background preloader

Poèmes de Guillaume Apollinaire

Poèmes de Guillaume Apollinaire
Related:  Jeu de littératureLe jeu

Guillaume Apollinaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Guillaume Apollinaire Apollinaire en 1916. Signature Biographie Sa mère, Angelika Kostrowicka (clan Wąż, ou Angelica de Wąż-Kostrowicky), est née à Nowogródek dans le grand-duché de Lituanie, appartenant à l'Empire russe (aujourd'hui Navahrudak en Biélorussie) dans une famille de la noblesse polonaise. En juillet 1901, il écrit son premier article pour Tabarin, hebdomadaire satirique dirigé par Ernest Gaillet, puis en septembre 1901 ses premiers poèmes dans la revue La Grande France sous son nom Wilhelm Kostrowiztky[7]. Entre 1902 et 1907, il travaille pour divers organismes boursiers et parallèlement publie contes et poèmes dans des revues. Il tente de s'engager dans l'armée française en août 1914[Note 4], mais le conseil de révision ajourne sa demande car il n'a pas la nationalité française. Mais la jeune femme ne l'aimera jamais, du moins comme il l'aurait voulu ; ils rompent en mars 1915 en se promettant de rester amis. Regards sur l'œuvre

Guillaume Apollinaire Guillaume Apollinaire en 1916. signature Guillaume Albert Vladimir Alexandre Apollinaire de Kostrowitzky[1], dit Guillaume Apollinaire, est un poète et écrivain français, critique et théoricien d'art qui serait[Note 1] né sujet polonais de l'Empire russe, le 25 août 1880 à Rome. Il meurt à Paris le 9 novembre 1918 de la grippe espagnole, mais est déclaré mort pour la France[2] en raison de son engagement durant la guerre. Biographie Jeunesse Guillaume Apollinaire est né à Rome sous le nom de Guglielmo Alberto Wladimiro Alessandro Apollinare de Kostrowitzky, en polonais Wilhelm Albert Włodzimierz Aleksander Apolinary Kostrowicki, herb. Sa mère, Angelika Kostrowicka (clan Wąż, ou Angelica de Wąż-Kostrowicky), est née à Nowogródek dans le grand-duché de Lituanie, appartenant à l'Empire russe (aujourd'hui Navahrudak en Biélorussie), dans une famille de la petite noblesse polonaise. La mère d'Apollinaire À Paris « La Joconde est retrouvée », Le Petit Parisien, numéro 13559, 13 décembre 1913 Œuvres

Le Pont Mirabeau Ecouter le poème : Sous le pont Mirabeau coule la Seine Et nos amours Faut-il qu'il m'en souvienne La joie venait toujours après la peine Vienne la nuit sonne l'heure Les jours s'en vont je demeure Les mains dans les mains restons face à face Tandis que sous Le pont de nos bras passe Des éternels regards l'onde si lasse Vienne la nuit sonne l'heure Les jours s'en vont je demeure L'amour s'en va comme cette eau courante L'amour s'en va Comme la vie est lente Et comme l'Espérance est violente Vienne la nuit sonne l'heure Les jours s'en vont je demeure Passent les jours et passent les semaines Ni temps passé Ni les amours reviennent Sous le pont Mirabeau coule la Seine Vienne la nuit sonne l'heure Les jours s'en vont je demeure Guillaume Apollinaire (1880 - 1918) Poèmes de Guillaume Apollinaire Aller à l'accueil du site Toute La Poesie

Oulipo Qu’est-ce que l’Oulipo ? par Marcel Bénabou & Jacques Roubaud OULIPO ? Qu’est ceci ? Qu’est cela ? OULIPO, La Littérature Potentielle, ed. Et quoi encore ? OULIPO, La bibliothèque Oulipienne, volumes 1, 2, 3, éd. Et quoi encore ? Les fascicules de la Bibliothèque Oulipienne, disponibles auprès d’Olivier Salon (o.salon@free.fr). Apollinaire Biographie : Guillaume Apollinaire, de son vrai nom Wilhelm Albert Włodzimierz Apollinary de Wąż-Kostrowicki, est un poète et écrivain naturalisé français (1916), né sujet polonais de l'Empire russe. Né de père inconnu, d'une mère demi-mondaine, il finit par s'établir à Paris où il fait tous les métiers, y compris "nègre" pour des romans-feuilletons ! Sensible, vite amoureux, souvent déçu et éconduit, il devient le "Mal-Aimé" dont la Chanson retracera les déboires. L'une de ses égéries est la peintre célèbre, Marie Laurencin. Il est considéré comme l'un des principaux poètes français du début du XXe siècle, avec des recueils comme : "Alcools", "Calligrammes", "Poèmes à Lou", "Il y a Il écrit également des nouvelles ("Le Poète assassiné") et des romans érotiques ("Les Onze Mille Verges"), ainsi que du théâtre ("Les Mamelles de Tirésias"). La tombe de Guillaume Apollinaire se trouve au cimetière du Père-Lachaise.

Portez ce vieux whisky au juge blond qui fume Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le pangramme tel qu’il figure à la p. 51 du Manuel d’organisation du bureau (1924) d’Albert Navarre, qui l'attribue à Charles Triouleyre. Caractéristiques[modifier | modifier le code] Origine[modifier | modifier le code] Les circonstances précises de la création de cet alexandrin sont obscures, mais on a avancé quelques hypothèses sur son origine. Un défi entre poètes ? Voici d’abord un exemple d’explication anecdotique qui n’est étayé par aucune référence : « On raconte qu’au cours d’un cénacle, il fut décidé entre poètes de composer un alexandrin comprenant les 26 lettres de l’alphabet. Perec n'est pas le père[modifier | modifier le code] L’alexandrin du juge blond est souvent prêté, à tort, à Georges Perec (1936-1982)[8]. Une gamme pour dactylographes[modifier | modifier le code] Un champion français de dactylographie en 1926. Ce pangramme est en effet souvent évoqué en référence à l’apprentissage de la dactylographie[10],[11],[12].

texte Calligramme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un calligramme est un poème dont la disposition graphique sur la page forme un dessin, généralement en rapport avec le sujet du texte, mais il arrive parfois que la forme apporte un sens qui s'oppose au texte. Cela permet d'allier l'imagination visuelle à celle portée par les mots. Histoire[modifier | modifier le code] Page couverture du Charivari, du 27 février 1834, annonçant le verdict. Le 27 février 1834, le journal satirique Le Charivari publie en couverture le verdict d'un procès intenté à son encontre. C'est le poète français Guillaume Apollinaire qui est à l'origine du mot (formé par la contraction de « calligraphie » et d'« idéogramme »), dans un recueil du même nom (Calligrammes, 1918). Raban Maur, au IXe siècle, compose le Liber de laudibus Sanctae Crucis, poème mystique de vingt-huit calligrammes. Un calligramme a été publié par Plantu dans le journal Le Monde, en 2006, à partir de la phrase : Je ne dois pas dessiner Mahomet[7].

Pangramme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un pangramme (du grec ancien πᾶς / pâs (« tout ») et γράμμα / grámma (« lettre »)) est une phrase comportant toutes les lettres de l'alphabet. Portez ce vieux whisky au juge blond qui fume est probablement le plus célèbre pangramme français, n'utilisant qu'une seule fois chaque consonne et constituant en outre un alexandrin. En anglais, il s'agit de The quick brown fox jumps over the lazy dog. Usage[modifier | modifier le code] Une des finalités d'un pangramme est de tester les machines à écrire. Équivalents non-latins[modifier | modifier le code] Les pangrammes ne se limitent pas obligatoirement à l'alphabet latin. Bien que ne correspondant pas exactement à la définition du pangramme, l'iroha japonais en est relativement proche dans son concept puisqu'il réunit tous les hiraganas en un unique poème. Exemples de pangrammes connus[modifier | modifier le code] Sans les lettres accentuées[modifier | modifier le code] Voici d'autres pangrammes.

Calligramme La Disparition (roman) Membre de l'Oulipo, Georges Perec considérait que les contraintes formelles sont un puissant stimulant pour l'imagination. Il a donc choisi dans ce roman l'utilisation du lipogramme pour écrire une œuvre originale, dans laquelle la forme est fortement liée au fond. En effet, la disparition de cette lettre e est au cœur du roman, dans son intrigue même ainsi que dans son interrogation métaphysique, à travers la disparition du personnage principal, au nom lui-même évocateur : Anton Voyl. Le lecteur suit les péripéties des amis d'Anton qui sont à sa recherche, dans une trame proche de celle du roman policier. Les thèmes de la disparition et du manque sont extrêmement liés à la vie personnelle de Georges Perec : son père meurt au combat en 1940 et sa mère est déportée à Auschwitz début 1943. Selon Boris Cyrulnik, ce sont ces e manquants qui symbolisent la disparition de ses parents. À la sortie de l'ouvrage, aucune indication du procédé employé n'était fournie. Les Revenentes, (1972).

oulipien Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire. Français[modifier | modifier le wikicode] Étymologie[modifier | modifier le wikicode] De l'acronyme Oulipo (« de l'Ouvroir de littérature potentielle »). Adjectif[modifier | modifier le wikicode] oulipien \u.li.pjɛ̃\ masculin Synonymes[modifier | modifier le wikicode] contraint (1) Traductions[modifier | modifier le wikicode] Nom commun[modifier | modifier le wikicode] oulipien masculin Membre de l’Ouvroir de littérature potentielle. Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Related: