background preloader

DVDBlog, par Bertrand Tavernier

DVDBlog, par Bertrand Tavernier
Related:  kaki68

Moustache MAC l'Haÿ-les-Roses Nightswimming Webdocumentaires et nouvelles formes de narration [L’annuel des idées : le quotidien de la vie intellectuelle] Histoire de la littérature française des origines à nos jours Il était une fois le cinéma - La passion du cinema

700 films rares et gratuits disponibles ici et maintenant C’est un cadeau immense comme seul internet peut nous en offrir. Plus de 700 films rares totalement gratuits, disponible immédiatement grâce au site OpenCulture qui se bat pour éduquer et donc transmettre le meilleur de la culture totalement gratuite sur le web. On ne peut alors s’empêcher de céder aux sirènes cinématographiques qui sont ici multiples et très sophistiquées. Les films, courts ou longs métrages, présentés sont pour certains des chef-d’œuvres inoubliables à découvrir ou redécouvrir ou mieux encore, des perles rares comme les premiers court-métrages de réalisateurs comme George Lucas, Wes Anderson, Stanley Kubrick, Jean Cocteau, Andy Warhol, Salvador Dali, Andreï Tarkovski ou encore Christopher Nolan, David Lynch, Tim Burton, David Cronenberg, Sofia Coppola…bref, vous en avez pour tous les goûts. Nous avons quant à nous réalisé une première sélection pour terminer les nuits d’hiver avec bien plus d’émotions contemplatives que ce que peut offrir Netflix ou CanalPlay.

Du fil à retordre Paradoxe de notre époque : dans les lieux dévolus à l’art, on trouve de plus en plus de "morceaux de haute fiente", selon l'expression de Céline, mais en revanche les objets du quotidien n’ont jamais été aussi beaux. Des smartphones aux lampes, des voitures au mobilier urbain, nous évoluons dans un environnement de plus en plus stylisé et scénographié. L’activité artistique se voit désormais incorporée à l’univers marchand. Apple est l’emblème de cette nouvelle ère. Son fondateur, Steve Jobs, n’a-t-il pas été présenté comme le Leonard de Vinci du XXIe ? En son temps déjà, Baudelaire vantait « la haute spiritualité de la toilette ». Cette Esthétisation du monde, pour reprendre le titre de l’essai passionnant de Gilles Lipovetsky et Jean Serroy publié par Gallimard, serait le nouveau visage du capitalisme. Le capitalisme dissimulerait donc un autre visage que celui de grand ­destructeur de valeurs et de machine à enlaidir le monde ? Et l’art dans tout ça ?

Liens Socio

Related: