background preloader

Bioéthique

Bioéthique

Ces sujets de bioéthique qui divisent l'opinion Avant le débat parlementaire sur le projet de loi, les polémiques dépassent le clivage droite-gauche. Examen du projet de loi sur la bioéthique en commission des lois de l'Assemblée nationale, proposition sénatoriale sur l'euthanasie, jugement sur l'accouchement sous X… les polémiques dépassent le traditionnel clivage politique à quelques jours d'un débat parlementaire qui s'annonce agité. • Don de gamètes La mesure concernant la levée de l'anonymat du don de gamètes constituait l'une des principales avancées du projet de loi sur la bioéthique préparé par Roselyne Bachelot. • Embryon: transfert post-mortem Contre l'avis du gouvernement, l'Assemblée a adopté en commission le transfert d'un embryon après le décès de son père, si celui-ci en a donné son consentement préalable. • Euthanasie La plupart des ténors de l'UMP rejettent l'idée d'une légalisation de l'euthanasie, même si quelques parlementaires comme Alain Fouché la prônent. • Mères porteuses • Accouchement sous X

Historique des lois de la bioéthique - Lois de bioéthique : la révision 2010-2011 L'historique des lois liées à la bioéthique en France comporte deux dates importantes à ce jour, 1994 et 2004. En 1994, trois lois ont été promulguées Dolly, le premier mammifère cloné de l'histoire, en 1997, à sept mois. STAFF © EPAAgrandir l'imagela loi n° 94-548 du 1er juillet 1994 relative au traitement des données nominatives ayant pour fin la recherche dans le domaine de la santé et modifiant la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, la loi n° 94-653 du 29 juillet 1994 relative au respect du corps humain, la loi n° 94-654 du 29 juillet 1994 relative au don et à l'utilisation des éléments et produits du corps humain, à l'assistance médicale à la procréation et au diagnostic prénatal. Source : Conseil d'État, Les lois de bioéthique cinq ans après, La Documentation française, 1999 La loi de bioéthique de 2004 Amandine, 1er bébé éprouvette français, né à l'hopital Antoine Béclère de Clamart, 1982. Agrandir l'image

Patrimoine numérique. aller au menu principal - aller au contenu-texte - aller à la boite de recherche - English | Italiano Recherche avancée Accueil | Type de document Choisissez un type de document Les dernières collections Lire la suite Procréation Médicalement Assistée, informations, témoignages, discutions, centres - Ma PMA recherche sur etre humains Comité Directeur pour la Bioéthique (CDBI) Comité de Bioéthique (DH-BIO) Depuis le 1er janvier 2012, suite à la réorganisation des instances intergouvernementales au Conseil de l'Europe, le Comité de Bioéthique (DH-BIO) mène les travaux qui sont assignés au Comité directeur pour la bioéthique (CDBI) par la Convention pour la protection des droits de l’homme et de la dignité de l’être humain à l’égard des applications de la biologie et de la médecine. Cette réorganisation a également pour but de créer un lien plus étroit entre le DH-BIO et le Comité directeur pour les Droits de l'Homme (CDDH). A partir de 1985 et jusqu'en 2012, le Comité ad hoc d'experts pour la bioéthique (CAHBI), qui était devenu en 1992 le Comité directeur pour la bioéthique (CDBI), était placé directement sous l'autorité du Comité des Ministres, et était responsable des activités intergouvernementales du Conseil de l'Europe dans le domaine de la bioéthique.

Parcours EMI | Accueil Les expériences medicales dans les camps nazis Compte-rendu du Commandant RAPHAËL, du Service Cinématographique des Armées. « Le vendredi 1er décembre 1944, au cours d'une visite à l'Hôpital Civil de Strasbourg pour rechercher du matériel photographique provenant de l'Institut allemand, le Commandant Raphaël, du Service Cinématographique de l'Armée, a constaté la présence dans le sous-sols du bâtiment de l'Institut d'Anatomie de cadavres entassés, dans des cuves peines d'alcool. Ces cadavres étaient destinés aux expériences du Professeur Hirth, Directeur de l'Institut. D'après les déclarations des employés alsaciens : Peter, Wagner et Gabel, ces corps auraient été livrés à l'Institut, sur la demande du Professeur Hirth, par un camp d'internés politiques (Schirmeck ou Struthof). Sur 120 cadavres commandés, 86 ont été livrés (dans la même journée, en plusieurs fois) à 5h du matin. Les corps étaient transportés nus, à raison de 50 par camion. Mr Bong devait être fusillé, et n'a pas été exécuté, afin de servir de témoin.

Déclaration universelle sur la bioéthique et les droits de l'homme: UNESCO La Conférence générale, Consciente de la capacité propre aux êtres humains de réfléchir à leur existence et à leur environnement, de ressentir l’injustice, d’éviter le danger, d’assumer des responsabilités, de rechercher la coopération et de faire montre d’un sens moral qui donne expression à des principes éthiques, Considérant les progrès rapides des sciences et des technologies, qui influencent de plus en plus l’idée que nous avons de la vie et la vie elle-même, et suscitent donc une forte demande de réponse universelle à leurs enjeux éthiques, Reconnaissant que les questions éthiques que posent les progrès rapides des sciences et leurs applications technologiques devraient être examinées compte dûment tenu de la dignité de la personne humaine et du respect universel et effectif des droits de l’homme et des libertés fondamentales, Rappelant l’Acte constitutif de l’UNESCO adopté le 16 novembre 1945, Proclame les principes qui suivent et adopte la présente Déclaration. Dispositions générales

Copié-Collé Le plagiat est un art délicat, et bien pratique pour s’assurer un succès à bon compte, il suffit de ne pas se faire prendre les doigts dans le pot de confiture. De la littérature, à la chanson, en passant par le cinéma, l’enseignement, l’industrie, les exemples de ceux qui empruntent sans vergogne sont légion. Les internautes connaissent sur le bout de leur clavier « le copié-collé » et ont parfois la fâcheuse tendance d’oublier de citer leurs sources. Les écrivains tombent parfois aussi dans les mêmes travers, telle Françoise Sagan, prise la main dans le sac, accusée d’avoir plagié « la Vieille femme » de Jean Hougron, pour en faire son « chien couchant », ce que le tribunal condamna sans hésiter, décidant l’interdiction du livre de Sagan, et le partage de ses droits d’auteurs à l’auteur copié. Au lecteur de se faire une opinion en relisant les deux. lien Titre prémonitoire dont il aurait du se méfier. L’affaire est dans les mains de la justice, mais Cameron n’et pas inquiet.

Tous les vidéos - Les vidéos concernant les états généraux de la bioethique Pourquoi organiser les états généraux de la bioéthique? Le député Jean Leonetti, président du comité de pilotage des états généraux de la bioéthique,désigné par le président de la République, explique en quoi cette initiative nous concerne tous. Un débat citoyen ouvert à la participation de tous Le député Jean Leonetti, président du comité de pilotage des états généraux de la bioéthique, explique les enjeux et les modalités de ce débat citoyen. Les forums citoyens, pourquoi, comment ? Le choix et la formation des jurys citoyens Damien Philippot, directeur d'études à l'Ifop, explique les critères de sélection des jurys citoyens. Que permettre, qu’interdire dans notre relation au vivant ? La conférence de presse du lancement des états généraux de la bioéthique par la Ministre de la santé et des sports. “Une démarche démocratique vraiment intéressante”Une personne du jury citoyen de Rennes témoigne de son vécu.

ce site est fiable car c'est le site de l'UNESCO est un site d'une organisation international . On peut y voir une petite déscription de la bioéthique et des actualité international sur la bioéthique tel que l'article du 13/09/2013 by ingloriusstudents Sep 25

Source: UNESCo (fiable)
C'est une défintion de la bioéthique, avec les acualités la concernant; by manonetjuliette Sep 25

Related: