background preloader

Conception d'une forêt commestible le chant des cerises

Conception d'une forêt commestible le chant des cerises
Les trois forêts comestibles Une forêt comestible peut prendre des formes très variées, puisque dans son sens le plus épuré, il s’agit d’un assemblage harmonieux (polyculture) d’espèces vivaces. Mise à part une petite portion de notre terrain que nous réservons à une culture intensive d’espèces annuelles (le potager), nous voulons remplir la majorité de l’espace avec des plantes vivaces [...] Conception de la forêt comestible des zones 3 à 5 : choix des variétés Après avoir retenu un ensemble d’espèces végétales intéressantes s’adaptant aux conditions des zones 3 à 5 en vue de l’implantation d’une forêt comestible, il est temps de s’intéresser aux variétés. Plantes adaptées au terrain pentu (zones 3-5) Poursuite de la réflexion sur l’utilisation du terrain pentu, qui est à la fois la plus grande (zones 3-5), et celle qui pose le plus de défis, et dont l’utilisation nous était jusqu’ici mystérieuse. Related:  forêt comestible généralité

Jardin-forêt Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un jardin-forêt non comestible à Paris. Un jardin-forêt ou forêt nourricière est un jardin créé selon le modèle de la forêt naturelle. Il comporte différents étages de végétation tels des grands arbres (fruitiers ou à coques), des arbustes ou arbrisseaux (petits fruitiers), des buissons (à baies ou aromatiques) et des plantes herbacées (légumes vivaces, plantes aromatiques et médicinales). Il est conçu pour fournir une production alimentaire variée et nécessitant peu de travail. Histoire[modifier | modifier le code] Au fur et à mesure que les familles aménageaient leur environnement immédiat, des espèces utiles d'arbres et de vigne furent identifiées, protégées et améliorées, alors que les espèces indésirables étaient éliminées. Les jardins-forêts sont encore très présents en zone tropicale et connus sous divers noms tels que : Sous climat tropical[modifier | modifier le code] Amériques[modifier | modifier le code]

HABITATION AUTONOME Vers la forêt comestible Et si la microscopique parenthèse agricole productiviste était arrivée au bout de son existence? Et si une autre façon de cultiver, d’imaginer sa relation à la nourriture, à la production de sa nourriture était pensable? Produire son alimentation en allant dans le sens de la Nature n’est pas un retour en arrière, c’est peut-être même tout le contraire : redevenons cueilleurs! Sans forcément apporter toutes les réponse à la faim dans le monde, la forêt-jardin est un nouveau paradigme agricole qui a toute sa place dans nos problématiques actuelles. Voici une partie des modules que je donne sur la forêt-jardin lors de cours certifiés de permaculture. L’homme était au départ un chasseur-cueilleur, puisant dans la Nature de quoi assurer subsistance, santé, protection. On date les premières cultures de chasseurs-cueilleurs d’origine africaine de -44000 ans. Il y a plusieurs théories sur le passage d’une économie de subsistance à une économie de production et de stockage. Climax ? 7 étages :

Creuser une serre souterraine Consommer Durable Le 20/03/13 par Vincent.F Le potager est-il condamné à la torpeur en hiver si l’on veut fonctionner de manière écologique ? Pas si l’on prépare une serre souterraine, construction pouvant être rudimentaire mais efficace. Trou rectangulaire de 1,80 à 2,50m de profondeur, recouvert de bâches en plastique par exemple. La serre souterraine de type "walipini", directement creusée à deux mètres sous terre. Stocker un maximum de chaleur en hiver A ces profondeurs, l’inertie thermique permet de conserver une température relativement constante, entre 10 et 15°, évitant de soumettre les plants à des écarts de températures trop importants. Le sol sera constitué d’une couche « primaire » de graviers, recouverte de la couche de terre servant à la plantation. Le choix du plastique pour la constitution du toit tient au fait que cette matière filtrera moins les rayons solaires que du verre par exemple, permettant une meilleure pénétration de la lumière et de la chaleur dans la serre. Avis aux amateurs

Strates et maillage : les piliers de la biodiversité bocagère Loin d'être typiquement breton, le bocage est très répandu dans les milieux ruraux du monde entier mais sa structure diffère d'un pays, voire même d'une région, à l'autre. En Bretagne, le maillage bocager épouse pour partie le relief et le tracé des cours d'eau et les zones de fond de vallée alors que, par exemple, au Québec il s'apparente plus à un parfait quadrillage. Le bocage a été créé à des fins agricoles au Moyen-Âge : les haies séparaient les espaces d'élevage de ceux dédiés à la culture. Puis au cours du XIXe siècle, quand l'utilisation collective du sol a cessé, les haies servirent à clôturer les propriétés. De la constitution du bocage sont nées des fonctions secondaires comme la production de bois d'œuvre ou de chauffage ainsi que de fourrage. Le chêne, le châtaignier et le hêtre sont les arbres les plus communément rencontrés dans les haies de Bretagne. Les effets positifs des haies et talus pour l'environnement ne sont apparus qu'au fil du temps.

Le System Verger Potager de Phil Corbett - à la Courdémière... 2Les fruitiers sur leurs propres racines :2 Je me propose d’ expliquer le système que nous sommes en train de créer ici et qui met en oeuvre des stratégies hors du commun, jardin, maison et business. Pour mieux expliquer, il convient de parler d’un arboriculteur, spécialiste des pommiers à Brogdale en Angleterre qui abrite la plus grande collection d’arbres fruitiers de ce pays, à peu près 1800 variétés de pommiers différents. Hugh Ermin avait déjà 30 ans d’expérience des pommiers quand soudainement il s’est posé la question de savoir pourquoi ils étaient tous greffés sur des porte-greffes. Il savait bien que pour garder aux arbres une certaine taille, il faut réduire leur vigueur mais nous allons voir qu’il y a d’autres façons de s’y prendre. Les variétés elles- mêmes gardaient leurs propres caractéristiques par rapport aux maladies mais ses pommiers étaient en meilleure santé en général. Le développement des fruits a démontré : [*-leur goût succulent. leur meilleure conservation

Concevoir un jardin forestier: le Jardin à sept étages Un jardin forestier permet au jardin (si l'on choisit les espèces adaptées au lieu) d'être autosuffisant et durable. Le jardin foret simple contient trois niveaux: arbres, arbustes, et plantes. Mais pour ceux qui aiment profiter de chaque occasion de plantation, un jardin forestier optimal peut contenir jusqu'à sept niveaux de végétation. Comme l'illustration ci-dessous le montre, un jardin forestier de sept couches contient de grands arbres, des arbres bas, des arbustes, des herbes, des plantes couvre-sol, des grimpantes comme la vigne, et des plantes racines. Voici donc le détail de ces couches : 1-Les grands arbres : la canopée. Ceci est un étage supérieur fait de grands arbres à fruits, à noix ou d'autres arbres utiles, espacés pour laisser une grande luminosité atteindre les couches inférieures. Il s'agit par exemple des pommes standard et semi-standard et poiriers, pruniers européens sur les porte-greffes standard telles que Myrobolan, et les grands cerisiers. 3-La strate arbustive.

Les Forêts Alimentaires La forêt alimentaire : (en cours) Introduction aux forêts alimentaires - La Théorie Un jardin forestier consiste à faire pousser des végétaux non seulement sur une surface au sol, mais sur toute la verticalité disponible. Le jardin forestier est une forme de jardinage en 3 dimensions, qui à l’image d’une forêt se compose de différentes strates végétales. Ce type d’organisation, composé principalement d’essences pérennes, permet une économie d’énergie, de travail et de surface, en regard à la quantité végétale et la diversité des espèces présentes. Les besoins suivants sont partiellement ou totalement remplis par les cycles et associations de végétaux : fertilisation paillage arrosage pollinisation résistance accrue aux nuisibles et aux maladies Le choix des espèces fruitières : Les arbres et arbustes de pays Les essences «de pays» sont des arbres et arbustes présents naturellement ou traditionnellement utilisés. Les différents étages La foret alimentaire au jardin - La Théorie inShare

Related: