background preloader

Qu'est-ce que "Écrire un article" à l'heure des médias sociaux ?

Qu'est-ce que "Écrire un article" à l'heure des médias sociaux ?
Le Clémi de Versailles s’est résolument engagé dans l’accompagnement de production de journaux scolaires sous forme numérique. Cet article propose quelques pistes pour vous y aider. Si l’on tape dans un moteur de recherche les mots-clés « écrire » et « web », on tombe rapidement sur nombre de sites qui donnent des conseils pour cette écriture spécifique qui, si elle est en continuité avec celle, traditionnelle, de l’écriture sur papier imprimé, multiplie les supports et les canaux de sa diffusion. Cependant, qu’en est-il de nos pratiques pédagogiques lorsque à notre tour nous proposons à nos élèves d’écrire un journal (sous la forme d’un blog [1]), donc des articles ? Élèves comme professeurs imaginent d’abord, bien sûr, écrire un « texte ». Les questions fondamentales Pour qu’un journal survive à ses premiers numéros, il doit trouver sa ligne éditoriale et des lecteurs. Le destinataire. Les différentes écritures La lecture sur écran modifie l’écriture : Les principes essentiels Ph.

http://www.clemi.ac-versailles.fr/spip.php?article405

Related:  réseaux sociaux et pédagogieCREER SUR INTERNETRéseaux sociaux et pédagogie

« Les réseaux de la sérendipité » Par Monique Royer Avec son projet « les réseaux de la sérendipité », Laurence Juin saisit l’occasion du forum des enseignants innovants pour poser un regard sur quatre années d’expériences pédagogiques avec les réseaux sociaux. Enseignante de français et d’histoire-géographie au lycée professionnel Pierre Doriole de La Rochelle, elle a entraîné dans son sillage de nombreux autres profs qui ont trouvé à leur tour avec Twitter un outil pour ouvrir les fenêtres de la classe. Aujourd’hui, la pionnière prend du recul pour utiliser plus intelligemment encore les potentiels pédagogiques du numérique. Laisser une place au hasard...

Ecriture numérique et publication (2) : du texte comme « design de soi » Comme je l’avais annoncé dans un précédent article, je prolonge ici ma réflexion sur l’écriture numérique et la publication par l’exploration de la notion de « texte » entrevue dans le cadre de séquences pédagogiques. Il me faut, au préalable, préciser le sens que je donne à cette notion qui, dans le contexte de l’écriture numérique et de la publication, prend une nouvelle complexité. J’entends, pour ce faire, emprunter à Roger T Pédauque ses propositions sur ce que recouvre le « texte », ou plutôt la « textualité », dans les conditions du numérique. Au-delà du sens classique de ce que l’on entend par l’écrit, il me semble tout aussi essentiel d’aborder avec les élèves les dispositifs, formes textuelles et configurations (ou « formes sémiotiques » selon Bruno Bachimont) qui interagissent médiatement. Je suppose primordial, dès la sixième, de replacer l’écriture numérique dans l’histoire des dispositifs d’écriture.

Prévention utilisation des réseaux sociaux À la demande du chef d’établissement, le collège Montaigne de Conflans-Sainte-Honorine a réalisé en interne un dispositif de prévention sur l’usage des réseaux sociaux. Cette communication, comprenant une intervention du professeur de technologie et un document de communication synthétisant l’essentiel à retenir, a été réalisée dans toutes les classes du collège. Ceci a permis de libérer la parole des élèves qui le souhaitaient sur l’usage qu’ils ont des réseaux sociaux et de les informer sur leur usage responsable et citoyen.

Une twittclasse de jurés littéraires - Forum2013 "L'article a été écrit avant le forum.Entretemps, Hermine Murgia a du annuler sa participation". Créé en 1996 par la Fondation Nationale de Gérontologie, le Prix Chronos de littérature veut faire réfléchir ses jurés sur « le parcours de vie et la valeur de tous les temps de la vie, les souvenirs, les relations entre les générations, la vieillesse et la mort, les secrets de famille ainsi que la transmission des savoirs. » Hermine Murgia, documentaliste au collège Jules Verne de Bourges, en collaboration avec B. Marty, professeure de français, a lancé dans l’aventure de ce prix littéraire une classe de sixième « très hétérogène ». Le projet s’est avéré d’autant plus stimulant que les élèves ont tweeté autour des romans sélectionnés : le désir de lire a été alors renforcé par le plaisir d’écrire, à travers un outil original et formateur. Pouvez-vous nous rappeler ce qu’est le prix Chronos de littérature ? sixieme5jv‏@sixieme5jv21 Mars

Apprendre à concevoir des cours en ligne Si les enseignants et autres formateurs sont de plus en plus nombreux à se lancer dans la conception de cours en ligne, peu d'entre eux disposent des bases théoriques et pratiques pour créer des parcours de formation motivants et efficaces. Pour tous les enseignants et formateurs dont la FAD n'est pas le métier mais qui sont amenés à la pratiquer, l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’Agriculture (FAO) et certains de ses partenaires ont conçu un guide. Intitulé Méthodologies pour le développement de cours e-learning : Un guide pour concevoir et élaborer des cours d’apprentissage numérique, ce document de 146 pages, disponible en téléchargement gratuit, est destiné et devrait certainement être d’un intérêt particulier pour toute personne impliquée dans le processus de conception et de développement de cours e-learning ou de tout autre produit de formation destiné à l’apprentissage à distance. Une affaire de méthodologie avant tout Contenu :

Utiliser Twitter pour comprendre la Renaissance Est-ce que la rencontre entre Twitter et la Renaissance est possible ? C’est le pari qu’a pris une enseignante de La Rochelle du nom de Laurence Juin. Il y a déjà presque trois ans, Mario Asselin a écrit un article sur cette enseignante et ses aventures technologiques. Elle a aussi été conférencière dans le cadre de Clair2011. Actuellement, cette enseignante enseigne lettres-histoire géo et éducation civique au Lycée des métiers Pierre Doriol de La Rochelle en France. Respecter la dignité de chacun  Informations juridiques Conditions d'utilisation : Droits d'auteur et droits de reproduction du contenu mis en ligne Droits de reproduction des documents publics ou officiels Depuis la publication de l'ordonnance n° 2005-650 du 6 juin 2005) relative à la liberté d'accès aux documents administratifs et à la réutilisation des informations publiques, ces informations peuvent être réutilisées à d'autres fins que celles pour lesquelles elles ont été produites, et particulièrement les informations faisant l'objet d'une diffusion publique. Les documents publics ou officiels ne sont couverts par aucun droit d'auteur et peuvent donc être reproduits librement.

Produire rapidement des manuels interactifs Active Textbook est une initiative canadienne qui facilite la production de documents interactifs. Sur la base d’un document au format .pdf, qui sera la colonne vertébrale du document interactif, on ajoute des images, des vidéos, des liens, des quizz, des références et tous les éléments web pédagogiquement pertinents dans un parcours d'apprentissage, éléments qui s’ouvriront soit dans une fenêtre dédiée, soit dans une nouvelle page. Parallèlement on crée une navigation ou un parcours qui facilite l’accès au document de diverses façons.

Créer des pages web en quelques minutes Partout la séduction se déploie : aux abords des villages, dans notre assiette, dans l'apparence des gens, dans la nature. On nous séduit par les odeurs, par les yeux, les oreilles, le coeur, le geste, les idées, le ventre… mais encore faut-il savoir s'y prendre. Du coté de l'éducation en ligne, on ne trouvera pas de cours qui sentent bon la lavande, mais qui sont bien présentés, avec un certain prestige, de l'ergonomie et de la qualité. Dans les classes ? Une classe qui sent effectivement bon inspirera surement un peu peu plus qu'une autre dégageant des relents de peinture ou de moisissure, mais encore plus si elle est ergonomiquement adaptée à votre façon d’enseigner ou d’apprendre, comme vous le découvrirez. L'idée de séduire va bien au delà des apparences, la séduction est une façon de présenter l'expérience future, une promesse qui sera suivie si on accepte le jeu sans sauter trop d'étapes d'approche, sans craintes ni autres préoccupations.

Publier, partager, ouvrir : 1. Publier Cette réflexion m'est venue à la suite de la lecture d'un billet sur Open data Rennes, de discussions dans un dernier séminaire à l'ENS de Lyon et aussi, il faut avouer, d'un certain malaise à la lecture d'analyses toujours plus rapides et plus radicales du tout petit monde de la biblioblogosphère. Les verbes "publier", "partager" et "ouvrir" pourraient être pris comme synonymes dans le contexte du web, mais il est sans doute préférable de bien distinguer la réalité qu'ils recouvrent, qui renvoie à des logiques et raisonnements sensiblement différents et parfois contradictoires. Compte-tenu de la longueur d'écriture et de lecture du développement, ce billet se rapporte seulement au premier des trois verbes : publier. Il est le premier d'une série de trois ou quatre. Le billet sur Partager est accessible.

Ecrire pour le web, illustrer son article Ecrire pour le web, c’est aussi intégrer des illustrations soit en complément du texte soit à la place du texte, c’est dire la même chose mais autrement qu’avec du texte. Pour écrire sur le web, il est un équilibre à trouver entre la proportion du texte et des illustrations. Le visuel a une place centrale dans les publications web 2.0, il fait sens. Beaucoup d’images, de diaporamas, d’infographies, de nuages de tags sont disponibles en ligne et réutilisables. Cela pose toujours 2 questions : le respect du droit d’auteurl’adéquation entre l’illustration trouvée et le contenu de notre article

Related: