background preloader

10 Predictions for Personalized Learning for 2013

10 Predictions for Personalized Learning for 2013
The main change that will happen in teaching and learning in 2013 will be about empowerment. Teachers and learners will be more empowered to take charge of their learning. We will see this through the evidence they share as they learn. Connected Learners: Teachers and learners of all ages are connecting more than ever. In 2013, we will see teachers expanding their Personal Learning Networks (PLN) using social media. They will be telling more stories and sharing their journeys as they personalize learning. Evidence of Learning: Assessment will look different in 2013.

http://www.personalizelearning.com/2012/12/10-predictions-for-personalized.html

Related:  Introduction to the Changing World of Social Media - workshop

La formation de demain : sociale, personnalisée… et efficace ! Social learning, e-learning, mobile learning, serious games : les nouveaux usages entraînent une révision des méthodes et des contenus de formation ainsi qu'une transformation de l'organisation des entreprises. Quelles sont les grandes tendances à intégrer pour conduire ce changement ? Eléments de réponse en infographie. Dans le monde, 45% des entreprises ont recours à des prestataires externes pour former leurs salariés. D'après une infographie de Trainers Advice, les nouveaux usages qui guident l'évolution de la formation vont assurément développer ce recours à l'externalisation.

aliaz, carte de visite de votre présence numérique, est sorti ! Nous vous annoncions la sortie d’un nouveau service RegionsJob en beta privée il y a quelques jours. aliaz est depuis ce midi ouvert à tous ! Vous avez été plus de 1000 beta-testeurs à vous inscrire jusqu’ici, un grand merci à tous et plus encore aux nombreux utilisateurs à nous avoir fait des retours constructifs. Cette ouverture au public n’est qu’une première étape dans la construction du service. Des comptes premiums arriveront bientôt et proposeront à ceux qui le souhaitent un nom de domaine propre, des statistiques plus précises et des modèles supplémentaires. En parlant de noms de domaines, nous avons des comptes VIP à vous offrir pour fêter la sortie d’aliaz, plus d’informations à ce sujet en fin de billet ! C’est quoi aliaz ?

Regards croisés Interview de Jean-Marie Luttringer au lendemain de la publication au Journal officiel de la loi du 5 mars 2014, relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale… Lire la suite Stéphane Diebold nous présente l’Association Française pour la Formation en Entreprise et les usages Numériques (AFFEN) dont l’objectif est de devenir le lieu de partage de tous les professionnels qui acceptent l’aventure de l’innovation en formation… Lire la suite D’Emmanuelle Barbara à Claire-Marie de Vuillod en passant par Stéphane Diebold et Patrick Storhaye, retour sur l’année 2013 avec les interviews Regards croisés. ENA et EAP : des environnements d'apprentissage complémentaires On ne cesse d'insister sur la nécessaire responsabilité de l'étudiant et le développement de son autonomie durant son apprentissage ou sa formation. Or, de telles compétences se développent dans et par des pratiques quotidiennes basées sur la participation active dans des parcours institutionnels et personnels : stocker et organiser ses documents, partager ses connaissances avec d'autres utilisateurs, discuter, évaluer et réviser, etc. Ceci est certes possible grâce aux outils collectifs mis à disposition par les canaux officiels (plateformes de FAD, environnements numériques d’apprentissage) mais aussi grâce aux multiples outils disponibles pour partager, communiquer et éditer tout type de contenu qui permettent aux étudiants de construire leur propre environnement d'apprentissage. Dans un article intitulé L'environnement d'apprentissage personnel : l'avenir de la formation? L'environnement d'apprentissage personnel : l'avenir de la formation ?

Une nouvelle pédagogie émerge... et l’apprentissage en ligne en est un facteur contributif Dans toutes les discussion au sujet des systèmes de gestion de l'apprentissage (SGA), des ressources éducatives ouvertes (REO), des cours en ligne largement ouverts (massive open online courses, ou MOOC) et des avantages et défis de l’apprentissage en ligne, les enjeux les plus cruciaux sont peut-être ceux qui touchent la manière dont la technologie change notre façon d’enseigner et, plus important encore, la manière dont les étudiantes et étudiants apprennent. Faute d’avoir un meilleur terme pour le désigner, nous appelons cela la « pédagogie ». Il est évident que les changements majeurs dans la manière dont nous enseignons aux étudiantes et étudiants du niveau postsecondaire sont déclenchés par l’apprentissage en ligne et les nouvelles technologies, qui augmentent la flexibilité et l’accès à l’égard de l’éducation postsecondaire. Mais cela n’est que la première étape. Quels sont les moteurs du développement de cette nouvelle pédagogie? Les nouvelles demandes d’une société du savoir

L’environnement d’apprentissage personnel : l’avenir de la formation?: Service de soutien à la formation Données probantes en éducation : pour en finir avec l'évaluation formative Bien que les avancées scientifiques sur l'évaluation soient nombreuses, «la coutume tient lieu de compétence» (Romainville 2006) et les avancées ne percolent que très peu dans la pratique. Lire l'article La soutenance de thèse : ultime évaluation universitaire La soutenance est un rite de passage qui peut être source d’inquiétude, voire d’angoisse, et plusieurs institutions offrent une variété de moyens pour bien s’y préparer. Lire l'article Apprendre à l’ère du numérique : Repères Qu’est-ce qu’apprendre à l’ère du numérique ? Question qui passionne bien des pédagogues, enseignants, chercheurs et animateurs multimédia en EPN (espace public numérique). Professeur d’Histoire-Géographie et chargé de mission FOAD (Formation Ouverte à Distance), Jean-François Tavernier propose un blog ressource très intéressant qui comprend des billets sur des dispositifs pédagogiques innovants avec les MOOC, une pédagogie ouverte et hybride, l’écriture hypertextuelle…

Articulation LMS (institution) & web 2.0 (usages apprenants)? Yvan Peter (LIFL, Lille), Sabine Leroy (INSTITUT TELECOM, Lille), Eric Leprêtre (LIFL, Lille) 1. Introduction Les plates-formes d’apprentissage en ligne ou Learning Management Systems (LMS) sont devenues un support incontournable aujourd’hui pour les universités et dans le cadre de la formation en entreprise. La formation doit être mobile, sociale et agile Sally-Ann Moore, directrice du salon iLearning Forum qui a eu lieu cette année les 12 et 13 février à Paris, a interrogé Pierre Berthou, Directeur Général Software de FuturSkill sur sa perception de l'évolution de la formation "en ligne". Selon lui, en 2013 et 2014, la formation devra être "mobile", "sociale" et "agile". "Mobile" : les salariés deviennent de plus en plus nomades, les tablettes et les smartphones envahissent la sphère professionnelle. Aussi, les dispositifs de formation deviennent de plus en plus mobiles, et offrent la capacité de se former en tout temps et en tout lieu, sur du multi-support.

Pourquoi le learning doit-il changer ? Les entreprises dépensent en moyenne chaque année plus de 1 000 dollars par employé pour 32 heures de formation traditionnelle. Cependant, pour 75 % des managers, ces programmes n’ont aucun impact sur leur performance. Rien d’étonnant : 90 % de l’acquisition des connaissances et compétences se fait par l’expérience et non plus par la formation en salle… 1. Des nouvelles contraintes d’apprentissage apparaissent Si les objectifs du learning restent relativement stables depuis les années 1950, les méthodes de transmission des connaissances évoluent face à l’explosion de la quantité d’informations (big data) et l’éclatement des savoirs dans les réseaux. Autres facteurs mis en cause : l’accélération du temps, qui implique d’acquérir sans cesse de nouvelles compétences et l’arrivée dans l’entreprise des gen Y, plus sensibles aux nouvelles méthodes d’apprentissage. 2.

Le rebond de la formation professionnelle continue Tout d’abord, ses fondements idéologiques reposent sur des négociations d’après-guerre où l’accès aux savoirs était plus difficile qu’à l’heure d’internet. Les partenaires sociaux joueront un rôle très important pour donner à chacun une deuxième chance. L’éducation permanente, la promotion supérieure par le travail se développait au moment où « 80% d’une classe d’âge » n’accédait pas au bac. Il fallait rattraper, permettre à chacun de participer de la croissance et d’apprendre.

Related: