background preloader

La gadgétisation du community management

La gadgétisation du community management
CM par-ci, CM par-là : le community management est partout. Problème : comme la mode, le community management peut lasser. À tort. Mais à force d’engouements irréfléchis et à défaut de résultats probants (les deux sont liés), le CM pourrait rapidement être déconsidéré. 1/ Le CM au sous-sol Que les CM témoignent : combien sont intégrés en bout de hiérarchie ? Un rôle d’exécutant qui ne laisse que peu de place à la conception de stratégies de communication/marketing en concertation avec le CM. 2/ Le processus de création échappe au CM Le placement du CM dans le bas-fond de la hiérarchie provoque une absence de concertation dans le processus de création. C’est aux « décideurs » d’intégrer le CM dans le processus de création et c’est aux contenus d’être adaptés pour les outils utilisés, par l’inverse. 3/ Les réseaux sociaux : un fonctionnement non linéaire Cette question ne concerne pas seulement les clients/prospects/communautés ciblés. 4/ Le « bling-bling » : fossoyeur des bons usages Related:  community manager : un métier ou pas ?

Community manager : l'e-réputation maîtrisée [Métiers du web 1] Pour le premier numéro de cette nouvelle série d’articles sur les métiers du web, je me suis intéressé au métier de Community manager, un métier dont on parle beaucoup ces derniers temps. Je vous propose des infos utiles sur ce métier et une interview de Cathy Magnien, Community Manager chez ModeDemploi. Pour ce premier numéro, n’hésitez pas à me faire vos retours afin de faire évoluer la série vers ce qui vous intéresse réellement, bonne lecture… Avec l’émergence des réseaux sociaux et des services 2.0 donnant la part belle à l’User-Generated Content, les marques ont de plus en plus besoin de maîtriser leur image sur ces supports et d’avoir une communication efficace avec leur communauté. Le community manager va être ainsi l’ambassadeur de la marque et le garant de son e-réputation… Présentation du poste… Les habitudes de surf évoluent : les médias sociaux et les échanges entre internautes deviennent de plus en plus importants sur le web. On parle aussi de… Formation… Exemples de missions…

Community management : avez-vous le bon profil Trouver, former, devenir un « bon community manager » peut être un « vrai parcours du combattant » ! Initialement dessiné par les as du marketing digital, le profil du « community manager » a rapidement fait l’objet de formations (très orientées manipulation des outils) plus ou moins pertinentes. Aujourd’hui, le gestionnaire de communauté tend à s’affirmer comme le coordinateur opérationnel des stratégies « social business » des organisations. Il s’agit d’un rôle caractérisé par une diversité des tâches et des responsabilités : En tant que responsable des communautés, de leur contenu et de leur pertinence, le gestionnaire revêt, selon les cas, les habits d‘animateur, de modérateur, de contrôleur. Il sait également proposer à ses « commanditaires » les outils de mesure les plus pertinents au regard des objectifs assignés aux communautés sous sa responsabilité. Pour être efficace dans ce rôle, la personne (volontaire ou désignée) doit réunir un certain nombre de compétences. J'aime :

Community manager et rédacteur web : convergence ou concurrence ? Dans le cadre de ma licence MIDEN (Médiation de l’Information et du Document dans les Environnements Numériques) j’ai réalisé un mémoire que je souhaite partager avec vous aujourd’hui. La problématique du mémoire est la suivante : « Community manager et rédacteur web : convergence ou concurrence ?« . L’idée est d’analyser ces deux métiers du web et de les comparer. Ce mémoire a été développé en 3 axes : L’analyse littéraire avec une synthèse des informations sous forme d’infographie comparative (ci-dessous)Une étude de terrain basée sur un questionnaire en ligne et des entretiensL’analyse des résultats qui m’a permis de mettre en lumière les 4 points clés suivants : La convergence de deux métiers : l’étude a permis de montrer que 91% des répondants au questionnaire affirment que les deux métiers sont convergents.

Les 6 règles d’or pour modérer sa Page Fan Facebook par Jeremie Mani - Chronique e-Business Vos "fans" s'expriment sur votre Wall Facebook mais comment faire pour éviter qu'ils ne parlent... à un mur ? Voici 6 règles d'or pour interagir efficacement avec les plus critiques d'entre eux. Besoin de conseils pour animer votre page Facebook ? Pour faire grandir votre communauté ? Ce ne sera pas utile de vous en donner dans cette Tribune; de nombreux livres ont été écrits sur le sujet et des bloggeurs postent chaque semaine les best practices les plus récentes. En revanche, quand il s'agit de modérer sa page... peu de conseils disponibles ! Car faire grossir sa communauté, c'est sortir du cercle des inconditionnels de la Marque. Or sur Facebook, contrairement à d'autres réseaux sociaux, la modération ne se fait qu'a posteriori. Voici donc 6 règles d'or pour modérer avec succès votre Page Fan sur Facebook : Ne confiez pas la modération à votre Community Manager ! Rédigez une charte de modération et publiez là ! a. b. Exemple : « Christophe, votre commentaire a été supprimé.

Le dernier Dimanche avant la fin du Monde : les signes de l’apocalypse du Community Management. Depuis que j’ai débuté, je me questionne sur le métier de CM. Un métier sans formation reconnue, un métier qui s’apprend sur le tas, sur lequel on se forme en lisant, en participant à des forums ou à des conférences, en échangeant avec d’autres professionnels. Le community mangement n’est pas une science exacte. Loin de là. On peut observer les stats, faire des tableaux excel, faire des analyses, savoir à peu prés quelles sont les tranches horaires propices à la diffusion de l’information. Ce soir donc (j’écris Dimanche), je suis restée perplexe devant deux images. La premiere est la cover facebook de la page LeMonde.fr Je ne cache pas que je trouve cette cover d’extrême mauvais gout. Personnellement je n’aurai jamais mis en tête d’une page institutionnelle, une photo aussi racoleuse et aussi limite en terme juridique. La seconde vient de Twitter. Premièrement : si c’est validé, qui fait les corrections ? Une seule chose me parait primordiale néanmoins. Like this: J'aime chargement…

Community Manager conseils et missions On entend de plus en plus parler du Community Management, mais comme pour tout nouveau métier, il s’avère difficile de donner à ce dernier une définition qui soit la plus proche de la réalité. Le Community Management peut être défini comme un métier qui consiste à animer et à fédérer des communautés web pour le compte d’une entreprise ou d’une marque. Les personnes exerçant ce métier sont appelées «Community Manager». Découvrez avec nous sur Vu du web ce que sont les rôles, les missions d’un Community Manager au sein de l'entreprise. Le rôle d’un Community Manager Le rôle le plus important d’un Community Manager est la gestion de l’image et de la notoriété de l’entreprise ou de la marque sur le web. Cependant, parler de sa marque n’est pas suffisant, l’image est aussi très importante, afin d’éviter que l’on parle de l’entreprise de façon négative. Les tâches du Community Manager En animant sa page communautaire, on recrute et fidélise ses membres.

Community Management: encore une idée floue ? Le 11 février, j’étais invitée à participer à un plateau organisé par Tech Toc TV, consacré au Community Management. Vaste sujet, ô combien d’actualité ! Vous pouvez visionner la vidéo ci-dessous pour tout savoir, sur la question. L’ensemble du plateau (2h, tout de même) a été découpé en différents chapitres et sessions, vous permettant d’accéder directement à des points abordés, comme les profils de CM, selon les qualités et l’expertise requises, ses missions et objectifs au quotidien,… Ce plateau donne également des conseils sur le recrutement et le mode opératoire à mettre en place pour une stratégie de community management efficace. Une n’est … elles sont composées d’individus qui . Les communautés se retrouvent et s’identifient plus facilement sur le net, mais ne sont pas pour autant virtuelles. Au delà des nouveaux outils et moyens d’échanges et d’expressions sur le web, le doit être une priorité, car une communauté a besoin de se et de se retrouver dans </b>*} .

Quand les recruteurs draguent les community managers… Le métier de community manager gagne peu à peu ses lettres de noblesse. Les offres d’emploi dans ce domaine sont plus professionnelles et la période des stagiaires-neveux-du-patron-qui-sont-tout-le-temps-sur-Facebook est en passe d’être révolue. J’en veux pour preuve ces 2 offres d’emploi : celle de community manager publiée sur Cadremploi par Atos Worldline et celle de chef de projets médias sociaux sur l’APEC par La Poste Si c’est ça la drague, tu ne dois pas choper souvent, me direz-vous ?! En effet, certaines entreprises font preuve de beaucoup d’imagination pour recruter un community manager. Et si vous cliquez pour voir la description de poste, sachez d’ores et déjà qu’elle commence par Social animal needed Sans faire un audit sémantique de cette offre, elle joue sans hésiter sur le registre de l’émotion (love, bringing people together, passionate) et sur l’enthousiasme. Avouez, elle fait envie cette offre, non ?

RÉSEAUX SOCIAUX : QUI MANAGE LE COMMUNITY MANAGER ? Mouton à 5 pattes croisé de couteau suisse, le Community Manager trouve peu à peu sa place dans les différentes organisations et entreprises. En mode « intégration », est-il la meilleure réponse et quelles précautions prendre pour s’assurer d’une mission optimale ? Le CM : mission relations. Dédié spontanément aux relations avec les internautes, individuellement ou au sein de communautés, le chantier peut déjà s’avérer colossal : publication de contenus, échanges et fidélisation au sein des espaces de prise de parole, premier niveau de réponse à des mécontentements, modération, création de liens avec ambassadeurs et influenceurs (en sortant des écrans aussi)… Selon la sensibilité des sujets, des dispositifs « filets » peuvent d’ailleurs sécuriser ces problématiques d’e-réputation, devant la volumétrie quotidienne, et de plus en plus lors des plages horaires critiques (soirs et week-ends, où l’absence de CM crée de nouvelles failles!). Talents en mode protéiforme Une place à trouver

Carnet de témoignages de community managers, deuxième édition Pour accompagner notre étude annuelle sur le métier de community managers, conduite par RegionsJob et ANOV Agency, nous publions régulièrement des interviews pour mieux comprendre leur intégration aux entreprises et agences françaises. Ces témoignages sont ensuite réunis dans un ebook, permettant ainsi d’avoir une vue plus globale. En attendant la troisième édition de notre enquête, voici donc le deuxième volume de notre Carnet de Témoignages de community managers. Les articles théoriques peuvent être bien, mais rien ne vaut la pratique et les retours d’expérience ! Et pour rappel, voici notre enquêtes sur les community managers en France, édition 2012.

Tu n’es pas un expert en médias sociaux, juste un tocard avec des followers Les experts auto-proclamés ès médias sociaux se multiplient à la vitesse du nombre de tweets par minute. Mais comment distinguer le pro du toquard, comment différencier l’un qui va vous aider à concevoir et développer une stratégie sur les médias sociaux, et l’autre qui se targuera d’un nombre impressionnant d’abonnés sur Twitter pour faire valoir une supposée influence ? Comment procéderiez-vous pour définir un style, un ton adapté à notre marque ?Quelle stratégie de contenus pourriez-vous conseiller ? Si vous n’obtenez pas de réponses claires, renvoyez poliment l’usurpateur à ses tweets… Ces quelques questions ne constituent évidemment qu’une étape préliminaire. Et vous, auriez-vous d’autres questions à poser ?

Related: