background preloader

WTF japonais : ils rendent les plantes émotives

WTF japonais : ils rendent les plantes émotives
Related:  ²intérêts à classer

Braincast 136 - Economia do Compartilhamento Não é só uma mudança econômica. É uma mudança cultural. Hoje negociamos de maneiras que não imaginávamos há 5 anos atrás. A Economia do Compartilhamento é um modelo proporcionado pela tecnologia e seus sistemas de construção de reputação, recomendação e qualificação individual. Carlos Merigo, Luiz Yassuda e Alexandre Maron discutem sobre as mudanças no nosso senso de posse, no acesso ao conteúdo e o aumento da preferência por “alugar” do que comprar, dividindo o papo em dois momentos: o fim do suporte físico (livros, CD’s, DVD’s, Blu-ray, etc), e também das novas plataformas de produtos/serviços compartilhados. Download | iTunes | Feed > 01m20 Comentando os Comentários > 11m30 Pauta principal> 1h22m50 Qual É a Boa? Críticas, elogios, sugestões para braincast@brainstorm9.com.br ou nos comentários desse post. > Arte da capa: Zeca Bral Workshop9: Design e Estética Nosso curso de Design voltou! Qual é a Boa?

Découverte d’une calculatrice intégrée aux plantes Longtemps les plantes n’ont été appréciées que pour ce qu’elles produisaient (graines, fleurs, fruits, racines, tubercules, bois, oxygène…). Aujourd’hui, on s’intéresse de plus en plus à ce qu’elles sont, à la manière dont elles fonctionnent et réagissent à leur environnement. Effacée l’image caricaturale du sous-être vivant, passif parce que privé de la possibilité de se mouvoir, insensible parce que n’exprimant rien face aux agressions. On sait aujourd’hui que, à l’instar des animaux, les plantes sont douées de capacités sensorielles variées et qu’elles communiquent aussi entre elles, notamment dans le but de se défendre. Les plantes ressentent, les plantes s’expriment et maintenant… elles comptent ! Afin de trancher, les biologistes ont mené une longue série d’expériences que je n’évoquerai pas toutes.

Le mystère de la vie affective des plantes « Bricoler & jardiner Les plantes sont-elles plus que des ‘légumes’ ? Ont-elles des émotions ? Que ressentent-elles au contact humain ? Communiquent-elles ? Aristote pensait que les plantes avaient une âme. Goethe qui était botaniste en plus de sa passion pour la poésie, avait fait des découvertes fondamentales sur la métamorphose des plantes et envisageait une certaine ‘essence spirituelle’ derrière leur forme matérielle. Bien des personnes, et moi le premier, trouvent ces affirmations chancelantes voire grotesques. Certains tests cependant démontrent que les plantes peuvent éprouver des émotions, lire la pensée humaine et tentent même de communiquer avec nous ! Cleve Backster La découverte New York. 1963. D’expériences en expériences, Backster devint convaincu que les plantes percevaient les sentiments humains. La mémoire Six sujets, les yeux bandés, tiraient au hasard un papier plié. On fixait ensuite des électrodes sur la plante témoin et les suspects défilaient devant elle chacun leur tour. Les émotions

Quand les plantes ressentent nos intentions Les plantes ont-elles une forme de perception ? D’après l’expérience de Cleve Backster , il semblerait que ce soit bien le cas, et que les plantes soient réceptives à ce qui se passe dans leur environnement. Extrait du livre « La Science de l’intention » de Lynne McTaggart. © Robert Buelteman Cleve Backster fut parmi les premiers à suggérer que les plantes sont affectées par l’intention humaine, une idée considérée comme si absurde qu’elle fut ridiculisée pendant quarante ans. Un matin de février, après avoir travaillé toute la nuit, Backster prit une pause-café et s’apprêta à arroser le dracéna et les autres plantes dans son bureau. Backster intercala une des longues feuilles arrondies du dracéna entre les deux électrodes d’un détecteur de mensonges et l’encercla avec un élastique. Pour susciter l’équivalent d’une alarme dans une plante, Backster savait qu’il lui fallait menacer d’une façon ou d’une autre son bien-être. Backster ne savait pas quoi penser de tout cela.

La nature est-elle consciente? Dans cet entretien, Rupert Sheldrake, docteur en biologie de l’université de Cambridge, revient sur les origines de la séparation entre l’être humain et la nature, et propose une autre conception, fondée sur l’existence de champs qui nous relient à elle. Sommes-nous conscients de la distance que nous avons mise entre nous et la nature ? Je pense que beaucoup de gens n’en sont pas conscients. Durant la semaine, la plupart ont une attitude mécaniste envers la nature, en accord avec la science matérialiste. Quelle est l’origine de nos théories sur la nature ? N’est-ce pas paradoxal que tout en ayant généralement cessé de nous considérer comme des créatures divines, nous ayons un sentiment aigu de supériorité sur la nature ? D'autres ont aimé... Sur le même thème...

Franchise, mode d'emploi Entreprendre.fr Publié le 15 dé 2014 Le modèle économique de la franchise contribue activement depuis plus de 40 ans au développement de l’économie nationale, fort d’un chiffre d’affaires supérieur à 47 milliards d’euros. Franchise et franchisés : un modèle qui a fait ses preuves Ainsi, si la franchise séduit chaque année de plus en plus de Français souhaitant créer leur propre entreprise, c’est que ce modèle de commerce a fait ses preuves. La franchise s’impose en ce sens comme un véritable vecteur de démocratisation de l’entreprenariat. à lire aussi La franchise, ça consiste en quoi exactement ? La franchise est un système de commercialisation de produits et/ou de services fondé sur la collaboration entre deux entreprises indépendantes juridiquement et financièrement : – le franchiseur, à l’origine de la création d’un concept, – le franchisé, désireux de réitérer et d’exploiter ce dernier. Franchise : quels sont les obligations du franchiseur ? - Il cède le droit d’utilisation de sa marque

lombriplanete.free L'intelligence des végétaux 07.11.2010L'intelligence des végétaux De récentes études scientifiques montrent que les végétaux sont capables d'éprouver ses sensations et qu'ils ont une mémoire. Ils communiquent entre eux par des signaux chimiques et peuvent se défendre contre des herbivores qui dévorent leurs feuilles. Ils réagissent aussi aux caresses et à la musique, avec en particulier une plante qui est capable de "danser". Autre chose étonnante: la structure d'un arbre ressemble à celle des neurones qui traitent l'information en échangeant eux aussi des signaux chimiques. Thèmes: Sciences de la vie, Cerveau Sélection d'articles sur les mêmes thèmes:

Les arbres parviennent à communiquer entre eux Quand les peupliers alertent leurs voisins Vous n'allez plus regarder votre jardin de la même façon. Oui, les plantes communiquent! Avec leur environnement, bien sûr : avec les insectes pour favoriser leur pollinisation ou repousser des agresseurs. Ainsi du plant de tabac qui, face à une attaque de chenille, émet des substances attirant une guêpe dont les œufs vont tuer l'ennemi. Mais les végétaux parlent aussi entre eux. Des messages transitent par les racines Les végétaux échangent divers types de messages. D'autres langages semblent exister, renchérit Bruno Moulia. Un riz capable d'inhiber ses concurrents À ce jour, on n'a identifié que deux récepteurs de signaux chimiques. L'étude de la sensibilité végétale trouve déjà des applications en agriculture. * Mécanobiologie des plantes, Inra/université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand.** Institut méditerranéen de biodiversité et d'écologie, Aix-Marseille université/CNRS/IRD. Juliette Demey - Le Journal du Dimanche

Théorie des cordes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les niveaux de grossissements : monde macroscopique, monde moléculaire, monde atomique, monde subatomique, monde des cordes. La théorie des cordes est un domaine actif de recherche traitant de l'une des questions de la physique théorique : fournir une description de la gravité quantique c’est-à-dire l’unification de la mécanique quantique et de la théorie de la relativité générale. La principale particularité de la théorie des cordes est que son ambition ne s’arrête pas à cette réconciliation, mais qu’elle prétend réussir à unifier les quatre interactions élémentaires connues, on parle de théorie du tout. La théorie des cordes a obtenu des premiers résultats théoriques partiels. Présentation élémentaire du problème[modifier | modifier le code] Il reste que certains phénomènes nécessiteraient l'utilisation des deux théories. Hypothèses et prédictions[modifier | modifier le code] La théorie repose sur deux hypothèses : Le graviton, boson (c.

"Google en sait beaucoup plus sur nous que nous-mêmes" TéléObs. – Pourquoi vous êtes-vous intéressé à ce sujet ?Alexandre Valenti. – Il y a dix-sept ans, j’ai réalisé un reportage pour « Envoyé spécial » sur le développement des caméras de vidéosurveillance dans l’espace public. Avec l’arrivée du numérique dans nos vies, j’ai voulu savoir où nous en étions. J’ai découvert que les choses avaient considérablement évolué : la surveillance planétaire s’étend désormais à la sphère privée. Une situation inédite dans l’histoire de l’humanité. En 1976, j’ai dû fuir la dictature argentine, je suis donc particulièrement sensible à la défense de nos libertés individuelles. Pendant vos deux ans d’enquête, vous avez fait face à l’émergence régulière de nouvelles informations...Quand nous avons démarré le tournage, l’affaire Snowden n’avait pas encore éclaté ! Voulez-vous provoquer une prise de conscience sur les conséquences politiques de la révolution numérique ? Nous sommes tous séduits par les nouvelles technologies.

Pascal Poot, l'homme qui fait pousser 400 variétés de tomates sans eau ni pesticides Dans l'Hérault, Pascal Poot a développé une méthode qui lui permet aujourd'hui de cultiver et de sélectionner quelques 400 variétés de tomates bio sans arrosage ni utilisation de produits phytosanitaires. Celui qu'on a pris "pour un fou" inspire aujourd'hui les plus grands chercheurs. Pascal Poot est producteurs bio de semences depuis 20 ans. Installé sur 3ha à Olmet dans les Cévennes (Hérault), il conserve environ 450 variétés de tomates (il a créé le "Conservatoire de la tomate") et autres variétés légumières anciennes. Dans cette région au climat très aride et à la terre pleine de cailloux, Pascal fait pousser des tomates bio. La particularité de sa production : il n'arrose pas les plants, ne les entretient pas, et n'utilise aucun engrais ni pesticide ! Eduquer les légumes pour leur apprendre à se défendre eux-mêmes Celui qu'on a pris "pour un fou" inspire aujourd'hui les plus grands chercheurs Des stages ouverts à tous pour apprendre à cultiver légumes et fruitiers bio sans eau

Quand les plantes parlent Les plantes sont capables de communiquer entre elles par leurs racines. De se prévenir en cas de danger, et d’aider leurs congénères à l’anticiper. C’est ce que démontre une équipe israélienne de chercheurs. Explications. Les plantes se parlent. D'autres ont aimé... Sur le même thème...

Monde Végétal -> Botanique -> L'Intelligence des Plantes Communication, odorat, mémoire... Qui l'eût cru ! Les plantes ont le sens de l'ouïe, elles savent se mouvoir et communiquer, elles ont l'esprit de famille et elles ont même de la mémoire ! En un mot : ce sont des êtres "intelligents". C'était il y a juste trente ans. Cette exploration des capacités sensorielles et comportementales des plantes a d'abord révélé l'extrême sensibilité végétale, "comparable, voire supérieure à celle des animaux", assène Ian Baldwin. Certains de ces services concernent la communication. Certes, ils demeurent les racines ancrées dans le sol. Les biologistes avaient déjà été bluffés en découvrant, dans les années 1990, l'oreille interne des arbres : certaines cellules abritent des grains d'amidon qui, se déplaçant en fonction de la gravité, les informent de leur inclinaison. Attaquées par des insectes, certaines plantes préviennent leurs gardes du corps : elles envoient des messages chimiques au prédateur de leur agresseur. Enthousiasme et fébrilité.

Related: