background preloader

Lire et interpréter un compte de résultat

Lire et interpréter un compte de résultat
Related:  compte de résultatCOMPTE EXPLOITATIONthème 3

Comprendre le bilan et le compte de résultat Ce sont les trois documents comptables fondamentaux qui résultent de l’exercice comptable, c’est-à-dire une période de douze mois pouvant ou non coïncider avec l’année civile. Ils sont établis selon les normes édictées par le Plan comptable général, défini par le règlement no 99-03 du Comité de la Réglementation Comptable (CRC), homologué par le ministre du budget, en application de la 4ème directive européenne. Depuis 2005, les groupes cotés en bourse doivent appliquer les normes IFRS (International Financial Reporting Standards). Les nouvelles normes comptables IFRS (règlement européen du 19 juillet 2002), inspirées des normes comptables américaines (US GAAP) sont communes à l’ensemble des pays européens. 1 - Le bilan est la photographie comptable de l’entreprise à la date choisie pour arrêter l’exercice comptable. 2 - Le compte de résultat retrace les différents flux de produits et de charges de l’année comptable écoulée.

Le compte d'exploitation prévisionnel : vos recettes et dépenses. Business plan - La réalisation du compte d'exploitation prévisionnel La réalisation d'un compte d'exploitation prévisionnel (budget) est un exercice assez long. Il est, en général, réalisé sur 3 ou 5 ans et nous conseillons, notamment pour la première année, de réaliser un compte d'exploitation mensuel. La méthode de réalisation du document dépend du type d'activité et du poids des charges fixes et variables. Une fois l'exercice terminé, il reste à vérifier que le niveau de rentabilité est atteint. Nous pouvons contrôler la cohérence générale de votre compte d'exploitation et vérifier que vous n'avez pas oublié ou sous-estimé certaines charges. Le compte d'exploitation est un des éléments clés d'un business plan. Vous souhaitez bénéficier de l'une de nos prestations ? bpaccompagnement@yahoo.fr Pour visualiser nos différentes prestations :

Cours de Information et gestion 1re STMG - La valeur financière fondée sur le revenu 1. Compte de résultat et revenu Le compte de résultat est un document de synthèse expliquant la composition du résultat. Le résultat est le revenu dégagé par l'activité de l'organisation. Il correspond à la valeur financière créée par l'organisation. Le bilan donne la valeur du résultat (bénéfice ou perte) mais n'explique pas comment celui-ci s'est formé. Les valeurs du compte de résultat concernent une période : l'exercice comptable. Le résultat est obtenu en faisant produits moins charges. 2. a. Ci-dessous, la représentation simplifiée du compte de résultat en tableau. Compte de résultat du 01/01/N au 31/12/N b. Les charges sont placées à gauche dans le compte de résultat. - les charges d'exploitation contiennent les charges répétitives liées au cycle d'exploitation, - les charges financières correspondent principalement à la rémunération des ressources d'emprunt. c. Les produits sont placés à droite dans le compte de résultat.

Etablir votre compte de résultat prévisionnel Le compte de résultat prévisionnel permet de déterminer, à l'avance et approximativement, le résultat (bénéfice ou perte) que vous pensez réaliser grâce à l'activité de votre entreprise. En phase de création d'entreprise, vous devez rester modeste sur vos prévisions de ventes, et adapter en conséquence vos charges. Vous pouvez ensuite réaliser ce compte de résultat sur généralement 3 années, afin de tenir compte d'une évolution de votre activité, donc de vos achats, ainsi de votre résultat. Afin d'établir un compte de résultat prévisionnel, vous devez vous projeter dans l'avenir, vous considérer en situation d'exploitation, et rester modeste dans vos prévisions de ventes. Vous devez commencer par constituer une colonne de charges fixes et variables , à savoir : * Charges d'exploitation (achat de biens, de matières premières) * Achats de fournitures (électricité, eau,...) * Fournitures d'entretien ( de papeterie, petites fournitures) * Frais de personnel (salaires et charges sur salaires)

Compte d'exploitation prévisionnel: les erreurs à éviter Toute société en phase de création va bâtir un compte d'exploitation prévisionnel sur trois ans au minimum. L'aide d'investisseurs chevronnés pourra aider à rendre ces comptes crédibles. Quelles charges doivent-elles être intégrées ? A quelle vitesse le revenu va-t-il couvrir les charges ? A quelle vitesse le recrutement peut-il se faire pour déclencher les ventes et le revenu ? L'expérience montre que les comptes d'exploitation présentés par les créateurs de startup sont irréalistes. Les indices sont classiques : un résultat net de plus de 20% en année 3, ou bien, un résultat net largement supérieur à ceux de leaders établis du marché. Evaluation des coûts Cela provient généralement d'une sous-évaluation des coûts de développement d'un logiciel, qui se termineront souvent au double de ce qui est prévu. Enfin, on oublie souvent le coût du service client, notamment dans le commerce électronique. Les coûts marketing et vente sont eux aussi très souvent sous-estimés. Marge réaliste

TVA sur chocolat au lait et chocolat noir La TVA sur le chocolat noir est de 5,5% tandis que la TVA du chocolat blanc et du chocolat au lait est à 19,6% ( et donc bientôt à 21,2%). Hé oui, le chocolat noir est considéré comme produit de première nécessité. Alors que se passe-t-il par exemple à Pâques quand une poule en chocolat a le croupion et les ailes en chocolat au lait tandis que la tête et le reste du corps sont en chocolat noir ? Et bien normalement, le confiseur doit appliquer une TVA différente sur chacune des parties. Depuis des lustres les chocolatiers réclament une homogénéité de la TVA sur le chocolat mais Bercy ne fait rien. Vous pensez que ce n’est pas important ? Le prix des tablettes de chocolat au lait et de chocolat blanc devrait donc augmenter en octobre. source: RTL Le prix de la tablette de chocolat au lait devrait donc augmenter en octobre. Partagez: Voir aussi Trackbacks

Compte de résultat Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir CR. Le compte de résultat (abrégé CR[1]) est un document comptable synthétisant l'ensemble des charges et des produits d'une entreprise ou autre organisme ayant une activité marchande, pour une période donnée, appelée exercice comptable. Ce document donne le résultat net, c'est-à-dire la variation de patrimoine que l'entreprise a gagné (bénéfice) ou perdu (perte) au cours de la période, lequel s'inscrit au bilan. Le compte de résultat ne mesure pas l'argent que l'entreprise a gagné ou perdu: les flux de charges et de produits ne sont pas des flux de trésorerie (argent encaissé ou décaissé) mais ce sont des flux d'enrichissement de patrimoine ou des flux d'appauvrissement de patrimoine. Les soldes intermédiaires de gestion[modifier | modifier le code] Le compte de résultat comporte, dans sa version élaborée, des soldes intermédiaires de gestion décrivant de quelle façon s'est construit le résultat.

Etablir votre compte de résultat prévisionnel Qu'est-ce que le compte de résultat prévisionnel ? Le compte de résultat prévisionnel permet de déterminer, à l'avance et approximativement, le résultat (bénéfice ou perte) que vous pensez réaliser grâce à l'activité de votre entreprise. En phase de création d'entreprise, vous devez rester modeste sur vos prévisions de ventes, et adapter en conséquence vos charges. Vous pouvez ensuite réaliser ce compte de résultat sur généralement 3 années, afin de tenir compte d'une évolution de votre activité, donc de vos achats et ainsi de votre résultat. Retour haut de page Comment établir votre compte de résultat prévisionnel ? Afin d'établir un compte de résultat prévisionnel, vous devez vous projeter dans l'avenir, vous considérer en situation d'exploitation, et rester modeste dans vos prévisions de ventes. Vous devez commencer par constituer une colonne de charges fixes et variables , à savoir : Vous poursuivez par la construction d'une colonne de produits (recettes), à savoir :

Quels sont les taux de TVA en vigueur en France et dans l'Union européenne ? En France, les dernières modifications de taux de TVA sont intervenues au 1er janvier 2014, conformément à l'article 68 de la loi n° 2012-1510 du 29 décembre 2012, modifié par l'article 6 de la loi de finances pour 2014 : Les dispositions relatives aux divers taux de TVA sont commentées par la division TVA - Liquidation - Taux de la base fiscale BOFIP - Impôts. Le Précis de fiscalité, accessible sous la rubrique Documentation du site des impôts, décrit en détail l'application des différents taux de TVA en partie 3 (titres 1, 2 et 3).

Related: