background preloader

Vertigineux "big data"

Vertigineux "big data"
Chaque seconde, la masse de données créées sur Internet par les smartphones, ordinateurs et tablettes explose. Appelé "big data" par les experts du Web, cet amas colossal est un marché prodigieux. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Sarah Belouezzane et Cécile Ducourtieux Photos, vidéos, sons, chiffres, textes... Depuis la démocratisation de l'Internet haut débit, ce sont des milliards de données qui sont déversées par les particuliers, les entreprises et même l'Etat sur la Toile. Les spécialistes appellent ça le "big data", littéralement "grosse donnée"... Tous les jours, ce sont 118 milliards de mails qui sont envoyés à travers le monde, 2,45 milliards de contenus différents qui sont postés sur Facebook. Les humains ne sont pas les seuls responsables de ce déluge d'informations. "Cela fait quelque temps déjà que le nombre de données produites et stockées est important, note Patrice Poiraud, directeur business et analyse chez IBM.

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/12/26/vertigineux-big-data_1810213_651865.html

Related:  pré-mémoire big dataMEMOIREbig dataidentite numeriqueBig Data

Big Data : l'Europe traîne son (big) retard Le cabinet Barc du groupe CXP a publié son étude sur les usages et pratiques des Big Data 2015. Elle est basée sur une enquête internationale menée auprès de 559 utilisateurs en entreprises. Portées par la DSI, les applications du Big Data s’imposent peu à peu dans les organisations qui les intègrent dans leurs processus métier. Mais l’Europe a un train de retard sur les Etats-Unis dans ce domaine. «Le capitalisme entraîne une crise de l’attention» En cette époque de surcharge informationnelle et de distraction généralisée, l’attention est devenue un bien rare, le «temps de cerveau disponible» que cherche à capturer le capitalisme consumériste. En dédiant non pas un mais deux livres à l’épuisement de nos ressources attentionnelles, Yves Citton est conscient de la contradiction. «Il aurait fallu écrire un tweet […] mais pas un livre», plaisante le professeur de littérature à l’université de Grenoble et codirecteur de la revue Multitudes qui plaide pour une «écologie de l’attention». Le développement des technologies numériques a vu émerger une nouvelle économie basée sur l’attention.

Du Big Data au Valued Data - TRIBUNE Les articles, dossiers, tables rondes et conférences sur le big data se sont multipliés depuis quelques mois. De plus en plus de sociétés s’emparent du phénomène de mode pour revendiquer leur expertise du sujet et s’accaparer les centaines de millions, voire les milliards de dollars promis sur ce « nouveau » marché. Les modes se suivent et se ressemblent : le « tout CRM » à la fin des années 90, le « 1 to 1 » début 2000, le « web 2 »… A chaque fois, ces expressions sont synonymes d’avancées concrètes, d’outils innovants mais aussi de sur-promesses et de raccourcis. Il y a beaucoup de confusion et de fantasmes derrière l’expression « big data ». Cette expression n’est pas suffisamment bien définie.

Le nouveau Conseil national du numérique voit le jour Le nouveau Conseil national du numérique sera composé de 30 membres auxquels viendront se greffer deux députés, deux sénateurs et cinq personnes "investies localement dans le développement du numérique". Suite au Conseil des ministres du 12 décembre 2012, à l'occasion duquel la ministre déléguée en charge des PME, de l'innovation et de l'économie numérique Fleur Pellerin a présenté les contours du nouveau Conseil national du numérique, le décret actant sa refonte vient d'êtrepublié au Journal Officiel. Ce nouveau texte abrogeant celui ayant été adopté le 29 avril 2011 portant sur sa création, précise que la mission de la structure sera de "formuler de manière indépendante et de rendre publics des avis et des recommandations sur toute question relative à l'impact du numérique sur la société et sur l'économie". Le CNNum pourra être consulté par le gouvernement sur tout projet relatif au numérique mais ce protocole n'est en aucun cas obligatoire.

Big Data : définition, enjeux et applications Qu’est-ce que l’analyse du Big Data ? Des solutions de stockage innovantes couplées à des logiciels exploitant des algorithmes informatiques sophistiqués permettent l’analyse de ces gros volumes de données numériques. Ces outils sont conçus pour détecter les informations pertinentes et établir des corrélations entre elles. Si l’analyse de la donnée, également appelée « Data Mining », existait déjà dans de nombreuses entreprises, cette activité a pris une ampleur nouvelle avec l’arrivée du Big Data. On parle aujourd’hui de science de la donnée (ou « datascience ») À quoi sert l’analyse du Big Data?

Big data : L’Europe à la traîne Le management joue un rôle majeur dans le développement des projets big data (voir définition ci-dessous), la sécurité et la formation des équipes constituant encore un frein majeur. Tels sont les principaux enseignements de l’étude « Usages et pratiques des Big Data 2015, tirer bénéfice de la valeur des données » réalisée par le cabinet BARC (Groupe CXP) qui confirme également la montée en puissance d’Hadoop. Cette étude met en avant six points clés : Les big data s’imposent dans toutes les entreprises (seulement si le management en prend l’initiative) : … 17% seulement des entreprises n’envisagent pas du tout de lancer un projet Big Data. Plus de 40% des entreprises ont déjà eu recours aux big data, que ce soit en l’intégrant à leurs processus métier ou dans le cadre d’un projet pilote…

#Npdj11: «Connaître l’audience doit aider à faire du bon journalisme» Crédit: Olivier Lechat Innovation, audience, gestion des contenus créés par des utilisateurs, vérification en temps réel, télévision connectée aux réseaux sociaux… Tels ont été les sujets abordés lors de la conférence sur les nouvelles pratiques du journalisme organisée le vendredi 2 décembre par l’École de journalisme de Sciences Po, où je travaille, en partenariat avec la Graduate School of Journalism de Columbia. Résumé des interventions. >> Revivre le live réalisé lors de cette journée marathon (merci à tous les étudiants de l’Ecole de journalisme de Sciences Po qui ont produit vidéos, photos, textes et tweets. Cet article a été rédigé en s’appuyant notamment sur leur live!) >>

Comment le Big Data va révolutionner 2013 "2012 a été l'année de l'évangélisation, 2013 sera l'année de la mise en place." Chez Atos, géant international du service informatique, pas de doute : cette année verra la multiplication des systèmes d'analyse dits de "Big Data". Plus qu'un concept, cette "grosse quantité de données" (littéralement) renvoie à de nouveaux systèmes informatiques qui promettent de "révolutionner la vie quotidienne". Le Big Data a émergé face à un constat. Chaque jour, 2,5 trillions d'octets de données sont générés dans le monde.

Protection des données dans le secteur des communications électroniques La directive 2002/58/CE fait partie du «Paquet Télécom» qui représente le nouveau dispositif législatif appelé à encadrer le secteur des communications électroniques et à modifier la réglementation existante qui régit le secteur des télécommunications. Le «Paquet Télécom» comprend quatre autres directives relatives au cadre général, à l’accès et à l’interconnexion, aux autorisation et aux licences, ainsi qu’au service universel.Le « Paquet Télécom » a été modifié en décembre 2009 par les deux directives « Mieux légiférer » et « Droit des citoyens », ainsi que par l’instauration d’un organe des régulateurs européens des communications électroniques (ORECE).La présente directive concerne principalement le traitement des données à caractère personnel dans le cadre de la fourniture de services de communications. Sécurité du traitement Le fournisseur d’un service de communications électroniques est tenu de protéger la sécurité de ses services en: Confidentialité des communications

Big Data : définition, enjeux et études de cas l Data-Business.fr La Vénérable grille de lecture établie en 2001 par Doug Laney du cabinet Gartner – les fameux 3V du Big Data – fait encore référence. Les 3V, ce sont le Volume (des échanges de plus en plus massifs), la Variété (plus de types de contenus) et la Vélocité (la collecte et le traitement en temps-réel). Depuis, d’autres ont essayé d’approfondir le sujet, en incluant des éléments comme la Validité, la Véracité, la Valeur ou la Visibilité des data. Le Big Data, c’est d’abord l’explosion du VOLUME de données, qui met à l’épreuve les infrastructures de stockage classiques des des entreprises D’après le magazine Fortune: Des dinosaures jusqu’en 2003 nous avions créé, en tout, 5 exabytes de données (5 Mds de GB).

IBM - Définition du Big Data - Profitez des opportunités du Big Data - France Définition du Big Data Chaque jour, nous générons 2,5 trillions d’octets de données. A tel point que 90% des données dans le monde ont été créées au cours des deux dernières années seulement. Ces données proviennent de partout : de capteurs utilisés pour collecter les informations climatiques, de messages sur les sites de médias sociaux, d'images numériques et de vidéos publiées en ligne, d'enregistrements transactionnels d'achats en ligne et de signaux GPS de téléphones mobiles, pour ne citer que quelques sources. Ces données sont appelées Big Data ou volumes massifs de données. Ecoutez les experts Journaliste, dis-moi ton modèle économique, je te dirai qui tu es Comme le rappelle Jeremy Druker (Fondateur de "Transitions Online Magazine" et professeur de journalisme à New-York et Prague) lors du 10ème Festival International du Journalisme, qui se tenait la semaine dernière à Pérouse en Italie, "la première question à vous poser quand vous parlez d'indépendance est: "de qui acceptez-vous de l'argent ? Comment financez-vous votre activité journalistique, au quotidien ?". Tirez sur la corde et c'est toute la pelote qui se déroule "Les modèles économiques traditionnels ont définitivement montré leurs limites. Il faut tout réinventer, recréer de la confiance au niveau de la plus petite unité de production de valeur de notre activité: la relation qu'ont les journalistes avec les individus qui leur font confiance pour s'informer", explique Mathew Ingram, du magazine Fortune, dans l'un des 250 panels et workshops qui ont marqué cette édition du Festival, digne désormais d'un South by Southwest du journalisme. "Emparez-vous de vos datas !

Related: