background preloader

Débuter à l'export avec UBIFRANCE

Débuter à l'export avec UBIFRANCE
UBIFRANCE est à vos côtés pour un accès plus simple aux marchés internationaux. Pourquoi choisir UBIFRANCE comme soutien à l’export ? • Un réseau de spécialistes sectoriels est au plus près des acheteurs étrangers dans plus de 70 pays. • Un programme annuel de 1 100 opérations de promotion subventionnées. • Un accompagnement de 17 000 entreprises par an sur les marchés à potentiel pour accélérer le développement de leurs ventes export.• Un partage d'expérience avec d'autres entreprises françaises exportatrices. > EVALUER MA CAPACITE A EXPORTER Disposer d’outils pour connaître vos atouts et partir du bon pied • 50 fiches thématiques pour vous simplifier les techniques du commerce international (gérer vos opérations d’exportation, distribuer vos produits, sécuriser vos paiements,…).• Etablir un diagnostic export avec un conseiller CCI pour connaître votre capacité de développement à l’international. > M’INFORMER Choisir un marché cible, préparer votre prospection Related:  Diagnostic stratégique et Diagnostic exportEtude USA

définition de diagnostic export Le diagnostic export vise à définir le potentiel stratégique d'une entreprise pour réaliser une opération d'exportation. Ce diagnostic se scinde en deux phases : un diagnostic externe qui s'intéresse à l'environnement de l'entreprise : conditions d'accès au marché visé, les opportunités mais aussi les menaces de l'environnement ;un diagnostic interne qui doit mettre en évidence les forces et faiblesses de l'entreprise. Ce diagnostic à une double vocation : Déterminer, sans référence à un marché précis, la capacité de l'entreprise à exporter en évaluant ses ressources et ses compétences ;Pour un projet export précis, évaluer les chances de réussite de l'entreprise en rapprochant ses forces et faiblesses des conditions nécessaires pour réussir sur le marché ciblé. Voir aussi : diagnostic culturel . Le Dico du CIVersion Smartphone!

Etats Unis Capitale : Washington Heure locale : Il est 03:42 à New York, Washington DC, PhiladelphieIl est 02:42 à Chicago, Houston, San Antonio, DallasIl est 00:42 à Los Angeles, San Diego Taux de change au 13/01/2015 : 1 USD = 0.8447 EUR, 1 EUR = 1.1838 USD Prévision de croissance du PIB : 2,2% en 2014 Stocks d'IDE : 3 931 976 millions USD en 2012 Risque pays : Consultez l'analyse risque-pays des États-Unis proposée par Crecimundi. Présentation Conjoncture économique Les États-Unis possèdent l'économie la plus puissante du monde. Nettement réélu en 2012 après une campagne centrée sur la défense de la classe moyenne, Obama a appelé à doper la relance économique. La crise financière mondiale a provoqué une envolée du chômage, qui est redescendu à 7,3% en 2013. Principaux secteurs d'activité Le secteur agricole américain est sans aucun doute le plus important du monde. Les États-Unis sont un pays très industrialisé. L’économie américaine est une économie essentiellement basée sur les services. .us

Chaine de valeur : activite primaire + secondaire + valeur ajoutée Analyse de la chaîne de valeur La chaîne de valeur est une approche systématique visant à examiner le développement d’un avantage concurrentiel. Michael Porter l’a créé dans son livre ‘l’avantage concurrentiel’. La Chaîne de Valeur (Michael Porter, 1980) Activités Principales Logistique Interne Les matières premières et autres marchandises sont ici réceptionnées des fournisseurs. Production Les biens sont ici fabriqués ou assemblés pour former des produits finis. Logistique Externe Les marchandises sont envoyées aux grossistes, aux distributeurs ou directement aux consommateurs. Ventes et Marketing À ce stade, l’entreprise prépare son offre pour satisfaire les besoins et désirs de ses cibles. Services Sont compris ici tous les services visant à accroître ou à maintenir la valeur de votre produit tels l’installation, le service après-vente, la formation, … Activités de Soutien Approvisionnement Développement Technologique, R&D Les technologies sont des sources importantes d’avantage concurrentiel.

130326 S'implanter aux États-Unis, y créer et y développer une entreprise - PME Finance Le 26 mars 2013 A l’occasion de la seconde visioconférence qui réunissaient Carlos Diaz (Président de Kwarter) à San Francisco, Stephan Dietrich (Président Neolane US) à Boston, et Eric Didier (iVidence San Francisco) actuellement à Paris, nous avons pu aborder l’importance de bien choisir son implantation à l’Est ou à l’Ouest des Etats-Unis lorsqu’on est un entrepreneur française. Comme le résume Eric Didier, l’intérêt de ce cycle de conférences réside non seulement dans la structuration d’une réponse à la question « How to build something in the us when you are french ? », mais aussi dans la création de liens entre les entrepreneurs français ici et ceux déjà implantés aux Etats-Unis dont il fait parti. S’implanter aux Etats-Unis : y créer ou y développer une entreprise ? Selon Marie Landel, collègue de Stephan Dietrich à Boston, l’activité de la côte Est se renforce d’année en année. Les FACC ne fonctionnent en grande partie qu’avec les contributions de leurs membres. E. E.

Diagnostic Export | CCI Franche-Comté Explorez le réseau des sites CCI Franche-Comté Espaces membres Mot de passe oublié Recherche Formulaire de recherche Fermer le menu Me développer à l'international Accueil Me développer à l'international Diagnostic Export Le Diag Export vous permet de faire rapidement le point sur votre situation avant d'engager vos démarches à l'international. Objectif Votre entreprise dispose-t-elle des moyens nécessaires à une démarche export ? Le prédiagnostic est un moyen efficace et rapide d'obtenir les réponses à ces questions ! Modalités Après 1 heure d'entretien, nous évaluons le positionnement de votre entreprise et vous restituons une synthèse, accompagnée de recommandations et de propositions d'actions. Tarif Il s'agit d'une prestation gratuite pour votre entreprise, ce dispositif étant financé par le Conseil Régional de Franche-Comté et CCI International. Contact CCI International Franche-Comté Sylvie FrenaisinT: 03 81 25 25 78 Restez connectés Votre Réseau CCI

Faire une étude de marché pour les USA - Objectif-USA Le marché Américain est très différent du marché français et européen. Les entreprises qui réussissent leur implantation aux États-Unis accèdent à un volume de marché qui peut être plus important si les produits et/ou services proposés sont adaptés ou adaptable au marché des États-Unis. – Quel est le volume du marché est comment est-il segmenté? – Quels sont les critères qui caractérisent mes acheteurs ? – A quel besoin mon offre répond-elle ? – Comment vais-je vendre ce produit ou ce service ? Pour faire une étude de marché, il faut commencer par définir les limites de l’études, et allouer un budget temps et argent. Vous pouvez rechercher sur le site l’étude de marché (gratuite) qui vous convient le mieux. N’hésitez pas à me contacter: benoit@objectif-usa.fr. Source:

Chiffres clés des Etats-Unis Capitale : Washington Population Population totale : 316.128.839 Accroissement naturel : 0,7% Densité : 35 habitants/km² Population urbaine : 81,3% Population des principales villes (banlieue inclue) :New York ville (20.090.000) ; Los Angeles (12.890.000) ; Chicago (8.770.000) ; Dallas (6.300.000) ; Houston (5.728.000) ; Miami (5.413.000) ; Philadelphie (5.345.000) ; Washington (5.300.000). Origines ethniques : Blancs uniquement (y compris les personnes ayant leurs origines au Moyen-Orient) 73,9% ; Hispaniques ou latinos de toutes origines ethniques 14,8% ; Noirs ou afro-américains uniquement 12,4% ; Asiatiques uniquement 4,4% ; Amérindiens ou natifs de l'Alaska uniquement 0,8% ; Natifs d'Hawaii ou autres îles du Pacifique 0,14% ; Autres 8,3%. Langue officielle : Bien que l'Anglais soit la langue officielle de la majorité des Etats aux Etats-Unis, et qu'elle représente la langue la plus parlée à travers le pays, elle n'est pas pour autant reconnue comme la langue officielle des Etats-Unis.

Se développer aux USA : des opportunités dans certains secteurs ! - APCE, agence pour la création d'entreprises, création d'entreprise, créer sa société,l'auto-entrepreneur, autoentrepreneur, auto-entrepreneur, auto entrepreneur, lautoentrepreneur, repren CV : D'origine française, Laurent de Bernède a plus de 20 ans d'expérience de management à l'international dans la vente et les opérations pour le compte de grands groupes français et de start-up dans les medias, l'industrie et les services financiers. Son profil pluridisciplinaire lui permet de proposer des services de conseil en marketing tactique, en opérations et en stratégie à des sociétés américaines et européennes dans des secteurs variés tels que le luxe, les télécoms, les services financiers et le software. Laurent a obtenu un BA à l'University of Texas at Austin en 1990, puis a alterné des expériences professionnelles entre la France et les États-Unis avec plus de 14 ans passés au Texas, en Floride, à Washington DC et au Massachusetts. Il est actuellement basé à Paris et partage son temps avec les USA. Interview : Est-ce encore le bon moment pour investir aux USA ? Qu'est-ce qui est à l'origine de cette reprise du "B to B" ? Il faut donc avoir une approche "Etat" et non "pays" ?

Économie des États-Unis Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les États-Unis sont la première puissance économique mondiale selon le produit intérieur brut (PIB) nominal et la deuxième derrière la Chine selon le PIB à parité de pouvoir d'achat[1]. En 2014, le PIB est de 17 416 milliards de dollars, soit environ un cinquième du PIB mondial. Son État le plus riche, la Californie, serait la huitième puissance économique mondiale si elle était indépendante. Pays industrialisé, aujourd'hui largement tourné vers le secteur tertiaire et misant massivement sur l'innovation, les États-Unis sont également riches en ressources naturelles et un grand exportateur de biens culturels. Le dollar, monnaie de référence à l’échelle mondiale, atténue l'impact monétaire des déficits courants importants, jusqu'à 6 % de leur PIB ce qui soutient la consommation des ménages américains mais endette le pays vis-à-vis de l’étranger. Historique[modifier | modifier le code] Une économie post-industrielle

L'implantation aux USA en débat - 09/10/2014 - LaDepeche.fr Lundi, au siège de la Banque populaire occitane, devant une cinquantaine de chefs d'entreprise, se tenait une conférence animée par Pramex International, filiale du groupe BPCE, leader sur les projets d'installations à l'étranger. Grâce à son réseau de quatorze implantations dans le monde, Pramex International accompagne chaque année plus de 600 entreprises françaises dans un projet de développement à l'étranger. Premier pays d'accueil de sociétés françaises, avec plus de 2700 filiales, le territoire nord-américain offre de réelles opportunités de développement pour les entreprises de la région. S'appuyant sur les récentes implantations dans le secteur aéronautique notamment, la Banque populaire et Pramex International ont organisé une matinée d'échanges pour apporter des réponses aux chefs d'entreprises de la région ayant un projet de développement ou d'implantation sur le marché nord-américain.

Chômage des USA : stabilité en novembre En mars 2015, le taux de chômage aux Etats-Unis se stabilise sur un mois à 5,5%. Un chiffre en baisse de 1,1 point sur un an. Le taux de chômage des Etats-Unis est calculé mensuellement par le Bureau of labor statistics. Les données présentées sont corrigées des variations saisonnières et concernent la population âgée de 16 ans ou plus. Tous les indicateurs économiques

Le chômage au plus bas depuis six ans aux Etats-Unis Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Stéphane Lauer (New York, correspondant) Pour la première fois depuis juillet 2008, le taux de chômage aux Etats-Unis est passé sous les 6 % de la population active. Le département du travail a annoncé, vendredi 3 octobre, que l'économie américaine avait créé, en septembre, 248 000 emplois, faisant tomber le chômage à 5,9 %, soit une baisse de 0,2 point par rapport à août. Il s'agit d'une bonne surprise, dans la mesure où les analystes tablaient sur seulement 210 000 créations d'emplois et un taux de chômage stable. L'optimisme est d'autant plus présent que les statistiques du mois d'août ont été révisées à la hausse. Le département du travail a indiqué qu'il fallait ajouter 38 000 créations d'emploi par rapport aux 142 000 annoncées il y a un mois. Ce chiffre avait douché l'enthousiasme des économistes, alors que, depuis le début de l'année, l'économie américaine semblait s'être calée sur un rythme mensuel de plus de 200 000 créations d'emplois.

Related: