieu mystérieux que nous dépeignent depuis des mois les publicitaires et les opérateurs de téléphonie mobile. Derrière ce terme vaguement fumeux, qui signifie "nuage" en anglais, se cache un principe simple et finalement pas si neuf : celui du stockage en ligne, non seulement de données mais aussi de services et d'applications. En français, pour rester dans la métaphore, on parle de "stockage dans les nuages". Au-delà des fonctions de base du "nuage", voici sept façons astucieuses de sortir du brouillard pour profiter pleinement du cloud. 1Utilisez Dropbox comme une assurance plantage C'est arrivé à quiconque travaille sur des documents texte comme Excel ou Word. Dans la suite OpenOffice, rendez-vous dans l'onglet "outils", puis sélectionnez "options > chemins". 2Centralisez vos favoris avec Pocket Dans ce registre, le service le plus populaire se nomme Pocket. Ce service est en outre compatible avec Twitter.

80 outils spécialisés pour la recherche Aller au contenu principal Menu secondaire Formulaire de recherche Ressources Mobile menu Unité Régionale de Formation à l'Information Scientifique et Technique de l'URFIST de Bretagne et des Pays de la Loire Menu principal Vous êtes ici Accueil » Étiquettes » Plus de 80 outils spécialisés pour différentes recherches sur le web Revenir aux ressources Plus de 80 outils spécialisés pour différentes recherches sur le web Panorama d'outils Recherche de blogs Recherche d'actualités Recherche dans Twitter et le micro-blogging Moteurs de recherche en temps réel Recherche dans les réseaux sociaux Moteurs participatifs Recherche de livres Recherche d'images Recherche de vidéos Recherche de sons Recherche de fichiers Recherche de diapositives Recherche d'archives du web Recherche de données Recherche de personnes Moteurs personnalisables Inter-Ligere_outils-recherche-gratuits-enligne_V1.pdf (Objet application/pdf) (link is external) Footer menu

Modules d'initiation à l'informatique et au numérique Jump to Navigation Télécharger les mémo pdf en un clic Vous êtes ici Accueil Contenu en ligne Contenu en ligne et supports de formation Environnement numérique Télécharger laFiche mémo Découvrez les Objectifs de formation La machine Système d'exploitation Mobile Communication Découvrez les Objectifs de formation E-mail Médias sociaux Partage Services en ligne Recherche et Stockage Découvrez les Objectifs de formation Naviguer Rechercher Organiser et stocker Création Découvrez les Objectifs de formation Microsoft Word Open Office Text Microsoft Excel Open office calc

Comment effacer des informations me concernant sur un moteur de recherche ? Un moteur de recherche permet d'obtenir une liste de pages internet comportant un mot-clé ou une expression saisie par son utilisateur. Un moteur de recherche répond quasi instantanément à plusieurs centaines de millions de demandes par jour. En pratique, un moteur de recherche est un robot qui balaie et "indexe" tous les contenus qu'il trouve sur internet. Pour faire supprimer d’un moteur de recherche une page comportant des informations vous concernant, vous disposez de deux solutions différentes, depuis l’arrêt de la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) du 13 mai 2014 : Vous pouvez demander la suppression de ces informations au site d’origine; Vous pouvez demander à ce que ces informations ne soient plus référencées par les moteurs de recherche. Ces deux démarches sont indépendantes l’une de l’autre. Première solution : faire une demande auprès du site d’origine Première étape - Contacter le responsable du site d’origine la popularité du sitela fréquence d'actualisation du site.

Une société de la requête (1/3) : Comprendre la nouvelle économie cognitive Dans le monde numérique d'aujourd'hui, il est nécessaire de comprendre le fonctionnement intrinsèque des systèmes que nous utilisons. En novembre 2009, la conférence sur la "Société de la requête" s'est ainsi intéressé à Google, pour comprendre la manière dont il nous manipule et à partir de là, imaginer comment le contourner et le subvertir. Retour sur la Googlisation de nos vies... Suite à la publication de l'article de Geert Lovink sur la société de la requête et la googlisation de nos vies, celui-ci a organisé mi-novembre 2009 une conférence sur ces sujets, visiblement très riche. Nous sommes tous les ouvriers de Google ! La conférence a été introduite par l'économiste Yann Moulier-Boutang, qui avait coordonné cet été un passionnant numéro de Multitudes sur la question, une revue dont il est le directeur. Image :Yann Moulier-Boutang photographié par Anne Helmond. "Vous travaillez pour Google ! La science des bases de données transforme notre société Le parasite Google Hubert Guillaud

Savoir reconnaître une photo truquée en ligne Une image officielle du métro new-yorkais complètement vide pendant l'ouragan Sandy Voici la première chose que l'on doit avoir à l'esprit lorsqu'on surfe sur la Toile : il ne faut pas prendre ce qu'on y voit pour argent comptant. Surtout quand les images relatent des évènements très médiatisés. Parce qu'aujourd'hui, la retouche de photos est à la portée de tous et bien des petits malins l'utilisent pour créer des images qui impressionnent, mais qui se révèlent fausses dans bien des cas. L'actualité est une bonne source de création pour ces canulars et bien des internautes partagent de fausses images ou des « mèmes » sur les réseaux sociaux, sans le savoir. L'ouragan Sandy qui a frappé la côte Est américaine à la fin du mois d'octobre 2012 a généré un nombre incroyable de clichés sur la Toile. Des habitudes à prendre pour discerner le vrai du faux Ce simple exercice démontre à quel point, en 2012, il n'est pas aisé de discerner la réalité de la supercherie. Education aux médias pour tous

Validation des informations sur internet Outils du web 2.0 “Le web 2.0 repose sur un ensemble de modèles de conception : des systèmes architecturaux plus intelligents qui permettent aux gens de les utiliser, des modèles d’affaires légers qui rendent possible la syndication et la coopération des données et des services… Le web 2.0 c’est le moment où les gens réalisent que ce n’est pas le logiciel qui fait le web, mais les services ” Source : Tim O'Reilly, "What is web 2.0", 30 septembre 2005 Web 2.0 : internautes actifs publication figée, contrôle individuel web 2.0 : Participation, coopération, collaboration Encyclopédies (Encarta, etc) Web 2.0 : syndication, interconnexion des outils, intégration d'éléments description des contenus partagés Aide à la recherche, à la navigation, à la présentation des infos (nuage) Des posts ou articles de blogs des médias : Flickr, Youtube, etc rss modèle horizontal, communautaire qui facilite une co-construction des contenus / Plutôt qu'une verticalité hiérarchique... L'internet des objets ?

Related: