background preloader

Comment déterminer le prix juste de son produit

Comment déterminer le prix juste de son produit

Calculateur de prix de revient sandwich et hamburger - Calculer le prix d'un sandwich Calculez rapidement et facilement combien vous coûte votre sandwich. Choisissez simplement vos ingrédients et leur quantité, puis cliquez sur Calculer. Les prix indiqués sont basés sur les tarifs moyens TTC pratiqués en grandes surfaces, en France. Bon à savoir Ce calculateur est aussi utile pour le particulier qui souhaite maîtriser son budget que pour le professionnel qui désire connaître les coûts à prévoir pour son business. Comment fonctionne le calculateur de prix ? Cet outil de calcul du prix de revient de votre sandwich additionne la valeur en euro de chaque ingrédient que vous choisissez. Influez sur le résultat Si le prix de revient obtenu vous semble trop bas ou trop élevé par rapport à vos connaissances, c'est que nous n'utilisons peut-être pas les mêmes produits.

Le prix unique du livre, sauveur des librairies, disait Hervé Gaymard Les données concernant l'évolution de la librairie en France sont complexes à dénicher sur la toile. Quelques études ont récemment fleuri, et les Rencontres nationales qui se déroulaient à Bordeaux ont attiré l'attention du public et des médias sur ce métier. En 2009, le rapport Gaymard fit date, largement salué : ce dernier visait à démontrer l'influence bénéfique de la loi sur le prix unique du livre dans le commerce du livre. Faire date, c'est une chose, introduire des notions erronées en est une autre. Hervé Gaymard Que l'on soit clair : il ne s'agit pas de remettre en cause la loi de 81, qui a introduit une fixation par l'éditeur d'un prix unique pour les ouvrages publiés. "Le bilan de la loi du 10 août 1981 est donc incontestablement positif." Le bilan de la loi du 10 août 1981 est donc incontestablement positif. La liberté de fixation des prix par les revendeurs a un effet déterminant sur la structure du réseau des détaillants. Je voudrais apporter un éclairage complémentaire.

L'avalanche du gratuit Donne, le consommateur te le rendra : de l’économie à l’ère d’Internet, telle semble être la nouvelle loi. Les success stories du numérique sont en effet fondées sur la gratuité pour l’usager : Facebook, Twitter, et surtout Google. La capitalisation boursière de ce dernier a récemment dépassé celle de Microsoft. Son logiciel libre Android équipe 75 % des smartphones vendus dans le monde, son moteur de recherche est devenu l’ami public n° 1 en offrant à la terre entière l’accès libre, légal ou non, à tout : musique, livres et vidéos. La gratuité financée par la pub, TF1 ou les radios privées le font depuis une paye. Et ce n’est qu’un début, prophétise Chris Anderson, dans son livre Free ! L’empire de la rareté contre-attaque D’autre part, l’empire de la rareté contre-attaque. « L’idéologie de la gratuité aura une durée de vie encore plus brève que celle du communisme », raille même Olivier Bomsel, directeur de la chaire ParisTech d’économie des médias et des marques. « Barbares du Net »

Si c’est gratuit, c’est vous le produit : la vidéo qui décrypte comment vos données enrichissent certaines entreprises Prenez garde, on utilise contre votre gré vos informations personnelles sur Internet sans que vous le sachiez ! Découvrez comment les entreprises de l’Internet monétisent vos données personnelles à travers cette vidéo ludique et complète. Les réseaux sociaux, les moteurs de recherche et les journaux en ligne sont autant de services gratuits que vous consommez tous les jours sur Internet. Cependant, si vous ne dépensez pas un sous, vous participez sans le savoir à la rémunération de ces sites : c’est ce que cette vidéo appelle le principe de monétisation du web. Ainsi, si Facebook, Twitter, Mixcloud ou encore Google sont libres d’accès, leurs sources de revenus résident dans la publicité. Omniprésente, cette dernière peut apparaître sous des formats divers et variés tels que les bannières, les pop-ups, les mailings et bien d’autres : vous êtes donc gavés de force à la pub et cette dernière gagne de l’argent grâce à vous.

Calculer un coût de revient : les points clés à retenir Le coût de revient est un élément très important pour la gestion d’une entreprise, qu’elle ait une activité de production, de négoce ou de service. Toutefois, calculer un coût de revient n’est pas forcément facile à faire. Cet article a donc pour objectif de vous faire comprendre à quoi correspond exactement le prix de revient et de vous donner des conseils pour le calculer correctement. Qu’est-ce qu’un coût de revient ? Le coût de revient correspond à l’ensemble des coûts directs et indirects, fixes et variables, de production et de distribution pour une unité de bien ou de service vendue. Ainsi, pour une opération donnée, la différence entre votre chiffre d’affaires et votre coût de revient correspond à votre bénéfice. L’utilité du coût de revient La connaissance de votre coût de revient est quasiment indispensable pour que vous puissiez chiffrer correctement les devis que vous émettez à vos clients et prospects. Le calcul du coût de revient A. B. C. D. Conclusions sur le coût de revient

Yield manager Sa mission : optimiser la politique tarifaire en gérant les capacités dispo­nibles au plus près de la demande. Si le yield management n’existait pas, on ne trouverait pas de places à 22 euros sur un Paris-Marseille, assure Olivier Sanz, responsable de cette activité à la SNCF. Les TGV du vendredi soir ne suffiraient pas à répondre à la demande des départs en week-end, alors que d’autres circuleraient à vide en début d’après-midi." Ingénieur des Mines et titulaire d’un MBA, Olivier Sanz manage une centaine de personnes et décrit ainsi sa mission : remplir les trains et donc améliorer la rentabilité de son employeur, en jouant à la fois sur les tarifs et sur la disponibilité. "Une politique de yield bien conçue se traduit par une rentabilité supplémentaire de 5 à 7%", affirme Thierry Blottin, directeur du cabinet spécialisé RevDev Consultants. Jusqu’à 30 tarifs pour un même vol Une activité en plein boom Marine Relinger Combien ­gagnent-ils ? Leur formation ? Qui les emploie ?

Pourquoi les prix des trains ou des avions varient d’une minute à l’autre Licence CC Tout le monde sait que, pour obtenir un billet de train pas cher, il faut s'y prendre à l'avance. Mais beaucoup d'internautes nous font part de leur surprise, lorsqu'ils voient les prix augmenter d'une minute à l'autre. Claire ouvre ainsi son ordinateur pour acheter un billet de train, sur le site Voyages-sncf.com. La machine a un bug, et Claire doit tout recommencer à zéro. Ni magie noire, ni mauvaises ondes, seulement du « yield management », nous explique la SNCF. Licence CC Jean-Pierre Bazard Jpbazard Si Claire découvre que le montant de son billet a augmenté pendant sa déconnexion, c'est sans doute que, durant ce laps de temps, d'autres voyageurs ont fait des réservations, et qu'un « palier » tarifaire a été franchi. Sur les trains moins demandés, la SNCF propose plus de places à petit prix, afin de garantir le remplissage. Licence CC Andy Mitchell Le "yield management" vient de l'aérien. Licence CC G36 Lire la suite ou Comment protester contre les frais abusifs des banques

Vacances: la jungle des tarifs - rts.ch - émissions - ttc Comment voyager moins cher ? Sur internet, par une agence ou alors sans réserver ? TTC a fait le test. Les différences de prix sont considérables. Notre invité Antoine Peillon Le plaisir d'accueillir l'homme qui fait beaucoup parler de lui en ce moment. Le chiffre de la semaine On ouvre notre page spéciale vacances. Le prix des vacances Difficile de s'y retrouver aujourd'hui dans la jungle des prix et des tarifs. Interview Antoine Silacci, journaliste Le prix des chambres d'hôtel Les chambres d'hôtel c'est comme les billets d'avion, les prix changent tout le temps. Salaires de misère dans les aéroports Si les voyages coûtent moins cher c'est aussi parce que certains sont payés au lance-pierre. Le géant Kuoni Kuoni a fait sa révolution, et ça lui réussit plutôt bien.

Calcul d’un coût de revient pour fixer un prix de vente Je vais vous expliquer ici de manière très simple comment calculer le coût de revient de vos produits, vous verrez que c'est vraiment très simple. Je vous donne la méthode : Tout d'abord, le coût de revient d’un produit est la somme des charges directes et des charges indirectes : Les charges directes sont les charges qu’il est possible d’incorporer directement dans le coût du produit : main d'œuvre, matière première, matériel, emballage, transport, etc. Les charges indirectes sont des charges générales concernant tous les produits de l’entreprise et qu’on doit répartir entre toutes ces productions : travaux bâtiment, loyer, assurance, entretien, services généraux (direction recherche, direction commerciale...), campagne publicitaire portant sur plusieurs produits, etc. La structure du coût de revient est : Pour une entreprise commerciale Coût de revient = coût d'achat de produits + coût de stockage des produits + coût de vente des produits. De manière générale, le coût de revient est :

La «cyberutopie» du gratuit en question - Veille - Economie Le concept de la monétisation des biens virtuels agit sur les internautes comme le phénomène des ovnis. On y croit ou pas. Ou alors, on a un doute. Mais force est de constater que le modèle économique d'Internet est bien, à première vue, celui de la gratuité. Et les nouvelles «marques icônes du Net» prônent toutes ce modèle de libre accès. Elles sont à la fois gratuites et... milliardaires! Le zéro déclenche l'émotion Deezer, site de streaming musical, n'est plus 100 % gratuit. C'est Chris Anderson, rédacteur en chef de la revue américaine Wired et auteur de l'ouvrage de référence Free qui, le premier, a osé la maxime «La gratuité est l'avenir de l'économie». Les limites du 100 % gratuit Mediapart, fondé par des ex-journalistes du Monde, est un exemple de solution hybride, entre médias à l'ancienne avec abonnement et médias nouveaux, avec blogs, participation des lecteurs et version numérique. Dans son mémoire de fin d'étude à l'ESC Toulouse intitulé «Vous avez dit gratuit?

La gratuité est-elle l’avenir de l’économie La gratuité est l’avenir de l’économie clame Chris Anderson (blog) qui prépare dans cet article pour la revue Wired, dont il est rédacteur en chef, son prochain livre intitulé Free. Chris Anderson rappelle tout d’abord que la gratuité s’inscrit dans un processus commercial classique, comme l’a exploré avec succès Gillette, en offrant ses rasoirs et en faisant payer ses lames. Mais avec l’internet, une nouvelle gratuité s’est développée, fondée sur des coûts de reproduction nuls du fait de la numérisation, et sous la pléthore de l’offre qui tire encore plus les prix vers le zéro absolu. Un peu comme si Gillette devait maintenant offrir le rasoir et la lame et percevoir son argent sur autre chose. « Il n’y a jamais eu un marché plus concurrentiel que l’internet, et chaque jour le coût marginal de l’information devient plus proche de rien du tout », explique le brillant éditorialiste. La gratuité est inexorable 6 grands modes de financement de la gratuité L’immédiateté.

Le yield management : les secrets des différences de tarifs en avion Juin 2007 Appelé également "revenue management" ou encore "tarification en temps réel", le yield management a été conçu dans les années 80 par l'ancien PDG de Delta Airlines. Manipulation du consommateur ou simple méthode d'organisation pour les compagnies aériennes ? Alain Sauvant, professeur d'économie et de politique des transports à l'Ecole des Ponts et Chaussées, revient sur son fonctionnement et prodigue quelques conseils avisés aux futurs voyageurs... En quoi consiste le yield management ? Alain Sauvant : Le yield management est une technique employée par les gestionnaires de services, aussi bien dans le domaine des transports que de l'hôtellerie, pour optimiser leurs recettes et leur rentabilité. A quoi sert-il exactement ? Il sert à maximaliser la clientèle. Quelles sont les compagnies aériennes qui l'appliquent ? Toutes les compagnies aériennes du monde l'appliquent. Quels problèmes le yield management crée aux voyageurs ? Un peu de flexibilité aide aussi.

Related: