background preloader

Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales

Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/colan_0336-1500_1985_num_66_1_3656

Related:  Enseignement et médiationStratégies d'enseignement et d'apprentissagevirginil

FEUERSTEIN Avec une profond tristesse, nous annonçons le décès du professeur Reuven Feuerstein le 29 avril 2014. Le service funèbre aura lieu le 30 avril à 12h à l'Institut Feuerstein à Jérusalem. Nous nous souviendrons toujours de lui en lui rendant hommage et poursuivons ses traces pour aider les personnes à progresser. CHLOE, STEVEN, IGOR, ANTON, quatre histoires parmi tant d’autres...

Pédagogie explicite ? Britt-Mari Barth « L’apprentissage de l’abstraction.», une méthodologie pour mieux comprendre, un outil d'aide à… la réussite scolaire ? - Le chêne parlant Lors d'un précédent article, nous en étions à nous questionner sur la façon d'améliorer le processus de conceptualisation chez nos élèves... Partant du principe que les élèves choisissent des attributs inappropriés ou non essentiels, il convient – avions-nous dit - de les aider à déterminer lesquels le sont justement et ce qui les distingue des autres. L’une des méthodologies est l’entraînement à la perception et au questionnement. Quelle est la nature de cet entraînement ? L’une des réponses apportées par Britt-Mari Barth est l’inférence inductive. Qu’est-ce que l’inférence inductive ?

La médiation, une directive pédagogique d’enseigner d’une façon interactive (Irène Steinert) - Paysages Educatifs Introduction La médiation dans le sens pédagogique, c’est créer un environnement enrichissant et social, où les apprenants et les enfants se sentent rassurés et où ils n’ont pas honte de leur ethnicité et de leur langue maternelle, qu’ils parlent à domicile. La médiation offre aux élèves la possibilité d’incorporer la nouvelle information dans leurs représentations de la réalité déjà acquises. La médiation est une façon interactive d’enseigner et d’apprendre en posant des questions aux élèves, qui sont sollicités à réfléchir, à verbaliser leurs pensées et à agir. Les questions demandent de chercher des repères d’un texte ou d’une situation, d’identifier le problème, d’élaborer les données et de chercher et formuler la solution. L’enseignant infère des réponses d’élèves ce qu’ils ont remarqué des données visées de la matière.

Apprenez-leur à prendre des notes! – Prise de tête – La chronique de Normand Baillargeon Il existe une très intéressante revue scientifique appelée Psychological Science in the Public Interest, dans laquelle on trouve toutes sortes de choses qui, vous le devinez, correspondent à ce titre. Tout récemment, j’y ai lu un merveilleux article consacré aux stratégies d’étude et de révision: les inefficaces, qui sont, semble-t-il, beaucoup pratiquées par nos étudiant.e.s; et les efficaces, moins utilisées et souvent méconnues. (La référence de cet article est donnée ci-après; j’en présente l’essentiel dans le prochain numéro de la revue À Bâbord). Peu d’enseignant.e.s et peu de professeur.e.s s’étonneront de ce résultat. Or étudier et réviser (je parle ici surtout pour la fin du secondaire, le cégep et l’université), cela commence souvent en prenant de bonnes et utiles notes de cours. Et, là aussi, bien des professeur.e.s qui ont pris le temps de regarder les notes de cours de leurs élèves et de leurs étudiant.e.s vous le diront, les stratégies inefficaces sont répandues.

Britt-Mari Barth « L’apprentissage de l’abstraction.» ou la primauté du concept Un peu comme monsieur Jourdin, nous fabriquons tous des concepts, nous utilisons des concepts, nous pensons par concept et ce, sans même nous en rendre compte. Pour Bruner… « L’acquisition des concepts est un aspect de ce qu’on appelle traditionnellement « penser »… mais nous avons insisté sur un sens plus large : pratiquement toute activité cognitive comprend et dépend du processus de la catégorisation », cite Britt-Mari Barth page 31 de son livre. Qu’est-ce qu’un concept ? Composantes de la situation pédagogique en DLE (II) Composantes de la situation pédagogique en DLE(II) 2. 4. 3. De nouveaux rôles pour l’enseignant Il s’agit maintenant pour nous d’examiner les nouvelles conceptions des rôles de l’enseignant dans le cadre de l’optique actuelle de la DLE, optique centrée sur l’apprentissage et sur l’apprenant mais surtout visant à l’autonomisation de celui-ci.

Des stratégies pour favoriser la métacognition et la conscience de soi chez les élèves La recherche montre que les habiletés métacognitives se développent considérablement entre 12 et 15 ans. Comment favoriser le développement de ces habiletés chez les élèves? Cet article de la psychologue, chercheuse et auteure Marilyn Price-Mitchell porte sur la conscience de soi et la façon dont cette conscience est liée aux habiletés métacognitives. La conscience de soi, associée au système paralimbique du cerveau, permet à l’individu d’ajuster ses conceptions du monde ; sa conception de soi et des personnes qui l’entourent.

la maîtresse a des yeux dans le dos Je republie aujourd’hui les fameux fichiers « cache-cache » (4 fichiers de 12 dessins) que j’avais remis en forme il y a 4 ans déjà. Utilisables en cycle 2 et 3, ces fichiers permettent aux élèves de travailler leur sens de l’observation. Un travail qui demande patience et persévérance. Et parce que certains dessins sont très ardus, je vous joins également les corrections Fichier n°1 => Fichier n°2 => Enseigner autrement : l’apport de la médiation en pédagogie En inscrivant son propos entre une préface de Reuven Feuerstein et une postface de Jean-François Six, l’auteur situe d’emblée le cadre de son travail : faire une étude comparée des thèses développées par ces deux théoriciens de la médiation, l’un dans le domaine des outils pédagogiques et l’autre au niveau du concept même de médiation. Au-delà du terme commun, les deux notions recouvrent pourtant des réalités fort différentes. Il ressort cependant de cette confrontation de bien intéressantes perspectives. L’acte d’apprendre Professeur de psychologie à l’université de Jérusalem, Reuven Feuerstein a développé, en collaboration avec Ya’acov Rand, une démarche originale destinée à faciliter les apprentissages (2). Le processus se fait en deux étapes :

« Pédagogie active » : utiliser Pearltrees comme « base d’un travail collaboratif » Afin de mêler pédagogie active, BYOD et travail collaboratif, Claire Pitiot, prof d'éco-gestion en lycée, utilise Pearltrees. Elle crée des "collections" de ressources que ses élèves nourrissent lors de leurs recherches. Claire Pitiot, prof d’économie gestion, utilise Pearltrees pour introduire le travail de recherche que devront réaliser ses élèves de 1ere STMG.

Related: