background preloader

Regards croisés de community managers de musées

Regards croisés de community managers de musées
Les réseaux sociaux deviennent de plus en plus présents dans la vie des Français. En effet, 8 habitants sur 10 seraient inscrits sur un réseau social et près des 2/3 les fréquenteraient quotidiennement. Après les entreprises et la société civile, les musées se lancent sur ces nouvelles plateformes d’échanges et de collaboration. Nombreux sont ceux à s’y essayer, même si peu d’entre eux peuvent se targuer d’avoir une équipe qui leur est dédiée. Tel est le cas par exemple du Centre Pompidou et du musée du quai branly, dont l’équipe se compose de 2 permanents (pour le multimédia). Le musée de Cluny, quant à lui, doit compter sur la multidisciplinarité de sa responsable communication adjointe, Claire Séguret. Ces trois musées sont tous des musées nationaux. Les réseaux sociaux : entre diffusion des contenus et communication Cet exemple illustre assez bien la dualité des institutions culturelles dans la perception des réseaux sociaux. Les sollicitations en interne sont nombreuses. Related:  community manager : un métier ou pas ?Droit d'auteur

RÉSEAUX SOCIAUX : QUI MANAGE LE COMMUNITY MANAGER ? Mouton à 5 pattes croisé de couteau suisse, le Community Manager trouve peu à peu sa place dans les différentes organisations et entreprises. En mode « intégration », est-il la meilleure réponse et quelles précautions prendre pour s’assurer d’une mission optimale ? Le CM : mission relations. Dédié spontanément aux relations avec les internautes, individuellement ou au sein de communautés, le chantier peut déjà s’avérer colossal : publication de contenus, échanges et fidélisation au sein des espaces de prise de parole, premier niveau de réponse à des mécontentements, modération, création de liens avec ambassadeurs et influenceurs (en sortant des écrans aussi)… Selon la sensibilité des sujets, des dispositifs « filets » peuvent d’ailleurs sécuriser ces problématiques d’e-réputation, devant la volumétrie quotidienne, et de plus en plus lors des plages horaires critiques (soirs et week-ends, où l’absence de CM crée de nouvelles failles!). Talents en mode protéiforme Une place à trouver

100% Mag me pique une photo... M6 me répond - Le Sot L'y Laisse Dimanche 17 mars 2013 7 17 /03 /Mars /2013 08:03 La semaine dernière 100% Mag diffusait un reportage sur les pots au feu dans lequel apparassait une photo de pot au feu de canard prise sur mon blog sans mon autorisation. Comme beaucoup de blogueurs culinaires ce n'est pas la première fois que je me fais plagier, mais c'est la deuxième fois que je me fais plagier par une chaine de télévision. Mon sang n'a fait qu'un tour et comme tout se négocie en ce bas monde, j'ai donc envoyé un mail aux services juridiques de M6 en leur demandant ce qu'ils comptaient faire pour me dédommager. "Monsieur, Nous avons bien reçu votre courriel daté de ce jour dans lequel vous nous indiquez qu’un reportage de l’émission 100% Mag du 13 mars 2013 diffusé sur la chaine M6 reproduit une photographie, capture d'écran de votre blog "Le Sot L'y Laisse" à l’adresse Direction Juridique - Groupe M6"

The Importance of Social Media in Driving People to Your Museum or Visitor-Serving Nonprofit (DATA) There’s a lot of conversation about the ROI of social media and confusion about how to explain its importance to executive leaders. Need help? Here’s some data behind how social media drives attendance to visitor-serving organizations (zoos, aquariums, museums, botanic gardens, theaters, etc). The research provided here is courtesy of IMPACTS. It’s as easy as 1-2-3 (or, rather, the transitive property in mathematics): The above data indicates the index value (i.e. the relative importance) of select factors (“utilities”) that influence the market’s decision to visit a visitor-serving organization (VSO). The US Composite data represents the overall US population. It is clear to see that for the overall US population and high-propensity visitors alike how important “reputation” is to your market’s overall decision-making process. So we know that reputation is a major driver of visitation. Interested in updates regarding nonprofit marketing and best practices for online engagement? MPA.

Etre CM c’pas facile tous les jours Une réflexion m’est venue en discutant avec @Velvetshadow suite à un faux bad buzz sur la page Facebook de Monoprix que certains se sont empressés de commenter. Pour rien, soyons honnête. Un CM ne fabrique pas lui même les sandwichs de la marque qu’il représente et qui plus est, CE N’EST QU’UN SANDICHE ^^ En parlant de Velvetshadow, il faut que j’avoue : D’ailleurs il a écrit ça : {*style:<i> Ca, c’est fait. Aujourd’hui le métier de community manager commence à être connu (si si même Groland en parle)… et pas encore reconnu d’ailleurs. Le CM c’est un peu celui qu’on jalouse d’être payé pour être sur les réseaux sociaux. Mais je crois que quelques ampoules sont à allumer pour que tu y vois plus clair, toi l’internaute/client/fan. Le CM est la personne qui répond patiemment à toutes les demandes même les plus farfelues. Le CM fait des reporting sur tableau Excel. Et bien si. WordPress: Soyez le premier à aimer ceci.

Flickr Creative Commons Many Flickr users have chosen to offer their work under a Creative Commons license, and you can browse or search through content under each type of license. Here are some recently added bits and pieces: Attribution License » 87033594 photos (See more) Attribution-NoDerivs License » 24304253 photos (See more) Attribution-NonCommercial-NoDerivs License » 109079800 photos (See more) Attribution-NonCommercial License » 58935946 photos (See more) Attribution-NonCommercial-ShareAlike License » 127532082 photos (See more) Attribution-ShareAlike License » 45889470 photos (See more) Public Domain Dedication (CC0) » 3900180 photos (See more) Public Domain Mark » 8456591 photos (See more) "Creative Commons is a non-profit that offers an alternative to full copyright." creativecommons.org Briefly... Attribution means: You let others copy, distribute, display, and perform your copyrighted work - and derivative works based upon it - but only if they give you credit. Add a Creative Commons license to your photostream.

Mémoire M2 de Julia Pentecouteau Université Paris 1Panthéon-Sorbonne UFR 04 Arts et sciences de l’art Master d’Etudes Culturelles Sous la direction du Professeur Bernard Darras Nombre de signes : 189 679Nombre de pages de texte : 97Nombre de pages d’annexes : Nombre d’illustr ations dans le texte : 231 volume 10 Mots clefs de la recherche: musées, réseaux sociaux numériques, Internet, web 2.0, publics, communication desorganisations, communication éditoriale, sociabilité, dialogue, identité numérique 5 mots clefs de la méthode : Observation directe, enquête sociologique, questionnaires quantitatifs, analyse des réseaux,entretiens Les réseaux sociaux numériques se sont imposés en moins d’une dizaine d’année comme un outil de communication presque incontournable, qui dépasse les frontières des relationsinterpersonnelles. marque le pas d’une nouvelle étape dans l arelation qui les unit à leurs publics. de trois musées d’art, de leurs communications éditoriales et des réactions des publics sur lesréseaux sociaux numériques permet,

10 conseils pour réussir comme community manager freelance ... en province ! Se lancer comme community manager freelance n'est pas sans risque. Le métier est très concurrencé car nombre de personnes croient, parce qu'elles ont une grosse commmunauté et quelques compétences techniques, que cela suffit pour se proclamer community manager. Même si je suis loin de considérer avoir réussi dans ce métier à ce jour, je suis passé par un long processus de mise en place dont je voudrais vous partager quelques astuces. 1/ Soigner sa e-reputation Si un client tombe sur votre profil, son premier réflexe sera de vous googler. Donc votre premier travail, avant de vous lancer, sera de nettoyer toutes traces de vos actes héroïques divulgués sur le net. Ensuite, je vous invite à (re)lire mon article comment soigner son identité numérique sur lequel je vous conseille notamment : Je vous conseille également ce nouveau site qui vous permettra d'améliorer votre référencement tout en regroupant vos différentes présences sur le net : Tiki'Mee Et là j'insite sur le verbe. En conclusion :

Creative Commons – YouTube Les licences Creative Commons fournissent aux créateurs de contenu une méthode standard permettant d'autoriser un tiers à utiliser leur contenu. YouTube permet ainsi aux utilisateurs d'associer une licence Creative Commons CC-BY (paternité : réutilisation autorisée) à leurs vidéos. Les utilisateurs de YouTube peuvent alors accéder à ces vidéos pour les intégrer, même à des fins commerciales, dans leurs propres vidéos, via l'application de montage de vidéos de YouTube. Avec une licence CC-BY, la paternité est automatique, ce qui signifie que toute vidéo que vous créez à l'aide de contenu Creative Commons affichera automatiquement le titre des vidéos sources en dessous du lecteur vidéo. À savoir : Seuls les utilisateurs dont le compte est en règle peuvent marquer des vidéos mises en ligne avec une licence Creative Commons. La licence standard de YouTube reste le paramètre par défaut pour tous les contenus mis en ligne.

Positive and Negatives of Digital R&D Notes from UKMW12 « Clairey Ross Last Friday I had the pleasure of speaking at the Museum Computer Groups UK Museums on the Web: UKMW12 ‘Strategically Digital’ conference at the Wellcome Collection, London. I love the MCG’s annual conference, it is always a great opportunity for people in the museum sector to get together and think about the big and little ideas about how digital technology is changing how we do things. I thought I’d post the notes from Jane’s and my presentation on the Positive and Negatives of Digital R&D. In our proposal we wanted to highlight the differences between the aspirations and the reality of undertaking a digital innovation project: Digital Research and Development (R&D) projects are being classed as a quick win; offering museum professionals’ rapid, new and experimental ways of engaging visitors and to develop more efficient ways of working within organisations. Then “Last year Tom Grinsted and I spoke at UKMW2011 (slides and notes) about this project and its aspirations. Reality Finally

Le Community Manager Freelance est un Caméléon Vous connaissez maintenant ce « nouveau métier » de community manager, je ne vais pas me lancer dans un article sur le sujet . Vous savez aussi que certains community managers travaillent comme salariés pour des entreprises et des marques, d’autres exercent en freelance. Ce qui est mon cas:-) Je ne vous parlerai donc que des community managers freelance, je n’ai pas d’expérience en tant que CM salariée. Le CM freelance : pourquoi je le compare à un caméléon ? Pourquoi comparer le CM freelance à un caméléon ? Hormis le fait que cet animal change de couleur pour s’adapter à son environnement et se fondre dans le paysage, ce changement de couleur est pour lui un moyen de communication ! »Ce sont des animaux qui se caractérisent par la mobilité indépendante de leurs yeux, leur langue protractile qui leur permet d’attraper leurs proies à distance, les doigts groupés en deux blocs opposables assurant une bonne prise sur les branches, et leur capacité à changer de couleur. » Abonnez-vous L'auteur

Mention des CC mais nuance sur les droits de reproduction

Related: