background preloader

[TUTO] Controle de Prise de courant SCS

[TUTO] Controle de Prise de courant SCS

Raspberry Pi Home Server | Page 2 Voilà bien des semaines que le blog ne vit plus que par vos visites et commentaires. Mais je n’étais pas loin Depuis que j’ai le Raspberry Pi, j’ai fait beaucoup d’articles sur les logiciels mais peu sur l’électronique par manque de connaissance. Maintenant que j’en connais un peu plus (je suis encore niveau « mais c’est quoi ce bidule condensateur »), j’ai pu partager quelques expériences comme la sonde DS1820 pour la température ou encore ici pour une horloge RTC. En fait, ces articles avaient pour objectif de parfaire mon super projet (celui avant « conquérir le monde » prévu semaine prochaine) : un enregistreur de données ! L’idée que j’avais en tête c’était de pouvoir utiliser le Raspberry comme centre de collecte de données lors de déplacements. Donc voici les principaux objectifs de cet enregistreur : Etre mobile : avoir une alimentation externe. Sans avoir la version finale du produit, j’ai déjà le prototype et voilà à quoi ça ressemble : Avec un shéma c’est surement plus simple :

Raspberry PI en mode HTPC et pilotage via télécommande Qui ne connait pas le Raspberry Pi ? Bon pour ceux qui reviennent d’une transhumance de deux ans dans les montagnes sur le plateau du Larzac voici un petit rappel. Le Raspberry Pi est un ordinateur de la taille d’une carte de crédit, créé par la fondation du même nom. A la base, destiné à encourager la programmation informatique, son faible coût en a fait un objet prisé et sujet à des montages toujours plus ingénieux. Pour en savoir plus je vous propose de relire le billet de Mickael de planete-domotique à ce sujet. HTPC quésako « qu’es aquò » ? HTPC ou Home Theater Personal Computer est un ordinateur que l’on utilise comme home cinéma. En clair, je vous propose de transformer votre TV ancienne génération en TV connectée nouvelle génération. L’un des gros avantages du Raspberry Pi c’est que son système d’exploitation tient sur une carte SD. Quelle image installer ? Actuellement il existe 3 gros systèmes sur le créneau des HTPC : OpenElec, Raspbmc, Xbian #! cp . irw

Monter un disque-dur USB sur le raspberry | ... Mon bloc-notes ...… Mon bloc-notes … Ensuite, ce point de montage/dossier/, doit être attribuer au lecteur physique. Cela ce fait via son identifiant appelé UUID. Pour afficher les UUID des différents lecteurs : (sudo blkid -g permet de mettre à jour le cache UUID) PS: l’UUID change à chaque formatage du disque Monter le disque Pour faire comprendre à Linux que l’on souhaite accéder, de manière temporaire ou permanente à ce disque, on doit le « monter » c’est à dire lui attribuer un dossier. De manière temporaire Le sda1 étant trouvé avec la commande vu plus haut (…by-uuid) et non avec fdisk.Fdisk donne sda et blkid sda1 (le chiffre correspond à la première partition du disque) De manière définitif On doit l’indiquer dans le fichier fstab (table de montage) de Linux. Se déplacer avec les flèches du clavier (il est préférable aussi de taper les chiffres et point sans passer par le pavé numérique du clavier) et rajouter ces ligne : #mon disque 2.5 externe de 500 Go Pour fermer : Crtr+X, oui, entrée Rebooter le raspi (sudo reboot)

Le moteur Unreal Engine sera porté sur Linux (et Steam OS) Certains attendaient un Raspberry Pi 2, mais la fondation qui gère la célèbre carte vient d'annoncer un nouveau format physique pour la carte. Ce Raspberry Pi Compute Module est en fait une carte simplifiée, qui a la forme d'une barrette de mémoire SO-DIMM. Une carte pour l'intégration Le but n'est évidemment pas de placer le Raspberry Pi dans ordinateur portable (ça ne fonctionnera pas) mais de simplifier l'intégration. La carte elle-même intégrera le SoC Broadcom (processeur et GPU), la mémoire vive (512 Mo) et 4 Go de mémoire eMMC pour le stockage. Le connecteur sera documenté, ce qui permettra d'intégrer plus facilement le Raspberry Pi dans des projets. La carte mère En plus de la carte elle-même, une carte I/O sera proposée, avec un emplacement SO-DIMM pour la carte mère, un port USB de type A pour les périphériques, un port micro USB pour l'alimentation, un port micro USB pour accéder à la mémoire interne et une sortie HDMI. La carte I/O

Notifications : utiliser Google pour envoyer un SMS à la réception d'un mail Suite à la fin du service de notifications Pushme.to , je continue à explorer les différentes solutions que l’on peut avoir afin de pouvoir être averti gratuitement d’une alerte domotique ou autre. Aujourd’hui je vais vous présenter une astuce proposée par Romain Vialard. Elle consiste à utiliser l’alerte venant d’un mail reçu dans sa messagerie Gmail pour l’envoyer par SMS en utilisant les services de Google Calendar le tout orchestré par Google Drive. Ne vous fiez pas aux apparences, la mise en place très simple prend moins de 5 minutes! Avec cette méthode, vous pourrez être informés à chaque fois que vous recevrez un mail important dans votre messagerie Gmail. La cinématique est la suivante: Tout cela bien entendu sans que vous ayez à intervenir! Gardez en mémoire qu’il est fort probable qu’il y ait tout de même une limite au nombre de notifications par SMS que vous pouvez recevoir chaque jour. Et maintenant suivez le guide: Copier/Coller le code suivant dans le script créé: C’est fini!

Utiliser Raspberry Pi et sa PiCam comme serveur webcam | Épinglé! Suite à plusieurs mails reçus ces derniers temps me demandant comment je procède pour capturer des images avec la PiCam et les envoyer sur un serveur FTP, j'ai décidé de rédiger ce tuto que je vais tenter de faire le plus complet possible. C'est la procédure que j'ai mis en place pour obtenir cette image sur mon autre site personnel. (À noter que les serveurs free sont perturbés en ce moment et l'actualisation des données et de la weather cam peuvent ne pas avoir été mises à jours correctement). Comme vous avez pu le remarquer, le module PiCam ne fonctionne pas comme une webcam classique et n'est pas pris en charge comme un module vidéo classique qui se monte en /dev/video0. Pour ce faire, nous allons utiliser tous les outils Raspbian pour mettre en œuvre la prise d'images régulière, le traitement de cette image et l'envoi sur un serveur distant. Avant de commencer, assurez-vous bien que la PiCam fonctionne, sinon reportez-vous à ce tuto de mise en route. Les prérequis Les scripts

Hotfirenet.com | Petit cahier de reflexion et technique Raspberry Pi - Faire un backup de sa carte SD Ce qu'il y a de bien avec un Raspberry Pi c'est que l'on peut passer d'un système à l'autre en changeant simplement de carte SD et en redémarrant la machine. On peut ainsi avoir une carte avec une distribution classique (Raspbian), une autre avec un média center (OpenELEC ou Raspbmc) ou encore une autre avec un desktop light (ArchLinux). L'idéal étant d'avoir à disposition autant de cartes SD que de systèmes (vu le prix des cartes, ce n'est pas un gros investissement). Cependant, il est parfois utile, pour des tests ou pour économiser le nombre de ces cartes de sauvegarder puis de restaurer l'image disque sur une machine GNU/Linux classique. C'est ce que nous allons voir dans ce billet. On commence par insérer la carte SD dans le lecteur du PC GNU/Linux sur lequel on veut faire la sauvegarde. Pour identifier le périphérique correspondant à la carte SD à sauvegarder sur son système, il suffit de saisir la commande suivante et de regarder le device qui correspond à sa carte SD: gunzip .

Framboise 314, le Raspberry Pi à la sauce française…. | Le Raspberry Pi, un ordinateur à 35€ ? Je demande à voir ! Voici la nouveau Raspberry Pi 2, toujours à 35$ Voici la nouveau Raspberry Pi 2, toujours à 35$ Petit surprise aujourd’hui avec la Raspberry Pi foundation qui vient de dévoiler son tout nouveau Raspberry Pi 2 Model B commercialisé à 35$ ! Ce nouveau modèle est bien plus puissant que le dernier Raspberry Pi B+, puisqu’il embarque maintenant un processeur quad-core Broadcom BCM2836 ARMv7 avec 1Go de RAM et GPU VideoCore IV dual-core, deux ports USB 2.0, un port microSD, un port Ethernet, une sortie audio ou encore une sortie HDMI, le tout avec une consommation de 600mA, dans seulement des dimensions de 85 x 56mm. Source Les autres vidéos de Hardware Sony et Microsoft face à une nouvelle cyberattaque ?

Installer la clef wifi TP-Link TL-WN725N V2 sur un RaspberryPi avec Raspbian | Le blog d'alex Si comme moi vous cherchiez une clef wifi compacte et pas chère pour votre RaspberryPi, vous avez peut-être choisi la clef TP-Link TL-WN725N que l’on trouve sans mal pour 5-7€ dans les bonnes crèmeries. Contrairement à d’autres clefs wifi que j’ai pu utiliser sur la même configuration, celle-ci n’est pas reconnue de manière “auto-magique”. Voici donc comment résoudre le problème ! Rien de super compliqué mais cela nécessite quelques commandes dans le terminal, donc si cela vous effraie, peut-être serait-il plus sage de remplacer cette clef par un modèle plug and play, comme la Edimax EW-7811UN ! Pour les barbus, on va installer le driver de la clef TP-Link kivabien©, toute la difficulté va être de trouver lequel ! Note du 02/06/2015 : Si vous possédez un RaspberryPi V2, la méthode à suivre est un peu différente, vous trouverez les explications ici. Les pré-requis Comme je vous le disais en intro, pour suivre ce petit tutoriel, il faut : Un driver adapté à votre version du noyau Et voilà !

Comment transformer votre Raspberry Pi en serveur webcam ? | Épinglé Vous n'utilisez pas votre Raspberry Pi en ce moment et vous souhaiteriez lui trouver un usage fonctionnel ? Vous avez une vieille webcam dans un carton ? Alors je sais comment faire pour tirer parti de ces deux appareils : créer un serveur webcam à moindre coût. Que vous souhaitiez mettre en place une weathercam, ou un système de vidéo surveillance, le Rasperry Pi est parfaitement équipé pour transformer votre webcam USB en caméra IP accessible de n'importe où avec une connexion Internet. Pour cela, voici quatre méthodes plutôt simples à mettre en œuvre. Serveur webcam avec fswebcam fswebcam est le moyen le plus simple et rapide de capturer avec votre webcam des images uniques. # sudo apt-get install fswebcam Il n'y a rien d'autre à faire, fswebcam est installé. La commande peut bien sûr être détaillée de paramètres personnalisés, par exemple : Ma première ligne de commande ressemblait à cela : C'est relativement "long" à taper et source d'erreur. # nano .fswebcam.conf Simple et efficace.

Utiliser le disque dur de sa FreeboxV6 depuis votre RaspberryPi - Debrouil'Home Bonjour à tous ! Suite à quelques commentaires, je me suis aperçu que je n’avais pas détaillé les étapes pour pouvoir utiliser de façon permanente le disque dur de sa FreeboxV6 depuis son RaspberryPi. Allé hop, je m’y met ! Création du répertoire d’accueil pour le disque dur de sa FreeboxV6 Nous allons tout d’abord commencer par créer le répertoire d’accueil aussi appellé « point de montage ». Il vous faut donc choisir où vous allez accueillir (dans l’arborescence) le disque dur de votre freebox. sudo mkdir /media/freebox J’ai précédé la commande avec « sudo » afin de pouvoir créer le répertoire en dehors de mon répertoire de travail (/home/pi). Monter le disque dur de sa FreeboxV6 depuis votre RaspberryPi Pour cela, nous allons passer par le fichier « fstab » . Editez le fichier « fstab » avec votre éditeur préféré Perso j’utilise « vi » , je tape donc la commande : sudo vi /etc/fstab et j’ajoute ensuite la ligne : à la fin du fichier, je sauvegarde et je quitte sudo mount -a df sur mon RaspberryPi

Related: