background preloader

Raspberry-pi:comment-passer-votre-raspberry-en-francais

Raspberry-pi:comment-passer-votre-raspberry-en-francais
Connectez vous en direct sur votre Raspberry avec clavier et un moniteur. Identifiez vous avec : Login : pi Password : raspberry /!\ Attention si vous avez fraichement installé Raspbian, le clavier va être en anglais, tapez alors : rqspberry /! Rappel : Sous un environnement Linux le mot de passe ne s'affiche pas ! Tapez ensuite : sudo raspi-config Pour navigurer dans se menu il faut utiliser les flèches directionnel pour monter/descendre et la touche tabulation pour changer d'options, barre espace pour cocher/décocher les cases. Allez sur la ligne : configure_keyboard Set keyboard layout » Select Keyboard model : Generic 105-key (intl) PC Keyboard layout : Other Country of origin for the keyboard : French Keyboard layout : French Key to function as AltGr : The default for the keyboard layout Compose key : No compose key Use Control+Alt+Backspace to terminate the X server? Changement de la langue du système : Allez sur la ligne : change_locale Set locale » Select Locales to be generated: sudo reboot Related:  Raspberry & Arduinogosby46

Raspberry Pi - Connecter directement sur un PC avec une câble RJ45 Lorsque je suis en déplacement je ne me balade pas souvent avec un clavier + souris + câble HDMI (et encore moins l'écran qui va avec !). Si je veux bidouiller le Raspberry Pi, je n'ai pourtant pas vraiment le choix. Je vais donc expliquer dans le tutoriel suivant comment utiliser uniquement un ordinateur portable connecté avec un simple câble réseau (RJ45) au Raspberry Pi.Vous devez vous dire, mais pourquoi faire ça, sachant que le Raspberry Pi est prévu pour être branché directement sur un routeur lorsqu'on le déplace. Pré-requis : Pour ce tutoriel, nous aurons donc simplement besoin d'un ordinateur portable sous Windows, pour mon exemple, mais on peut très bien l'adapter avec Mac ou Linux.Le Raspberry Pi et un câble µUSB pour l'alimenter.Un câble réseau standard RJ45, non croisé ;)Une carte SD, avec Raspian installé dessus et à jour. Préparation de le carte SD Branchements Installation de Xming et Putty Plus d'informations sur Xming disponible sur le site officiel.Source

Installer Raspbian wheezy sur Raspberry Pi model B 512 M | Épinglé Le moment tant attendu est arrivé, j'ai reçu hier matin le Raspberry Pi. L'appareil a certainement dû être emballé encore chaud, une bonne odeur d'électronique s'est dégagé de l'emballage et ô surprise c'est bien le nouveau Raspberry Pi Modèle B avec 512 Mo de RAM (jubilation). Durant les quelques jours d'attente, j'ai potassé et compilé quelques tutoriels et je suis désormais prêt à me lancer dans l'installation de Raspbian. Je fais ce tutoriel un peu comme un aide-mémoire personnel que je vais partager pour celles et ceux qui ont envie de se lancer dans l'aventure Raspberry Pi et qui ne sont pas forcément à l'aise avec un environnement Linux et/ou qui viennent de l'univers à part de Windows. Au programme :préparer la carte SD pour accueillir Rasbianmise en route du RPi (Raspberry Pi)écran d'amorçagepremier démarrageParamétrage du serveur SSHconfiguration de l'affichage (s'il n'est pas adapté à l'écran) Récupération de Raspbian Décompresser l'archive zip téléchargé. Sous MacOS et Linux :

Essai de la distribution Raspbian pour Raspberry Pi J’ai reçu il y a quelques semaines un exemplaire du fameux Raspberry Pi, une carte à processeur Arm à faible coût (environ 33 £, soit 42 €). Je l’ai exploré en détail pour rédiger quelques articles à paraître prochainement dans Gnu/Linux Magazine France sur la création d’un système « from scratch » pour le Raspberry Pi. Il existe déjà plusieurs distributions prêtes à l’emploi (ArchLinux, QtOnPi, etc.) mais l’une d’elles semble plus complète que les autres, il s’agit de Raspbian Wheezy un projet basé sur la distribution Debian Testing actuelle portée sur Raspberry Pi. Je l’ai parcourue rapidement pour me faire une idée de ses caractéristiques. Le principe d’installation consiste à copier directement le contenu d’une image téléchargée sur une carte SD puis à l’insérer dans le Raspberry Pi avant de le démarrer. Téléchargeons l’image depuis le site officiel de la Raspberry Pi Foundation et décompressons-la. Le fichier image pèse un peu moins de 2Gio. raspberrypi login:

Download Raspbian for Raspberry Pi Raspbian is the Foundation’s official supported operating system. You can install it with NOOBS or download the image below and follow our installation guide. Raspbian comes pre-installed with plenty of software for education, programming and general use. It has Python, Scratch, Sonic Pi, Java and more. The Raspbian with Desktop image contained in the ZIP archive is over 4GB in size, which means that these archives use features which are not supported by older unzip tools on some platforms.

Etcher - Pour ne plus avoir d'erreurs sur vos cartes SD ou clé USB de boot Si vous aimez bidouiller votre Raspberry Pi ou booter des PC sous Linux, il vous faut forcement un outil pour "graver" des images sur un support de type carte SD ou clé USB. J'en ai déjà présenté pleins comme Easy2boot, MultibootUSB, Rufus, Netboot.xyz, Unetbootin...etc et voici un petit nouveau venu qui s'appelle Etcher. Disponible sous OSX, Linux et Windows, Etcher permet de mettre en place l'image disque de votre choix (zip, img, iso) sur une carte SD ou une clé USB, et vous assure qu'il n'y aura pas de problème de lecture grâce à son système de vérification d'image. L'application, dont les sources sont disponibles, se veut hyper simple d'utilisation et dispose même d'une sécurité (comme Unetbootin) pour vous éviter d'écraser un disque dur avec une ISO ;-) A ajouter d'urgence dans votre boite à outils. Rejoignez les 60251 korbenautes et réveillez le bidouilleur qui est en vous Suivez KorbenUn jour ça vous sauvera la vie..

Raspbian Wheezy Dongle 3G Huawei E220 - Si vous souhaitez connecter votre raspberry pi sous raspbian wheezy, avec une clé 3G Huawei E220 chez Orange, c'est possible. Ce dongle fonctionne sans besoin d'avoir un hub USB auto-alimenté. (Je l'a fait même tourné avec un Dongle Wifi Pi Hut en même tps, sur le second port USB) Ce dont vous aurez besoin, c'est d'installer l'outil wvdial : apt-get install wvdial et ensuite, d'avoir la configuration suivante /etc/wvdial.conf : [Dialer orange] Init1 = ATZ Init2 = ATQ0 V1 E1 S0=0 &C1 &D2 Modem Type = Analog Modem ISDN = 0 Phone = *99# Modem = /dev/ttyUSB0 Username = orange Password = orange Baud = 460800[Dialer pin] Init1 = AT+CPIN=0000 Baud = 9600 Modem = /dev/ttyUSB0 0000 dans la partie Dialer pin doit correspondre à votre code PIN Ensuite, pour lancer le service, il vous faudra taper : - Si pas de code pin : wvdial orange - Si code pin : wvdial pin orange l'outil comgt, permet d'aider dans le troubleshooting (comme moi, un souci avec la carte SIM) apt-get install comgt

BerryBoot – Du multiboot facile sur le Raspberry Pi J'aime beaucoup mon Raspberry Pi même si pour le moment, je n'en fais pas grand-chose (mais je vous prépare un article là dessus). L'une des limites de ce petit ordinateur, c'est qu'on stocke l'OS dans une carte SD. C'est cool, un poil artisanal (c'est ça qui est rigolo) mais si vous avez une petite carte SD, vous pouvez vite vous retrouver assez limité niveau distribs. Autre chose aussi, c'est le multiboot... Et pourtant, c'est possible grâce à Berryboot, un soft/bootloader qui vous permettra de mettre plusieurs OS sur la même carte SD ou de les installer sur un disque externe ou une clé USB, histoire de continuer à utiliser votre petite carte SD. Pour installer Berryboot, téléchargez la dernière version ici, dézippez-le, puis placez son contenu sur une carte SD (formatée en FAT). De quoi largement vous simplifier la vie Notez que vous pourrez, bien évidemment, y ajouter manuellement l'OS de votre choix. Vous avez aimé cet article ?

[Raspberry Pi] Test Raspbian Suite à la sortie de la release de la prometteuse distribution Raspbian basée sur la debian wheezy (bien que la version ne soit pas encore passée en stable , mais bon on va tester la bête). 1- Télécharger l'image 2- Insérer votre carte SD, formater la, puis déplacer votre image sur la SD (avec Win32DiskImager pour window par exemple ou bien suivre la méthode ). 3- La distribution possède au démarrage d'un auto installer pour tous les paramètres de bases : keyboard, locales, ssh, modification mot de passe, update, extension de l'espace non utilisé... 4- Avant d'installer ma TODO-list habituelle, j'ai voulu tester XBMC, j'ai donc tenté l'install grâce au super tuto . je me suis quand même créer un petit script sh avec toutes les commandes :

Related: