background preloader

Le site bio-normandie.

Related:  Signes de qualité et agriculture biologique en Normandie

bio14 - Coopérative de produits bio sur internet Eclaireuses Eclaireurs de France - Le mouvement Laïque du Scoutisme Français Nature(s) en ville La nature, élément du bien-être des citadins La nature « sauvage », qui peut se définir comme l’ensemble des éléments (végétaux et animaux) qui n’ont pas été transformés par l’Homme et qui sont préexistants à lui, a été un espace hostile qu’il s’agissait de dompter. Elle n’est jamais « parue si belle que lorsque la machine a fait son intrusion dans le paysage » (Baridon 1998). La nature symbolise alors dans l’imaginaire des hommes la liberté et la beauté. Un parc au cœur de Manhattan (New York, novembre 2007) © L. Aujourd’hui, alors que la ville est le lieu de vie de la majorité de la population mondiale et que l’on assiste à une montée des préoccupations environnementales, l’Homme semble aspirer à une nouvelle forme de proximité de la nature. Le verdissement de la société On assiste au verdissement de la société. Les urbains plébiscitent les villes vertes, respectueuses de l’environnement. La satisfaction du désir de nature aujourd’hui © L. Quelle(s) nature(s) en ville ? Au sommaire :

REUSSIR LAIT 25/06/15 Retour à la case départ pour l'AOP camembert de Normandie ? Il aura fallu près de trois ans pour que la plainte lancée par l'AOP camembert de Normandie, à l'encontre du camembert "fabriqué en Normandie", soit annulée pour vice de forme. Aucun débat sur le fond donc. "Trois ans pour se rendre compte qu'il y a un vice de procédure, c'est surprenant", ironise Patrick Mercicier, président de l'ODG AOP camembert de Normandie. L'ODG avait porté plainte en février 2012 pour "usurpation de notoriété"; la plainte contre les industriels a été déboutée en novembre dernier. La suite de ce combat devrait se décider lors de l'assemblée générale de l'ODG prévue le 5 juin. L'ODG a entamé une consultation de différentes appellations d'origine "pour avoir une vision plus claire et moins sous pression".

CPIE Vallée de L'Orne Centre Permanent d'Iniatives pour l'Environnement Laboratoire d’Urbanisme Agricole PAYSAN BRETON 01/07/16 Des produits bien valorisés en Normande. Depuis 2007, Stéphane Rousseau élève des bœufs sur son élevage, profitant de la double valorisation lait et viande permise par la race normande. Situé à Availles-sur-Seiche (35), l’EARL La Grandinais est assise sur une SAU de 67 ha dont 41 ha de SFP. Seul sur l’exploitation, Stéphane Rousseau conduit un troupeau d’environ 50 vaches normandes produisant 7 000 kg en moyenne, à 42,9 de TB et 35,2 de TP. Des taux qui lui ont permis sur la campagne 2015/16 une valorisation supérieure au prix de base de 42 €/1 000 L. « Même le TB est désormais payé », a fait remarquer l’éleveur, lors d’une porte ouverte organisée par Normande 35. 350 kg à 27-28 mois L’engraissement de mâles est une autre source de valorisa-tion développée par Stéphane Rousseau. « Une quinzaine de bœufs sont vendus chaque année dans la filière BNR (Bœuf de nos Régions, proposée par SVA), proches de 350 kg à 27-28 mois. 1 235 € par animal Coût alimentaire maîtrisé Le coût alimentaire est une autre priorité sur l’élevage.

atelier troisième étage FRANCE AGRICOLE 29/07/16 Camembert de Normandie - Maîtres Laitiers du Cotentin met un pied dans l’appellation Camembert de Normandie laiterie Basée à Lessay, dans la Manche, elle collecte 22 millions de litres, dont la moitié est transformée en camemberts sous AOP, c’est-à-dire au lait cru, livré par 45 producteurs qui respectent le cahier des charges de l’appellation (pâturage, 50 % de leur troupeau en vaches normandes en 2017). Avec 850 à 900 tonnes, elle fabrique 17 à 18 % des volumes de l’AOP. Elle a aussi une activité beurres et crèmes, et fromages frais. « Face aux exigences du lait cru, la fromagerie a accru sa collecte pour assurer son approvisionnement, ce qui a détérioré son mix-produits. À 76 ans, sans successeur, Bertrand Gillot veut passer la main « à une entreprise de la Manche, qui a une collecte locale et une forte implication dans la distribution. » Maîtres Laitiers du Cotentin remplit toutes ses conditions. Réaux rentre dans le giron du groupe coopératif Pour MLC, qui s’était mise sur les rangs pour acquérir la fromagerie Graindorge, c’est une belle opportunité.

NORMANDIE ACTU 27/03/16 Agriculture biologique. Ces 1200 fermes bios de Normandie La Normandie est la région française qui possède le plus de terres agricoles, soit 70% de son territoire. L’agriculture, ce savoir-faire ancestral est ancré dans les traditions normandes, dans un paysage encore naturel. « C’est une région qui n’est pas encore très urbanisée, où il n’y a pas de grosses infrastructures routières », présente à Normandie-Actu Sophie Chauvin, chef de projet Économie et territoire à la Chambre d’agriculture de Normandie. Sur ces 70 % de terres agricoles, 2,9 % seulement sont cultivées en agriculture biologique. Mais ce chiffre ne fait qu’augmenter d’années en années (+3% d’exploitations biologiques conversion et création confondues depuis 2012*). En 10 ans, nous avons doublé le nombre de fermes biologiques en Normandie, assure Sophie Chauvain. > Lire aussi : Tribune. Des disparités entre l’ex-Haute et ex-Basse-Normandie La Normandie se classe au 9e rang des 13 régions métropolitaines françaises en nombre de surfaces agricoles biologiques (2,9 %).

Related: