background preloader

La gadgétisation du community management

La gadgétisation du community management
CM par-ci, CM par-là : le community management est partout. Problème : comme la mode, le community management peut lasser. À tort. Mais à force d’engouements irréfléchis et à défaut de résultats probants (les deux sont liés), le CM pourrait rapidement être déconsidéré. 1/ Le CM au sous-sol Que les CM témoignent : combien sont intégrés en bout de hiérarchie ? Un rôle d’exécutant qui ne laisse que peu de place à la conception de stratégies de communication/marketing en concertation avec le CM. 2/ Le processus de création échappe au CM Le placement du CM dans le bas-fond de la hiérarchie provoque une absence de concertation dans le processus de création. C’est aux « décideurs » d’intégrer le CM dans le processus de création et c’est aux contenus d’être adaptés pour les outils utilisés, par l’inverse. 3/ Les réseaux sociaux : un fonctionnement non linéaire Cette question ne concerne pas seulement les clients/prospects/communautés ciblés. 4/ Le « bling-bling » : fossoyeur des bons usages Related:  community manager : un métier ou pas ?

Community manager : l'e-réputation maîtrisée [Métiers du web 1] Pour le premier numéro de cette nouvelle série d’articles sur les métiers du web, je me suis intéressé au métier de Community manager, un métier dont on parle beaucoup ces derniers temps. Je vous propose des infos utiles sur ce métier et une interview de Cathy Magnien, Community Manager chez ModeDemploi. Pour ce premier numéro, n’hésitez pas à me faire vos retours afin de faire évoluer la série vers ce qui vous intéresse réellement, bonne lecture… Avec l’émergence des réseaux sociaux et des services 2.0 donnant la part belle à l’User-Generated Content, les marques ont de plus en plus besoin de maîtriser leur image sur ces supports et d’avoir une communication efficace avec leur communauté. Le community manager va être ainsi l’ambassadeur de la marque et le garant de son e-réputation… Présentation du poste… Les habitudes de surf évoluent : les médias sociaux et les échanges entre internautes deviennent de plus en plus importants sur le web. On parle aussi de… Formation… Exemples de missions…

11 Good Reasons Why Google Owes Nothing in Taxes Bloomberg News reported earlier this weekthat Google used creative accounting to avoid paying something like $2 billion in corporate income taxes this year. Much of that savings was realized by funneling nearly $10 billion in profits to shell companies in Bermuda, which has no corporate income tax. Like other multinationals, Google uses maneuvers such as the “Double Irish” and the “Dutch Sandwich” to get its revenues safely out of the countries in which they’re made, relatively untouched. By doing so, Bloomberg says, the company was able to cut its overall tax rate nearly in half. Bloomberg is correct when it says that reports such as these fuel anger at multinational corporations for not paying their fair share for the general support of the commonweal, but I think that outrage is shortsighted. Who says Google owes anything to the nations of the world? 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. This post also available on Doug Hill’s blog The Question Concerning Technology.

Les 6 règles d’or pour modérer sa Page Fan Facebook par Jeremie Mani - Chronique e-Business Vos "fans" s'expriment sur votre Wall Facebook mais comment faire pour éviter qu'ils ne parlent... à un mur ? Voici 6 règles d'or pour interagir efficacement avec les plus critiques d'entre eux. Besoin de conseils pour animer votre page Facebook ? Pour faire grandir votre communauté ? Ce ne sera pas utile de vous en donner dans cette Tribune; de nombreux livres ont été écrits sur le sujet et des bloggeurs postent chaque semaine les best practices les plus récentes. En revanche, quand il s'agit de modérer sa page... peu de conseils disponibles ! Car faire grossir sa communauté, c'est sortir du cercle des inconditionnels de la Marque. Or sur Facebook, contrairement à d'autres réseaux sociaux, la modération ne se fait qu'a posteriori. Voici donc 6 règles d'or pour modérer avec succès votre Page Fan sur Facebook : Ne confiez pas la modération à votre Community Manager ! Rédigez une charte de modération et publiez là ! a. b. Exemple : « Christophe, votre commentaire a été supprimé.

Le dernier Dimanche avant la fin du Monde : les signes de l’apocalypse du Community Management. Depuis que j’ai débuté, je me questionne sur le métier de CM. Un métier sans formation reconnue, un métier qui s’apprend sur le tas, sur lequel on se forme en lisant, en participant à des forums ou à des conférences, en échangeant avec d’autres professionnels. Le community mangement n’est pas une science exacte. Loin de là. On peut observer les stats, faire des tableaux excel, faire des analyses, savoir à peu prés quelles sont les tranches horaires propices à la diffusion de l’information. Ce soir donc (j’écris Dimanche), je suis restée perplexe devant deux images. La premiere est la cover facebook de la page LeMonde.fr Je ne cache pas que je trouve cette cover d’extrême mauvais gout. Personnellement je n’aurai jamais mis en tête d’une page institutionnelle, une photo aussi racoleuse et aussi limite en terme juridique. La seconde vient de Twitter. Premièrement : si c’est validé, qui fait les corrections ? Une seule chose me parait primordiale néanmoins. Like this: J'aime chargement…

Gillmor Gang: The Revolution Will Be Notified The Gillmor Gang — Robert Scoble, Keith Teare, Kevin Marks, and Steve Gillmor — fight a never-ending battle for truth, justice, and the American Way. The Gang feels blessed to have survived the Mayanocalypse, the Fiscal Cliff, and the complete inability of Microsoft to reverse its tailspin into massive mediocrity. You can verify that last comment by the fact that we don’t mention Microsoft once in the show. We do talk at endless length (@scobleizer) about Google Glasses, which I suggest should be replaced with Google Underpants. Also Apple’s opportunity to extend AirPlay into a rewrite of the media industry formerly known as television. Facebook Gifts. @stevegillmor, @scobleizer, @kteare, @kevinmarks Produced and directed by Tina Chase Gillmor @tinagillmor

Quand les recruteurs draguent les community managers… Le métier de community manager gagne peu à peu ses lettres de noblesse. Les offres d’emploi dans ce domaine sont plus professionnelles et la période des stagiaires-neveux-du-patron-qui-sont-tout-le-temps-sur-Facebook est en passe d’être révolue. J’en veux pour preuve ces 2 offres d’emploi : celle de community manager publiée sur Cadremploi par Atos Worldline et celle de chef de projets médias sociaux sur l’APEC par La Poste Si c’est ça la drague, tu ne dois pas choper souvent, me direz-vous ?! En effet, certaines entreprises font preuve de beaucoup d’imagination pour recruter un community manager. Et si vous cliquez pour voir la description de poste, sachez d’ores et déjà qu’elle commence par Social animal needed Sans faire un audit sémantique de cette offre, elle joue sans hésiter sur le registre de l’émotion (love, bringing people together, passionate) et sur l’enthousiasme. Avouez, elle fait envie cette offre, non ?

RÉSEAUX SOCIAUX : QUI MANAGE LE COMMUNITY MANAGER ? Mouton à 5 pattes croisé de couteau suisse, le Community Manager trouve peu à peu sa place dans les différentes organisations et entreprises. En mode « intégration », est-il la meilleure réponse et quelles précautions prendre pour s’assurer d’une mission optimale ? Le CM : mission relations. Dédié spontanément aux relations avec les internautes, individuellement ou au sein de communautés, le chantier peut déjà s’avérer colossal : publication de contenus, échanges et fidélisation au sein des espaces de prise de parole, premier niveau de réponse à des mécontentements, modération, création de liens avec ambassadeurs et influenceurs (en sortant des écrans aussi)… Selon la sensibilité des sujets, des dispositifs « filets » peuvent d’ailleurs sécuriser ces problématiques d’e-réputation, devant la volumétrie quotidienne, et de plus en plus lors des plages horaires critiques (soirs et week-ends, où l’absence de CM crée de nouvelles failles!). Talents en mode protéiforme Une place à trouver

Etude sur les Métiers du Web Cet été, TechnoFutur TIC a réalisé une enquête auprès de professionnels de l’Internet. Le but étant de dresser un portrait du "travailleur" du web actuel. Quel métier exerce-t-il, quelles sont ses conditions de travail, comment s’est-il formé pour son métier, combien gagne-t-il, quelles perspectives d’avenir a-t-il… ? Voilà quelques slides caractéristiques, dont bien sûr les rémunérations... Les résultats de cette étude sont résumés sur le ppt ci-dessous : Des exemples concrets de réponses à un commentaire négatif pour le Community Manager Cette semaine, je vais m’intéresser de plus près aux différentes manières dont dispose le Community Manager pour répondre aux commentaires négatifs des internautes vis-à-vis de sa marque. En effet, loin de devoir pratiquer la politique de l’autruche en ignorant ces remarques/critiques, chaque internaute mérite une réponse à son insatisfaction, si celle-ci se présente de manière courtoise. Il faudra prendre le soin en premier lieu, d’avoir établi une charte de modération présente sur vos espaces sociaux, donnant la légitimité au Community Manager de supprimer tous les commentaires injurieux, spams, racistes, xénophobes, etc… Dans cet article, je vais donc vous proposer plusieurs cas de commentaires négatifs publiés par des internautes, ainsi que la réponse de la marque. J’en tirerai ensuite les enseignements particuliers vous permettant de répondre de la manière la plus juste possible à vos fans/followers. 1) Insatisfaction liée à un produit/service Exemple Yves Rocher 1) Contexte Exemple Kiabi

Regards croisés de community managers de musées Les réseaux sociaux deviennent de plus en plus présents dans la vie des Français. En effet, 8 habitants sur 10 seraient inscrits sur un réseau social et près des 2/3 les fréquenteraient quotidiennement. Après les entreprises et la société civile, les musées se lancent sur ces nouvelles plateformes d’échanges et de collaboration. Nombreux sont ceux à s’y essayer, même si peu d’entre eux peuvent se targuer d’avoir une équipe qui leur est dédiée. Ces trois musées sont tous des musées nationaux. Les réseaux sociaux : entre diffusion des contenus et communication C’est ainsi qu’au musée du quai branly et au Centre Pompidou, la gestion des réseaux sociaux se fait soit au sein de la direction des éditions (pour Beaubourg) ou à la direction du développement culturel (c’est-à-dire notamment la production des expositions et des éditions pour le quai branly) alors que pour le musée du Moyen-Age, tout est géré au niveau du service communication. Les sollicitations en interne sont nombreuses.

Pourquoi les anonymes ont-ils de l’influence sur le web ? Texte publié nitialement dans le numéro deux du trimestriel Nowe Media, une revue polonaise dirigée par Eryk Mistewicz et entièrement dédiée aux stratégies de communications innovantes (web social, marketing politique, neuro-marketing, e-PR…). Dans le numéro précédent de Nowe Media, nous avons traité de l’évaluation des Key Opinion Leaders. Nous voudrions poursuivre cette réflexion en nous intéressant à un type bien particulier de KOL qui fleurit sur le web, «Les internautes anonymes». En effet, qu’il s’agisse de blogueurs stars ou de commentateurs, l’armée des internautes masqués ne cesse de grandir, posant plusieurs questions : pourquoi et comment laissons-nous des contenus anonymes sur internet ? Un contenu posté anonymement sur le web a-t-il une valeur et si oui comment l’évaluer ? L’anonymat, un thème récurent du web Andy Warhol avait prévu que chaque inconnu – dans un futur proche – pourrait bénéficier d’un quart d’heure de célébrité. Comment mesurer l’influence des anonymes ?

Related: