background preloader

Dénigrement et insultes sur Twitter et Facebook : que dit le droit ?

Dénigrement et insultes sur Twitter et Facebook : que dit le droit ?
Related:  usages des réseaux sociaux 2nd degré

Ces profs qui surveillent les profils Facebook de leurs élèves Le Monde publie aujourd'hui des témoignages d'enseignants qui consultent régulièrement les profils Facebook ou Twitter de leurs élèves sans que ceux-ci soient au courant. ©hocus-focus/iStockphoto Les élèves ont parfois tendance à l’oublier : leurs profs aussi sont susceptibles de consulter leur profil Facebook et avoir accès à des informations privées ou compromettantes. Et, selon les témoignages publiés aujourd’hui dans Le Monde, certains enseignants ne s’en privent pas. Se renseigner sur les élèves Pour quelques-uns, il s’agit d’un moyen de se renseigner sur la vie de l’élève en dehors de l’école, regarder « si ce sont des ados heureux, quel style de posts ils font : romantiques, rebelles, inquiétants , sataniques », explique ainsi une enseignante. Sensibiliser les élèves à la protection de la vie privée Pour d’autres enseignants, les réseaux sociaux sont l’occasion de faire de la pédagogie sur les dangers d’Internet auprès de leurs élèves. Elsa Doladille

Ici le Gosier Twitter serait valorisé 11 milliards de dollars et prêt pour l'IPO en 2014 Voilà une valorisation (estimée) et un engouement qui rappelleront une autre coqueluche des marchés et des utilisateurs, Facebook, avant sa propre introduction en Bourse : "Twitter est maintenant évalué quelque part autour de 11 milliards de dollars," explique un analyste au magazine américain Forbes. Aujourd'hui, rappelle le journal, Facebook a une capitalisation boursière de 60,8 milliards de dollars - assez éloignée des plus de 100 milliards atteints ou dépassés par les estimation avant son entrée en bourse. Zynga et Groupon, avec respectivement 1,9 et 3,4 milliards, sont loin derrière. Prêt pour l'IPO ?

Maîtriser les paramètres de confidentialité avec Facebook Privacy Watcher Sur Facebook, il n’est pas toujours évident de maîtriser les paramètres de confidentialité. C’est pourtant une donnée essentielle ! Il faut dire que le réseau social n’aide pas beaucoup les utilisateurs. S’il est facile de modifier le niveau de confidentialité par défaut des publications, il est plus difficile d’avoir une vue d’ensemble de la portée des informations contenues sur notre profil et notre journal. Facebook permet tout de même de privatiser l’ensemble des données contenues dans le journal, via la page dédiée aux paramètres de confidentialité (limiter la visibilité des anciennes publications). Seulement, cette fonctionnalité n’offre que peu d’options : toutes les données de votre mur sont concernées, et le degré de confidentialité ne peux se limiter qu’à l’ensemble de vos amis. La confidentialité de vos données est présentée grâce à un code couleur :

Dossier : Facebook, Twitter, YouTube... Les réseaux sociaux en classe Une conférence débat sur le thème des réseaux sociaux en classe était organisée lors du salon Educatec-Educatice qui s'est du 25 au 27 novembre 2010 à Paris. Ressources jeunesse présente un dossier autour de ce sujet. Dossier réalisé par Gérard Marquié (Ressources jeunesse). Un grand merci à Thierry Foulkes pour sa contribution photographique Jeunes et Internet : Barbara Fontar, sociologue des médias, a présenté l'étude. réalisée sur ce sujet à la fois auprès des jeunes dans le cadre scolaire (questionnaire) mais aussi auprès des jeunes et de leurs parents (entretiens menés au domicile) : Selon cette enquête, les parents expriment plutôt une certaine angoisse ; Internet leur paraît un lieu dangereux. Cette enquête interroge aussi les objectifs poursuivis par les commanditaires des études en général. Les jeunes et Internet : de quoi avons nous peur ? Twitter en classe : Laurence Juin enseigne l'éducation civique, elle fait donc de l'éducation aux médias et à l'Internet.

Les jeunes préfèrent Tumblr à Facebook Recevez nos newsletters : Les millenials, ces jeunes nés avec le nouveau siècle fréquentent plus le site de partage de photos Tumblr que le réseau social créé par Mark Zuckerberg selon un récent sondage. Twitter arrive second, Instagram quatrième. Avec son milliard d’utilisateurs, Facebook a toujours le vent en poupe auprès des jeunes internautes. Mais un sondage américain vient remettre en cause sa suprématie, en dévoilant que le réseau social n’arrive que deuxième chez les jeunes internautes, devancé par la plate-forme de microblogging Tumblr. Menée par Survata ,l’étude s’intéresse en particulier à l’utilisation des réseaux sociaux chez les adolescents et les jeunes adultes. Parmi les interrogés, 59% admettent utiliser Tumblr fréquemment, contre 54 % pour Facebook. De nouveaux réseaux sociaux émergent petit à petit. Avec des services relativement récents comme Instagram et Snapchat, le sondage nous révèle qu’un fossé se creuse entre les adolescents et les jeunes adultes.

Twitter : les seniors aussi gazouillent On gazouille de plus en plus dans l'Hexagone. D'après une étude menée par l'entreprise américaine comScore, l'audience de Twitter a décollé de 53 % entre novembre 2011 et novembre 2012, portant le nombre total d'utilisateurs français à 5,5 millions. Au niveau mondial, ils occuperaient la septième place en termes de volume de tweets échangés. Depuis fin juin 2012, Twitter a passé le cap du demi-milliard d'utilisateurs dans le monde, contre près d'un milliard pour Facebook. Seniors et ados Qui sont ces nouveaux "twittos" français ? De l'autre côté, les 15-24 ans constituent l'autre groupe en pleine progression, avec une hausse des inscrits de + 62 %, soit 1,2 million d'utilisateurs. Nouvelles tendances Plus surprenant, l'attraction de Twitter vient aussi... de la télévision. Cohabitation... et rupture ? Mais des groupes aux centres d'intérêt parfois très divergents peuvent-ils cohabiter sereinement dans un même espace ?

La consommation collaborative et l’Identité Numérique : le chaînon manquant de la confiance | Innovation & mobilité La consommation collaborative se développe dans tous les domaines : hébergement collaboratif, partage de biens, de services et de connaissances, création de monnaies alternatives. La consommation collaborative trouve aussi de très belles applications à la mobilité : le covoiturage, qui décolle en Europe, et la location de voitures entre particuliers, qui fait le buzz actuellement. La consommation collaborative est même devenue une communauté qui se structure, partage et agit, par exemple via le site Ouishare. L’identité Numérique, c’est une offre de La Poste qui permet de fournir des garanties sur l’identité et l’adresse physique d’un individu, mais c’est surtout un enjeu majeur du développement de la consommation collaborative. En effet la confiance entre les individus est essentielle au développement de cette nouvelle forme de consommation. Le scoring est un outil utile qui présente cependant quelques limitations pour la consommation collaborative : Il surpondère l’historique.

Usages pédagogiques de Twitter — Enseigner avec le numérique L'usage de Twitter tend à « devenir moins confidentiel » au sein des établissements scolaires : un certain nombre d'enseignants se sont emparés de l'outil dans le cadre de leur enseignement et de leur veille professionnelle. Utiliser Twitter en classe : comment faire ? Le recours à un outil de réseautage social comme Twitter nécessite de respecter un certain nombre de conditions liées aux caractéristiques inhérentes aux technologies souvent regroupées sous l'estampille web 2.0. Un réservoir de comptes et de projets pédagogiques Bertrand Formet a initié un recensement sur Twittclasses Francophones (anciennement twittclasses.posterous.com) des comptes et de nombreux témoignages d'expérimentations de Twitter en classe : école primaire, niveau secondaire (collège, lycée), usages des professeurs documentalistes, enseignement supérieur. D'autres expérimentations sont signalées sur les sites académiques. Sources et références complémentaires

Facebook and LinkedIn Collide on New Networking Site CareerSonar The battle between Facebook and LinkedIn for dominance in the professional networking space may resolve itself with the help of a handy new tool. Launched today, CareerSonar connects to both LinkedIn and Facebook to give job seekers a complete overview of their personal and professional networks. The job listings are pulled from job boards and corporate career sites across the web. From there, a patent-pending technology ranks each job by the quality of a person’s connections at the company (first degree, second degree, etc.) that’s similar to LinkedIn’s connection-based approach to networking, but also includes data from Facebook’s social graph. A quick search for “editor” revealed 186 jobs at 44 companies from both of my social networks (and 623 other jobs at 390 companies), surfacing first the companies where my friends currently worked or had worked in the past. After selecting a friend’s profile picture, I was given the option to “ask for a referral.”

A quoi sert Twitter Lorsqu’on discute avec des personnes qui n’utilisent pas les médias sociaux, qui n’ont que la connaissance que peuvent délivrer la radio, voire des journaux télévisions, il faut immanquablement répondre à des questions : A quoi servent les 175 millions de tweets envoyés chaque jour en 2012, qui encombrent les serveurs, utilisent des ressources ?Pourquoi diffusons nous, rediffusons nous des informations ou rumeurs ? Je n’ai pas de réponse à tout. Les femmes qui lisent sont dangereuses, parait il. Bien sûr que, sur le Net, circulent des choses fausses.

Related: