background preloader

La Voie Lactée abriterait au moins 17 milliards de planètes de taille terrestre

La Voie Lactée abriterait au moins 17 milliards de planètes de taille terrestre
Si l’on en croit une nouvelle estimation, au moins 17 milliards de planètes de taille terrestre se trouveraient dans notre galaxie, la Voie lactée. Toutes ne seraient pas habitables mais elles pourraient présenter des caractéristiques similaires à celles de notre planète. Si de nouvelles planètes sont régulièrement découvertes par les astronomes, on est encore très loin de les avoir toutes identifiées ! Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Néanmoins, certains critères doivent être réunis pour qu’une planète puisse être humainement habitable. Au final, "au moins une étoile sur six dans la Voie Lactée aurait une planète de taille terrestre en orbite autour d'elle", estime François Fressin du Centre d'Astrophysique de l'Université de Harvard et principal auteur de la recherche publiée lundi aux Etats-Unis. 461 nouvelles planètes candidates Toutefois, les scientifiques doivent confirmer l'existence de chaque planète candidate. Related:  Exoplanètes

La Nasa affirme avoir découvert une exoplanète «habitable» et semblable à la Terre Un grand pas en avant vers la découverte de jumelles de la Terre. La Nasa a annoncé ce jeudi qu'une équipe internationale d'astronomes a découvert la première planète hors du Système solaire d'une taille comparable à la Terre et sur laquelle l'eau pourrait exister à l'état liquide, rendant la vie possible. Cette découverte conforte la probabilité de trouver des planètes sœurs de la Terre dans notre galaxie, la Voie Lactée, estiment ces scientifiques dirigés par une astronome de la Nasa et dont les travaux sont publiés dans la revue américaine Science jeudi. La vie dépend de la présence d'eau «C'est la première exoplanète de la taille de la Terre trouvée dans la zone habitable d'une autre étoile», souligne Elisa Quintana, une astronome du SETI Institute au centre de recherche Ames de la Nasa, qui a mené cette recherche. >> Ci-dessous (ou par ici en grand): Kepler 186f et la Terre à la même échelle: A 490 années lumière du Soleil 20 minutes avec AFP

Humilité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Humilitas, sur une porte de bronze du Baptistère de Florence. Le mot humilité (du mot latin humus, signifiant « terre ») est généralement considéré comme un trait de caractère d'un individu qui se voit de façon réaliste. L'humilité s'oppose à toutes les visions déformées qui peuvent être perçues de soi-même (orgueil, égocentrisme, narcissisme, dégoût de soi), visions qui peuvent relever de la pathologie à partir d'une certaine intensité. L'humilité n'est pas une qualité innée chez les humains ; il est communément considéré qu'elle s'acquiert avec le temps, le vécu et qu'elle va de pair avec une maturité affective ou spirituelle. Elle s'apparente à une prise de conscience de sa condition et de sa place au milieu des autres et de l'univers. Description[modifier | modifier le code] L'humilité peut signifier plusieurs choses : L'humilité est à distinguer de la « fausse modestie ». Confusions possibles[modifier | modifier le code] — Coran 17-37

Visiter la voie lactée sur internet J’ai lu quelque part, qu’il y avait plus de systèmes solaires dans l’univers que de grains de sable sur toutes les plages de notre minuscule planète terre. Cette information décoiffe un peu et je dis souvent que si dieu a créé l’univers (et les autres univers qu’on a pas encore conceptualisés) il ne doit pas savoir que la terre existe. Pour étayer ce que je viens de dire, il suffit d’observer la voie lactée pour se dire tout de même que l’histoire des grains de sable est assez plausible. N’oublions pas aussi, que la voie lactée est un truc ridicule qui se situe dans l’univers. La voie lactée fait 84 millions de système solaire, c’est ridicule (je me répète) vu que notre galaxie compte 100 milliards d’étoiles et qu’il y a 200 milliards de galaxies! L’univers est grand, il faut donc de nombreuse personnes pour explorer tous les objets répertorié par les téléscope. Si vous ne connaissez pas ce logiciel, téléchargez le sans réfléchir sur google.fr/earth/index.html.

Le télescope Kepler découvre l'une des plus jeunes exoplanètes jamais observées Grâce au télescope spatial Kepler de la NASA, une équipe d’astronomes est parvenue à mettre en évidence une planète figurant parmi les plus jeunes retrouvées à ce jour. Une remarquable découverte qui pourrait permettre d’en savoir sur le processus de formation de ces corps. Des astronomes ont récemment découvert une planète nouvelle-née. Baptisée K2-33b, celle-ci orbite autour d’une étoile situé à 500 années-lumière de la Terre. Selon les estimations, son envergure serait similaire à la taille de Neptune et son âge s’élèverait tout au plus entre 5 et 10 millions d’années. L’existence de K2-33b a été mise en évidence grâce au télescope spatial Kepler, le dispositif de la NASA spécialisé dans la recherche de planètes en dehors de notre système solaire. Selon les auteurs, la planète serait l’une des plus récentes retrouvées à ce jour. Une planète "enfant" "Vous pouvez l’imaginez comme un enfant", poursuit-il. Une distance très proche de l'étoile Vous êtes déjà abonné ?

Les galaxies de Louis Warynski Plongée dans un cosmos on reconnaît les étoiles leurs scintillements mais de constellations connues aucune je suis dans cette musique en apesanteur : mon corps n'a plus de point d'appui et il doit trouver en lui-même ses appuis, ses repères, ses tensions le corps est devenu cosmos, entre lui et le noir en espace, nulle limite dès lors. le corps s'est dilaté à l'espace. la circulation des flux internes n'est plus rompue et elle se mêle à celle de la voie lactée (ici inconnue voie lactée) La force de gravité s'est tant amoindrie, disparue même, que je découvre en moi les autres forces qu'elle avait oppressées jusqu'alors. Cette découverte est un surgissement, ce que je découvre en moi : j'ignorais qu'il y soit et c'est donc à son apparition, comme à sa naissance, que j'assiste, étonnée - bouleversée. Aux métamorphoses du vide palpitent les étoiles mon corps devenu émotion, émotions, de cette musique je nais émotion. A l'écoute de la musique de Louis Warynski, Mais nul sentiment connu.

La Voie lactée La Voie lactée est la galaxie à laquelle appartient le système solaire. On la désigne couramment comme la Galaxie, avec un G majuscule. Il s'agit d'une galaxie spirale semblable à la Galaxie d'Andromède. Sa forme générale est un disque de 80 000 années lumière de diamètre comportant un bulbe central. Le bulbe est entouré d'un halo sphérique de faible densité de 100 000 al de diamètre. Elle contient environ 140 milliards d'étoiles dont le Soleil. Le centre galactique abrite un objet compact de très grande masse qui est un trou noir supermassif dont la masse est égale à 4 millions de fois celle du Soleil. La Galaxie est composée de plusieurs bras spiraux. Bras de PerséeBras de la Règle et du CygneBras Écu-CroixBras Sagittaire-CarèneBras d'Orion Le système solaire est situé dans le bras d'Orion. La Voie lactée appartient à un groupe de galaxies simplement appelé Groupe local. Photographies La Voie lactée (par Nick Risinger). Actualités liées Tags

La mystérieuse formation des planètes « Tatooine » Dans La Guerre des étoiles, on apprend que le héros du film, le jeune Luke Skywalker a grandi sur la planète Tatooine où, comme on peut le voir sur l'image ci-dessus, le coucher de soleils se fait au pluriel. Planète rocheuse analogue à notre Terre (à la différence qu'elle est désertique et qu'on y voit peu d'eau), Tatooine tourne en effet autour d'une étoile double. Au moment où George Lucas réalise le premier volet de sa première trilogie Star Wars, tout cela n'est que de la science-fiction, puisqu'on n'a encore découvert aucune planète hors de notre système solaire. Ce n'est aujourd'hui plus le cas étant donné que, depuis 1995, plusieurs centaines d'exoplanètes ont été recensées et que la liste ne fait que commencer à se remplir. Grâce au travail des astronomes, on est passé de la science-fiction à la science tout court : le catalogue des exoplanètes compte désormais quelques planètes installées autour d'étoiles doubles, comme par exemple Kepler-16b, Kepler-34b et Kepler-35b.

Immanentisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Immanentisme provient de immanence, mot qui entre en corrélation avec "transcendantalisme" et "transcendance". "Immanent" signifie "contenu à l'intérieur", en corrélation avec "au-delà". L'immanentisme, envisagé avec ou séparément du transcendantalisme peut prendre la forme d'une doctrine philosophique, L'immanentisme dans le système de Spinoza[modifier | modifier le code] Descartes affirme en effet que la matière et l'esprit sont deux substances différentes (Méditations métaphysiques). Spinoza affirme à la Partie II de l'Éthique que « l'esprit est l'idée du corps ». Selon Gilles Deleuze[modifier | modifier le code] Gilles Deleuze, dans Qu'est-ce que la philosophie ? L'immanentisme et la religion[modifier | modifier le code] L'immanentisme entre souvent en conflit avec la religion, d'où les conflits entre raison et foi : le système a été condamné dans l'encyclique Pascendi en 1907. Immanentisme en sciences[modifier | modifier le code]

La Voie lactée éjecte à toute allure deux énormes bulles de gaz Vue d'artiste des bulles de Fermi éjectées de part et d'autre de la Voie lactée. © NASA/Goddard Space Flight Center. Si grand huit il existe dans notre galaxie, c'est bien celui-là. Constitué de deux lobes symétriques émergeant de part et d'autre du centre de la Voie lactée, ce 8 gigantesque s'étend au total sur 50 000 à 60 000 années-lumière de haut. Pendant longtemps, malgré sa taille immense, il est passé inaperçu des astronomes car il est loin d'être aussi voyant que sur la vue d'artiste ci-dessus. Quelques indices existaient auparavant mais c'est à l'automne 2010, grâce au télescope spatial Fermi de la NASA, lequel travaille dans la partie la plus énergétique du spectre électromagnétique, les rayons gamma, qu'on a réellement pu l'identifier et en dessiner les contours. Et la structure a pris le nom de "bulles de Fermi", en hommage à l'instrument qui l'avait mise au jour. Schéma du dispositif expérimental destiné à sonder une bulle de Fermi. © NASA, ESA, A.

Les astronomes découvrent deux exoplanètes très proches Des astronomes ont pour la première fois découvert deux exoplanètes très proches l’une de l’autre. Celles-ci sont respectivement rocheuse et gazeuse, comme la Terre et Neptune. C'est une remarquable découverte qu'ont fait les astronomes. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Publiés hier dans l'édition en ligne de la revue Science, les travaux découlent de l’analyse des données recueillies par le télescope Kepler. D'après l'étude, ce nouveau système planétaire ne contient que ces deux planètes en orbite autour d'une étoile ressemblant à notre soleil. Aujourd'hui, les astronomes cherchent à comprendre pourquoi et comment des planètes aussi différentes ont pu se retrouver dans des orbites aussi rapprochées.

« Le jour où les humains comprendront qu’une Bulles et filaments au cœur de la Voie Lactée Bulles, lobes et filaments sont recensés lors de cette étude, dont certaines structures pour la première fois. Ce gaz de plusieurs millions de degré est la trace d’épisodes intenses d’activité au sein de cette région complexe. Supernovae, vents d’étoiles massives et sursaut du trou noir central super-massif de la Galaxie, Sgr A*, sont évoqués pour rendre compte de l’émission X diffuse détectée par l’observatoire européen XMM-Newton. Ces travaux, auxquels ont contribué des chercheurs du laboratoire Astroparticule et Cosmologie de Paris, du Service d’Astrophysique du CEA–Irfu de Saclay et du CSNSM d’Orsay, avec le soutien du CNES, ont conduit à l’élaboration d’un atlas des sources X diffuses de la région centrale de la Galaxie. Cette base de données sera extrêmement utile pour des études complémentaires, dans le domaine des rayons X et à d’autres longueurs d’onde. Crédits : ESA/XMM-Newton/G. The XMM-Newton view of the central degrees of the Milky Way, G.

Les astronomes découvrent pour la première fois une planète en cours de formation Une équipe d'astronomes américains vient de découvrir qu'une planète en orbite autour d'une jeune étoile était en cours de formation. Elle permettra peut-être aux chercheurs d'en apprendre plus sur ce processus encore mystérieux. C'est une première historique. La protoplanète orbite autour d'une jeune étoile nommée LkCa 15, âgée d'à peine 2 millions d'années environ. Un système de 3 géantes gazeuses Stephanie Sallum et ses collaborateurs ont eu l'idée de se pencher sur ce système à l'aide de plusieurs télescopes. Ce sont les autres télescopes qui ont mis en évidence que l'une d'entre elles au moins n'avait pas fini sa croissance. Maintenant, les astronomes espèrent découvrir que les sœurs de la protoplanète sont elles aussi encore en train de grandir : "Si nous [les] observons à nouveau dans l'avenir et voyons une signature d'accrétion en provenance de l'une des autres planètes, ce serait un signe que le processus [de formation] est variable," a expliqué Stéphanie Sallum au Guardian.

Un trou noir hors norme découvert dans une galaxie lointaine Des astronomes pensent avoir découvert le plus gros trou noir jamais observé, un monstre doté d'une masse équivalente à 17 milliards de fois celle de notre Soleil, tapi au cœur d'une lointaine galaxie. Ce trou noir est si gigantesque qu'il représente 14 % de la masse totale de sa galaxie, contre seulement 0,1 % habituellement. Une proportion tellement élevée qu'elle pourrait contraindre les spécialistes à réviser leurs théories sur la formation des galaxies, estiment-ils. Le monstre "NGC 1277" est situé à 220 millions d'années-lumière de nous, dans une galaxie dix fois plus petite que notre Voie lactée. "C'est vraiment une galaxie insolite", résume dans un communiqué Karl Gebhardt, de l'université du Texas à Austin. NGCC 1277 est à coup sûr le deuxième plus gros trou noir identifié, et il pourrait bien ravir la première place du classement. Les trous noirs créent un champ gravitationnel si intense que même la lumière ne peut s'en échapper.

Related: