background preloader

Louise Merzeau : Identité numérique. Des empreintes... à la présence

Louise Merzeau : Identité numérique. Des empreintes... à la présence
Related:  Identite numerique

République Numérique - La République numérique en actes ADBEN Rouen, Association des professeurs documentalistes de l'académie de Rouen - L'identité numérique Parmi les questions que nous nous poserons, nous nous demanderons ce que signifient les termes identité numérique et son corollaire, la e-réputation, ou réputation numérique. Nous envisagerons les enjeux individuels, sociaux, technologiques de la question de l’identité numérique. Enfin, nous tenterons de poser les pistes de réflexion sur l’aspect pédagogique, en lien avec notre rôle et nos missions d’enseignants documentalistes. Comment permettre à nos élèves de concilier utilisation libre d’Internet et principe de sécurité ? - Qu’est- ce que l’identité numérique ? Définition de l’identité numérique Pour construire la définition de l’identité numérique, adoptons la démarche de nos élèves : Wikipédia nous fournit la première brique. Définition de la e-réputation Si l’identité numérique est la somme des données disponibles sur chaque individu, la e-réputation (que nous entendons ici au sens individuel, et non marketing) en est le reflet organisé et systématisé. Enjeux technologiques

Droit à l’oubli : fausse bonne idée ou droit véritable pour l’internaute ? Le droit à l’oubli numérique est défini de la manière suivante par la Commission européenne dans son projet de règlement : « Toute personne devrait avoir le droit de faire rectifier des données à caractère personnel la concernant, et disposer d'un "droit à l'oubli numérique" lorsque la conservation de ces données n'est pas conforme au présent règlement. En particulier, les personnes concernées devraient avoir le droit d'obtenir que leurs données soient effacées et ne soient plus traitées, lorsque ces données ne sont plus nécessaires au regard des finalités pour lesquelles elles ont été recueillies ou traitées, lorsque les personnes concernées ont retiré leur consentement au traitement ou lorsqu'elles s'opposent au traitement de données à caractère personnel les concernant ou encore, lorsque le traitement de leurs données à caractère personnel n'est pas conforme au présent règlement. » « Ce qui existe aujourd’hui, c’est un droit à l’effacement pour motifs légitimes »

La #LoiNumérique en 9 dessins (dont un burger et une fusée) "faire confiance à l'intelligence collective" Pour la première fois, un projet de loi sera co-créé avec les internautes avant son envoi au conseil d’Etat et son adoption en Conseil des ministres. Cette création participative de la loi, d’une durée de trois semaines, permettra à chacun de contribuer au texte législatif pour l’enrichir et le perfectionner. Les participants pourront émettre un avis sur les différents articles du texte et faire des propositions de modifications, qui seront elles-mêmes soumises à l’avis des internautes. Après instruction, les contributions pourront être intégrées au projet de loi pour une République numérique. Rendez-vous sur la plateforme republique-numerique.fr Projet de loi numérique : une méthode inédite 1. La #LoiNumérique établit le principe de neutralité du net. 2. La #LoiNumérique établit la portabilité des données. 3. La #LoiNumérique établit un droit au maintien de la connexion. 4. 5. 6. 7. 8. 9. Illustrations : Olivier Laude

Facebook et la vie privée : un guide pratique Le réseau social, souvent décrié concernant la gestion de la confidentialité, a récemment déployé une série de nouvelles fonctions permettant aux utilisateur de mieux contrôler leurs publications. Au programme, davantage de pédagogie et de transparence. Voici l'occasion rêvée de procéder à un tour d'horizon des changements sous la forme d'un guide pratique... L'une des principales caractéristiques de Facebook qui rend complexe l'appréhension des questions de confidentialité réside dans sa nature à changer souvent. Le selecteur d'audience En décembre 2011, c'était au tour de la Timeline (ou Journal en français) de remplacer les anciens profils. Vous avez la possibilité de "masquer" directement depuis le Journal une photo d'un ami vous ayant mentionné Cette même fonction de masquage est également disponible sur la page de photo elle-même : Plus de contrôle sur les photos Ce choix envoie un message à l'utilisateur l'invitant à supprimer la photo que vous trouvez "gênante". 1. 2. 3. 4. 5.

Charte du droit à l’oubli dans les sites collaboratifs et les moteurs de recherche La bibliothèque libre. Charte du droit à l’oubli dans les sites collaboratifs et les moteurs de recherche Secrétariat d’Etat chargé de la prospective et du développement de l’économie numérique 30 septembre 2010 Lors du colloque sur le droit à l’oubli numérique organisé le 12 novembre 2009 par le secrétariat d’Etat chargé de la prospective et du développement de l’économie numérique, deux thèmes avaient été identifiés : d’une part l’utilisation des données personnelles dans le cadre de la publicité ciblée, d’autre part la publication volontaire de données personnelles par les internautes eux-mêmes. Le secrétariat d’Etat avait alors organisé sur ces thèmes deux cycles de concertation, réunissant l’ensemble des acteurs concernés, afin de faire émerger des bonnes pratiques pour améliorer la protection de la vie privée des internautes. Fait à Paris, le 13 octobre 2010, Madame Nathalie Kosciusko-Morizet Secrétaire d’Etat chargée de la prospective et du développement de l’économie numérique 1. 2.

L’identité numérique pour les néophytes L’identité numérique pour les nuls… Sous ce titre quelque provocateur, Laurent Dulout (étudiant en Master 2 Documentation et systèmes d’information à l’IUFM de Pau) dresse une présentation didactique sur ce que recouvre aujourd’hui cette notion très discutée et ainsi définie par l’auteur : « l’identité numérique, c’est l’ensemble des traces que laisse un utilisateur sur Internet. » En 38 diapositives, il est ainsi passé au crible le paradigme des traces laissées sur Internet par les internautes et les mobinautes avec un leitmotiv d’attitude : utiliser l’Internet de façon responsable. Ainsi, il est question via les outils et les plates-formes en ligne : d’affirmer sa personnalité, de « se » créer une identité professionnelle (en étant présent sur des réseaux sociaux professionnels). L’identité numérique est-elle maîtrisable ? L’identité numérique « se fait sur ce que l’on dit, mais surtout ce que l’on dit de nous ». Ressources : séquences pédagogiques et liens de référence Licence :

Silvère Mercier - Google+ - Il faut lire Manach, c'est vital ! "La question n’est pas… Il faut lire Manach, c'est vital ! "La question n’est pas seulement celle des données personnelles mais aussi celle de la liberté d’expression. Est-ce parce que des gens se servent de façon inappropriée de nos données personnelles que nous devrions nous taire ? Va-t-il falloir brider la liberté d’expression de peur de se voir espionner ? Construire son identité numérique Dans un monde numérique où les interlocuteurs ne sont pas en présence physique l’un de l’autre, si on veut atteindre le même niveau de sécurité que celui du monde réel (dans lequel nous devons nous identifier, nous authentifier ou signer des documents), le passage par un mécanisme sécurisé d’identité numérique est essentiel. Une identité numérique sécurisée apporte la garantie qu’une personne est bien celle qu’elle prétend être. L’authentification mutuelle des deux participants permet de créer un canal de sécurité pour le transfert des données. Celles-ci ne pourront alors être interceptées par un tiers, ni modifiées au passage. Pourquoi toutes les traces que nous laissons en ligne ont-elles autant d’importance ? L’idée n’est pas de maîtriser tout ce qui nous concerne sur le web, mais d’apprendre à construire des espaces privés, de prendre de bonnes habitudes sur les traces que nous laissons et de nettoyer ce que l’on ne souhaite plus voir. Guide réalisé par le Blog du modérateur

Related: